AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.71 /5 (sur 245 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Montreuil , le 14/10/1964
Biographie :

Christophe Guilluy est géographe-consultant (cabinet Maps).

Chercheur auprès de collectivités locales et d’organismes publics, il est également le coauteur, avec Christophe Noyé, d’un ouvrage de référence, L’Atlas des nouvelles fractures sociales en France (Autrement, 2004).
____
Il est diplômé de géographie urbaine de l'université de Paris I - Sorbonne. Il travaille depuis la fin des années 1990 à l'élaboration d'une nouvelle géographie sociale. Ses travaux en géographie sociale abordent les problématiques politiques, sociales et culturelles de la France contemporaine par le prisme du territoire.
Il s'intéresse à l'émergence d'une « France périphérique » qui s'étend des marges périurbaines les plus fragiles des grandes villes jusqu'aux espaces ruraux en passant par les petites villes et villes moyennes. Il souligne que désormais 60 % de la population – et les trois quart des nouvelles classes populaires – vit dans cette « France périphérique », à l'écart des villes mondialisées. Avec le sociologue Serge Guérin, il a mis en avant les « retraités populaires » pour signifier que la majorité des ménages de retraités est formée d'anciens ouvriers,
employés ou petits commerçants habitant dans le périurbain et dans des conditions modestes voire précaires.

BIBLIOGRAPHIE
 Comment une politique de rénovation peut aboutir à une déstructuration physique, sociale et sociologique d'un espace ? de l'ilôt XI à la ZAC des Amandiers : l'exemple de Ménilmontant,
Mémoire de maîtrise de géographie urbaine sous la direction de Paris I, 1987
 Atlas des fractures françaises, Éditions L'Harmattan, 15septembre 2000
 Atlas des nouvelles fractures sociales en France, Paris, Éditions Autrement, 2004, réédité le 9mars 2006
 Fractures françaises8
, Bourin Éditeur, 21 octobre 2010 repris en Champs Essais, Flammarion,en octobre 2013
 L'annuel des idées 2009, Bourin Éditeur, 19 février 2009
 Plaidoyer pour une gauche populaire : La gauche face à ses électeurs, Éditions Le Bord de
l'eau, 24 novembre 2011
 « Les métropoles et la France périphérique. Une nouvelle géographie sociale et politique »,
Le Débat 2011/4 (no166) Gallimard, 2011
+ Voir plus
Source : .bourin-editeur.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Christophe Guilluy   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

F. Taddeï interviewe le géographe sur son dernier livre écrit sous le double patronage d'Orwell et London.

Podcasts (3) Voir tous


Citations et extraits (92) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-B   11 décembre 2020
La France périphérique de Christophe Guilluy
Depuis vingt ans, médias et politiques confondent la question des tensions culturelles et celle de l'intégration économique et sociale.

Ce sont en effet les territoires de la France périphérique qui cumulent fragilités sociales et économiques et où se répartit désormais, du fait des logiques économiques et foncières, la majorité des nouvelles classes populaires. Des catégories hier opposées (jeunes, actifs et retraités issus de catégories modestes, ouvriers, employés, petits paysans, petits indépendants) forment désormais un continuum socioculturel et partagent, non une conscience de classe, mais une même perception des effets négatifs de la mondialisation.



Chapitre I : Les classes populaires à l'heure de la mondialisation.
Commenter  J’apprécie          593
Nastasia-B   13 décembre 2016
Le crépuscule de la France d'en haut de Christophe Guilluy
« L'arrivée de réfugiés est une opportunité économique. Et tant pis si la mesure n'est pas populaire. » Cette déclaration d'Emmanuel Macron (Le Figaro, 7 septembre 2015) résume parfaitement la fracture culturelle entre les classes dominantes supérieures et les classes populaires. Réticentes à l'arrivée d'une nouvelle vague migratoire, les catégories modestes ont été moralement condamnées. Il a peu été révélé que cette opposition était très forte en banlieue, notamment dans les milieux populaires issus de l'immigration. La raison en est assez simple : les habitants des quartiers de logements sociaux savent que " l'accueil réel ", la cohabitation à 1000 euros par mois et dans le temps long, se réalisera dans les immeubles et écoles de leur quartier, pas dans les quartiers bourgeois ou bobos des villes-centres. Le partage de la richesse n'existe pas, c'est le partage de la pauvreté qui existe.

Mais de tout cela Emmanuel Macron ne parle pas. Sa déclaration s'inscrit dans une rhétorique connue, celle du patronat. Si la division internationale du travail permet de réduire les coûts salariaux en remplaçant l'ouvrier européen par l'ouvrier chinois ou indien, l'immigration permet d'exercer un dumping social efficace pour les industries et les services qui ne sont pas délocalisables. Les besoins sont d'autant plus importants que les classes populaires traditionnelles ne vivent plus dans les grandes agglomérations. Le marché de l'emploi peu ou pas qualifié des grandes métropoles est ainsi très largement occupé par cette main-d'œuvre, notamment dans le BTP, la restauration et les services. L'immigration permet de répondre aux besoins du marché de l'emploi peu ou pas qualifié des métropoles, mais aussi de contrôler la masse salariale d'une main-d'œuvre bon marché peu syndiquée. Bref, un système d'exploitation " classique " de l'immigration qui repose sur la permanence des flux. D'ailleurs, si le Medef prône la poursuite d'une immigration élevée, c'est d'abord pour exercer une concurrence permanente, non pas entre " autochtone " et " immigré , mais entre immigrés, afin d'empêcher toute augmentation de la masse salariale.



1. LES NOUVELLES CITADELLES : Qui garde les enfants de Fatoumata ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          462
Nastasia-B   14 février 2017
Le crépuscule de la France d'en haut de Christophe Guilluy
Au son de la fanfare républicaine, le France a adopté toutes les normes économiques et sociales de la mondialisation. D' « alternance unique* » en déni de démocratie (la farce référendaire de 2005), la France est devenue une société « américaine » comme les autres, inégalitaire et multiculturelle. En quelques décennies, l'ordre mondialisé de la loi du marché s'est imposé. D'un modèle égalitaire, nous avons basculé en très peu de temps dans une société socialement inégalitaire et sous tensions identitaires. Ce basculement, désastreux pour les classes populaires, a provoqué un chaos social et culturel sans précédent. Un chaos couvert par le son de la fanfare républicaine qui joue de plus en plus fort, mais aussi de plus en plus faux.

(* L'expression est de Jean-Claude Michéa, L'Empire du moindre mal. Essai sur la civilisation libérale, Climats, 2007.)



Préface.
Commenter  J’apprécie          341
BurjBabil   28 novembre 2020
Le temps des gens ordinaires de Christophe Guilluy
Contrai­re­ment à ce que pense la bour­geoi­sie (celle d’aujourd’hui comme celle d’hier), on peut naître, vivre et mou­rir en milieu popu­laire. On peut y “faire sa vie“, se culti­ver, pro­gres­ser ou stag­ner et y être heu­reux.
Commenter  J’apprécie          240
BurjBabil   12 décembre 2020
Le temps des gens ordinaires de Christophe Guilluy
Les gens ordinaires ne s’excuseront plus d’être ce qu’ils sont. Sans représentation politique ni sociale, ils participent à un mouvement de renaissance qui bouscule les notions de puissance et de pouvoir. Cette dynamique existentielle est ainsi en train d’inverser le sens de l’Histoire.
Commenter  J’apprécie          180
arcade_d   28 décembre 2020
No society de Christophe Guilluy
On peut aussi évoquer sans risque l'importance du nombre de pauvres et inversement s'indigner de l'enrichissement du 1% (voire du 0,1 %) des plus riches d'entre nous. Si elles pointent certaines dérives du modèle, ces représentations ne remettent pas en question l'essentiel : la permanence d'une classe moyenne majoritaire. Elles valident donc en creux le modèle économique existant. La classe moyenne ne serait ainsi qu'une classe en mutation, en voie de s'adapter aux nouvelles normes économiques et sociétales d'une société mondialisée. Les politiques et experts préfèrent d'ailleurs toujours utiliser les termes « mutation » ou « transition >> plutôt que ceux, trop clivants, de « rupture » ou de « fracture Cette novlangue ? « transitionnelle » ou « mutationnelle » permet opportunément de mettre sous le tapis l'idée même d'intérêts de classe divergents.
Commenter  J’apprécie          90
dilou37   12 septembre 2014
La France périphérique de Christophe Guilluy
Ce n'est pas le Front National qui est allé chercher les ouvriers, ce sont ces derniers qui ont utilisé le parti frontiste pour contester la mondialisation et s'inquiéter de l'intensification des flux migratoires. Ce choix des électeurs explique, quinze ans plus tard, l'évolution de Marine Le Pen, qui adapte désormais son discours à la nouvelle sociologie de ses électeurs. Une sociologie électorale où les classes populaires sont surreprésentées : une "sociologie de gauche" qui implique l'abandon d'un discours libéral et la défense de l’État providence.
Commenter  J’apprécie          90
Musikant   19 décembre 2014
La France périphérique de Christophe Guilluy
On ne reprendra pas la Bastille. La manifestation, les luttes avec les corps intermédiaires, les syndicats ne modifieront en rien les rapports de force. Et ce pour une bonne raison : les classes dominantes ont intégré depuis longtemps toutes ces formes de contestation. L'échec politique de Jean-Luc Mélenchon est à ce titre emblématique. La gauche de la gauche a perdu le vote des plus modestes car elle alimente le spectacle politique en surjouant une mythologie ouvrière qui ne peut plus parler aux nouvelles classes populaires.
Commenter  J’apprécie          70
Musikant   13 décembre 2014
La France périphérique de Christophe Guilluy
Plus qu'à une basculement idéologique, on assiste d'abord à l'effondrement d'un système bipolaire qui reposait sur une classe moyenne majoritaire et intégrée. La vacuité du débat gauche-droite masque ce que le philosophe Jean-Claude Michéa appelle "l'alternance unique". mais ce barnum politique est en train de prendre fin et ce que les élites appellent le "populisme" est la conséquence d'un basculement sociologique et politique majeur. Le système bipolaire s'effondre parce que le système politique n'est plus représentatif.
Commenter  J’apprécie          70
9illes   31 décembre 2020
Le temps des gens ordinaires de Christophe Guilluy
Depuis qu’elle existe, la bourgeoisie a toujours utilisé des codes pour se reconnaître mais aussi pour se distinguer des classes populaires. Les codes du progressisme tenaient à distance des gens ordinaires considérés comme intrinsèquement intolérants, misogynes ou pollueurs. Mais le progressisme de pacotille des élites n’était qu'un vernis idéologique qui visait à masquer une position de classe. L’antiracisme, l’écologisme ou le féminisme ne sont en réalité que des codes culturels. Et l’essentiel est ailleurs : il faut préserver son patrimoine, faire de l'argent, garder le pouvoir.

Mais aujourd’hui, les gens ordinaires se moquent des injonctions à moins consommer ou à moins polluer dictées par ceux qui brûlent du kérosène en avion tous les mois en dépassant le bilan carbone de mille vies ordinaires. Ils décodent aussi parfaitement les intentions de ceux qui ponctuent toutes leurs phrases de diversité mais passent leur temps à éviter l’Autre, ou d’une classe politique qui instaure l’égalité de représentations entre hommes et femmes, pour ne promouvoir que des femmes de la bourgeoisie.

C’est le paradoxe. L’idéologie dite progressiste n’a jamais été aussi hégémonique dans le monde d’en haut et aussi contestée en bas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Christophe Guilluy (330)Voir plus


Quiz Voir plus

Êtes-vous un(e) Potterhead?

Quel sortilège utilise Ronald Weasley pour assommer le troll des montagnes dans le tome 1?

Icendio
Wingardium Leviosa
Accio
Wingardia Leviosum

10 questions
516 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter : Coffret, Tomes 1 à 7 de J. K. RowlingCréer un quiz sur cet auteur