AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290103128
Éditeur : J'ai Lu (28/01/2015)

Note moyenne : 3.9/5 (sur 10 notes)
Résumé :
A 24 ans, Chayton Parx s'est exilé de sa province natale pour devenir aide-soignant. En accompagnant les malades en fin de vie, le jeune homme a trouvé le moyen d'occulter l'épisode troublant dont il fut victime des années auparavant. Un soir, chez l'un de ses patients, il est témoin d'un étrange phénomène : des centaines d'abeilles se massent contre la vitre du salon, et une voix semble lui parler à travers le bourdonnement de l'essaim. Une voix curieusement famili... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Sly
  23 mai 2015
Un livre qui nous plonge dans le domaine du surnaturel. Plus on avance dans le livre et plus on a envie d'en connaître la fin. Malgré tous mes efforts pour tenter de deviner la suite, l'auteur m'a à chaque fois surpris positivement et je n'ai jamais réussi à anticiper les événements.
Les personnages sont bien détaillés, même si leur physique est plutôt classique (beaux physiquement, beaux regards, cheveux en épis forcément pour le côté rebelle). le livre est riche en vocabulaire et les phrases sont bien construite ce qui est très agréable à lire. L'auteur s'est bien documenté sur tous ce qui touche au voyage astral.
Les rebondissements s'enchaînent avec un très bon rythme, bien dosé, les chapitres sont très bien découpés, je n'ai à aucun moment ressenti un manque de cohérence dans la succession de leur aventure. du début à la fin, tout est expliqué et justifié, des informations en début de livre prennent sens à la fin du livre, je n'ai remarqué aucun oubli. L'histoire d'amour est un peu facile et rapide, mais tout ne pouvait pas être parfait et l'amour n'étant pas le sujet principal du livre je n'en ai pas tenu rigueur. le livre est très original puisqu'il utilise les abeilles comme support de communication entre le monde des vivants et des morts, ce qui pour moi est nouveau. L'auteur lance également à travers ce livre un appel pour la protection des abeilles et justifie leur importance qui est scientifiquement prouvé. le personnage que j'ai le plus apprécié est l'esprit frappeur Gustus qui est original par sa description et son caractère. Chayton est généreux et altruiste, Juliet est idéal dans son rôle de rebelle au passif de drogué et socialement mal insérée.
La fin du livre m'a un peu surpris, j'ai dû bien lire cette dernière partie pour être sûre de ne pas m'être trompé, mais je trouve qu'encore une fois l'auteur prend le lecteur de contre-pied et c'est quelque chose que j'aime. C'est une histoire relativement simple mais très bien construite qui plaira aux amateurs du genre et permettra aux autres de découvrir tous ce qui touche aux voyages astraux.
Merci à Babelio et aux éditions J'ai lu pour ce livre reçu dans le cadre de Masse critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Titisse_75
  14 juin 2015
La couverture, qui est très belle et la quatrième de couverture, m'ont donné envie de découvrir ce roman.
J'ai beaucoup aimé l'univers créé par l'auteur. Déjà, notre personnage principal, Chayton, travaille en tant qu'aide-soignant dans un service de soins palliatif. J'ai trouvé ça très original, même si j'aurai aimé le voir évoluer un peu plus dans cet univers. Alors que je n'aime pas les abeilles (je ne les tue pas pour autant, je vous rassure), j'ai également apprécié le rôle qu'elles jouent dans cette histoire. Enfin, j'ai également apprécié le thème de l'Au-delà.
Concernant la plume de l'auteur, elle est agréable. Il n'y a pas trop de description, le livre se lit très vite et à la fin de chaque chapitre on a envie de connaître la suite. Ce que je trouve dommage, c'est que Chayton ne fait pas face à beaucoup de difficultés, les choses sont simples.
Concernant les personnages, je n'ai pas aimé le grand-père de Chayton, Ernest. J'ai tout de suite eu du mal avec lui, j'ai senti qu'il cachait quelque chose. S'agissant de Chayton, dès le début on sait que quelque chose de grave lui est arrivé dans sa vie. S'il tient tant à son métier d'aide-soignant dans un service de soins palliatif, il doit bien y avoir une raison. J'avais hâte de découvrir quel secret le rongeait de la sorte. Enfin, s'agissant de Juliet, la jeune femme qui a recruté Chayton pour s'occuper d'Octave, je ne me suis pas spécialement attachée à elle, mais je trouve qu'elle accepte trop facilement ce que Chayton va lui dévoiler.
Pour conclure, j'aurai aimé que l'univers soit un peu plus développé, qu'on voit plus Chayton exercer son métier, que certaines idées de l'auteur soient plus poussées. Et j'aurai également aimé que les choses ne soient pas toujours aussi simple. J'ai néanmoins passé un bon moment de lecture.
Je remercie Babelio et les éditions J'ai Lu pour cette découverte dans le cadre d'un partenariat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
InMyBookWorld
  10 mars 2015
Voilà une histoire mystérieuse et assez originale. Une histoire qui dans l'ensemble m'a plu.
Dès le début, et forcément en se fiant à la couverture, on comprend que les abeilles auront un rôle primordial dans ce récit.
J'ai peur des insectes volants, et en particulier des abeilles. Ce qui m'aura donné pas mal de frissons au cours de cette histoire. Mais les abeilles ne sont pas là uniquement pour faire peur. Elles sont une sorte de point de départ puis de fil conducteur à cette histoire.
On sait tous que si les abeilles venaient à disparaitre complètement de la surface de la Terre, ce serait le début de la fin. Ici, l'auteur nous propose une raison surnaturelle à ces disparitions que l'on a pu commencer à observer dans le monde.
Et à travers cette hypothèse, l'auteur nous emporte dans sa vision de l'au-delà.
J'ai trouvé cela super intéressant et pas du tout farfelu, au contraire, ça tient super bien la route et on arrive même à se dire que ça pourrait en effet être l'une des raisons de ces disparitions.
Nous faisons la connaissance de Chayton, enfant (j'avoue avoir eu du mal avec ce prénom ^^). On devine dès les premières ligne un drame terrible, qui marquera à jamais son être, qui façonnera la personne qu'il va devenir.
Adulte, il consacre sa vie à aider les malades, surtout ceux en fin de vie. Ce choix de carrière est influencé par ce drame survenu dans son enfance, sans l'ombre d'un doute. Il est torturé, se contente d'être dans cette vie, une vie droite et sans folie. Comme s'il se punissait de quelque chose, comme si il s'interdisait de vivre réellement.
L'histoire m'a intéressée dès le début. J'ai trouvé que ça changeait de ce qu'on pouvait lire, c'était frais et agréable.
La plume de l'auteur est d'ailleurs entrainante et imagée, sans descriptions longues et interminables, il nous donne l'essentiel et laisse vivre ses personnages.
Et on prend plaisir à les suivre, découvrant en même temps qu'eux ce nouveau monde.
J'ai bien aimé Juliet. Par des côtés, elle me fait penser à ces fortes têtes qu'on peut rencontrer dans la Bit-Lit. Elle est solide en apparence, cash dans sa façon de vivre et de parler, parfois brutale, mais tout ça c'est pour se protéger, s'endurcir et rajouter des couches à la carapace qu'elle s'est construite depuis des années.
D'ailleurs, ses échanges un peu spéciaux avec un certain fantôme étaient vraiment drôles et intéressants !
Chayton est un personnage complexe. Même si c'est le personnage central du roman, l'auteur laisse planer des zones d'ombres sur lui, nous donnant au fur et à mesure de l'avancée de l'histoire les informations concernant ce drame.
Ce serait l'un des points que j'ai regretté : je n'ai pas réussi à me sentir proche de Chayton. J'étais trop en retrait pour ressentir une quelconque empathie pour lui.
L'autre point que je regrette est cette fin. Quelque part, c'est une belle fin, l'acte de Chayton est noble et rempli d'amour, mais ensuite, j'ai ressenti un malaise qui m'aura suivi jusqu'à la toute dernière ligne.
Mais finalement, ça rajoute encore de l'impatience à avoir une suite à cette histoire, surtout que ce monde de l'au-delà que nous propose l'auteur, on sent bien qu'il y a des tas de choses à en dire et à nous montrer !
En bref, un roman original et qui m'aura embarqué dans cette histoire d'abeilles et d'au-delà sans difficulté, je lirai la suite sans hésiter !
Lien : http://www.inmybookworld.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Jupsychokiller
  21 mai 2015
Dans l'ensemble, je dois avouer que ma lecture n'a pas été désagréable. J'ai aimé l'univers dans lequel évoluait le héros Chayton. J'ai apprécié le rôle des abeilles dans cette histoire ainsi que la mythologie autour de l'Au-delà. Jusqu'à ce que le grand-père réapparaisse dans la vie du jeune homme, je me suis laissée porter par l'intrigue sans avoir envie de m'arrêter, curieuse d'en savoir plus sur les mystères de l'existence de Chayton ainsi que l'évolution de ses relations avec Juliet et sa famille.

Puis Ernest a surgi. Avec lui, l'intrigue s'est accélérée. J'ai commencé à tiquer sur certaines choses tandis qu'un sentiment de frustration m'envahissait. Chayton a baissé un peu trop vite sa garde à mes yeux, certains personnages secondaires se sont révélés sous-exploités et l'ennemi s'est révélé assez anecdotique. Au final, j'ai trouvé dommage que le potentiel de l'univers ne soit pas davantage exploité, que certains éléments ne soient qu'effleurés. Cela ne m'aurait pas dérangé que l'univers s'éclipse pour servir la relation entre Chayton et la personne qui veut sauver. Hélas, l'auteur a emprunté d'autres voies intéressantes mais dont les promesses n'ont pas été tenues. Résultat, j'ai eu la sensation que le propos n'était qu'effleuré, que l'auteur s'est dispersé alors qu'il aurait pu se concentrer sur l'essentiel et laisser certains éléments de côté comme l'intrigue autour de Starck.

Quant à la fin… Elle ne m'a clairement pas laissée indifférente. J'ai été choquée, je me suis demandée si j'avais bien compris, je suis revenue en arrière et je suis arrivée à la même conclusion. Honnêtement, je la rejette totalement. Je ne suis pas d'accord, mais je remercie l'auteur d'avoir osé opter pour un tel choix car au fond c'est dans la logique du personnage. D'une certaine façon, cette fin rachète les moments d'égarement de la seconde partie, me donne aussi envie d'avoir une suite parce que des questions restent sans réponses, que je voudrais les avoir même si je sais que ce n'est pas une obligation.

Au final, je ne regrette pas d'avoir coché ce livre à la Masse Critique de Babelio. Il est imparfait, mais il a tout de même un truc. Malgré l'effleurement de certains passages, le côté parfois simpliste de l'ensemble, la première partie et la fin valent le coup à mes yeux. Cet auteur est à suivre, et je me ferai un plaisir de le rajouter à la liste de ceux qu'il ne faut pas perdre de vue.
Lien : http://encore-un-chapitre.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
sailormoon
  20 février 2015
Je n'ai pas été convaincue par ce roman, qui a pourtant de bonnes idées. J'avais été attirée par la couverture (très réussie) et le résumé, qui présentait un univers surnaturel assez inhabituel. Mais à la lecture, le livre n'a pas tenu ses promesses.

Première chose à noter: je l'ai trouvé en littérature adulte, alors que pour moi, c'est clairement du YA, que ce soit au niveau de l'histoire ou de l'écriture. C'est fluide, ça se lit tout seul, mais c'est un peu trop "simple" à mon goût, on sent que c'est destiné à un public plutôt jeune. Deuxième remarque, de nombreux éléments de l'histoire m'ont rappelé la saga David Creem de Richard Taleman, sur laquelle j'ai un avis assez mitigé (j'avais apprécié le premier tome, mais pas du tout le deuxième). L'univers inventé par l'auteur semble assez riche pour faire de ce livre une saga, mais je ne sais pas du tout si ce sera le cas ou s'il s'agit d'un one-shot. C'est assez étrange, car l'histoire est clôturée à la fin du tome, donc il pourrait très bien ne pas y avoir de suite; pourtant, si l'auteur s'arrête là, ce serait vraiment du gâchis car il y a un vrai potentiel à exploiter, qu'il ne fait que survoler ici, et c'est bien ce qui m'a dérangée. Donc, j'espère qu'il y aura une suite (même si je ne vois pas bien de quoi elle traiterait), pour que l'auteur puisse approfondir et creuser un peu son monde de l'Au-delà et ses idées, parce que clairement, ici, ce n'est pas le cas. J'ai eu l'impression de rester en surface en permanence, ce n'est pas assez développé. L'histoire m'a presque semblée être le résumé d'une intrigue plus dense. Mais il y a vraiment de bonnes idées pourtant! Les abeilles comme porteuses de messages de l'Au-delà, j'ai trouvé ça très novateur, je regrette juste la façon dont ça a été traité. de plus, le contexte professionnel de Chayton est également intéressant (l'univers des soins palliatifs), ça aurait mérité d'être un peu plus développé également (Chayton passe la moitié du livre en arrêt)..

Au niveau des personnages, je n'ai pas du tout accroché avec Juliet, qui est la caution "rebelle au grand coeur" du roman. Elle m'a vraiment dérangée. Chayton est intéressant, mais sa psychologie semble avoir été traitée au rabais. Les autres personnages (le grand-père, la patronne/amie de Chayton, ses parents) sont relégués au second plan, quand ils ne disparaissent pas de l'histoire sans plus d'explication (le fantôme de l'infirmier ou Gustus), ce qui est une des raisons qui me poussent à penser qu'il pourrait y avoir une suite.

En bref, il y a un gros potentiel au niveau de l'univers inventé par l'auteur, mais de gros progrès à faire pour creuser tout ça (j'ai vraiment un sentiment de quelque chose d'inabouti, qui pourrait être réglé avec une suite), ainsi que sur les personnages et sur l'écriture.
Lien : http://read-aholic.blog4ever..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
SoniaFantasySoniaFantasy   04 mai 2014
— Je m’appelle Gustus. Sacré nom d’un guéridon, c’est bien la première fois que je m’adresse à un Sursian !
Le regard incrédule de Chayton l’obligea à se reprendre. Il toussota.
— Hem, je voulais dire un vivant. Bien sûr, vous ne pouviez pas com-prendre.
— Parce que vous, vous êtes… mort ?
— La bonne nouvelle, c’est que vous, vous ne l’êtes pas, fit-il en réajustant son haut de forme. En revanche, vous pouvez peut-être m’aider ! Nom d’un rhododendron, voilà qui est inespéré !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SlySly   21 mai 2015
Telles étaient sa voile et son ancre.
Plus rien d'autre n'existait.
L'espace et le temps se délitèrent.
Et l'obscurité se fit lumière.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Guilhem Méric (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Guilhem Méric
Book Trailer de Myrihandes 3 : le Lac aux Larmes d'Or
autres livres classés : abeillesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1766 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre