AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.8 /5 (sur 1987 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Leicester , le 07/12/1947
Biographie :

Anne Fine est une auteure britannique, principalement spécialisée dans la littérature jeunesse.

Elle fait ses études dans des écoles de filles, et étudie le français et l'espagnol ainsi que l'histoire, délaissant un moment la langue anglaise. Elle devient professeur mais ne le reste pas très longtemps.

Un jour, incapable d'aller à la bibliothèque à cause d'une tempête de neige, Anne Fine se mit à écrire un roman. Depuis, et ce malgré sa dyslexie, Anne réussit à écrire de nombreux romans, destinés aussi bien aux adultes qu'aux enfants.

Ses romans, caractérisés par une insolence et un humour dévastateurs, ont été acclamés par la critique. Elle obtient de nombreux prix de littérature tels qu'une OBE pour les services à la littérature pour enfants, le prix Guardian Fiction, le prix Whitbread, la médaille Carnegie.

"Madame Doubtfire" (1987) (paru une première fois sous le titre "Quand Papa était femme de ménage") a été porté à l'écran en 1993 et a connu un immense succès.

Elle a été désignée en 2001 comme Children's Laureate au Royaume-Uni, devenant ainsi ambassadrice de la littérature de jeunesse pendant deux ans.

Son ouvrage "Le Passage du Diable" (The Devil Walks, 2011) reçoit en 2015 le prix Sorcières catégorie roman adolescents.

site officiel : http://www.annefine.co.uk/
+ Voir plus
Source : /www.ecoledesloisirs.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Le chat assassin, félin de mauvaise foi, d'Anne Fine est un succès pour tous les âges, dès les premières lectures ! Une vidéo rienalire.fr
Citations et extraits (209) Voir plus Ajouter une citation
Ode   01 juin 2013
Journal d'un chat assassin de Anne Fine
Je déteste les samedis matin. C'est très inquiétant toute cette agitation, les portes qui claquent, les « c'est toi qui a pris le porte-monnaie ? », les « où est la liste des courses ? » et les « on doit acheter des boîtes pour le chat ? ». Bien sûr qu'il faut des boîtes pour le chat. Qu'est-ce que je suis supposé manger toute la semaine ? Du vent ?
Commenter  J’apprécie          503
Chassassin   27 octobre 2008
Journal d'un chat assassin de Anne Fine
C'est ça, c'est ça. Allez-y, pendez-moi. J'ai tué un oiseau. C'est que je suis un chat, moi. [...] Dites-moi, qu'est-ce que je suis censé faire quand une petite boule de plumes se jette dans ma gueule ? Enfin, quand elle se pose entre mes pattes. Elle aurait pu me blesser.

Commenter  J’apprécie          470
cascasimir   08 novembre 2019
Le chat assassin tombe amoureux de Anne Fine
Je n'appartiens à personne. Ils me nourrissent, c'est à peu près tout. Et à bien y réfléchir, je les trouve utiles.

Vous les regardez pendant un long moment et ils vous donnent à manger.

Après, je suis mon propre chef. Si j'ai envie de sortir la nourriture de la gamelle et de l'étaler salement à côté, c'est mon affaire...



Et si vous gardez vos griffes bien acérées, ils ouvriront vite la porte pour que vous n'égratigniez pas leur peinture. Et puis, ils sont confortables pour faire la sieste.
Commenter  J’apprécie          356
Ode   28 mai 2013
Journal d'un chat assassin de Anne Fine
– Tuffy ! Ça ne peut plus durer. Ce pauvre, pauvre petit lapin. Regarde-le.



Et Thumper était plutôt en désordre, je le reconnais. Il n'était plus que boue. Boue et herbe, en fait. Il avait aussi tout un tas de petites brindilles et de trucs plantés dans son pelage. Et il avait une traînée de gras sur une oreille. Mais personne, après avoir été traîné à travers un jardin, une haie, un autre jardin et, pour finir, dans une chatière fraîchement huilée, n'a l'air sur son trente et un.
Commenter  J’apprécie          330
Annette55   08 octobre 2014
Le passage du diable de Anne Fine
Ah! Les livres! Sans eux, je serais devenu fou.

Je ne pouvais ni nager, ni marcher, alors d'autres remontaient à ma place des riviéres infestées de crocodiles et éscaladaient des sommets enneigés. Je ne me souviens plus comment j'ai appris à lire.
Commenter  J’apprécie          300
euphemie   15 juin 2014
Journal d'un chat assassin de Anne Fine
Lundi j'ai tué un oiseau. C'est vrai.

Ellie ma maitresse, a sangloté en me serrant si fort contre elle que j'ai cru me noyer. Mais dites moi, qu'est ce que je suis censé faire quand une boule de plumes m'arrive dans les pattes? Je suis un chat, tout de même.

Mercredi, j'ai rapporté une souris morte à la maison. Je ne l'avais même pas tuée. Ellie a encore beaucoup pleuré.

Et jeudi, il y a eu cette regrettable histoire de lapin...
Commenter  J’apprécie          232
Palmyre   07 juillet 2015
Le chat assassin s'en va de Anne Fine
OK, OK. Recouvrez-moi de confiture et enfermez-moi dans une boîte pleine de guêpes. J'ai cassé leur nouvelle télévision. C'est un malheureux accident! Je n'ai pas voulu que cet écran bascule. J'avais pris un bourdon en chasse, et si cette stupide télé n'avait pas été en plein milieu de mon chemin, je l'aurai attrapé.
Commenter  J’apprécie          230
scarlett12   18 février 2018
Le passage du diable de Anne Fine
Il se pencha pour examiner de plus près la maison de poupée. Elle était parfaite, avec ses minuscules gouttes de peinture écarlate qui imitaient des roses grimpant sur la véranda ; son entrelacs de lierre sculpté dans du bois de poirier qui s'agrippait aux murs et rampait autour des fenêtres jusqu'au dernier garde-fou ; ses toits gris très pentus étrangement imbriqués et hérissés de hautes cheminées.

- Elle a été confectionnée avec amour, ça se voit ! murmura-t-il. Il a dû falloir un temps fou, rien que pour faire l'extérieur de cette merveille !



Il avança la main. Je pensai qu'il voulait essayer de trouver le crochet qui permettait à la façade de s'ouvrir en deux, révélant les pièces de la maison et ses escaliers, les passages secrets, le papier peint fané. Peut-être allait-il même fouiller les chambres mansardées et trouver dans leur bric-à-brac une des chaises brodées miniature, afin d'en admirer les points presque invisibles et les pieds en bois, fins comme des aiguilles, soigneusement cirés.

Mais il avait senti, je crois, que jusqu'au choc qu'avait constitué son arrivée inopinée cette maison de poupée était mon seul et unique univers. Il retira vivement sa main, comprenant que l'ouvrir et triturer ces objets serait comme une intrusion dans une propriété privée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Ode   25 août 2014
L'anniversaire du chat assassin de Anne Fine
Les chevaux ! Tu imagines ?! Les tagada-tagada. Les nasaux noirs si énormes que tu peux grimper dedans et t'y perdre. Les pattes aussi noueuses que les meubles de grand-mère. Un cheval, ce n'est rien d'autre qu'une barrique rondelette posée sur des allumettes avec des pieds pareils à des tasses à thé retournées.
Commenter  J’apprécie          210
Ode   31 octobre 2014
L'anniversaire du chat assassin de Anne Fine
— Le 31 octobre ? C'est aussi le jour d'Halloween, non ? Quand tout ce qu'il y a de plus diabolique, affreux et dangereux surgit pour régner dans les rues, grogne-t-il. Une date qui convient comme un gant à l'anniversaire de Tuffy.
Commenter  J’apprécie          200
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

ma mère est impossible

comment s'appelle la petite fille?

Nina
Romane
Mina
Manon

5 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Ma mère est impossible de Anne FineCréer un quiz sur cet auteur
.. ..