AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.59/5 (sur 163 notes)

Nationalité : Irlande
Né(e) à : Dublin , 1977
Biographie :

Jane Casey est une auteure de romans policiers et de livres pour la jeunesse.

Elle est titulaire d'un master en littérature anglo-irlandaise du Trinity College à Dublin et a étudié la littérature anglaise et irlandaise au Jesus College de l'Université d'Oxford.

"Ceux qui restent" ("The Missing", 2010) est son premier roman. "Par le feu" ("The Burning", 2010), son second roman, marque le début d'une série consacrée aux enquêtes de la jeune recrue de la police londonienne Maeve Kerrigan.

En 2013, elle lance une seconde série, destinée à la jeunesse, et ayant pour héroïne la jeune Jess Tennant.

Son roman "The Killing Kind" (2021) a été adapté en série télévisée sur Paramount+ en 2023.

Ancienne éditrice, elle vit à Londres avec son mari James Norman, avocat en droit pénal, et leurs deux fils.

page Facebook : https://www.facebook.com/janecaseyauthor/
X : https://twitter.com/JaneCaseyAuthor
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Jane Casey   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

The Killing Kind | Official Trailer | Paramount+


Citations et extraits (51) Voir plus Ajouter une citation
- J'ai travaillé très dur pour avoir ce corps, merci bien, m'informa-t-il en tapotant sa bedaine avec affection . Je te dis pas le nombre de pinte de Guinness, sans oublier les Kebabs.
Commenter  J’apprécie          261
- Ah, c'est sûr, nous aimerions tous tellement rentrer chez nous, mais c'est quand on commence à y réfléchir qu'on se rend compte de ce que ça signifie. C'est l'endroit où l'on se souvient de vous; où les gens vous aiment. En ce qui le concerne, c'était ici . Il avait quitté l'Irlande depuis trop longtemps. Il ne connaissait plus le pays et personne là-bas ne le connaissait non plus. Il était mieux ici.
Commenter  J’apprécie          250
Je m'abstins de préciser quel métier je faisais. Je ne le disais jamais aux inconnus. On ne peut jamais prévoir quelles seront leurs réactions. Même les plus respectueux de la loi avaient tendance à devenir nerveux dès lors qu'ils apprenaient que vous aviez le pouvoir de les mettre en cellule.
Commenter  J’apprécie          230
- Et comment va ta mère ?
- Tu as du temps devant toi ?
Commenter  J’apprécie          220
Elle aimait sa fille, comme je vous disais. Elle voulait être son amie. C'était ça, le problème.
Commenter  J’apprécie          200
La connaissance , c'est le pouvoir, (...).
Commenter  J’apprécie          192
S'il était si facile de repérer des pédophiles, nous pourrions les réunir et les expédier sur une île avec une quantité limitée d'eau douce et une population conséquente de requins affamés...
Commenter  J’apprécie          160
- Le mort du jour s'appelle M. Fintan Kinsella, (...)
Il avait mis l'accent tonique sur la deuxième syllabe du nom de famille, à la manière des Anglais. KinSELLa .
- C'est un des vôtres, ajouta-t-il.
- Un de mes quoi ? rétorquai-je.
- Un Irlandais.
- Alors il faut prononcer KINsella.
Commenter  J’apprécie          120
J'en avais ras le bol que tout le monde se comporte comme si j'avais la gale, juste parce que j'appartenais à la police.
Commenter  J’apprécie          110
Quelque chose dans son regard, un mélange de désillusion profonde et de méfiance, suggérait qu'il avait trop entendu de mensonges.
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Jane Casey (238)Voir plus

Quiz Voir plus

Vendredi ou La Vie sauvage

Tout au début, Robinson est accompagné par un perroquet

vrai
faux

7 questions
992 lecteurs ont répondu
Thème : Vendredi ou La Vie sauvage de Michel TournierCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}