AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.18 /5 (sur 150 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris, France , le 05 janv.1961
Biographie :

Frédéric Taddeï est un journaliste, animateur de télévision et de radio français.

Il commence sa carrière en 1990 en lançant le magazine Maintenant. Ainsi repéré par Jean-François Bizot, il est recruté pour collaborer au magazine Actuel, et présente en parallèle sur Radio Nova une chronique littéraire intitulée Aujourd'hui, j'ai lu pour vous. Il participe également à L'Idiot international.

Il fait ses débuts à la télévision comme chroniqueur à Nulle part ailleurs sur Canal+ de 1994 à 1998, puis il remplace Thierry Ardisson de 1998 à 2006 dans l'émission Paris Dernière sur la chaîne de télévision Paris Première.

Le lancement de l'émission D'art d'art, en septembre 2002 sur France 2, le sort de l'ombre et le fait connaître du grand public. Ce mini-magazine de 1 minute 30, programmé après le journal télévisé du dimanche soir, où il raconte les dessous et les à-côtés d'une œuvre d'art, l'expose en effet à 5 millions de téléspectateurs en moyenne.

Depuis 2005 il présente sur la radio Europe 1, du lundi au vendredi et de 15 h à 16 h, l'émission Regarde les hommes changer dans laquelle il interviewe des personnalités. L'émission est maintenant diffusée le Dimanche de 18h15 à 19h.

En septembre 2009, Frédéric Taddéï anime une nouvelle émission qui s'intitule Regarde le monde changer diffusée le Samedi de 18h15 à 18h30, toujours sur Europe 1. Fin 2005, il réalise un vidéoclip pour le titre phare du chanteur Jérôme Attal, Comme elle se donne, titre éponyme de son album.

Depuis septembre 2006, il est à la tête d'une émission culturelle quotidienne sur France 3, Ce soir (ou jamais !), qui commence en deuxième partie de soirée et encadre le journal du soir de la chaîne, le Soir 3.

Il est depuis 1994 le compagnon de l'actrice Claire Nebout.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
S’entretenir avec Frédéric Taddeï. « S’entretenir avec Frédéric Taddeï » ce n’est pas seulement le cas mais le thème et l'objet de cette « discussion du soir »! Animateur, comme il se décrit lui-même, de débats « intellectuels » (comme on le dit de lui) comment construit-il le débat? Comment construit-il, comment conçoit-il la vie intellectuelle? Qui est légitime pour parler? Quel rôle joue le cadre, la grille, la télévision, son pouvoir? Peut-on le critiquer, le subvertir, le renverser? Quelles sont les forces et les fragilités de la discussion, aujourd’hui? Qu’est-ce que s’entretenir avec Frédéric Taddeï, cet entretien avec Frédéric Taddeï tente d’y répondre, et à toutes ces questions, pour déplier la discussion du monde. Les Discussions du soir avec Frédéric Worms (26.06.2017)
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Frédéric Taddeï
DocIdoine   20 avril 2019
Frédéric Taddeï
"Je crois que les responsables de la télévision française sont persuadés que les gens intelligents ne regardent plus la télé, qu’ils sont partis sur internet, et qu’il faut faire de la télé pour ceux qui restent : les crétins et les enfants en bas âge." (Reste à savoir où les "gens intelligents" iront quand les GAFA auront fini de museler l'opinion online. Espérons qu'ils retourneront rebâtir des sociétés à visage humain).
Commenter  J’apprécie          250
TheWind   02 novembre 2018
D'Art d'Art ! de Frédéric Taddeï
Mais La Dame à la licorne n' a pas encore révélé tous ses secrets. Car les interprétations varient sur l'objet de ce désir, beauté de l'âme selon certains, cœur spirituel pour d'autres. Et bien sûr désir charnel, car la licorne, ne l'oublions pas, est symbole de chasteté. Quant à sa corne, elle revêt une lourde connotation sexuelle.
Commenter  J’apprécie          200
comtesseoboulof   04 mars 2012
D'Art d'Art ! de Frédéric Taddeï
Le Radeau de la Méduse.

Théodore Géricault, 1819, huile sur toile, 4.81 x 7.16 m, Paris, Musée du Louvre.

"Pour la première fois, un peintre livrait une reconstitution réaliste d'un évènement d'actualité."

Le Radeau de la Méduse de Géricault fit sensation au Salon de 1819. Pour la première fois, un peintre livrait au public une reconstitution réaliste d'un évènement d'actualité : le naufrage de la Méduse, survenu trois ans plus tôt, au large du Cap Blanc. Trois cent quatre-vingt-dix-morts et seulement dix survivants, après une dérive interminable sur un radeau de fortune. Pour y parvenir, Géricault s'était lancé dans une véritable enquête journalistique. Après avoir écouté le témoignage de deux rescapés, il avait fait réaliser une maquette du radeau par le propre charpentier du navire. Il avait même persuadé des brancardiers de l'hôpital Beaujon de lui prêter des cadavres humains et des membres sectionnés, n'hésitant pas à laisser pourrir sur son toit, en plein soleil, la tête d'un voleur, afin d'étudier toutes les tonalités de sa décomposition. Il fit poser ses modèles pendant des jours sur ce charnier, au milieu des rats et des odeurs de putréfaction. Ce fut le cas de son ami, le peintre Lebrun, qui venait d'attraper la jaunisse, et dont le teint de moribond avait fasciné Géricault. Il servit de modèle pour le père! Et voilà comment le Radeau de la Méduse fit un tel effet sur le public de 1819. Son réalisme morbide avait cent cinquante ans d'avance sur le cinéma et la télévision!

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
cecilit   02 octobre 2013
D'art d'art ! Tome 2 de Frédéric Taddeï
La belle Angele de Paul GAUGUIN

Si la belle Angèle était à vendre, c'est un tableau qui vaudrait des millions mais, en 1889, quand Gauguin voulut l'offrir à son modèle, le cadeau fut refusé avec dégoût ! il faut dire qu'à l'époque , à Pont-Aven, la peinture de Gauguin effrayait un peu.
Commenter  J’apprécie          130
cecilit   22 octobre 2018
D'art d'art ! Tome 3 de Frédéric Taddeï
Lorsqu'il peignait un portrait, peu lui importait qui était son modèle. Il exigeait en revanche une immobilité absolue. Le visage devait être absolument inexpressif. Un calvaire interminable qu'endurait souvent sa femme Hortense ou son marchand, Ambroise Vollard, qui eut un jour le maheur de bouger, s'attirant les foudres de Cézanne :"Malheureux, lui dit-il, il faut vous tenir comme une pomme ! Est-ce que cela remue, une pomme ?".



POMMES ET ORANGES

Paul CEZANNE, 1895-1900, huile sur toile, 73 x 92 cm, Paris, Musée d'Orsay
Commenter  J’apprécie          60
cecilit   27 octobre 2018
D'art d'art ! Tome 3 de Frédéric Taddeï
Regardez cet animal. C'est l'Ours blanc de Pompon, comme on l'appelle, qui rendit célèbre son auteur en 1922, à l'âge de 67 ans. Entre François Pompon et les animaux, c'était une vieille histoire. Lors d'un séjour en Normandie, en 1905, cet ancien tailleur de marbre pour Auguste Rodin et Camille Claudel s'était aperçu que les bêtes étaient des modèles formidables. "Elles posent beaucoup mieux que les hommes, disait-il, et ne perdent jamais leur naturel". Il commença par sculpter des poules et des lapins dans la cour de la ferme. Il faisait des esquisses sur place, avec de la terre glaise. De retour dans son atelier, il développait les masses et les volumes, mais attention, il ne reproduisait pas l'animal de manière réaliste, non, il le résumait, en supprimant tout ce qu'il qualifiait de "falbalas ", c'est-à-dire les plumes, les poils, les griffes, les ergots, pour ne conserver que "l'essence même de l'animal. "J'aime la sculpture sans trou, ni ombre", expliquait-t-il .



OURS BLANC

François POMPON, 1928-1929, statue en pierre, 163 x 251 x 90 cm, Paris, musée d'Orsay
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
cecilit   02 octobre 2018
D'art d'art ! Tome 3 de Frédéric Taddeï
Au-delà de la parabole, Vénus avait pour Lucas Cranach un atout majeur : son érotisme. Peindre Vénus était le meilleur moyen de peindre une femme nue. Un art ou il va exceller, au point de créer sur des centaines de tableaux un véritable stéréotype de la beauté féminine : le front bombé, les yeux légèrement bridés, avec des cheveux blonds, des petits seins, de longues jambes et des grand pieds, un peu déhanchée, toujours lascive. Une beauté assez éloignée des recherches anatomiques des artistes de la Renaissance, mais que l'on verrait très bien aujourd'hui défiler sur un podium pendant la Fashion Week.



VÉNUS ET L'AMOUR - CRANACH L'ANCIEN (Lucas Müller dit) 1531, huile sur toile, transposé de bois sur toile 176×80cm, Bruxelles, Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique.
Commenter  J’apprécie          50
cecilit   01 novembre 2018
D'art d'art ! Tome 3 de Frédéric Taddeï
Si Le lion au serpent eut un tel succès au Salon de 1833, c'est qu'on voulut y voir une allégorie politique : la Monarchie écrasant la République lors de la révolution de 1830. Le roi Louis-Philippe en commanda d'ailleurs un, qu'il fit installer dans le jardin des Tuileries, ce qui fit hurler les membres de l'Institut : "Prend-on le jardin des Tuileries pour une ménagerie ?, s'indigna l'un d'eux. Remettez ce lion en cage !".



LION AU SERPENT

Antoine-Louis BARYE, 1872, bronze, 35 x 37 x 20 cm, Montpellier, musée Fabre
Commenter  J’apprécie          40
cecilit   07 octobre 2018
D'art d'art ! Tome 3 de Frédéric Taddeï
Vous avez déjà aperçu ces têtes grimaçantes, souvent hideuses, parfois grotesques au-dessus d'une porte, sous une fenêtre, un balcon ou un pont. Ce sont des mascarons, de l'italien mascherone, qui veut dire masque. Celle-ci a été sculptée sur le Pont-Neuf, à Paris, au XIXe siècle. Oh, pas pour vous faire peur, non. Ce n'est pas à vous qu'elle tire la langue. C'est aux mauvais esprits ! Les mascarons sont là pour nous protéger, pour chasser les démons. Depuis l'Antiquité, on croit au pouvoir protecteur des visages. Chez les Grecs, c'était le masque de Méduse, décapitée par Persée, qui protégeait les temples. Chez les Romains, c'était celui de Janus, le dieu au double visage, qui gardait l'entrée des villes. Autant de mythes païens que les artistes de la Renaissance italienne se sont fait une joie de revisiter.



Mascaron du Pont-Neuf

Vers 1851-1858, Pierre sculptée , 60 x 96 x 77 cm , Paris, musée Carnavalet
Commenter  J’apprécie          30
Wanamaker   18 février 2011
Agenda d'Art d'Art 2011 de Frédéric Taddeï
"Cet agenda de la célèbre émission d'Art d'Art présente l'année à travers les grandes expositions françaises, mais aussi les foires, salons, anniversaires et manifestations artistiques à ne pas manquer. A chaque semaine son événement culturel et l'oeuvre qui l'accompagne. A la fois pratique et esthétique, cet agenda fera le bonheur des amateurs d'art comme de tous les curieux !"
Commenter  J’apprécie          30
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Frédéric Taddeï (185)Voir plus


Quiz Voir plus

Un quiz pour une certaine quizeuse

"La Joconde" est un tableau qui a été peint par ?

Le Titien
Léonard de Vinci
Raphaël
Michel-Ange

10 questions
37 lecteurs ont répondu
Thèmes : art , peinture italienneCréer un quiz sur cet auteur
.. ..