AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.08/5 (sur 113 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Sète , 1971
Biographie :

Guilhem Méric se définit comme un "imaginariste", un croqueur d'images, de mots, de notes, et son parcours a été émaillé de cette prédilection créative.

Illustrateur, compositeur et infographiste, il est l'auteur de la saga fantasy "Myrihandes" : œuvre littéraire, graphique et musicale, elle rencontre le succès sur Ulule depuis 2017 après une première édition remarquée du tome 1 chez le Diable Vauvert.

En 2014, Guilhem Méric remporte le concours Auteurs lancé par KDP Amazon et bénéficie d'une mise en avant exceptionnelle pour la sortie de son nouveau roman : "Aetherna, l'émissaire de l'Au-delà", thriller surnaturel publié l'année suivante chez J'ai lu.

En 2018 sort aux éditions Pygmalion son premier roman en littérature générale : "L'art de se prendre les murs". Une vision décalée et pleine d'humour noir du conte de Peter Pan.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Guilhem Méric   (12)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

"AutoInterview" réalisé par Harmonia Editions pour tout savoir de l'homme derrière l'auteur (vidéo postée hier)


Citations et extraits (31) Voir plus Ajouter une citation
L’Histoire est parfois tout ce qu’il nous reste pour comprendre le présent.
Commenter  J’apprécie          140
L’Histoire est une maîtresse malicieuse. Elle semble ne vouloir toujours retenir que le nom de trois sortes d’amants : les conquérants, les traîtres et les martyrs.
Commenter  J’apprécie          120
Seuls les idiots foncent tête baissée vers le danger sans connaître les affres de la peur. Ils ont cette chance inouïe de ne pas savoir anticiper, et bien souvent, le malheur d’en subir les fâcheuses conséquences.
Commenter  J’apprécie          110
Il y avait quelque chose d'étrange dans sa voix. Quelque chose que Sisam n'était pas encore en âge de comprendre, mais qui le faisait trembler de tous ses membres. Une émotion épouvantable, empoisonnée de tristesse et de mort.
Commenter  J’apprécie          93
Le courage s'exprime chez chacun de nous de bien des façons. Mais il est toujours plus noble quand l'amitié le motive.
Commenter  J’apprécie          80
Soufflant comme une tornade dévorante dans leurs Cœurs, l’Amour les absorba à bras le corps, faisant exploser en une gerbe de feu leur conscience. Pour la première fois de leur vie, Sisam et Heyla éprouvèrent l’ultime conviction de ne plus être seuls. Ils étaient un. Une entité harmonieuse et unique, dont la force de vie les transcendait et les rendait et les rendait à la fois plus humains et plus accomplis.
Commenter  J’apprécie          60

La tête collée au sol, Farf entendait résonner des pas empressés dans les escaliers. Anxieux, il se précipita vers Helya.
- Ma Dame, par toutes les plaines de Cornovan, je vous en conjure, ne faîtes pas d'histoires ! Nous n'avons pas le choix, les gardes de la cité seront ici d'un moment à l'autre ! Ne cédez pas une fois encore à vos caprices, par pitié !
Helya s'était rapprochée des rebords de la tourelle, les cheveux au vent. Avec des gestes mal assurés, elle s'agenouilla sur le parapet et, doucement, se mit debout, les yeux plongés dans les profondeurs du bassin en contrebas. Devinant ses pensées, Farf se rua vers elle et lui attrapa les jambes.
- Farf, non ! Lâche-moi, tout ça ne te regarde pas !
- Foutacrasse, vous avec perdu le tête ! s'écria-t-il en s'agrippant du mieux qu'il put au parapet. C'est du suicide, redescendez tout de suite !
- C'est toi qui vas finir par nous faire tuer tous les deux ! Allons, laisse-moi !
Le vent s'engouffrait avec virulence dans la longue tunique bouffante et la chevelure de la jeune fille. Ils lutèrent encore un instant, jusqu'à l'arrivée de deux gardes sur la tourelle.
Surprise, Helya, dont l'un des pieds était maintenant dans le vide, perdit l'équilibre. Prise de panique, elle s'accrocha au dos de Farf qui, malgré sa force, fut incapable de retenir sa jeune maîtresse. Elle bascula en arrière et entraîna dans sa chute l'Anachrone terrorisé.
Les gardes n'eurent que le temps de les voir disparaître en une gerbe blanche sous les eaux profondes du bassin.
Commenter  J’apprécie          40
Je ne connaissais rien des Hautes Terres. De ce monde à ciel ouvert dont vous foulez le sol chaque jour. Du frémissement des arbres, du chant joyeux des oiseaux ou des grillons dans leurs nids d’herbes. J’ignorais tout du parfum du thym, de la caresse du vent, du scintillement de la lune dans les flaques d’eau. J’ai vu des chenilles devenir papillons ; des abeilles s’enivrer des fleurs. J’ai senti la vigueur des racines sous mes pieds ; la douceur des feuilles d’un grand chêne sur ma peau. Et au-delà, la chaleur extraordinaire de toute la vie qui m’entourait. […] Je vous ai aidés à vaincre ce faiseur de poisons, c’est vrai. Mais ce n’est pas moi qu’il faut remercier. C’est la nature. Je n’aurai rien pu faire sans elle. Sans son amour pour notre monde et le vôtre. Elle est si discrète, si subtile que vous oubliez parfois combien elle nous aime. Combien sa force de vie accompagne chaque jour tout ce que nous sommes. Croyez-moi, la vraie magie est en elle. Et il faut que nous la préservions.
Commenter  J’apprécie          40
- Ne gardez pas de regrets dans vos cœurs, poursuivit-elle d’une voix affaiblie. Les regrets sont les armes du Mal … Ne leur cédez pas votre Amour. Jamais. Hissez-le au plus haut de vous mêmes, car vous êtes … la clef de notre devenir.
Commenter  J’apprécie          50
- Lune blanche, froid qui tranche, s'entendit-il murmurer en continuant de faire jouer les ombres sur son visage.
C'était la première fois qu'il s'amusait à mettre des gestes sur cette comptine qu'ils avaient inventée l'année de leur rencontre. Helya sembla trouver l'idée amusante. Poursuivant le jeu, elle étira un bras et dessina des cercles concentriques autour de la tête de Sisam, puis derrière sa nuque, telle une fée de légende jetant un charme mystérieux.
- Lune pâle, l'eau dévale, récita-t-elle à son tour, se surprenant elle-même des mouvements qui lui venaient maintenant naturellement et s'harmonisaient avec ceux de son jeune compagnon.
Ce n'étaient plus des gestes désordonnés, mais une véritable danse. Leurs mains, leurs bras balançaient, tout leur corps se mouvait avec une fluidité et une grâce surnaturelles, comme si ces ondulations qui s'entrecroisaient et modelaient leurs silhouettes avaient toujours été présentes en eux sans le savoir. Dessinant des ombres saisissantes sur les façades des maisons alentour, les deux enfants s'observaient avec la même stupéfaction, tout à la fois inquiets et émerveillés par cette formidable chorégraphie dont ils ne maîtrisaient plus l'ensorcelante perfection.
- Lune rouge... vent qui bouge, articula finalement Sisam.
Helya écarquilla les yeux, ne croyant pas ce qu'elle voyait : du jeu de leurs mains et de leurs gestes sourdait peu à peu une lumière qui grandissait et les enveloppait. Une lumière blanche, bienfaisante, puissante et chaleureuse, dans laquelle leurs mains commençaient à se fondre doucement.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Guilhem Méric (114)Voir plus

Quiz Voir plus

Fantastiquement votre! mais en musique.

L'Apprenti sorcier est un poème symphonique datant de 1897, inspiré par la ballade éponyme Der Zauberlehrling de Goethe écrite juste un siècle plus tôt. En 1937, la partition de L'Apprenti sorcier est à l'origine du projet du long-métrage d'animation de Disney Fantasia, sorti en 1940 avec Mickey dans le rôle-titre. Le dessin animé donnera sa popularité à l'œuvre musicale en dehors des salles de concert . Quel est le nom de ce compositeur français?

Hector Berlioz
Benjamin Britten
Claude Debussy
Paul Dukas
Manuel de Falla
Charles Gounod
Wolgang Amadeus Mozart
Camille Saint-Saens
Piotr Ilitch Tchaïkovski
Richard Wagner

10 questions
94 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantastique , musique classique , littératureCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..