AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.9/5 (sur 1456 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 08/04/1977
Biographie :

Jean-Laurent Del Socorro est un écrivain français, romancier et nouvelliste, œuvrant dans les littératures de l'imaginaire.

Il est ingénieur agricole et diplômé du conservatoire du théâtre. Il est administrateur de compagnies artistiques pendant dix ans avant de devenir éditeur.

Il publie sa première nouvelle "La mère des mondes" (2012) en numérique aux éditions Le Bélial’. En 2015, il publie son premier roman, "Royaume de vent et de colères", un roman de fantasy historique situé à Marseille au temps des guerres de religion. Le roman reçoit le prix Elbakin.net 2015 du meilleur roman de fantasy français.

En 2017, il publie "Boudicca", autre roman de fantasy historique consacré cette fois à la reine Boadicée, une reine celte, figure historique de la résistance anglaise en l’an I contre l’Empire romain. Il obtient le Prix Imaginales des bibliothécaires 2018.

En 2020, il est lauréat du Prix Babelio catégorie Imaginaire pour son troisième roman "Je suis fille de rage" (2019), sur la guerre de Sécession américaine.

En 2020, il se lance dans la littérature jeunesse avec "Le Château en flammes", premier tome de la série les "Chevaliers de la raclette" (Éditions de la Marmotte) qu'il partage avec l'autrice Nadia Coste.

En 2022, il publie à l’École des Loisirs, un roman jeunes adultes "Une pour toutes" sur la personnalité féminine historique Julie Maupin, escrimeuse et cantatrice au XVIIe siècle. En 2023 il sort son premier roman chez Albin Michel, "Morgane Pendragon", une réécriture de la légende de la Table ronde qui revisite le mythe autour de Morgane qui aurait retiré l’épée de la pierre à la place d’Arthur. En octobre 2023 sort son ouvrage, "Vainqueuse", sur la princesse de Sparte Cynisca, première femme à avoir remporté une épreuve aux Jeux olympiques antiques en – 396 av. JC.

page Facebook : https://www.facebook.com/jeanlaurent421/
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean-Laurent Del Socorro   (27)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (25) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Une longue discussion de la Garde de Nuit autour du roman Peines de mots perdus de Jean-Laurent Del Socorro.


Citations et extraits (327) Voir plus Ajouter une citation
Mentir aux autres, ce n'est pas un problème. Mais se mentir à soi-même, c'est vouloir faire d'une illusion sa propre réalité.
Commenter  J’apprécie          774
Lire et écrire, ça sert à être libre Axelle. Moi, j’sais pas lire. Toi, tu n’auras besoin de personne pour déchiffrer les mots. Tu feras seule tes propres choix.

Commenter  J’apprécie          440
Son épaule gauche lui fait visiblement mal, mais dans son orgueil, il n'en laisse rien paraître. Vous êtes touchant chevalier. Je passe mon bras sous le sien, nonchalante. Il se raidit un instant mais ne se dégage pas. Serait-ce un début de sourire que je devine dans votre barbe ? A vos côtés, je deviens la femme que j'aurais pu être, l'instant de quelques pas. Nous avançons sous les regards intrigués des passants. Leurs visages affichent la curiosité, l'étonnement, la réprobation ou l'envie. Nous les ignorons et poursuivons notre chemin. Gabriel ralentit le pas et le temps avec lui. La vieille dame et son chevalier. Le démon au bras de son ange gardien.
Commenter  J’apprécie          415
Règle numéro 2 : laisse rire les cons. Un con qui rit, même de toi, n’est pas un ennemi. Juste un con.

Commenter  J’apprécie          373
- Il ne faut pas laisser ce monstre te frapper.
- C’est pas un monstre. C’est mon père. Il a peur du monde alors il boit trop, c’est tout. Et pis, y a pas de chevalier comme dans les contes pour me protéger, Silas. Y a juste la porte de ma chambre derrière laquelle me réfugier.

Commenter  J’apprécie          340
Fouette-moi autant que tu veux, aucune explication ne sortira de ma bouche. Les plaies se referment et les os se ressoudent, mais enlève-moi l’honneur et je ne vaudrais guère plus qu’un chien.

Commenter  J’apprécie          340
Ce ne sont pas les mots qui nous blessent le plus, mais bien les silences qui nous tuent.
Commenter  J’apprécie          320
La force, elle part avec le temps. Et Dieu, j’ai eu beau l’prier, je l’ai jamais vu une épée à la main sur le champ de bataille. Le respect, tu l’gagnes, on te l’offre et il reste. Il reste tant que tu fais ce qui faut pour le mériter.

Commenter  J’apprécie          310
Nous avons le droit d'échouer mais pas celui de renoncer.
Commenter  J’apprécie          320
Je pourrais mentir, lui dire que l'auberge est complète. Je ne le connais pas, je ne lui dois rien. Son regard a pourtant l'air sincère : c'est celui de quelqu'un qui a tout abandonné pour repartir de zéro. Je connais ce regard, je le croise encore parfois dans mon miroir.
Commenter  J’apprécie          300

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten


Lecteurs de Jean-Laurent Del Socorro (1302)Voir plus

Quiz Voir plus

La Sphinx mystère (1) ... 🦙🦙

Cette Sphinx d'Argent parcourt le monde. Londres, Madrid, Lomé, Paris, New Delhi, ...❓..., Yaoundé !!

berlin
boston
lima
oslo

1 questions
28 lecteurs ont répondu
Thèmes : Devinettes et énigmes , jeux de langage , cache-cache , pérou , pseudo , baba yaga , sphinxCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..