AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.14 /5 (sur 11 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Cherbourg , le 2 novembre 1847
Mort(e) à : Boulogne sur Seine , le 29 aout 1922
Biographie :

Georges Sorel (1847 - 1922) est un philosophe et sociologue français, théoricien du syndicalisme. Ce polytechnicien était à la fois proche du marxisme et du fascisme italien et il a influencé Charles Maurras. Sa pensée, très critique vis à vis du progressisme classique, et son parcours politique atypique le rendent inclassable.

Source : wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo

Les compagnons de Sorel et de Péguy
Pour cette série d'entretiens croisés, les diverses personnalités interrogées évoquent la mémoire de deux hommes qu'ils ont rencontrés et qui les ont guidés : Charles PEGUY et Georges SOREL. Leurs commentaires permettent de mieux cerner le caractère de chacun. Certains comme Stanislas FUMET, Henri HOPPENOT, Giuseppe UNGARETTI gardent le souvenir d'un Charles PEGUY vaniteux, tourmenté,...
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
PierredeLaCoste   04 août 2013
Les illusions du progrès : Suivi de L'avenir socialiste des syndicats de Georges Sorel
La doctrine du Progrès permet de jouir en toute tranquillité des biens d'aujourd'hui, sans se soucier des difficultés de demain.
Commenter  J’apprécie          60
enkidu_   04 juillet 2014
Réflexions sur la violence de Georges Sorel
La démocratie électorale ressemble beaucoup au monde de la Bourse ; dans un cas comme dans l'autre il faut opérer sur la naïveté des masses, acheter le concours de la grande presse, et aider le hasard par une infinité de ruses ; il n'y a pas grande différence entre un financier qui introduit sur le marché des affaires retentissantes qui sombreront dans quelques années, et le politicien qui promet à ses concitoyens une infinité de réformes qu'il ne sait comment faire aboutir et qui se traduiront seulement par un amoncellement de papiers parlementaires.



Les uns et les autres n'entendent rien à la production et ils s'arrangent cependant pour s'imposer à elle, la mal diriger et l'exploiter sans la moindre vergogne : ils sont éblouis par les merveilles de l'industrie moderne et ils estiment, les uns et les autres, que le monde regorge assez de richesses pour qu'on puisse le voler largement, sans trop faire crier les producteurs ; tondre le contribuable sans qu'il se révolte, voilà tout l'art du grand homme d'État et du grand financier. Démocrates et gens d'affaires ont une science toute particulière pour faire approuver leurs filouteries par des assemblées délibérantes ; le régime parlementaire est aussi truqué que les réunions d'actionnaires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lilianelafond   30 septembre 2017
Les illusions du progrès : Suivi de L'avenir socialiste des syndicats de Georges Sorel
Il suffit de regarder autour de nous pour reconnaître que la démocratie est une école de servilité, de délation et de démoralisation.



Nous sommes descendus aux boniments électoraux, qui permettent aux démagogues de diriger souverainement leur armée et de s’assurer une vie heureuse ; parfois d’honnêtes républicains cherchent à dissimuler l’horreur de cette politique sous des apparences philosophiques, mais le voile est toujours facile à déchirer.
Commenter  J’apprécie          30
lilianelafond   30 septembre 2017
Les illusions du progrès : Suivi de L'avenir socialiste des syndicats de Georges Sorel
Aujourd’hui les catholiques sociaux voudraient que le clergé organisât des associations à la fois éducatives et économiques, propres à amener toutes les classes à comprendre leurs devoirs sociaux. L’ordre que les audaces du capitalisme troublent gravement, suivant leur petit jugement, arriverait à se rétablir.



En définitive, toute cette religion sociale manquait de valeur religieuse ; les catholiques sociaux songent à faire rétrograder le christianisme vers cette médiocrité.
Commenter  J’apprécie          10
lilianelafond   30 septembre 2017
Les illusions du progrès : Suivi de L'avenir socialiste des syndicats de Georges Sorel
L’expérience paraît montrer que les abus de pouvoir commis au profit d’une aristocratie héréditaire sont, en général, moins dangereux pour le sentiment juridique d’un peuple que ne sont les abus provoqués par un régime ploutocratique ; il est absolument certain que rien n’est aussi propre à ruiner le respect du droit que le spectacle de méfaits commis, avec la complicité des tribunaux, par des aventuriers devenus assez riches pour pouvoir acheter les hommes d’État.
Commenter  J’apprécie          10
lilianelafond   30 septembre 2017
Les illusions du progrès : Suivi de L'avenir socialiste des syndicats de Georges Sorel
Or, au fur et à mesure que nous avons considéré des régions dans lesquelles notre intelligence se manifeste plus librement, nous avons reconnu que la médiocrité exerce son empire d’une manière plus complète.



Ce que dans cette étude on a appelé du nom péjoratif de médiocrité, est ce que les écrivains politiques nomment démocratie ; il est donc démontré que l’histoire réclame l’introduction de la démocratie.
Commenter  J’apprécie          10
lilianelafond   30 septembre 2017
Les illusions du progrès : Suivi de L'avenir socialiste des syndicats de Georges Sorel
Dans la formation des grosses fortunes actuelles, les spéculations à la Bourse ont joué un rôle bien autrement considérable que les heureuses innovations introduites dans la production par d’habiles chefs d’industrie. Ainsi la richesse tend de plus en plus à apparaître comme étant détachée de l’économie de la production progressive et elle perd ainsi tout contact avec les principes du droit civil.
Commenter  J’apprécie          10
lilianelafond   30 septembre 2017
Les illusions du progrès : Suivi de L'avenir socialiste des syndicats de Georges Sorel
La grande erreur de Marx a été de ne pas se rendre compte du pouvoir énorme qui appartient à la médiocrité dans l’histoire ; il ne s’est pas douté que le sentiment socialiste (tel qu’il le concevait) est extrêmement artificiel ; aujourd’hui, nous assistons à une crise qui menace de ruiner tous les mouvements qui ont pu être rattachés idéologiquement au marxisme.
Commenter  J’apprécie          10
lilianelafond   30 septembre 2017
Les illusions du progrès : Suivi de L'avenir socialiste des syndicats de Georges Sorel
Depuis que la démocratie se croit assurée d’un long avenir et que les partis conservateurs sont découragés, elle n’éprouve plus le même besoin qu’autrefois de justifier son droit au pouvoir par la philosophie de l’histoire.
Commenter  J’apprécie          10
lilianelafond   30 septembre 2017
Les illusions du progrès : Suivi de L'avenir socialiste des syndicats de Georges Sorel
Nous assistons à un spectacle qui paraît, au premier abord, paradoxal : des savants qui ont rejeté tout ce que l’Église considère comme formant le dépôt de la foi, prétendent cependant demeurer dans l’Église.
Commenter  J’apprécie          10
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

QUIZ FINAL - DEFI BABELIO ADO+ 2019-2020

A cœurs battants : Où Aurélien, Appoline et JB, trouvent-ils refuge et appellent-ils les secours ?

Dans un bar
Chez Appoline
Chez JB
Chez Harley

40 questions
8 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
.. ..