AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.01/5 (sur 493 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Saint-Étienne , le 25/08/1975
Biographie :

Fabrice David est un scénariste de bande dessinée.

Passionné par la littérature, l'histoire et la science-fiction, il fait son entrée dans le monde de la bande dessinée avec "Live War Heroes", dessinée par Éric Bourgier, paru aux éditions Soleil en 2003.

Il continue sa collaboration avec le dessinateur Éric Bourgier sur une nouvelle série, "Servitude", dont le premier tome paraît en mai 2006 et le sixième en 2020.

En 2007, il adapte, toujours chez Soleil, la vie du "Tueur du Zodiaque" dans "Zodiac Killer", collection "Serial Killer", sous la direction de Jean-Luc Istin. En 2009, il développe d’autres projets BD notamment avec la collaboration du scénariste Grégory Lassablière sur "Les Voies du Seigneur" et "Bravesland".

Entre temps, il a écrit le scénario d’un film d’animation scientifique pour le planétarium de Saint-Étienne : "Mars Exploration Rovers", 2007.

+ Voir plus
Source : www.soleilprod.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Fabrice David   (21)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
- Mais qu’est-ce que vous faites ?! Relevez-vous, ne restez pas là, c’est la fin ! Allez vous mettre à l’abri !
- Ne t’inquiète pas, Fils de la Terre, ça va aller… Ce n’est pas la fin, c’est le début. S’ils veulent nous massacrer, qu’ils en prennent la mesure au grand jour, sous le ciel. Nous ne nous laisserons pas égorger tapis dans l’ombre des grottes. Nous n’avons plus peur, nous sommes un peuple libre.
Commenter  J’apprécie          200
Lerine: Tu verras, on se lasse vite de tout ce luxe.
Kiriel: D'or ou de bois, le verre contient le même vin, Madame.
Commenter  J’apprécie          200
Partit vers le nord dans le pas des Géants,
où ils allaient à la mort l'épée au devant
faisant les lames résonner de l'ardent combat
tenant tête aux Géants comme à l'armée du Roi.
Autant de gonfanons brisés,
autant d'épées ensevelies.
La perfidie a vaincu,
le Grand Roi n'était plus.
Commenter  J’apprécie          140
Afénor, sous son égide,
Avait uni une vaste contrée
De l'Est à l'Ouest, d'un océan à l'autre,
Du delta d'Al'Astan à l'isthme de Dorm,
Des landes gelées jusqu'au désert ardent.
Et lorsque les Géants bâtirent les quatre cités,
Il jura par son peuple qu'il les défendrait.
Le serment fut prononcé et Afénor couronné
Roi des Fils de la Terre, Protecteur de l'Humanité.

(1er extrait du Chant d'Afénor, chant traditionnel, Ier siècle après Afénor)
[traduit du Firiel]
Commenter  J’apprécie          110
Arkindé: Filène ne témoignera pas. Nous ne sommes plus au sénat, Barek. Il ne s'agit plus de politique. Comment peux-tu être aussi naïf? Surtout maintenant. Toi, un sénateur si brillant... Ils n'arriveront jamais jusqu'ici, Barek. Jamais.
Barek: Si... si vous les faites disparaitre, personne ne croira à l'accident. Tous les regards vous accuseront.
Arkindé: Oui, certainement. Il y aura des doutes, des suspicions, peut-être même des accusations. Il y aura une commission d'enquête du sénat, et puis ils ne trouveront rien... Alors perdureront les doutes, et à la prochaine équinale ils auront disparu... Juste une sombre histoire, une de plus.
Commenter  J’apprécie          100
Je suis tout... Vous n'êtes rien. (Un Drekkar)
Commenter  J’apprécie          120
Même s'il est sage de débattre longuement, le monde continue de couler autour de nous et il ne nous attendra pas.
Commenter  J’apprécie          110
C'est dans la nuit la plus noire, dans les ténèbres les plus sombres que les étoiles brillent le plus.
Commenter  J’apprécie          110
(L'empereur des Drekkars:)
C'est donc vrai que tu joues un jeu dangereux, Sékal d'Aégor.
Sais-tu qu'il existe un bulbe dans le désert, qui, à la moindre petite averse, s'empresse de fleurir, pour embraser les sables d'une magnifique fleur pourpre?
Mais cette petite fleur n'a que peu de temps devant elle car dès le lendemain, les rayons du soleil viennent brûler ses pétales.
Je suis le soleil des Drekkars, Sékal.
Tu as jusqu'à demain pour me ramener mon bien.
Commenter  J’apprécie          90
Pour que nul ne vous confonde avec d'autres, je vous ai fait tailler ces croix de laine. Elles sont à l'image de ce que tous représentez... Rouges, tel le sang que vous êtes prêts à donner; rêches comme l'existence que vous vous apprêtez à mener; simples car telle est la vie que le christ a vécue; larges et généreuses car il vous faudra être forts et pieux à la fois.
Commenter  J’apprécie          90

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Fabrice David (320)Voir plus

Quiz Voir plus

Jeu du vrai ou faux : Plongeon dans le grand bain

1. Pour accéder aux différentes salles balnéaires des thermes, les romaines et les romains revêtaient un ‘strigile’.

VRAI
FAUX

10 questions
21 lecteurs ont répondu
Thèmes : natation , culture générale , infoCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}