AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.6/5 (sur 113 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , 1966
Biographie :

Flore Talamon à propos d'elle-même :

« Je suis née à Paris en 1966 dans le quartier des libraires et des bouquinistes. Ce n’est pas un hasard. Un de mes aïeux a un jour ouvert une maison d’édition et le flambeau s’est passé de génération en génération. A la maison, il y avait des livres partout, sur les murs, sur les tables, sous les meubles ; on trébuchait dessus, on prenait appui sur eux, on s’en servait de pose cafés. Pour moi, le livre était autant objet de jeu que fascinant réservoir d’histoires.
Mes études, sciences politiques et MBA, m’ont entraînée loin de la littérature, vers les études de marché et le marketing. Après plusieurs années ainsi passées dans l’entreprise, la naissance de mes trois enfants a bouleversé mes priorités. C’est alors que j’ai découvert le plaisir d’écrire. Je me suis essayée à la poésie, aux nouvelles, avant de devenir scénariste de bande dessinée, pigiste pour la presse enfantine puis auteur de romans pour la jeunesse.
Mon goût personnel pour les questions sociales et historiques m’a orienté vers un public adolescent, curieux de découvrir le monde. Et pourtant, c’est dans les racines de mon enfance que je plonge pour retrouver les sensations pures et intenses qui caractérisent cet âge. Mon ambition : réussir à traduire en mots la spontanéité d’une âme d’enfant.
Soucieuse de me renouveler, j’ai récemment repris des études de lettres. Parallèlement, j’anime des ateliers d’écriture pour tenter de partager le plaisir de l’écriture, cette ivresse de démiurge que l’on ressent à façonner un monde à sa guise et à modeler les mots sans contrainte. »
+ Voir plus
Source : http://www.m-e-l.fr/Flore%20Talamon,478
Ajouter des informations
Bibliographie de Flore Talamon   (16)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

A l'occasion de la sortie de la BD Lanceurs d'Alerte, découvrez cette interview de Flore Talamon, scénariste du livre. Résumé : Alerter l'opinion publique, rien de plus facile ! En revanche, faire cesser des faits répréhensibles tout en préservant son travail et sa vie privée est une toute autre histoire... Entourée des meilleurs conseils, l'autrice nous explique comment y parvenir. Encadrée par la loi Sapin 2, la protection du lanceur d'alerte va bientôt évoluer pour faire face aux enjeux écologiques et sociaux de notre époque. C'est un sujet majeur de notre société, avide de transparence et de justice. À travers 9 exemples, les auteurs soulignent les règles à respecter pour réussir l'alerte et se protéger. Avec un conseil ultime : tout faire pour préserver son anonymat… En savoir plus : https://www.editions-delcourt.fr/bd/series/serie-lanceurs-d-alerte/album-lanceurs-d-alerte Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.editions-delcourt.fr https://www.facebook.com/editionsdelcourt https://twitter.com/DelcourtBD https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/ Achetez le tome : Amazon : https://amzn.to/3mRh3Vo Fnac : https://bit.ly/3FEhXgC Cultura : https://bit.ly/3mNyZjK

+ Lire la suite

Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
On ne naît pas Lanceur d’Alerte. Ce n’est pas une posture, ce n’est pas une vocation, c’est encore moins un métier. C’est un engagement personnel qui fait face à une situation que l’on juge, en son âme et conscience, inacceptable.
(page 3, Préface d’Irène Frachon)
Commenter  J’apprécie          330
Lanceur d’Alerte : personne qui dénonce la violation de la loi ou l’application d’une loi qu’il estime contraire à l’intérêt général ou encore qui anticipe de nouveaux risques, se faisant précurseur.
(page 5, Avant-propos de Flore Talamon)
Commenter  J’apprécie          320
- Qu’est-ce qui s’est passé exactement ?
- Bon, déjà vous savez ce que c’est le dépôt du tribunal de Paris ? C’est l’endroit sous le tribunal où on enferme les personnes qui, à l’issue d’une garde à vue, vont comparaître devant un magistrat. À lui de décider si le prévenu doit être incarcéré ou libéré.
Les gens qui arrivent au dépôt, ça va du braqueur au terroriste, en passant par le mari violent, le délinquant en col blanc ou le trafiquant de stups. Certains sont très dangereux.
Il faut savoir qu’au dépôt, on y reste pas plus de 20 heures après la fin de la garde à vue, c’est la loi.
(page 68, Amar Benmohamed)
Commenter  J’apprécie          310
- Qu’est-ce qui a permis de faire tomber ce système ?
- Les révélations étayées de quelques-uns dont je fais partie, entre 1989 et 1994, finalement reprises par des journalistes, puis confirmées par la justice.
Car pendant des années, ni le Préfet, ni la Chambre régionale des comptes, ni le tribunal administratif, ni le parquet de Grenoble, ni les médias locaux ou nationaux dont certains en connivence avec le maire, n’ont soulevé l’affaire.
Il nous a fallu – heureusement nous n’en manquons pas, nous les montagnards – beaucoup de persévérance et de patience.
(page 41, Maurice Avrillier)
Commenter  J’apprécie          310
- Et si c’était à refaire ?
- Je ne préviendrais ma hiérarchie qu’une fois. J’irais directement au sommet, au ministère de l’intérieur ou voir les juges.
Mais pas question de renoncer. Ce que je demande est simple, le respect de la dignité humaine et des lois de la République française.
(page 80, Amar Benmohamed)
Commenter  J’apprécie          311
Si vous connaissez un lanceur d’alerte, protégez-le et défendez-le comme une espèce en grand danger, qui se bat pour la démocratie ! Quand on s’expose pour l’intérêt général, on le paie personnellement, socialement, professionnellement.
(page 134, Philippe Toulouse)
Commenter  J’apprécie          300
Un truc qui m’a aidé à peser dans le débat politique, c’est d’adhérer au PS, le parti du maire.
C’est comme ça que j’ai découvert que tout ce petit monde se fréquentait, les présidents des associations et ceux des collectivités locales…
- Vous voulez dire, ceux qui attribuent les fonds et ceux qui les reçoivent ?
- C’est ça !
(page122 Philippe Toulouse)
Commenter  J’apprécie          290
Je pars en me disant que l’État fait tout pour que le business tourne tranquillement. Le parquet national financier n’a que 17 juges quand la Roumanie en a 3 à 5 fois plus ! On laisse faire les fraudes, et les élites se gavent, alimentant le vote d’extrême droite.
(page 168, Maxime Renahy)
Commenter  J’apprécie          290
Le ciel déversait ses tombereaux d'eau sur la terre et l'arche lourdement chargée ballottait sur les flots noirs. Dans l'immensité du monde, les lumières du hommes disparaissaient peu à peu. Le flic-floc de la pluie remplaçait désormais la rumeur des êtres vivants.
Commenter  J’apprécie          290
- J’entends que les hommes souffrent aussi dans les abattoirs.
- Oui, certains jours, on fait 12 heures de chaîne. On a tout le corps en miettes, des douleurs aux cuisses, aux genoux, au dos.
(page 90, Mauricio Garcia Pereira)
Commenter  J’apprécie          280

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Flore Talamon (235)Voir plus

Quiz Voir plus

Un marin de trop

C'est qui l'auteur ?

Roald Dahl
Flore Talamon

6 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Un marin de trop : Voyage avec Christophe Colomb de Flore TalamonCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..