AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.61 /5 (sur 18 notes)

Nationalité : France
Biographie :

François L’Yvonnet est professeur de philosophie et éditeur.

Il dirige la collection "Via Latina" aux Éditions Albin Michel et co-dirige les "Carnets" de L'Herne. Ami de Jean Baudrillard (1929-2007), il a publié avec lui un livre d’entretiens et dirigé le Cahier de L'Herne qui lui a été consacré. Avec le prospectiviste Thierry Gaudin (1940), il a publié L'Avenir de l'Esprit et le Discours de la méthode créatrice.

Il a par ailleurs publié des études consacrées à Louis Massignon, Paul Claudel, Léon Bloy, George Steiner et Simone Weil.

Essayiste, il a notamment publié "Homo Comicus" (Mille et une nuits, 2012) et "L’Effet Baudrillard. L’élégance d’une pensée" (éditions François Bourin, 2013).

François L'Yvonnet est Secrétaire exécutif de l’Académie de la Latinité (fondée à Rio de Janeiro par Candido Mendes, Edgar Morin, Alain Touraine, Gianni Vattimo, Carlos Fuentes, Gabriel García Márquez, Augusto Roa Bastos et José Saramago).

Il est également membre du comité de rédaction du magazine Qantara de l’Institut du Monde Arabe (Paris) et du Conseil scientifique de la Chaire Edgar Morin de la Complexité à l'ESSEC.

Il a été professeur de philosophie au lycée Saint-Jean-de-Passy.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

François L'Yvonnet: L'industrie, entre savoir et technique.


Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
deuxquatredeux   27 septembre 2017
Apologie d'Ernst Jünger de François L'Yvonnet
Jünger n'a pas demandé à être nourri au Prytanée.

Il paya au prix fort le sort des vaincus. Il sut reconnaître ses erreurs, ses égarements et ses illusions.

Mai de quelle faute inexpiable est-il donc coupable qui justifierait dans la durée l'acharnement des justiciers ? D'avoir survécu aux horreurs d'un siècle abominable ? D'être resté debout dans la tourmente ? De s'être abstrait du tumulte ? D'avoir placé l'art au-dessus de tout ? D'avoir joui de la vie ?

La justice, cette fugitive du camp des vainqueurs, disait Simone Weil.

Qui peut dire ce qu'est l'annonce dans un monde humain...

Il y a du Quichotte en lui, le Chevalier "de la Triste Figure". Comme lui, il se leva un matin et partit parce que les "livres lui avaient tourné la tête". (p. 137)
Commenter  J’apprécie          90
picaflor   05 mai 2012
Homo comicus: ou l'intégrisme de la rigolade de François L'Yvonnet
Conséquence prévisible de cette gondolade généralisée : la politique est devenue dérisoire. Certes, on ne saurait mettre au seul crédit des néo-humoristes la disqualification du politique. Ce serait leur faire trop d'honneur. Ils ne sont qu'un symptôme, parmi d'autres, de l'irréversible processus de "disneylandisation" de nos sociétés. La scène politique n'a jamais mieux porté son nom. Plus personne pour s'étonner des moeurs qui y règnent. On peut désormais sans trop de dommages se faire sucer les orteils ou sauter la domesticité, seules des marionnettes s'en souviendront.
Commenter  J’apprécie          70
deuxquatredeux   24 septembre 2017
Apologie d'Ernst Jünger de François L'Yvonnet
Il [Ernst Jünger] étend cette relation à l'opposition entre le droit romain, qui est du côté des citernes, et le droit germanique, du côté des sources : "On y puise le jugement le de manière différente". (p. 32)
Commenter  J’apprécie          70
Mimimelie   03 septembre 2017
Homo comicus: ou l'intégrisme de la rigolade de François L'Yvonnet
Les néo-humoristes sont l’un des maillons du moralisme ambiant, et leur jacasserie, l’occasion d’administrer à l’envi l’empoisonnante moraline

Commenter  J’apprécie          50
Mistigrif   09 août 2013
Homo comicus: ou l'intégrisme de la rigolade de François L'Yvonnet
Ils [les néo-humoristes] n'invitent pas à penser, comme Socrate, ils ne dénoncent pas les puissants, comme Swift. Ils se contentent de caresser dans le sens du poil les valeurs consensuelles, ils sont anti-racistes, anti-fascistes, anti-antisémites, anti-méchants. Ils célèbrent le Bien et luttent contre le Mal. Ils égratignent en surface pour mieux acquiescer à la doxa.
Commenter  J’apprécie          40
GeorgesSmiley   24 novembre 2019
Homo comicus: ou l'intégrisme de la rigolade de François L'Yvonnet
Qui est l'Homo comicus ? Un nouvel homme public à la fois journaliste, amuseur et donneur de leçons. Maître de morale, il dit le vrai et le bien avec un aplomb impeccable et rejette hors de la norme tous ceux qui ne pensent pas comme il faut.
Commenter  J’apprécie          40
Mistigrif   09 août 2013
Homo comicus: ou l'intégrisme de la rigolade de François L'Yvonnet
Bergson soutient que le rire a une fonction sociale, qu'il est une sorte de "brimade" collective, un rappel à l'ordre de ceux qui s'écartent de la norme, tous les distraits, les originaux. Certes, cela vaut pour les figures des comédies classiques, pas pour le comique flatulent contemporain. C'est même l'inverse. Le rire chez lui est la norme, et l'on rit de ceux - et avec ceux - qui incarnent la norme. C'est l'hommage du conformisme au conformisme. Une sorte de messe normative où les rieurs et les victimes s'embrassent à l'issue de l'office.
Commenter  J’apprécie          30
Mimimelie   03 septembre 2017
Homo comicus: ou l'intégrisme de la rigolade de François L'Yvonnet
L’humour est « une forme d’esprit, dit le dictionnaire Larousse, qui s’attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité ».

Cette définition ne s’applique pas aux « humoristes » contemporains, dont le subterfuge rhétorique consiste à opposer une réalité, la leur, supposée bonne, authentique et honnête, à une autre réputée moche, trouble et glauque. Par un tour de passe-passe et de dédoublement, tels des curés, ils valorisent ce qu’ils sont par la déconsidération de ce qu’ils ne sont pas. Je ne suis pas celui que j’apostrophe, donc je pense sainement et suis intègre.

Commenter  J’apprécie          20
François L'Yvonnet
colimasson   07 juillet 2012
François L'Yvonnet
Les "néo-humoristes" n'attaquent pas le vrai pouvoir, celui du fric. Ils sont payés par des hommes puissants qui possèdent les médias, ils ne peuvent donc pas être subversifs.



-Technikart n°162-
Commenter  J’apprécie          30
Mimimelie   03 septembre 2017
Homo comicus: ou l'intégrisme de la rigolade de François L'Yvonnet
On ne se scandalise même plus qu’il y ait des crève-la faim et des va-nu-pieds, on encourage plutôt la vitalité de l’institution charitable.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Sartre t'apprendra !

Quelle est la date de naissance de Jean-Paul Sartre ?

Le 21 juin 1895
Le 21 juin 1905
Le 21 juin 1915

10 questions
33 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , écrivain homme , philosopheCréer un quiz sur cet auteur