AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations de Emmanuel Pernoud (17)


Mahpee   12 octobre 2014
Hopper : peindre l'attente de Emmanuel Pernoud
L'attente est une posture mentale et perceptive qui se tient à la croisée d'un dedans et d'un dehors, avec la figure type du personnage à la fenêtre. Elle interroge le rapport entre deux espaces de la représentation qui constituent des catégories éminentes et apparemment bien distinctes dans l'œuvre de Hopper, le paysage urbain et la scène d'intérieur.
Commenter  J’apprécie          100
Alzie   11 juillet 2014
L'estampe des Fauves: Une esthétique du contraste de Emmanuel Pernoud
On ne peut pas vivre dans un ménage trop bien fait, un ménage de tantes de province, alors on part dans la brousse.
Matisse à propos du fauvisme
Commenter  J’apprécie          50
Herve-Lionel   10 octobre 2017
Hopper : peindre l'attente de Emmanuel Pernoud
le jardin public est une école de collectivité sans promiscuité.
Commenter  J’apprécie          31
Medulla   08 octobre 2018
Olivier Debré - Les Estampes et Les Livres Illustrés de Emmanuel Pernoud
Ce n'est pas en se contentant de regarder la nature que le peintre trouve le signe de l'arbre, du jardin ou du fleuve, c'est en s'imprégnant d'eux puis, imprégné de cette extériorité, en rentrant en soi, que le signe peut surgir
Commenter  J’apprécie          20
Medulla   03 octobre 2018
Olivier Debré - Les Estampes et Les Livres Illustrés de Emmanuel Pernoud
Olivier Debré n'est pas venu à l'abstraction par l'abstraction. Alors même qu'il réalise ses toutes premières toiles abstraites (hiver 1942-43) ses références picturales vont à la figuration :
j'étudiais les œuvres classiques au Louvre. Je savais que Mondrian existait, Kandisnky aussi (...) Je pensais à ce moment là qu'ils étaient dans la bonne direction, celle de la recherche abstraite, mais qu'ils n'étaient pas suffisamment "peintres". Je trouvais que par rapport aux impressionnistes, ou à Courbet, Rembrandt ou Vélasquez, la façon dont Mondrian peignait n'était pas suffisamment sensuelle, émotive était trop théorique
Commenter  J’apprécie          20
Medulla   09 octobre 2018
Olivier Debré - Les Estampes et Les Livres Illustrés de Emmanuel Pernoud
Lorsque vous vous trouvez au bord de la Loire, le même paysage se trouve coloré sur les heures de la journée de manière totalement différente. Si vous venez le matin, tout est dans les bleus foncés, et quand le soleil se couche tout devient rose. Au fond, mes lithographies possèdent de la même manière : les formes y sont des possibilités de paysages. On peut très bien imaginer la douceur rose ou, au contraire, la violence des ombres alors que rien n'a bougé. Cela parait bizarre mais ce sont des choses de la nature
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraire   24 juillet 2018
Le red boy de Emmanuel Pernoud
Il n'en revint pas de la puissance de la peinture à enfermer ce qu'elle fait jaillir, à immobiliser ce qu'elle rend vivant.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraire   24 juillet 2018
Le red boy de Emmanuel Pernoud
le prête sermonnait, l'assemblée récitait et lui ne quittait pas de ses yeux le tableau. Il ne s'en détachait pas, il finissait par habiter en lui.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraire   24 juillet 2018
Le red boy de Emmanuel Pernoud
L'importance c'était que la peinture, que pour une raison qu'il ne cherchait pas à s'expliquer, il ressentait comme un corps vivant et qui n'avait pas besoin de s'animer pour l'être, qui vivait dans l'absolue immobilité et dans le confinement, comme lui dans son fauteuil.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraire   24 juillet 2018
Le red boy de Emmanuel Pernoud
De Vuillard il avait appris l'art de déjouer le quotidien sans quitter sa chaise ou son fauteuil, de s'en rendre libre en le libérant de sa pesante et routinière identité.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraire   24 juillet 2018
Le red boy de Emmanuel Pernoud
Comme d'habitude la lecture de son journal l'avait déprimé, mais le déprimait surtout son besoin de le lire ce qu'il savait déprimant.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraire   24 juillet 2018
Le red boy de Emmanuel Pernoud
le sanglier de Corot, lui, ne s'exhibait pas: son apparence était brouillée, confuse, incertaine, elle déroutait, et ce que l'on trouvait, en fouillant dans cette masse ébouriffée, c'étaient deux billes noires qui vous regardaient derrière les poils.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraire   24 juillet 2018
Le red boy de Emmanuel Pernoud
le rouge était viril. Dans son ardeur transparaissait une sorte de maturité mâle.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraire   24 juillet 2018
Le red boy de Emmanuel Pernoud
les artistes et les critiques d'art s'étaient progressivement convaincus que les couleurs parlaient directement aux émotions: du romantisme à l'art abstrait, le thème avait prospéré dans les écrits sur l'art pour finir en axiomes au temps des avants gardes.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraire   24 juillet 2018
Le red boy de Emmanuel Pernoud
La seule vision de sa rougeur, déjà commençait découpla son empourprement. se voir rouge le faisait rougir, mais le voir de ses yeux portait ce rougissement à son comble.
Commenter  J’apprécie          10
MonCharivariLitteraire   24 juillet 2018
Le red boy de Emmanuel Pernoud
Il attendait; attendre allongeait le temps, transformait les secondes en minutes.
Commenter  J’apprécie          10
Medulla   08 octobre 2018
Olivier Debré - Les Estampes et Les Livres Illustrés de Emmanuel Pernoud
On ne part pas de la réalité pour aller à l'abstraction mais c'est l'abstraction qui devient la réalité.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

La Saga Eternels

Comment s'appelle le personnage principale ?

Haven
Elena
Ever
Tris

21 questions
54 lecteurs ont répondu
Thème : Eternels, Tome 6 : Pour toujours de Alyson NoelCréer un quiz sur cet auteur