AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.94 /5 (sur 24 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris, France , le 23 juin 1846
Mort(e) à : Paris, France , le 30 juin 1916
Biographie :

Egyptologue, professeur au Collège de France (1874), membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres (1883), commandeur de la Légion d'honneur (1896).

Gaston Maspero est né à Paris de parents originaires de Lombardie, au nord de l'Italie. Il épouse en 1880 Louise Balluet d'Estournelles de Constant de Rebecque dont le frère obtiendra le Prix Nobel de la paix en 1909. Ses deux fils, Georges et Henri deviendront sinologues.

Il fait ses études secondaires au lycée Louis-le-Grand puis à l'École normale supérieure (1865). Après une année en Amérique latine, il obtient un poste de répétiteur de langue et d'archéologie égyptiennes, à l'École pratique des hautes études, qui venait d’être créée, et où enseigne Emmanuel de Rougé. En 1873 il soutient sa thèse de doctorat de lettres, intitulée Le genre épistolaire chez les anciens Égyptiens, première thèse d'égyptologie universitaire réalisée en France.

En 1872 il est chargé de cours et en 1874, il est nommé à la chaire de philologie et antiquités égyptiennes du Collège de France. En 1880 il est nommé à la tête d'une mission archéologique permanente, sous le nom d’École française du Caire. En 1881, il prend la succession de Mariette à la direction du Service des antiquités égyptiennes et du musée d’Archéologie égyptienne de Boulaq, au Caire.

En 1881 il découvre à Saqqarah les Textes des Pyramides, textes religieux et rituels, qui avaient pour fonction d'aider le mort à accomplir le passage funéraire.
Au début de 1886, Maspero conduit les travaux de désensablement du Sphinx de Gizeh.

En 1886, Maspero rentre en France, et reprend ses cours au Collège de France et à l'École des hautes études.

En 1899,il retourne en Egypte et dirige le déménagement du musée d'égyptologie - entre-temps transféré au palais de Giza de 1889 à 1902 — c'est la création du musée égyptien du Caire. L’inauguration officielle a lieu en novembre 1903.

En 1904, alors que les Britanniques décident de rehausser de sept mètres le barrage d'Assouan, il parvient à lever les fonds nécessaires pour isoler, consolider, mais aussi étudier un grand nombre d'édifices religieux de Basse-Nubie, menacés d'engloutissement.

Il quitte définitivement l’Égypte en 1914, laissant la direction générale des Antiquités à Pierre Lacau. Il devient secrétaire perpétuel de l’Académie des inscriptions et belles-lettres.

+ Voir plus
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gaston_Maspero
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

En 2018, Libretto fête ses 20 ans ! Une bonne occasion pour revenir avec son Directeur éditorial sur l'histoire de cette maison d'édition emblématique, et notamment sur l'un des domaines majeurs de son catalogue : la littérature orientale et arabo-musulmane. 0:45 Les Mille et Une Nuits (traduction de René Khawam) 1:27 Vingt-quatre heures de la vie d'une canaille, d'Abou-Moutahhar al-Azdî 2:45 Sublimes paroles et idioties de Nasr Eddin Hodja 3:43 le Jardin des roses et des fruits, de Saadi 4:44 Contes populaires de l'Egypte ancienne (réunis par Gaston Maspero) Domaine oriental Libretto : http://www.editionslibretto.fr/catalogue-thematique?theme=l.irreverence.orientale Site dédié pour les 20 ans de Libretto : https://libretto20ans.fr/ La page Babelio pour les 20 ans de Libretto : https://www.babelio.com/20-ans-libretto Retrouvez-nous sur : F A C E B O O K : Babelio T W I T T E R : @Babelio I N S T A G R A M : @babelio_ P I N T E R E S T : Babelio S N A P C H A T : babelio_off

+ Lire la suite

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
SZRAMOWO   15 juin 2015
Contes populaires de l'Egypte ancienne de Gaston Maspero
« Et après beaucoup de jours ensuite de cela, tandis qu’ils étaient aux champs et qu’ils nouaient, le grand frère dépêcha son frère cadet, disant : “Cours, apporte-nous les semences du village !” Le frère cadet trouva la femme de son grand frère qu’on était occupé à coiffer. Il lui dit : “Debout ! donne-moi des semences, que je coure aux champs, car mon grand frère a dit en m’envoyant : Point de paresse !” Elle lui dit : “Va, ouvre la huche, toi, emporte ce qu’il te plaira, de peur que ma coiffure ne reste inachevée”. Le gars entra dans son étable, il emporta une grande jarre, car son intention était de prendre beaucoup de grains, il la chargea de blé et d’orge et il sortit sous le faix. Elle lui dit : “Quelle est la quantité qui est sur ton épaule ?” Il lui dit : “Orge, trois mesures, froment, deux mesures, total, cinq, voilà ce qu’il y a sur mon épaule”. Ainsi lui dit-il, mais elle, elle lui adressa la parole, disant : “Il y a grand prouesse en toi, et j’observe tes forces chaque jour !” Et son cœur l’accointa comme on accointe un gars. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Jacopo   28 mars 2020
Essais sur l'art égyptien de Gaston Maspero
Ç'a été longtemps une question de savoir si les statues des rois et des particuliers égyptiens nous offrent des portraits fidèles du tout ou simplement approchés. Non qu'on niât jamais que leurs auteurs eussent voulu les faire aussi semblables que possible, mais on hésitait à croire qu'ils y eussent réussi. L'air d'uniformité que l'emploi réitéré des mêmes expressions et des mêmes poses répand sur elles encourageait à penser que, se jugeant incapables de transcrire justement les nuances de conformation ou de physionomie propres à chaque individu, ils les avaient écartées de parti pris comme indifférentes au genre de service auquel elles étaient destinées : si l'âme ou le double à qui elles fournissaient un corps indestructible reconnaissaient en elles assez de leur corps périssable pour pouvoir s'y attacher sans dommage au cours de leur existence posthume, ils estimaient avoir rempli suffisamment leur tâche.
Commenter  J’apprécie          50
Jacopo   29 mars 2020
Histoire générale de l'art. Égypte de Gaston Maspero
Les dessinateurs s'y distinguaient par le sens de la vie, par l'intensité et par la diversité du mouvement, par une bonne humeur dont l'expression touche parfois a la caricature.
Commenter  J’apprécie          40
Jacopo   28 juin 2018
Études de mythologie et d'archéologie égyptiennes, tome 1 de Gaston Maspero
L'âme (baï) était une matière raffinée qui, séparée du corps terrestre par la mort, servait pour ainsi dire de corps céleste aux parties hautes de la personne humaine, au lumineux, par exemple. Le Ka était quelque chose d'intermédiaire entre le corps et l'âme. Ka signifie, à proprement parler, toute espèce de substance : c'est, au sens premier du mot, un gâteau, une masse de terre en forme de galette. Le ka humain est donc, par etymologie, la substance humaine, mais une substance humaine plus subtil que celle dont est pétrie le corps.
Commenter  J’apprécie          10
Jacopo   30 mars 2020
L'Égyptologie - La Science Française de Gaston Maspero
L'École égyptologique prospérait en France, lorsque les changements provoqués par la mort de Mariette vinrent à la fois en élargir et en compromettre le développement.Depuis l'année de l'Exposition universelle en 1867, qui marqua l'apogée de son crédit en Égypte, Mariette avait dû lutter sans relâche contre l'influence allemande rendue très forte par la victoire de 1870-71, contre la nonchalance et le désordre de l'administration égyptienne et surtout contre la maladie qui se révéla mortelle pour lui dès 1872.
Commenter  J’apprécie          10
Jacopo   29 mars 2020
Histoire générale de l'art. Égypte de Gaston Maspero
Les plus Vieux tombeaux, ceux qui sont antérieurs à l'histoire, ne nous ont rien rendu jusqu'à ce jour qui prouve un développement extraordinaire du sens artistique chez les premiers Égyptiens. Les pièces qui sortent de leurs chambres témoignent d'un goût pour la parure, pour les armes, pour les ustensiles décorés, égal mais non supérieur à celui qu'on observe chez la plupart des nations mi civilisées : ce sont des poteries de couleur, vernissées ou mates, nues ou chargées d'ornements incisés ou peints, un mobilier de pierre ou de bois, une bijouterie de cailloux bariolés, de coquillages découpés ou brutes, d'os, d'ivoire, de pâtes vitreuses, de métaux précieux, enfin des figures d'hommes ou d'animaux, les unes appropriées à des usages domestiques, ainsi les palettes à fard, les autres réservées aux cultes funéraires.
Commenter  J’apprécie          00
Jacopo   30 mars 2020
Histoire Ancienne des Peuples de l'Orient de Gaston Maspero
Le premier des voyageurs qui ait visité l'Egypte, le premier du moins qui nous ait laissé le récit de son voyage, Hérodote d'Halicarnasse, a résumé l'impression que produisit sur lui cette contrée merveilleuse en une seule phrase, souvent citée : « L'Egypte est un don du Nil. » L'Egypte n'est qu'une bande de terre végétale tendue à travers le désert, une oasis allongée aux bords de la rivière et sans cesse approvisionnée par elle de l'humidité nécessaire à la végétation. Il faut l'avoir vue au moment de l'étiage, un mois avant le solstice d'été, pour se figurer ce qu'elle deviendrait si quelque accident la privait de son fleuve nourricier.
Commenter  J’apprécie          00
Jacopo   30 mars 2020
Histoire Ancienne des Peuples de l'Orient de Gaston Maspero
Les Égyptiens ne connaissaient pas la source de leur fleuve. Vainement leurs armées victorieuses l'avaient longé pendant des semaines et des mois, à la poursuite des tribus noires ou koushites : toujours elles l'avaient trouvé aussi large, aussi plein, aussi puissant d'allures qu'il était dans leur patrie. C'était moins un fleuve qu'une mer, et mer était le nom qu'ils lui donnaient'.
Commenter  J’apprécie          00
Jacopo   28 mars 2020
Essais sur l'art égyptien de Gaston Maspero
En un endroit pourtant, une école originale surgit et persista assez longtemps dans Hermopolis la Grande, la cité de Thot. Là on remarque, dès la fin de l'Ancien Empire, des sculpteurs qui s'attachèrent à exprimer avec un naturalisme scrupuleux, et souvent avec une recherche de laideur voulue, les allures des individus et les mouvements des masses humaines.
Commenter  J’apprécie          00
Jacopo   29 mars 2020
Hymne au Nil de Gaston Maspero
L'Hymne au Nil nous est parvenu complet dans deux manuscrits différents, qui tous les deux sont conservés au Musée Britannique, le Papyrus Sallier II et le Papyrus Anastasi VII, en partie seulement dans un fragment de papyrus du Musée de Turin et sur l'Ostracon Golénischeff no 4470, qui est passé depuis peu au Musée des Beaux- Arts à Moscou.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-50177

Dans quel pays se trouve le fleuve Mississippi?

au Canada
aux Etats-Unis d'Amérique
dans les deux

13 questions
13 lecteurs ont répondu
Thèmes : fleuve , mississippi , Géographie historique , villes américaines , littérature américaine , pièges , bande dessinéeCréer un quiz sur cet auteur

.. ..