AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.6 /5 (sur 78 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Reims , le 24/05/1946
Biographie :

A l'origine dessinateur industriel, Jackie Berroyer devient au milieu des années 1970 critique de rock pour Charlie-Hebdo, puis Libération, Rock&Folk ou encore Actuel. A partir des années 1980, sa plume caustique, son flegme et sa bonhomie lui valent d'être très sollicité dans le milieu du cinéma par les réalisateurs en quête de dialogues incisifs. Mais c'est surtout grâce à ses interventions de standardiste décalé dans l'émission phare de Canal +, 'Nulle part ailleurs', qu'il accède à la popularité au milieu des années 1990. Touche-à-tout, Jackie Berroyer est également écrivain et publie en 1992 'La Femme de Berroyer est plus belle que toi, connasse', qui sera adapté au cinéma sous le titre 'Tempête dans un verre d'eau'. A l'écran, ses rôles en tant qu'acteur le montrent tantôt doux ou dingue, tantôt prof de philo maladroit et indécis. Jackie Berroyer s'impose comme une figure marquante du jeune cinéma d'auteur français. En 2005, l'acteur incarne un nouveau rôle à sa mesure dans le thriller belge 'Calvaire', où il ose une stupéfiante composition d'aubergiste psychopathe. Il tient la rubrique du courrier des lecteurs dans Philosophie magazine, où il répond avec humour et esprit. Chroniqueur sur Canal +, scénariste et écrivain confirmé, comédien, cet artiste complet monte sur les planches début 2006, puis à nouveau en 2007, dans 'Ma vie de jolie fille', spectacle mi-parlé, mi-chanté où il démontre son talent, seul en scène.

Ces dernières années, il se consacre principalement au métier d'acteur ou il campe des seconds rôles savoureux : "Enfermés dehors" A. Dupontel, "La journée de la jupe" J.P. LIlllienfeld, "Mobile home" de F. Pirot, "Chercher Hortense" P. Bonitzer.
Son dernier roman "On ne se voit plus qu'aux enterrements, heureusement il y en a souvent" au Cherche-midi est paru en 2007.
+ Voir plus
Source : evene.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

On a eu la visite de Jackie Berroyer. Alors joie.

Podcasts (1)


Citations et extraits (5) Ajouter une citation
blandine5674   14 novembre 2020
...Goudard et la Parisienne ! de Jackie Berroyer
- Ah on dit pas ´salami’ on dit ´mauvais camarade’ !
Commenter  J’apprécie          90
goodgarn   19 octobre 2012
La Femme de Berroyer est plus belle que toi, connasse ! de Jackie Berroyer
Ce qui m'emmerde encore un peu tu vois, c'est qu'elle n'en crève pas. Le deuil amoureux est pire que celui lié à la mort. Les morts on se les garde en tête, on s'en fait un culte, et, à part les asticots, personne n'y touche, tandis que l'aimée en cavale, elle écarte encore les roseaux, elle se donne, elle est troublée par d'autres. C'est plus long de s'habituer à cette idée.
Commenter  J’apprécie          40
Axelinou   03 avril 2017
Goudard, tome 5 : Goudard a de la chance de Jackie Berroyer
- Roger, ne crie pas, ça ne sert à rien.

- Tu veux que je l'engueule avec des mots doux ?
Commenter  J’apprécie          30
Jackie Berroyer
marina53   17 juillet 2012
Jackie Berroyer
J'ai besoin d'aller bien, même pour raconter que tout va mal. Alors je vais sûrement mal raconter que je ne vais pas bien.
Commenter  J’apprécie          20
blandine5674   14 novembre 2020
...Goudard et la Parisienne ! de Jackie Berroyer
- Roger ne crie pas, ça ne sert à rien !

- Tu veux que je l’engueule avec des mots doux ?
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox