AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


Lettres à quelques autres

Liste créée par Alzie - 57 livres. Thèmes et genres : Lettres d'amour , lettres , courrier , littérature , epistolaire

Une liste à associer à celles consacrées au genre épistolaire, incontournable de la littérature qui traverse les époques. La lettre informe, témoigne, se souvient, cache, avoue, confie, dévoile, confesse, espère, déclare, regrette, supplie etc... Les destinataires sont toutes ici des femmes : amie, amante, épouse, confidente, fiancée, artiste, soeur, fille, mère. Ces lettres offrent de leurs expéditeurs, souvent écrivains, poètes mais aussi musiciens, philosophes ou hommes politiques, une part plus intime ou moins connue de leur oeuvre et bien sûr de leur destinataire. Voilà par exemple celles, récemment éditées, de Paul Valéry adressées à Néère ou celles d'Alfred Dreyfus à Marie Arconati Visconti. Bonnes lectures. Je n'ai pas retenu la volumineuse correspondance de Madame de Sévigné, de Colette ou d'autres connues et citées en particulier dans les listes suivantes que vous irez consulter ou redécouvrirez avec gourmandise : "Romans épistolaires et correspondances célèbres" (Piatka) ; "Une lettre" (madameduberry) ; "Livres en lettres" (camilleetmile) ; "Lettre ouverte" (petitsoleil) ; "L'envers du décor... rencontres de nos écrivains préférés à travers leurs correspondances" (fanfanouche") ; "Les mères et leurs écrivains de fils (fanfanouche) ; "Le discours des absents" ou l'amour de la correspondance" (fanfanouche) ; "Colette l'affranchie" et j'en oublie certainement...
+ Lire la suite


1 Lettres à la marquise: Correspondance inédite avec Marie Arconati Visconti
Alfred Dreyfus
Affaire d?Etat, l?affaire Dreyfus est aussi l?affaire d?un homme qui n?a cessé de chercher à restaurer son honneur. Un homme qui demeure finalement bien peu connu, mais qui se dévoile dans son intimité au fil de cette correspondance inédite avec la marquise Arconati Visconti. De 1899 à 1923, ces 458 lettres ? la plupart étant de lui ? révèlent non seulement Dreyfus après l?Affaire, mais aussi des points essentiels de l?histoire de France. Marie-Louise Arconati-Visconti (1840-1923), fille du journaliste et homme politique Alphonse Peyrat, était une femme influente dans les salons parisiens en même temps qu?une républicaine laïque. Riche collectionneuse et mécène, elle fut une grande amie du capitaine Dreyfus, qui disait des déjeuners chez elle qu?ils étaient « une joie pour l?esprit et un plaisir pour le c?ur » - un si grand plaisir qu?il l?a prolongé par des lettres à cette femme droite et passionnée. Lettre après lettre, nous voyons défiler les vingt premières années du siècle : la fin de l?Affaire, le vote de la loi de séparation des églises et de l?État, les premières années de la SFIO, le ministère Clemenceau et les grèves, le transfert des cendres de Zola au Panthéon, la Grande Guerre et nous rencontrons des figures essentielles de l?histoire française : Émile Combes, Jean Jaurès, Clemenceau, Aristide Briand, mais aussi des figures moins connues comme les historiens Auguste Molinier et Gabriel Monod qui ont apporté leur soutien à Dreyfus tout au long de l?Affaire. C?est enfin et surtout le portrait de l?homme Dreyfus, plus engagé dans les combats politiques qu?on ne l?aurait pensé, ne cédant rien sur son honneur ni sur celui de la France. Cette correspondance inédite est un apport considérable à ce qu?avait écrit Dreyfus dans ses deux livres de souvenirs (Cinq années de ma vie, 1901, Carnets, posth., 1998). Une découverte capitale et un témoignage passionnant. L?édition est établie et préfacée par Philippe Oriol qui travaille depuis plus de vingt-cinq ans sur l?Affaire Dreyfus et a écrit une Histoire de l?affaire Dreyfus de 1894 à nos jours (Les Belles Lettres, 2014). Ajouter à mes livres
2 Lettres à Néère (1925-1938)
Paul Valéry
En 1931, Paul Valéry accepta de poser pour une jeune sculptrice, Renée Vautier (1898-1991), qui souhaitait réaliser son buste. Récemment séparée de son premier mari, elle avait alors trente-trois ans. Bien plus âgé qu?elle, Valéry, encore douloureusement éprouvé par la fin de sa longue liaison avec Catherine Pozzi, subit la fascination de la jeune artiste et ne tarda pas à lui faire part de la passion qu?il commençait à éprouver pour elle. Passion sans espoir : celle qu?il surnomma bientôt « Néère » (anagramme de Renée et titre d?un célèbre poème d?André Chénier) ne lui cacha jamais qu?elle ne partageait pas ses sentiments. Cela n?empêcha pas le poète de continuer à lui faire la cour durant plusieurs années. Les cent soixante lettres inédites que nous révélons aujourd?hui témoignent de cette histoire d?amour malheureuse. D?une qualité littéraire digne de ses grandes ?uvres en prose, elles montrent un Valéry tendre et plein d?esprit, sachant jouer de tous les charmes de sa conversation pour séduire, sans cacher à sa correspondante (dont les réponses n?ont pas été conservées) qu?il est sujet à de graves accès de mélancolie : ceux-là même qu?il décrit si bien, au même moment, dans le dialogue intitulé L?Idée fixe. Bien plus qu?un témoignage sur la vie privée d?un grand poète au sommet de sa gloire, ces Lettres à Néère méritent d?être considérées comme une ?uvre à part entière, pleine de bonheurs d?écriture surprenants. Ajouter à mes livres
3 Lettres à Jeanne
Alain-Fournier
Le Grand Meaulnes, unique roman d'Alain-Fournier, est illuminé par Yvonne de Galais. Mais un autre personnage féminin, plus sombre, n'est pas moins important dans l'histoire : Valentine, la fiancée de Frantz de Galais. Comme Yvonne, Valentine est inspirée d'une femme que l'écrivain a connue : Jeanne Bruneau. La liaison entre cette jeune modiste berrichonne et l'écrivain a duré de février 1910 à avril 1912, deux ans qui correspondent à l'écriture du Grand Meaulnes. Les sept lettres à Jeanne et les documents liés à cet amour rassemblés ici permettent de découvrir un Alain-Fournier passionné, fiévreux, délicat et exigeant. Un jeune écrivain assoiffé d'absolu qui rêvait de faire partager son rêve à Jeanne/Valentine et que la Grande Guerre devait faucher en septembre 1914, à l'aube de sa carrière. Ajouter à mes livres
4 Lettres à Delphine : Correspondance (1907-1915)
Louis Pergaud
En août 1914, lorsqu'il est mobilisé, Louis Pergaud est un auteur reconnu. Il a déjà publié au Mercure de France De Goupil à Margot (prix Goncourt en 1910), La Guerre des boutons (1912) et Le roman de Miraut (1913). Il entretient aussi depuis longtemps une abondante correspondance. Avec la mobilisation, les lettres sont désormais envoyées du front, des tranchées ou des postes de repos quelques kilomètres en arrière. Pergaud écrit beaucoup, tous les jours, à quelques amis et membres de sa famille mais surtout à Delphine, son épouse. Les mots qu'il lui adresse sont empreints d'une grande sensualité : le désir et le manque s'y lisent à chaque ligne. À celle qu'il appelle affectueusement «ma petite gosse chérie», Pergaud raconte la réalité de cette guerre, dit crûment le froid, la faim, la vermine. Sans rien lui cacher des problèmes de la vie quotidienne, qu'il continue ainsi de partager avec elle par le pouvoir de l'écriture épistolaire, il veille cependant toujours à rassurer celle qui s'inquiète à l'arrière... La correspondance de Pergaud est un document historique et littéraire exceptionnel duquel émerge Delphine, figure lumineuse, belle et vaillante. Ajouter à mes livres
5 Lettres à Anne : 1962-1995
François Mitterrand
5 critiques 43 citations

En 1962, un homme politique français de quarante-six ans rencontre à Hossegor, chez ses parents, une jeune fille de dix-neuf ans. La première lettre qu'il lui adresse le 19 octobre 1962 sera suivie de mille deux cent dix-sept autres qui se déploieront, sans jamais perdre de leur intensité, jusqu'en 1995, à la veille de sa mort. Les lettres de celui qui fut deux fois président de la République nous dévoilent des aspects totalement inconnus d'un homme profondément secret que chacun croyait connaître. Deux lettres, parmi des centaines, témoignent de la constance de cet amour. 15 novembre 1964 : "Je bénis, ma bien-aimée, ton visage où j'essaie de lire ce que sera ma vie. Je t'ai rencontrée et j'ai tout de suite deviné que j'allais partir pour un grand voyage. Là où je vais je sais au moins que tu seras toujours. Je bénis ce visage, ma lumière. Il n'y aura plus jamais de nuit absolue pour moi. La solitude de la mort sera moins solitude. Anne, mon amour". Et la correspondance prend fin le 22 septembre 1995 : "Tu m'as toujours apporté plus. Tu as été ma chance de vie. Comment ne pas t'aimer davantage ?". Ajouter à mes livres
6 " Ma chère Emi, il est cinq heures du matin... "
Vittorio DE SICA
15 juin 1964. " Une demande m'est arrivée d'Amérique pour publier en un volume l'ensemble des journaux que j'ai tenus. Je ne les ai pas écrits au nom d'une ambition littéraire. Cependant, l'idée que le public connaisse les coulisses d'un film et se rende compte de tout le travail pénible qu'il faut pour en réaliser un m'amuse... " Comment travaillait Vittorio De Sica, l'un des plus grands réalisateurs italiens, cet homme qui, même avec quatre Oscars, abordait chaque nouveau film avec l'anxiété d'un débutant ? Adressé à sa fille, ce journal épistolaire est un fantastique aperçu des coulisses de quatre de ses longs-métrages : La Ciociara (1960), Hier, aujourd'hui et demain (1963), Mariage à l'italienne (1964) et Les Fleurs du soleil (1970). Film après film, lettre après lettre, De Sica raconte les conditions de ses tournages. De la difficulté à faire jouer des enfants aux imprévus météorologiques, il nous fait partager ses passions et ses angoisses, nous invite dans sa relation fusionnelle avec la jeune Sophia Loren, au talent et à la volonté sans pareils. Entre fatigue et doutes, dîners et paillettes, la question de la création et de l'art est au centre de la réflexion du cinéaste. Ajouter à mes livres
7 Lettres à Marthe : 1919-1937
Joë Bousquet
1 citation

En 1917, lors d'une permission, l'aspirant Joë Bousquet, âgé de vingt ans, rencontre à l'Opéra de Béziers Marthe Marquié. Double révélation amoureuse qui va passionnément infléchir le destin de l'un et de l'autre. Ils s'aiment pendant quelques jours jusqu'au délire. Mais, retourné au front, Bousquet voit d'insurmontables obstacles à tout projet de mariage avec la bien-aimée : son manque de ressources personnelles, sa famille, les préjugés d'une société austèrement provinciale, tout les éloigne. Aussi lorsqu'il s'expose à l'attaque allemande du 27 mai 1918, il s'agit d'une tentative de suicide. La balle qui l'atteint à la colonne vertébrale le laisse paralysé. Son existence de grabataire commence. Il se consacre sauvagement à la littérature ainsi qu'à sa passion pour Marthe, car il garde l'espoir d'une guérison et, peut-être, d'un mariage. Tout lecteur amoureux d'une fantastique histoire d'amour - avec l'enfer de la jalousie, les querelles, les ravissements - ne peut qu'être bouleversé par l'«aventure» de ces deux êtres toujours séparés : l'homme, infirme, vivant à Carcassonne, et la femme, libre et courtisée. Ajouter à mes livres
8 Lettres à Denise
Louis Aragon
1 citation

Un savait que dans Aurélien le personnage de Bérénice correspondait à une jeune femme connue d'Aragon. Quelques uns avaient percé son identité. Elle fut confirmée par Aragon lui-même en 1978 lors du tournage de l'adaptation audiovisuelle du roman. Il s'agissait de Denise, cousine de l'épouse de Breton. D'abord mariée à Georges Lévy, elle devenait plus tard l'épouse de Pierre Naville. Denise décédée, Pierre prend soin des lettres d'Aragon. Il meurt récemment. Sa veuve, Violette Naville, trouve les lettres d'Aragon à Denise. Ces « lettres d'amour » révèlent un Aragon que nous ne connaissions pas. Elles donnent certaines clés de romans comme Aurélien, Le Paysan de Paris, Blanche ou l'oubli. Elles montrent une époque, la première après-guerre, la naissance du surréalisme, et constituent un document d'importance. Ajouter à mes livres
9 Lettres à Nora
James Joyce
3 critiques 5 citations

On sait que Nora joua un rôle essentiel dans la création des grandes figures féminines de l??uvre de Joyce : Gretta, Bertha, Molly, Anna Livia renvoient sans cesse en écho au mystère de la féminité, sur lequel il n?a cessé de s?interroger et dont Nora représentait pour lui le modèle vivant à travers ses infinis avatars. Les lettres de James Joyce à Nora se concentrent sur deux grandes périodes. 1904, d?abord ; l?année de leur rencontre : de juin à décembre 1904, une douzaine de lettres font une chronique passionnée et émouvante de la naissance d?une relation amoureuse, avec ses envolées romantiques, ses moments de doute et ses morsures de jalousie. L?autre moment fort de cette correspondance, ce sont les lettres qui vont d?août à décembre 1909. Joyce est à Dublin et Nora est restée à Trieste. Les conversations que Joyce va avoir avec ses anciens amis à Dublin vont rapidement semer en lui le doute sur la fidélité de Nora et donner naissance à une série de lettres qui, dans leur mélange de passion amoureuse, de jalousie, de franchise sexuelle et parfois d?obscénité, sont un extraordinaire document. Ajouter à mes livres
10 Lettres à Madeleine : Tendre comme le souvenir
Guillaume Apollinaire
1 critique 2 citations

Le 2 janvier 1915, Guillaume Apollinaire prend le train en gare de Nice après une permission de quarante-huit heures. Dans son compartiment, il rencontre une jeune femme, Madeleine Pages, qui doit embarquer à Marseille. Les deux voyageurs se plaisent, parlent de poésie, échangent leurs adresses. Trois mois plus tard, Apollinaire envoie du front de Champagne sa première carte postale à Mlle Pages. Très vite, leurs lettres prennent un tour badin puis fort tendre. Après les aveux, se développe une relation épistolaire d'une liberté inouïe, fondée sur le mythe du coup de foudre et de l'amour idéal. Comblant toutes les distances, unissant la grave dignité du combattant à la sensualité lyrique de l'amoureux, les lettres d'Apollinaire défendent sans trêve la poésie, la beauté et la vie. Ajouter à mes livres
11 Lettres à Olga
Václav Havel
1 critique 12 citations

Dans notre siècle où se sont mêlés de façon renouvelée l'horreur, le mensonge, la superficialité, la vanité, les messages de bonté viennent de ceux qui ont subi l'enfermement. Les enfermements sont différents et les expériences diverses, mais Antelme, Levi, Soljénitsyne, Chalamov, Havel nous disent la même chose : être un homme, c'est résister, être humain c'est ne pas mépriser, c'est ne pas exclure. Le miracle est qu'Havel président n'ait pas démenti Havel détenu. Le miracle est que, catapultée au sommet de l'État, la force tranquille - la vraie - celle de Vâclav Havel, ait permis que la révolution soit de velours. Edgar Morin --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre. Ajouter à mes livres
12 Lettres à Hélène
Louis Althusser
1 critique 1 citation

Aux antipodes de tout ce que l'on savait jusqu'ici et de l'image de lui-même qu'a laissée Louis Althusser, loin de cet « anti-humanisme » dont il a fait la théorie, voici le plus vibrant, le plus émouvant, le plus humain des témoignages. Les lettres de Louis à Hélène. Sa correspondance, pendant plus de 30 ans, avec la femme qu'il aima et qu'il finit par assassiner. Où l'on voit un Althusser amoureux, donc. Où l'on devine que le crime qu'il commettra sera, aussi, et paradoxalement, un crime d'amour et de passion. Et où l'on sent un homme, un grand homme, aux prises, des décennies durant, avec l'effroi mais aussi, de temps en temps, le pur bonheur d'exister. Ce livre choquera par la franchise de ses aveux. Il bouleversera par la force de l'histoire d'amour dont il est la chronique. Il stupéfiera ceux qui se faisaient une image sévère, hiératique, du maître de la rue d'Ulm. Il passionnera, enfin, les amateurs d'histoire des idées qui vont plonger dans les eaux profondes du débat intellectuel français des décennies 1950, 60 et 70. Ces Lettres à Hélène (accompagnées, pour la bonne compréhension de l'ensemble, d'extraits des lettres d'Hélène à Louis), nul ne connaissait leur existence. Mais les voici, retrouvées par l'IMEC (Institut Mémoires de l'édition contemporaine) et son directeur, Olivier Corpet. C'est un trésor englouti qui refait surface. Ajouter à mes livres
13 Lettres à Franca. : 1961-1973
Louis Althusser
1 citation

Je t'institue dépositaire devant l'éternité de cet acte de conscience, pour que tu puisses en témoigner dans les siècles à venir, quand on éditera mes ?uvres posthumes et ma correspondance avec Franca... Par ces mots envoyés à Franca Madonia le 18 novembre 1963, Louis Althusser conférait à cette correspondance le statut d'?uvre à part entière. Ces quelques cinq cents Lettres à Franca, contemporaines des plus grands textes philosophiques d'Althusser, saisissent d'emblée par l'exceptionnelle tension d'un style qui jamais ne s'affadit. Le langage de la passion amoureuse, dans toute sa violence, côtoie celui de la pensée rationnelle. On y découvre avec surprise un art consommé de la mise en scène comique et dramatique - et l'on suit avec effroi la montée des grandes lames qui contraignent régulièrement Althusser à se faire hospitaliser. Mais Franca, traductrice de Pour Marx en italien, fut aussi l'une des principales interlocutrices du philosophe, et ces lettres constituent à cet égard un véritable monument. Contredisant souvent ce qu'Althusser écrit au même moment dans ses textes théoriques, cette correspondance ne se contente pas d'apporter des éclaircissements biographiques sur la genèse de l'?uvre, elle nous installe au c?ur de l'écriture althussérienne - et de ses paradoxes. Une sélection de vingt-deux lettres de Franca Madonia complète ce recueil. Après le philosophe redécouvert au travers de son ?uvre posthume, après le " deuxième Althusser " révélé par L'Avenir dure longtemps, ces Lettres à Franca nous font désormais connaître un " troisième Althusser ", ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre. Ajouter à mes livres
14 Lettres d'amour à Helen
Edgar Allan Poe
"Vous ne m'aimez pas, ou vous n'auriez pu m'imposer cette torture de huit jours de silence. Vous ne m'aimez pas ou, répondant à mes prières, vous 'auriez dit : " Edgar, je vous aime " Ah ! Helen, l'émotion qui me consume ne m'apprend que trop bien la nature de "s impulsions d'amour. De quel secours sont, dans ma douleur mortelle, vos mots enthousiastes de simple admiration ? " Edgar Poe, 18 octobre 1848. Poète génial, figure emblématique du romantisme tourmenté, précurseur de la littérature fantastique moderne... La postérité a réservé à Edgar Allan Poe une place de premier ordre. On connaît moins son abondante correspondance, qui compte ses lettres d'amour à Sarah Helen Whitman, femme de lettres américaine, à qui le poète fut brièvement fiancé en 1848, un an avant sa mort. La présente édition préparée par Laurence Piccinin, agrégé d'anglais et professeur en classes préparatoires, met en lumière leur caractère passionné, poignant et profondément tragique qui les inscrit au rang des plus belles lettres d'amour. Ajouter à mes livres
15 Lettres à Sandra
Vergilio Ferreira
3 critiques 1 citation

Sandra n'est plus. Mais l'homme qui la pleure lui écrit encore des lettres d'amour. Lettres poignantes, incantatoires, afin de faire resurgir l'image de la femme aimée, afin de pouvoir la toucher, la caresser, la posséder encore, de manière fantasmatique. Ses missives adressées à la disparue parlent de la sensualité et de la violence des corps, mais disent aussi l'absence et la mort. Car bien souvent le narrateur ne parvient pas à ressusciter le souvenir de l'être disparu, et ses lettres se font alors plaintives. A d'autres moments, il fait le récit des journées vides de celui qui est resté derrière et qui ne peut se résoudre à accepter la disparition de la femme passionnément aimée. La répétition obsessionnelle de ces thèmes dans un continuel va-et-vient, une sorte de flux intérieur, crée une mélopée envoûtante qui caractérise l'écriture de Ferreira ; elle transcende également cette oeuvre testamentaire du grand écrivain portugais. Ajouter à mes livres
16 Lettres à Alice
Lewis Carroll
Il l'appelait " l'enfant de mes rêves ". Derrière le personnage le plus connu de Lewis Carroll se trouve une petite fille, Alice Liddell, avec laquelle il partagea une intense relation d'amitié. Tout au long de son existence, l'écrivain a toujours considéré les enfants, et particulièrement les petites filles, comme son public véritable. Par conséquent, les lettres qu'il leur a adressées ne sont pas seulement le reflet de ces relations personnelles aux contours subtils : ce sont de formidables pièces de poésie, où s'expriment toute la fantaisie et toute la virtuosité de l'auteur de Alice au Pays des Merveilles. Jusqu'à présent scindées entre les pièces en prose et les poèmes, éparpillées au hasard des volumes, voici les lettres qu'il écrivit aux enfants enfin réunies en un tout cohérent, accompagnées de quelques lettres adressées par Lewis Carroll... aux mamans ! Ajouter à mes livres
17 Lettre à D : Histoire d'un amour
André Gorz
32 critiques 92 citations

" Tu vas avoir quatre-vingt-deux ans. Tu as rapetissé de six centimètres, tu ne pèses que quarante-cinq kilos et tu es toujours belle, gracieuse et désirable. Cela fait cinquante-huit ans que nous vivons ensemble et je t'aime plus que jamais. Je porte de nouveau au creux de ma poitrine un vide dévorant que seule comble la chaleur de ton corps contre le mien. " L'auteur du Traître revient avec cinquante ans de recul sur les années décisives de son histoire. Il restait beaucoup à dire. Car ce n'était pas la sienne seulement. Ajouter à mes livres
18 Lettres à Léonie
Victor Hugo
" Tu es un ange : je baise tes pieds, je baise tes larmes ! Je reçois ton adorable lettre, j'ai à peine le temps de t'écrire ce mot, moi pauvre galérien travaillant nuit et jour, mais toute mon âme est pleine de toi. " Ainsi débute une correspondance, pour partie perdue, entre un jeune pair de France, Victor Hugo, et sa maîtresse, Léonie Biard, qui se fait appeler Mme d'Aunet. Ils se sont connus en 1842, se sont aimés avant la mort de Léopoldine, en 1843, se sont retrouvés après la tragédie de Villequier. En 1845, à la requête du mari, les amants sont pris en flagrant délit d'adultère. Le scandale est retentissant. Leur passion, trop charnelle pour ne se nourrir que de souvenirs, s'éteignit pendant l'exil de Victor Hugo. Le bref roman épistolaire que forment ces lettres garde une part de mystère. Ajouter à mes livres
19 Lettres à Fanny
John Keats
11 critiques 9 citations

Longtemps hésitant entre la médecine et la poésie, John Keats n?avait guère eu qu?ironie et méfiance pour les choses du sentiment lorsqu?il s?éprit de Fanny Brawne, la fille de ses nouveaux voisins de Hampstead. De cette liaison difficile ? ils seront fiancés mais jamais époux ?, il nous reste trente-sept lettres, écrites au cours des deux dernières années de la vie de l?écrivain, juste avant et pendant la maladie qui devait l?emporter en 1821 à l?âge de vingt-cinq ans. Dans ce qui fut pour Keats un temps d?assombrissement et d?amertume, l?amour devient à la fois révélation et désastre, nectar et poison ; le poète trouve dans sa passion la réalisation possible d?un idéal de beauté qui le hantait, mais aussi la source d?une vulnérabilité qui l?éloigne encore davantage d?un monde dont il ne se satisfait plus. C?est-à-dire que l?amour, chez Keats, est autant le double que la limite de la poésie, et c?est pourquoi l?on retrouve dans la trajectoire brisée de cette correspondance, l?une des plus célèbres de la langue anglaise, le goût et l?exigence de l?impossible qui habitèrent toute son ?uvre.Début janvier, sortie de Bright Star, le nouveau film de Jane Campion (La Leçon de piano, palme d?or 1992), avec Ben Whishaw (Le Parfum) et Abbie Cornish (Elisabeth, Candy). Ajouter à mes livres
20 Lettres à Bettine
Dominique Vivant Denon
Álvaro de Campos, l?un des masques où parle Fernando Pessõa, écrit que "toutes les lettres d?amour sont ridicules". Ce n?est sûrement pas le cas de celles que Vivant Denon adressa à Isabella Teotochi Albrizzi tout au long d?une existence. Ce sont là de véritables lettres d?amour, où passe aussi le vent de l?Histoire, frémit la passion de l?art, miroite le goût du monde et de cette vie que Denon porte inscrite dans son prénom comme un destin. Ces amants avaient beaucoup de choses à se dire. Ils s?étaient connus à Venise en 1788. Il avait quarante et un ans, elle vingt-huit. (?) Grâce à Isabella, ou plutôt Bettine (c?est ainsi qu?il l?appellera toujours) et à la société qui l?entoure, Vivant Denon connaît à Venise les cinq années les plus heureuses de sa vie. (extrait de la préface de F. Garavini) Ajouter à mes livres
21 Les amours qui finissent ne sont pas les nôtres : Lettres à Sophie de Monnier 1777-1780
Mirabeau
1789 a figé l'image de Mirabeau en tribun de la Révolution. On oublie trop souvent la vie romanesque aux mille rebondissements qui fut la sienne avant son entrée en politique. Incarcéré au fort de Joux par lettre de cachet à la demande de son père en raison de son inconduite notoire, il parvient à séduire Sophie, la très jeune épouse du vieux président de la chambre des comptes de Dole. Il s'évade, l'enlève et ils s'enfuient tous deux jusqu'en Hollande où ils passent plusieurs mois dans des conditions assez précaires. Recherchés, poursuivis, ils sont arrêtés et reconduits en France. Mirabeau est prisonnier à Vincennes, Sophie dans un couvent. Grâce à quelques complicités, les deux amants parviennent à échanger une correspondance passionnée de 1777 à 1780. Cependant, malgré une captivité désespérante, Mirabeau reste un homme libre capable d'élargir son esprit aux dimensions du monde, tandis que Sophie ne fait que ressasser leur bonheur perdu. La rupture s'inscrit peu à peu entre les lignes. Ajouter à mes livres
22 Lettres d'amour à Josephine, Marie-Louise
Napoléon Bonaparte
Ce livre rassemble les lettres d'amour envoyées par Napoléon Bonaparte aux femmes de sa vie : Désirée Clary, une jeune Provençale de seize ans, Joséphine de Beauharnais, veuve d'un général guillotiné et mère de deux enfants qui deviendra sa femme en 1796, Marie Walewska, une Polonaise qui lui donna un fils, et enfin Marie-Louise, sa seconde épouse, fille de l'empereur d'Autriche. Ces lettres dévoilent la nature des relations qu'il a entretenues avec ces femmes. Les déclarations enflammées adressées à Joséphine, qui traduisent un amour passionné et charnel, s'opposent aux mots tendres mais distants destinés à ses autres maîtresses. Les lettres à Joséphine révèlent en effet un Napoléon Bonaparte méconnu : sincère, il se dévoile, avoue sa souffrance et son impuissance face à l'indifférence affichée de Joséphine. L'homme qui a remporté tant de victoires militaires admet son humiliante défaite en amour. Il a échoué dans la conquête de sa femme, dont le coeur est resté froid. Ajouter à mes livres
23 Lettres de Napoléon à Joséphine.
Napoléon Bonaparte
L´amour du pouvoir, le pouvoir de l´amour, peut-être une seule et unique force, laquelle, reflétée par les millions de miroirs intérieurs d´une conscience infinie, enflamme et dévore les âmes les plus grandes d´un feu que le commun des mortels ne connait point. Depuis le moment où le vicomte de Barras lui présenta son ancienne maitresse, jusqu´à celui où il la confina dans le château de Navarre, près d´Evreux, Napoléon aima cette femme d´une grâce singulière, par dessus les entraves de l´infidélité, la jalousie, les absences et les raisons d´Etat, avec une passion sincère que le temps ne sut démentir. Il lui écrit d´abord en amant, puis en mari et finalement, après le divorce, en ami. Seulement la puissance, terrible, tourmenté, de la première aurait permis, à un homme de la fierté et la trempe de Bonaparte, d´en arriver a la tendresse et l´attachement de la dernière. À travers cette correspondance intime on voit celui qui est en train de mettre à genoux l´Europe entière, se mettre lui même à genoux devant Joséphine de Beauharnais, cette créole qui ne l´aimera guère mais qui aura une confiance sans bornes en ses capacités, pour lui parler ainsi : L´AMANT : Mon âme est triste ; mon c?ur est esclave, et mon imagination m´effraie... Tu m´aimes moins ; tu seras consolée. Un jour, tu ne m´aimeras plus ; dis-le moi ; je saurai au moins mériter le malheur... Adieu, femme, tourment, bonheur, espérance et âme de ma vie, que j´aime, que je crains, qui m´inspire des sentiments tendres qui m´appellent à la Nature, et des mouvements impétueux aussi volcaniques que le tonnerre. Je ne te demande ni amour éternel, ni fidélité, mais seulement... vérité, franchise sans bornes. Le jour où tu diras « je t´aime moins » sera le dernier de ma vie. LE MARI : C´est aujourd´hui l´anniversaire d´Austerlitz. J´ai été à un bal de la ville. Il pleut. Je me porte bien. Je t´aime et te désire. Mes troupes sont à Varsovie. Il n´a pas encore fait froid. Toutes ces Polonaises sont Françaises ; mais il n´y a qu´une femme pour moi. La connaîtrais-tu ? Je te ferais son portrait ; mais il faudrait trop le flatter pour que tu te reconnusses ; cependant, à dire vrai, mon c?ur n´aurait que de bonnes choses à en dire. Ces nuits-ci sont longues, tout seul. Tout à toi. L´AMI : Ne doute jamais de toute la vérité de mes sentiments pour toi ; ils dureront autant que moi ; tu serais fort injuste si tu en doutais. Ajouter à mes livres
24 Madame ma chère fille
Marie-Thérèse d' Autriche
1 critique 1 citation

C'est à Marie-Antoinette, rien de France, que Marie-Thérèse adresse ses conseils de mère et d'impératrice. Tendre et rusée, cette correspondance, qui se défend de «politiquer», n'évoque cependant les robes, les coiffures, les amies, l'espoir d'enfant de la reine que pour mieux assurer le crédit de l'«Étrangère» auprès de Louis XVI, et, selon les ambitions maternelles, «sur le théâtre du grand monde». Ajouter à mes livres
25 Lettres à Alexandrine: (1876-1901)
Émile Zola
1 critique 1 citation

Les 318 lettres adressées par Emile Zola (1840-1902) à son épouse Alexandrine Zola (1839-1925) constituent le dernier et le plus grand ensemble de manuscrits encore inédit de Zola. Leur divulgation intégrale représente un événement éditorial d'une grande importance. Alexandrine Zola est une figure dont le rôle et l'importance dans la carrière de Zola ne sont plus à démontrer. Conservées par l'arrière-petite-fille de l'écrivain, Brigitte Emile-Zola, ces lettres ne devaient pas être rendues publiques avant le début du XXIe siècle, conformément à une volonté émise par le docteur Jacques Emile-Zola, le fils d'Emile Zola. L'édition en 2004 des Lettres à Jeanne Rozerot, sa maîtresse et la mère de ses enfants, a exploré pour la première fois le territoire de la correspondance intime de Zola. Les Lettres à Alexandrine, à travers un ensemble de lettres beaucoup plus fourni, au contenu très riche, permettent d'observer encore mieux l'évolution à la fois intellectuelle, psychologique et affective du grand écrivain lors d'une période charnière de son existence. Cette correspondance est structurée par deux pans essentiels de la vie de Zola. Le premier touche à sa vie amoureuse et affective. Il s'agit des suites de la découverte par Alexandrine, en novembre 1891, de la liaison de Zola avec Jeanne Rozerot. Les lettres que lui écrit Zola sont alors un long chemin pour retrouver la confiance brisée de sa femme. Le second touche à l'engagement politique du romancier. Il s'agit, bien entendu, de l'affaire Dreyfus. Emile Zola est aujourd'hui encore l'un des écrivains et journalistes français les plus populaires ; on connaît sa fresque du Second Empire, on se souvient de l'Affaire Dreyfus. Les lettres d'Emile Zola, qui a presque toute sa vie consacré ses après-midi à sa correspondance, sont d'une profusion qui égale celle de son oeuvre romanesque. La publication des Lettres à Alexandrine Ajouter à mes livres
26 Lettres à Jeanne Rozerot : 1892-1902
Émile Zola
Zola a quarante-huit ans, en 1888, lorsqu'il rencontre Jeanne Rozerot. Elle a vingt et un ans. De Jeanne il aura bientôt deux enfants, Denise et Jacques. Mais il ne prendra jamais la décision de quitter sa femme, Alexandrine. Il vivra ainsi déchiré entre deux foyers, jusqu'à la fin de son existence. Quand la crise sentimentale finit par s'estomper, le drame de l'affaire Dreyfus introduit un nouveau bouleversement dans l'existence du romancier. La publication de «J'accuse» le conduit, en juillet 1898, à trouver refuge en Angleterre, où il connaît onze mois d'exil. Ses lettres à Jeanne évoquent alors le long combat mené par les dreyfusards pour obtenir la révision du procès d'Alfred Dreyfus. Réunion unique de deux cents lettres de Zola, cette correspondance - dont Jacques Zola, son fils, souhaitait qu'elle attende le XXIe siècle pour paraître - est un des derniers inédits de Zola de cette importance à voir le jour. C'est aussi, pour la première fois, un Zola intime qui se dévoile. Ajouter à mes livres
27 Lettres à Alma
Gustav Mahler
1 critique 2 citations

Cette seule épitaphe sur sa pierre tombale,il l'a voulue ainsi, superbe et modeste à la fois. Ceux qui me cherchent, disait-il, "savent qui j'étais, les autres n'ont pas besoin de le savoir." Sans doute le Maïtre, épris d'absolu, incarne-t-il bien l'idéal du sage de l'antiquité : "un philosophe, un poète, un musicien". Mais n'est-il pas surtout notre contemporain, ce "directeur d'opéra - metteur en scène", ce chef d'orchestre d'exception, admiré et redouté, entièrement voué au service de l'oeuvre musicale, ce compositeur de génie, d'inspiration romantique, magistralement moderne ? Les lettres à sa femme, Alma, écrites depuis leur rencontre jusqu'à sa mort, tout au long de ses tournées professionnelles, nous révèlent l'essence intime du "monde de Mahler", non sans humour d'ailleurs, nous faisant découvrir une personnalité aussi forte qu'attachante, bien différente des interprétations cinématographiques actuelles. Complice, le lecteur se prend vite d'amitié pour l'homme aimant, vibrant et passionné qu'il fut, celui qui parle à l'âme et au coeur, à jamais vivant à travers sa musique et ses écrits. Ajouter à mes livres
28 Lettres à Vera
Vladimir Nabokov
Tout au long du demi-siècle que dura leur mariage, Vladimir et Véra Nabokov furent rarement séparés. Cela n?empêcha pas Nabokov d?écrire un nombre considérable de lettres à sa femme. La plus grande partie de cette correspondance à sens unique (Véra ayant détruit ses propres lettres) se situe dans les années qui ont suivi leur rencontre, en mai 1923, à Berlin, où leurs familles respectives avaient fui le pouvoir bolchevique. L?obligation pour Véra de partir se soigner dans un sanatorium de la Forêt Noire, la visite de Vladimir à sa famille réfugiée à Prague, son départ pour Paris, où Véra refuse de le rejoindre, puis, plus tard, ses conférences dans le sud des États-Unis sont autant de raisons qui ont suscité ces lettres. On y voit la passion de Nabokov pour sa femme, les bouleversements auxquels tous deux sont confrontés dans leurs vies matérielles et affectives, le dénuement qui est le sien lors de ses débuts à Paris, sa quête d?un refuge pour sa famille en France, en Angleterre ou aux États-Unis, l?intérêt croissant suscité par son oeuvre auprès des éditeurs et d?un public éclairé, l?importance du jugement de Véra sur son travail. Ces lettres, outre ce qu?elles révèlent sur l?homme, nous éclairent sur son travail d?écrivain, son énergie créatrice, la pléthore de sujets qui surgissent, l?intensité de son travail ? et laissent entrevoir ce qui constitue la spécificité de son style : sa veine parodique, poétique, virtuose et ses jeux de mots. Ajouter à mes livres
29 Lettres à Gala, 1924-1948
Paul Éluard
5 citations

Paul Eluard rencontra Helena Dimitrievna Diakonava, qu'il appelait Gala, en décembre 1912, dans un sanatorium suisse où ils soignaient tous deux une atteinte de tuberculose. Ils avaient dix-sept ans. Gala retourna en Russie, revint en 1916. Ils se marièrent en février 1917 et eurent une fille, Cécile, en 1918. Cette correspondance a duré bien au-delà de leur séparation en 1929, jusqu'en 1948, quatre ans avant la mort du poète. Ni le remariage de Gala avec Dali, ni celui d'Eluard avec Nusch, n'affaiblissent la ferveur qui s'exprime dans ces lettres où un grand poète parle d'amour, physique, intellectuel et enfin «mystique», comme le dit lui-même Paul Eluard. On suivra, pas à pas, à chaque minute, la recherche entêtée de «ce qui ne déshonore pas la poésie». Mais surtout ce sont des lettres où un homme parle d'amour à celle qu'il a aimée «de toute éternité» comme «la lumière fatale de [sa] naissance». Ajouter à mes livres
30 Lettres à Christine 1945-1951
Francis Picabia
Ces lettres truffées de poèmes et de dessins humoristiques et érotiques livrent les réflexions et les interrogations du peintre sur la vie et l'art. Il avait rencontré Christine Boumeester et son mari Henri Goetz, jeunes peintres liés à l'avant-garde française, en 1943. Ajouter à mes livres
31 Lettres à Louise Colet
Gustave Flaubert
3 critiques 5 citations

"Pourquoi m'écrivez-vous les plus spirituelles et les plus nobles lettres du monde ? Prenez-vous en à vous-même. Désormais, il faut que vous m'écriviez.." Nul mieux que Victor Hugo ne pouvait exprimer la jubilation que procure la lecture des lettres de Gustave Flaubert. En effet, si Louise Colet ne fut pas toujours aussi bien aimée qu'elle l'eût voulu, elle reçut la plus belle et la plus passionnante des correspondances. Ajouter à mes livres
32 Lettres à Juliette Drouet (1833-1883)
Jean Gaudon
1 critique 1 citation

Ces 105 lettres inédites de Juliette Drouet à Victor Hugo, récemment retrouvées dans les universités américaines de Yale, Harvard et Syracuse, et à la prestigieuse Pierpont Morgan Library, retracent plus de quarante ans d'une liaison passionnée, de 1835 à 1878, depuis la naissance d'Olympio jusqu?au dernier séjour des vieux amants à Guernesey. Elles témoignent des réelles qualités d?épistolière de Juliette Drouet, amoureuse éperdue mais lucide, fidèle et dévouée corps, c?ur et âme à son « cher bien-aimé » à qui elle sauva la vie au lendemain du coup d?État du futur Napoléon III. Elles illustrent aussi ce qu?on a appelé "le style Juju" : figures d?amplifications, effets d?oralité, néologismes, détournements d?expressions, métaphores filées, notamment. Ajouter à mes livres
33 Lettres à Marie Canavaggia : 1936-1960
Louis-Ferdinand Céline
Marie Canavaggia, "Mlle Marie ma secrétaire" comme l'appelait Céline, fut à la fois secrétaire, en effet, mais aussi collaboratrice de l'écrivain : dès le 12 avril 1936, alors que leurs relations épistolaires s'engagent avec la mise au point de Mort à crédit, Céline lui écrit : "Mais non ! Mais non! Il n'est pas de petits détails qui peuvent me lasser! Je les veux tous! La moindre virgule me passionne." Marie Canavaggia, traductrice de l'anglais et de l'italien, en prenant la suite de Jeanne Carayon qui avait suivi l'établissement du texte de Voyage au bout de la nuit, entame ainsi à quarante ans une seconde carrière. Elle devient intime de toute l'?uvre de Céline, jusqu'à Nord en 1960, en lui manifestant une admiration et un dévouement passionnés, alors que rien ne semblait l'y préparer. D'une secrétaire, d'une assistante plutôt comme elle l'écrira elle-même, elle assure le travail en amont (relecture des dactylographies successives, puis des épreuves), mais aussi après les publications : elle collectionne les articles et comptes rendus, surveille la mise au point et l'expédition des lettres de répliques aux journaux, procure à l'écrivain des livres dont il a besoin et, à l'occasion, retrouve pour lui un mot qu'il a perdu... Son rôle devient prépondérant lorsque Céline s'exile au Danemark : "Je ne vis que par vos lettres", lui écrit-il en 1945, et quand plus tard la "fabrique" littéraire se sera remise en route tant bien que mal : " Quelle joie cette collaboration si intime, si intelligente, si vivifiante." Ainsi ces lettres à Marie Canavaggia, qui forment le corpus épistolaire célinien le plus important en nombre (508 lettres) comme le plus étendu dans le temps (1936-1960), sont-elles un inestimable témoignage sur la genèse du style et le travail acharné que Céline mène sur l'écriture, en toutes circonstances et jusqu'au bout de sa vie. Cette édition reprend le texte qui a été revu et l'appareil critique mis à jour de l'édition originale en trois volumes de 1995, dont le tirage à quatre cents exemplaires avait été rapidement épuisé. Ajouter à mes livres
34 Lettres à Marguerite Duras
Danielle Laurin
L'amant, Le ravissement de Lol V. Stein, India Song Hiroshima mon amour, La maladie de la mort... Dix ans après sa disparition, Marguerite Duras continue d'exister par son ?uvre. Elle est présente aussi dans la mémoire de toux ceux qu'elle a inspirés, influencés, marqués. Écrivains, acteurs, cinéastes, artistes visuels, intellectuels, journalistes... ils sont ici une vingtaine, du Québec, de France et de Belgique, à témoigner. La plupart dans une lettre personnelle. Ils s'adressent à la grande écrivaine et cinéaste. Mais aussi à la femme, la mère, l'amoureuse, l'amie. À la militante, la féministe, la visionnaire. À la cuisinière, la ménagère. À l'alcoolique. À la passionnée qui se donnait tout entière, magnifiait la vie, aimait rire, ne s'empêchait pas de délirer, de vociférer, de détester violemment. Ajouter à mes livres
35 Lettres à Léa 1914-1919
Albert Viard
Voici le recueil authentique des lettres d'Albert à Léa, retrouvées récemment lors d'une succession. Elles commencent le premier jour de la guerre, en 1914: Albert quitte ses Vosges natales, et sa jeune épouse, pour partir avec son régiment en Alsace. Elles finissent bien après l'armistice, en 1919, Albert devant attendre jusque-là son ordre de démobilisation. La guerre s'y trouve donc en entier : des premiers jours, quasi festifs, du trouble des premiers morts, à la Marne, le Nord, Verdun. Au-delà de leur intérêt historique, c'est encore la simplicité et la beauté de ces lettres qui nous touchent. Un livre de mémoire et de tendresse. Ajouter à mes livres
36 Lettres à Aube : 1938-1966
André Breton
2 critiques

Que ce soit dans sa correspondance ou dans ses essais, l'imbrication de la vie et de l'ouvre d'André Breton est étroite, nous sommes toujours dans sa maison de verre. " Le merveilleux quotidien " du poète ne cesse de s'y constituer, comme le montrent ces très belles lettres à sa fille : le surréalisme, la préparation d'une nouvelle revue ou d'une exposition, les dessins de la main de l'auteur, l'affaire de la grotte de Cabrerets, les réactions indignées à la nouvelle de l'alunissage de la sonde soviétique en septembre 1959... Pour la première fois, grâce à l'autorisation d'Aube Breton, qui a souhaité rendre publique cette correspondance (tout en respectant la clause particulière du testament de son père), nous avons accès à des pans méconnus de la vie de Breton, qui ne pourront que combler ses lecteurs inconditionnels et éveiller la curiosité des autres. Ajouter à mes livres
37 Vers Samoa. Lettres à Marguerite Moreno (octobre 1901 - mars 1902)
Marcel Schwob
2 citations

" Mon nom Samoan est Maselo : il m'a été donné par les deux chefs d'Apia, Seumanu et Amituanae. Quand je bois le kava ou 'ava, qui est une cérémonie, mon nom est proclamé d'abord avant les battements de mains sacramentels. J'ai une affreuse maisonnette depuis hier - elle ne désemplit pas de Samoans. Je suis un talkman, un tulafale, un tusitala, et il leur faut des histoires jusqu'à minuit et une heure du matin. Il me semble difficile que tu puisses me voir, assis sur une natte parmi tous ces hommes nus et tatoués, à côté du alii, le chef qui m'écarte les mouches avec un chasse-mouches, tandis que sa fille m'évente, et autour de moi les autres tulafale, l'un qui traduit ; les rires de plaisir, les questions sur les détails, les malies d'admiration. Le soir du nouvel an j'avais près de moi Foe, qui a des moustaches blanches, célèbre pour avoir il y a deux ans coupé la tête du fils de Mataafa et l'avoir apportée à son chef Seumanu, ce qui est un grand honneur. Foe se battait pour le jeune Malietoa, maintenant relégué à Levuka, dans les Fidji. Il m'a raconté comment il avait coupé cette tête (ulumutu). Tous ces gens sont des guerriers endurcis qui ne pensent qu'à se battre. " Ajouter à mes livres
38 Lettres du Harare
Arthur Rimbaud
Rimbaud rompt avec la poésie en 1873. Pour le jeune homme, alors âgé de 19 ans, commence une autre vie. Après un bref passage à Chypre, il part pour la corne de l'Afrique en 1880. Ses séjours sur les hauts-plateaux du Harar, en Abyssinie, alternent avec des replis forcés à Aden. Il cherche à faire fortune par tous les moyens, la photographie, la chasse à l'éléphant, le commerce d'armes et de cotonnade, le trafic d'ivoire, le négoce du café, de l'encens... C'est par les lettres qu'il adresse à sa mère et à sa s?ur - de 1880 à 1891, avant son retour précipité en France - que nous connaissons cet autre Rimbaud. Ajouter à mes livres
39 Lettres de jeunesse à l'amie inventée (1923-1931)
Antoine de Saint-Exupéry
1 citation

Les Lettres de jeunesse est un ouvrage écrit par Antoine de Saint-Exupéry de 1923 à 1931 et publié en 1953. En 1976 sortit une nouvelle édition sous le titre Lettres de jeunesse à l'amie inventée. Ajouter à mes livres
40 Lettres d'amour a Aimee d'Alton
Alfred de Musset
1 critique 1 citation

"18 avril 1837. Je ne sais, ange, ce qui adviendra de notre amour, mais je ne crois pas que le bonheur soit jamais venu sous de plus heureux auspices ! En t'écrivant maintenant, je t'avoue que je me retiens pour ne pas déraisonner - je voudrais ne pas parler et ne pas sentir jusqu'à samedi ou dormir jusque-là en rêvant de toi et me réveiller pour aller à la fenêtre t'attendre. Le fiacre s'arrête - je te vois descendre - arriver à petits pas, cherchant la porte dans la cour - je cours à toi, je te prends la main, nous montons en silence, tout dort - la porte est enfin fermée derrière nous. - Ô ma nymphe, mon Aimée, bien-aimée, quel moment ! c'est le jour de nos noces." Ajouter à mes livres
41 Lettres d'amour à George Sand
Alfred de Musset
Toute femme aurait voulu recevoir de pareilles lettres d?amour. « Voilà un homme » dirait-elle. Tout homme devrait lire ces lettres pour s?en inspirer. Les voilà enfin, commentées et expliquées. Ajouter à mes livres
42 Lettres d'amour à Brenda Venus
Henry Miller
Après Mona, June, Betty, Anaïs Nin, Henry Miller, à quatre-vingt ans, rencontre une actrice peu connue : Brenda Venus, une très belle femme beaucoup plus jeune que lui. Et on trouve dans les lettres que nous avons là (il lui écrivit, lisez bien : mille cinq cents lettres...) toute sa verve et son amour fou. C'est un document éblouissant. Emile Perez Ajouter à mes livres
43 Lettres à une musicienne
Rainer Maria Rilke
2 critiques 4 citations

le 26 janvier 1914, par l'intermédiaire de son éditeur, Rilke, qui habite alors Paris, reçoit la lettre d'une inconnue. Elle est viennoise, pianiste, et s'appelle Magda von Hattingberg. La réponse du poète ne se fait pas attendre. le ton est aimable, flatté, et Magda ne peut que reprendre la plume. Bien vite cette correspondance s'emballe. En l'espace de quelques lettres, l'inconnue devient la soeur, la confidente, la fidèle et tendre amie.Pendant un mois, ils s'écrivent presque tous les jours, et même plusieurs fois par jour, des lettres de plusieurs pages, des monstres" comme dit Rilke. Ils ne se sont encore jamais vus et chacun rêve de tout dire, de tout écrire, d'être transparent aux yeux de l'autre.Cette correspondance, où l'absence redouble la passion, fait partie intégrante de l'oeuvre rilkéenne tant le poète s'y met à nu devant celle qu'il nomme "Benvenuta"." Ajouter à mes livres
44 Lettre à ma mère
Georges Simenon
4 citations

Ma chère maman, Voilà trois ans et demi environ que tu es morte à l'âge de quatre-vingt-onze ans et c'est seulement maintenant que, peut-être, je commence à te connaître. J'ai vécu mon enfance et mon adolescence dans la même maison que toi, avec toi, et quand je t'ai quittée pour gagner Paris, vers l'âge de dix-neuf ans, tu restais encore pour moi une étrangère. D'ailleurs, je ne t'ai jamais appelée maman mais je t'appelais mère, comme je n'appelais pas mon père papa. Pourquoi ? D'où est venu cet usage ? Je l'ignore. Des textes extraits des dictées de Simenon, Vent du nord, vent du sud, complètent Lettre à ma mère. Ajouter à mes livres
45 Lettres à Madame Hanska, tome 1 : 1832-1844
Honoré de Balzac
2 citations

En mars 1832 --- Balzac qui a trente-trois ans et dont les "Scènes de la vie privée et les "Romans et contes philosophiques" ont fait un auteur célèbre et adulé par les femmes --- reçoit une lettre d'une admiratrice anonyme, signée l'Etrangère. Cette lettre, partie d'Odessa un mois plus tôt, pleine d'éloges enthousiastes mais émaillée de remarques critiques, enflamme l'imagination du romancier et le pousse à entrer en correspondance avec celle qui, dix-huit ans plus tard, deviendra sa femme... Durant toutes ces années, Balzac adresse à l'Etrangère, qu'il ne voit d'abord qu'épisodiquement à Neuchâtel, à Genève, à Saint-Pétersbourg, à Dresde, avant de l'attirer à Paris, plus de 400 lettres, souvent de plusieurs douzaines de pages. Il lui parle de son travail, de ses projets, de ses ennuis d'argent, de ses relations littéraires et mondaines. Bien plus que Madame de Berry, la duchesse d'Abrantès ou la comtesse Guidoboni-Visconti, l'Etrangère est sa confidente, sa soeur, sa maîtresse, sa mère. Balzac lui confie ses pensées les plus intimes ; il lui explique son oeuvre et lui dévoile son âme. Leur correspondance est l'un des plus beaux romans d'amour du XIXème siècle et le meilleur commentaire de La Comédie humaine. Robert Kopp Ajouter à mes livres
46 Lettres à Madame Hanska, tome 2 : 1845-1850
Honoré de Balzac
Lettres à Madame Hanska, tome 2 : 1845-1850 A la fin du XIXème siècle, un grand bibliophile belge, Spoelberch de Lovenjoul, découvre chez un savetier la première lettre de Balzac à Madame Hanska. Et le savetier, intéressé par cette trouvaille, aide le collectionneur à retrouver, chez les commerçants du quartier, d'autres lettres, avant qu'elles ne se transforment en cornets ou en enveloppes de deux sous de beurre. C'est ainsi que les Goncourt relatent dans leur Journal la découverte d'un des plus importants manuscrits littéraires de notre temps. Si la vérité est moins pittoresque, il n'en fallut pas moins de longues années à Lovenjoul pour réunir et publier les Lettres à l'Etrangère, dont quelques échantillons tronqués avaient été donnés par Madame Hanska, veuve Balzac, en 1876. Le premier volume parut en 1899, le quatrième en 1950... Mais ce texte n'était ni complet ni sûr. Ce n'est qu'en 1967 que Roger Pierrot, l'éditeur de la Correspondance de Balzac, entreprit la première publication intégrale de cet étonnant document qui, par son indiscrétion, avait scandalisé bien des lecteurs. Lettres passionnées d'un auteur fantasque s'employant pendant des années à faire la conquête de la femme aimée, mais aussi chronique corrosive et divertissante de la vie littéraire et artistique d'une époque. Les portraits de George Sand ou de Frédérik Lemaître voisinent avec l'évocation du retour des cendres de Napoléon ou la descrption de la révolution de Juillet. Et les impressions de voyage nous entraînent sur les pas de Balzac en Suisse, en Italie ou en Allemagne et jusqu'en Russie. Robert Kopp Ajouter à mes livres
47 Lettres à ma soeur : Dans l'intimité des grands auteurs
Agathe Colombier-Hochberg
1 critique

Complicité, tendresse, trahison, humour, sacrifice... Immiscez-vous dans la relation des grands auteurs et artistes avec leur s?ur. Des lettres bouleversantes, à l'image des liens fusionnels qui les ont unis, ou simplement tendres et empreintes de la nostalgie de leur enfance. Ajouter à mes livres
48 Lettres à sa femme et à ses amis
Paul Gauguin
1 critique 1 citation

Ces lettres du peintre à sa femme et à ses amis jettent une lumière bouleversante sur la sombre vie d'un immense artiste. De 1783 à 1903 - quelques semaines avant sa mort aux îles Marquise -, on suit Gauguin, en butte à l'hostilité de son épouse dont il s'est éloigné pour peindre, séparé de ses enfants, malade, misérable, jusqu'en Océanie où il s'est réfugié. Cette trace écrite dédiée à la beauté, où Gauguin parle de son travail avec des mots flamboyants, témoigne de l'indéfectible malédiction que fit peser la société sur cet homme libre, dont l'oeuvre nourri d'Orient et d'exotisme influença Derain, Modigliani et Picasso. Ajouter à mes livres
49 Lettres à Jean Voilier: Choix de lettres 1937-1945
Paul Valéry
1 critique 2 citations

Lettres extraites de la correspondance inédite de l'écrivain à l'avocate et éditrice Jeanne Loviton (1903-1996), Jean Voilier de son nom de plume. Elles dévoilent sa passion à la fin de sa vie, pour une femme de 35 ans, ainsi que leur liaison amoureuse, source d'inspiration pour le poète. Ajouter à mes livres
50 Cinquante lettres du Marquis de Sade à sa femme
Marquis de Sade
2 critiques

En 1776, Sade vit ses dernières heures de liberté. Il a trente-cinq ans. S'il a déjà connu de courts séjours en prison, " l'affaire de Marseille ", nouvelle historie de débauche qui éclate en 1772, lui vaut la peine qu'il ne soupçonnait pas : une condamnation à mort, par contumace car le marquis s'enfuit en Italie. En 1775, l'" affaire des petites filles " lui adjoint treize ans supplémentaires de prison. Arrêté à Paris le 13 février 1777, il est conduit au château de Vincennes mais garde la vie sauve grâce à une lettre de cachet ; il en sort en 1790. Il ne sait pas alors qu'il connaîtra encore treize années de captivité, cette fois en asile de fous. Le jeune noble insouciant et friand de plaisirs se mue en un proscrit promis à une vie d'enfermement. C'est pourtant durant cette existence de reclus qu'il deviendra l'écrivain et l'épistolier que l'on sait. Cet " enragé de liberté ", comme l'écrit Jean Paulhan, livrera dès lors, dans les lettres qu'il adresse à sa femme Renée-Pélagie, ultime et fidèle confidente, quelques-unes de ses plus belles pages. Au fil de ses courriers, Sade la supplie et l'insulte tout à la fois : il maudit sa mère la présidente, source de tous ses maux, lui réclame ses commissions d'un ton capricieux - bougies ou livres, cire d'Espagne ou " étuis " -, lui confie avec passion son désarroi et sa rage indéfectible. Il reste inflexible malgré tout : " Le malheur ne m'avilira jamais. " Toujours aiguë, souvent tranchante, trempée parfois d'un humour féroce, sa plume révèle dans sa vérité nue l'homme furieux, fiévreux, et souffrant de ces entraves insupportables. A cela, pour seul remède, l'écriture, toujours, réclamant dans un souffle aux accents de prière " des livres des livres des livres au nom de dieu ". Ajouter à mes livres
51 Des lettres et des peintres : Manet, Gauguin, Matisse... Confidences de quarante artistes
Marie-Laure Delaporte
1 critique 2 citations

Parmi l'éblouissante collection d'autographes du musée des lettres et manuscrits, les lettres d'artistes occupent une place particulière. Souvent agrémentées de dessins, elles constituent des témoignages exceptionnels sur la création, dont elles révèlent les faces secrètes ou cachées. L'ouvrage, qui est aussi le catalogue de l'exposition propose une sélection de 120 facsimile d'une quarantaine d'artistes majeurs de l'histoire de l'art des XIXe et XXe siècle : lettre d'amour de Géricault, notes et croquis de Delacroix, lettre politique de Courbet à Victor Hugo, Manet à propos d'Olympia; Monet sur ses séries à Londres ou à Giverny; Pissarro sur l'art de son ami Gauguin, correspondance de Toulouse Lautrec où sa vie intime est révélée, lettre de Degas à Manet, échanges entre Miró et Raymond Queneau ou entre Giacometti et Francis Ponge, lettres ornées de dessins de Magritte ou Dalí, etc. c'est un véritable trésor qui est ici révélé. Construit dans un déroulé chronologique l'ouvrage raconte des moments clés de l'histoire de l'art à travers les témoignages des artistes eux-mêmes. Chaque lettre fac similé est accompagnée d'une retranscription et d'une analyse écrite par un historien d'art pour la resituer dans le contexte et la vie de l'artiste. Un portrait de l'artiste, des documents représentant les personnages et les lieux évoqués, des reproductions des oeuvres citées dans les lettres, viennent enrichir ce beau livre qui ravira tous les passionnés d'histoire de l'art. Ajouter à mes livres
52 Lettres d'amour et de combat
Karl Marx
1 critique 3 citations

Kart Marx et Jenny von Westphalen ont traversé côte à côte près d'un demi-siècle d'épreuves. Comme ils se sont beaucoup aimés, ils se sont peu écrit. Complétées par le fragment d'autobiographie rédigé par "la plus belle fille de Trèves" en 1865 sous le titre "Brève esquisse d'une vie mouvementée", les lettres qu'ils ont échangées éclairent la figure de l'auteur du Capital d'un jour plus intime que ne le firent les biographies officielles. Elles montrent Marx aux prises avec les tourments du coeur, les difficultés de la vie matérielle, confronté à la mort de quatre enfants en bas âge, mais aussi en lutte permanente contre l'injustice et l'exploitation capitaliste. Ajouter à mes livres
53 Lots of Love : Scott et Scottie : correspondance 1936-1940
Francis Scott Fitzgerald
6 critiques 3 citations

Francis Scott Fitzgerald (1896-1940) et sa fille Frances Scott Fitzgerald (1921-1986) se sont écrit régulièrement pendant les quatre dernières années de la vie du romancier. Des lettres graves, parfois sentencieuses, toujours sensées lorsqu'elles viennent du père, bien plus légères et, à l'occasion irritantes, lorsqu'elles viennent de la fille. Toujours empreintes d'un amour et d'une sincérité sans bornes. Pendant que Zelda, l'épouse et la mère, abattue par la maladie, souffre le plus souvent en clinique, les Fitzgerald père et fille tentent de tenir tête à la vie en s'accrochant l'un à l'autre. Les lettres de Scottie sont toutes inédites en France, et une grande partie de celles de Scott n'avaient jamais encore été publiées. Ajouter à mes livres
54 Lettres d'Egypte. Correspondance avec Louise Maspero (1883-1914)
Gaston Maspero
Louise Maspero a soigneusement conservé les nombreuses lettres que son mari, le grand égyptologue Gaston Maspero, lui envoyait d'Egypte lorsque les obligations familiales la retenait en France. Cette correspondance est d'une richesse rare, portrait d'un savant exceptionnel et d'un pays à un moment clé de son histoire. Gaston Maspéro raconte les fouilles archéologiques majeures qu'il entreprend, la construction du Musée du Caire, la lente remontée du Nil pour plusieurs mois d'inspection et de découvertes en Haute-Egypte. Il participe à tous les aspects de la vie du Caire et s'intéresse aux nouvelles politiques d'une époque mouvementée où les rivalités internationales n'épargnent pas le monde des archéologues. Mais ces lettres racontent aussi l'histoire intime d'un couple où l'affection et la complicité intellectuelle ne se démentent jamais, où les attentions de l'époux et du père se mêlent aux mille détails de la vie quotidienne. Le talent littéraire et l'intérêt des récits de l'archéologue sont indissociables de l'émotion familière qui naît à la lecture de ces lettres et en font un document irremplaçable. Ajouter à mes livres
55 Lettres à sa femme : 1914-1917. Précédé de son Carnet de notes du front Suivi d'un choix de poèmes extraits de son recueil Pleureuses
Henri Barbusse
" Mon cher petit, cher petit c?ur de mon c?ur, chère petite enfantelle... " Des tranchées, Henri Barbusse écrit à sa femme Hélyonne. A quarante et un ans, l'écrivain s'est engagé comme simple soldat. C'est de là qu'il va écrire Le Feu, prix Goncourt 1916. Ses Lettres retracent avec une infinie pudeur le quotidien des poilus. On approche aussi au plus près la création littéraire, puisque Barbusse y tient le journal de la création du Feu. Les Lettres à sa femme sont précédées de son Carnet de guerre. L'édition comprend également des extraits de son recueil de poèmes, Pleureuses, publié en 1895, où l'on découvre ses troublantes prémonitions de jeune homme. Les engagements pacifistes et communistes d'Henri Barbusse (1873-1935) vont s'affermir dans la terrible expérience de 1914-1918. Poète lancé par Catulle Mendès, dont il épouse la fille cadette, Hélyonne, Henri Barbusse, entre XIXe et XXe siècle, s'ancre dans une littérature de l'espoir. Journaliste, éditeur, membre du Parti peu orthodoxe, il entre en révolution grâce à l'écriture. Il publiera une quarantaine d'ouvrages. En 1935, une foule immense suit sa dépouille au Père-Lachaise à Paris. Moins de dix ans plus tard, les nazis trouveront l'écrivain à ce point toujours aussi dérangeant qu'ils mettront à sac sa maison d'Aumont dans l'Oise et brûleront l'ensemble de ses livres et de ses papiers. Ajouter à mes livres
56 Lettres à sa femme
Léon Tolstoï
1 critique 6 citations

Toute leur vie, Tolstoï et sa femme Sofia se sont écrit, et comme ils s'étaient promis de toujours se dire la vérité, certaines de leurs lettres expriment le tréfonds de leur être. Si elle implore un peu d'amour de la part de son mari, lui réclame une élévation spirituelle. Ils s'adorent et se haïssent, et même lors de leurs crises les plus profondes, ils ne supportent pas un jour sans une lettre quand ils sont séparés. Avec le temps, le fossé se creuse entre eux et s'exprime dans des lettres où Tolstoï se livre totalement, évoquant sa vie intime et son oeuvre, ainsi que les relations tumultueuses avec son épouse. Ces lettres, parfois violentes, toujours dans l'essentiel, permettent de mieux comprendre l'un des plus grands écrivains russes. Elles sont accompagnées d'extraits de lettres de Sofia Tolsto Ajouter à mes livres
57 Lettres à sa femme
Jean de La Fontaine
En 1663, quand Fouquet, le Surintendant des Finances de Louis XIV, tombe en disgrâce, Jean de La Fontaine, qui est à son service, est envoyé en exil dans le Limousin par l'administration royale. De ce périple, il tirera la Relation d'un voyage de Paris en Limousin, qui ne paraîtra qu'après sa mort, composé sous la forme de lettres adressées à sa jeune épouse. La Fontaine, qui effectue le voyage avec son oncle par alliance, laisse aller librement et lestement sa plume, ne se contentant pas de décrire les charmes de la campagne et des villages qu'il traverse, mais également ceux de ses accortes habitantes. Tout l'esprit malicieux, volontiers licencieux, de l'auteur des Fables se retrouve dans un récit qui prend de faux airs d'épopée picaresque dont le moindre évènement est grossi et déformé pour en exprimer tout le sel. Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          156

Ils ont apprécié cette liste