AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.72/5 (sur 121 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1952
Biographie :

Hugo Verlomme passe une partie de son enfance sur les plages des Landes où naît sa passion pour les vagues et l'océan.

Au détour d'un voyage en Orient et Extrême-Orient au début des années 1970, il découvre les joies des voyages en mer, donnant lieu à son premier livre, Détour, récit romancé de ce périple.
D'abord journaliste (Combat, Le Quotidien de Paris, Les Nouvelles Littéraires), Hugo Verlomme devient auteur dès l'âge de 24 ans et mêle ses deux passions, la mer et l'écriture.

Il signe le premier livre français sur le surf, Cowabunga ! Surf Saga (1976), puis un roman devenu un livre culte pour ceux qui aiment l'océan ou la littérature fantastique, Mermere (Prix Fiction 1978).

Suivent des années de voyages. En 1978, il s'établit pendant cinq ans dans l'Ouest canadien, en pleine nature, avec sa femme, l'écrivaine Michka (1944). La même année, ils écrivent "Le Dossier vert d'une drogue douce" (Laffont), un premier livre sur le cannabis. "Le cannabis est-il une drogue ? " (Georg), le deuxième livre, est paru en 1993.

En 1989, il crée l'association Réseau-Cétacés, qui lutte pour sauver ces animaux des filets de pêche.

Hugo Verlomme n'aime pas l'avion, et son amour de la mer l'a poussé depuis sa jeunesse à se déplacer en bateau ; de ces expériences naît un livre unique, le Guide des voyages en cargo (première édition en 1993) qui a connu depuis sa sortie un grand succès.

Également écrivain jeunesse par vocation, son roman L'homme des vagues (1992) est devenu un classique primé et enseigné dans les collèges, qui raconte l'initiation au surf d'un jeune citadin.

Il est auteur de plus de vingt ouvrages, romans et documents, en grande partie consacrés à l'océan.

Hugo Verlomme réside à Capbreton dans les Landes.
+ Voir plus
Source : http://www.arthaud.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Hugo Verlomme   (27)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

À l'occasion du Festival "Lire sur la vague" 2019 à Hossegor, rencontre avec Hugo Verlomme autour de son ouvrage "Demain l'océan" aux éditions Albin Michel. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2207785/hugo-verlomme-demain-l-ocean-des-milliers-d-initiatives-pour-sauver-la-mer-et-l-humanite Notes de Musique : Bibliothèque Audio Youtube Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/

+ Lire la suite

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
Hugo Verlomme
Le vrai voyage n'est-il pas dans l'aller simple ? Se laisser embarquer au gré des routes terrestres, ferroviaires, maritimes, bifurquer lorsqu'on ne s'y attend pas. Éloge de la lenteur. Bonheur ineffable de se trouver en transit, en mouvement, entre deux points. Éprouver physiquement la distance, découvrir l'entre-deux, se retrouver à Pétaouchnok,...
Commenter  J’apprécie          110
Nos vies sont entrecoupées de turbulences et la structure même de nos familles engendre des souffrances (amour obligatoire, séparations, recompositions, tromperies, secrets, jalousies, clans, héritages, argent, etc.). Je viens, moi aussi, de familles conflictuelles, improbables, éparpillées, pleines de menteries et de tragédies, autant de soubresauts qui m'ont aguerri. Mais je ne suis pas doué pour le malheur, je n'aime pas ses effets, c'est fatiguant, ça rend moche, ça éloigne les amis et ça nous fait perdre du temps de bonheur. J'ai donc appris à être heureux dans ma solitude, une arme qui m'a servi dans les pires moments de l'existence. Et puis comment pourrait-on être malheureux ou seul, lorsqu'on a le goût d'écrire et des tas de livres à lire ? J'ai eu la chance de naître avec cette passion des mots et de l'écriture. Mes lectures et mes rêves d'océan ont développé mon imaginaire telle une éponge qui se gonfle d'eau (eau qui compose en grande partie notre cerv-eau).
Commenter  J’apprécie          40
Voir la mer, c'est un éclat d'absolu. C'est abandonner barrières et frontières, c'est aussi regarder à travers le temps, face à ce même paysage que d'autres humains ont contemplé avant nous. Alors n'oubliez pas de saluer la mer comme il se doit à chaque occasion, regardez-là dans le blanc des yeux à la façon de Victor Hugo, ne passez pas devant elle sans lui accorder un moment, penchez-vous vers elle et, en bon fidèle, n'hésitez pas à y tremper la main, comme dans un bénitier géant qui accueille l'eau sacrée, consacrée. L'océan a sa propre liturgie. Ne laissez pas de mauvaises nouvelles vous détourner de sa dimension spirituelle, du lien magique que l'eau de l'océan parvient à créer entre les êtres vivants. Connectez-vous à lui corps et âme, car cela aussi, aide à sa résilience.
Commenter  J’apprécie          30
Il existait certainement un lien entre l, Australien et ce dauphin ,l'image de l enfant dans le journal lui revint en mémoir.
Commenter  J’apprécie          40

On l'apelle Samouraï Océan et son nom est déjà une légende.
Commenter  J’apprécie          40
En même temps que nous prenons consciences d'appartenir à une même biosphère, telle une arche gigantesque lancée dans l'espace, émerge alors une hypothèse qui ne cesse de grandir et nous fait reconsidérer notre façon de vivre : et si cette planète bleue était, elle aussi, un organisme vivant, sensible, conscient ? Réelle ou pas, "L'hypothèse Gaïa" présente l'avantage de nous diriger dans la bonne direction, car cette pauvre vieille Terre, soumise aux assauts des guerres et des pollutions, a bien besoin qu'on s'occupe d'elle. De destructeurs, nous devons devenir guérisseurs. Il est urgent de ralentir, de réfléchir, de préserver le grand tout et le petit rien. Un monde alternatif existe. A nous de l'inventer.
Commenter  J’apprécie          10
⛈️🌪️ "Alors filme les carreaux avec la pluie, les volets qui claquent, mais surtout, filme le vent..."

"Le vent, c'est comme ce qu'on veut montrer dans les films: les sentiments. On ne le voit jamais, mais il existe par ses effets, comme les sentiments. Il fait tomber les arbres ou soulève des montagnes, tout comme les sentiments, la colère ou l'amour!"
Commenter  J’apprécie          10
L'eau salée pénètre dans mon âme pour toujours...
La mer tout entière me parle, et jamais ce dialogue ne s'éteindra.
Toute ma vie a été guidée par la mer.
Quoi que je fasse, c'est toujours elle qui est là et revient, obsessionnelle, initiatique, me bouscule, m'influence, m'ensorcèle, m'attire...
Rien ne me meut plus, ne me motive plus que cette immensité vivante.
Je vais vers elle comme d'autres vont vers Dieu.
Formule magique qui m'aide à ne jamais perdre le nord.
Il y a vraiment peu de choses dont nous soyons sûrs ici bas, hormis notre mortalité, mais je suis pourtant sûr de la mer..
Jamais je n'ai douté de la mer. Elle est ma lumière toujours vivante, le feu liquide qui m'anime, la perspective qui me guide.
Un petit coup de palme et je glisse sous la surface, je passe cette frontière aussi énorme qu'intangible.
Commenter  J’apprécie          00
🪞«Pourquoi veux-tu partir, puisque tu vas recevoir un coup de fil ?»

Un frisson la parcourt, une ombre passe tout près, la frôle.

Que se passe-t-il ici ? Bérénice a la chair de poule ; ce visage dans le miroir lui avait donc prédit l’avenir !
Commenter  J’apprécie          10
Durant ces deux jours dramatiques, les derniers des vacances, un lien très fort s'étaient créé entre Kevin et Floria.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Hugo Verlomme (206)Voir plus

Quiz Voir plus

Des personnages singuliers !

Un excellent joueur d’échec, mais qui ne gagne jamais une partie…

« La Modification » de Butor
« L’Anomalie » de Le Tellier
« La Vie mode d’emploi » de Pérec
« Le Tableau du maître flamand » de Perez-Reverte

9 questions
33 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}