AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.07 /5 (sur 106 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Villeneuve-lès-Avignon , 1963
Biographie :

Né à Villeneuve-lès-Avignon, en 1963, c’est pourtant dans le Vaucluse que l’auteur a grandi et qu’il vit actuellement. Quelques épisodes professionnels l’ont conduit à Paris, la capitale dévoreuse de tranquillité, bien trop bruyante et grise pour le séduire. Alors, hop ! Retour au bercail. Une enfance bercée par des R qui roulent entre les gaves jusqu’aux vagues de l’océan et la truculence d’une Provence encore authentique à cette époque, fasciné par les chants béarnais comme par les contes provençaux, il n’en fallait pas plus pour le conduire à l’écriture… Gilles La Carbona signe ici son second roman, l’éloignant de sa Provence natale, pour cette fois aborder des rivages plus sauvages, plus vastes…



Source : www.les2encres.net
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

le lys et la cocarde, bientôt la suite….


Citations et extraits (274) Voir plus Ajouter une citation
Jmlyr   17 janvier 2018
Mathilde de Gilles La Carbona
Les sentiments sont les muscles de l'âme, quand on ne les fait plus travailler, ils s'atrophient.



Page121
Commenter  J’apprécie          864
blanchenoir   20 avril 2014
La Louve de Haute-Mauricie de Gilles La Carbona
L'amitié n'a pas besoin de justificatif pour vivre, elle existe ou n'existe pas, elle permet cette contorsion fabuleuse de souder parfois des êtres en apparence dissemblables.
Commenter  J’apprécie          612
Paola93130   25 janvier 2018
Mathilde de Gilles La Carbona
Les bourreaux d’hier n’ont-ils pas troqué leurs uniformes noirs ou kaki pour des costumes derniers cris ? Leurs propos se veulent moins racistes, mais leurs méthodes tout aussi abjectes pour soumettre les peuples. Plus d’exécutions sommaires, plus de torture, plus d’étoile jaune. Non, juste de la précarité, du chômage, du surendettement, du désespoir, des suicides. Une société à la dérive, perdue entre des promesses « écrites sur l’eau » et un fatalisme organisé pour le soi-disant bien des nations. Réduites aux seuls intérêts de quelque peu scrupuleux financiers, soucieux de préserver leurs avantages. Arrosant largement toute une classe politique de moins en moins propre, si ce n’est par des malversations matérielles, du moins par une capitulation morale prenant le contre-pied des discours qu’ils assènent depuis des années, dans le seul but d’être élus !
Commenter  J’apprécie          452
Jmlyr   16 janvier 2018
Mathilde de Gilles La Carbona
Le sage ne se laisse pas abuser par l'illusion du savoir. Il éloigne les certitudes pour accepter cette part d'ignorance d'où émergent le mystère et l'étonnement. Le vrai savoir n'est que la somme de ses doutes.



Page90
Commenter  J’apprécie          460
valsing   20 mai 2018
Mathilde de Gilles La Carbona
Brûler ses pensées pour une autre personne même sans la toucher, c'est bien de l'infidélité. Le souvenir d'un corps que l'on serre peut s'effacer. Mais un sentiment qui déchire l'âme, non, il reste à jamais.

page 123
Commenter  J’apprécie          452
valsing   07 juin 2018
L'ami perdu de Gilles La Carbona
Il est étonnant de voir que l'on peut préférer vivre auprès d'un être dont on sait qu'il ne vous aime pas, plutôt que de prendre le risque de la liberté et donc de la vraie rencontre. Curieux phénomène qui pousse certaines personnes à être soulagées par la seule présence, redoutant l'abandon comme une déchéance inacceptable, éloignant de l'esprit le possible renouveau de l'indépendance retrouvée. Les chaînes rassurent, il faut des liens solides pour vaincre la peur du vertige.

p.228
Commenter  J’apprécie          400
Jmlyr   14 janvier 2018
Mathilde de Gilles La Carbona
Mathilde et Renaud étaient deux solitaires qui s'étaient reconnus tout de suite. La vie avait fait le reste, le temps patine les meubles aussi bien que les caractères et les âmes.



Page48
Commenter  J’apprécie          405
Paola93130   26 janvier 2018
Mathilde de Gilles La Carbona
Très tôt elle a su qu’elle voulait faire des études de Droit, dans sa conception de la légalité, de la défense des opprimés, il ne pouvait y avoir d’autres choix possibles. Sa naïveté à croire que le Droit et son respect s’appliquent à tous et notamment aux plus démunis sera, quelque temps plus tard, confrontée à la réalité, mise à mal. Elle pestera contre un système frelaté, feignant de faire croire qu’une justice libre et équitable est offerte à l’ensemble des citoyens, alors que seuls ceux qui ont la possibilité financière d’entamer des procédures longues et coûteuses s’en sortent ! Elle tempêtera longtemps, sans pour autant avoir les moyens de changer une organisation largement verrouillée par et pour les possédants. Dans un espoir un peu démesuré, elle rêvera d’ouvrir son propre cabinet pour justement faire entendre la voix des vrais floués de la société, de ceux que la machine écrase, mutile ou fait taire, faute pour eux d’avoir les moyens de s’exprimer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          372
Jmlyr   14 janvier 2018
Mathilde de Gilles La Carbona
L'espérance en un monde débarrassé de tout fanatisme suppose l'éclairage continu des consciences.



Page35
Commenter  J’apprécie          390
blanchenoir   23 avril 2014
La Louve de Haute-Mauricie de Gilles La Carbona
La sagesse n'est-elle pas dans l'abandon des certitudes, et le refus de la recherche systématique du "pourquoi" ?
Commenter  J’apprécie          361

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Gilles La Carbona (103)Voir plus


Quiz Voir plus

Petit quiz 14 Juillet

Qui a chanté en premier cette chanson ON N'EST PAS LÀ POUR SE FAIRE ENGUEULER dont voici un extrait: "On n'est pas là pour se faire engueuler on est là pour voir le défilé! On n'est pas là pour se faire assommer on est venu pour voir le défilé! Si tout le monde était resté chez soi, ça f'rait du tort à la République."

Coluche
Boris Vian
Bobby Lapointe

7 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : 14 juillet , fêtes traditionnelles , france , nation , français , defiles , littérature , cinema , chansonCréer un quiz sur cet auteur

.. ..