AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.74 /5 (sur 3064 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Berlin , le 13/10/1971
Biographie :

Sebastian Fitzek est un écrivain et journaliste allemand.

En 1990 obtient son diplôme d'étude secondaire, il poursuit alors ses études en se spécialisant dans la Médecine vétérinaire. Plus tard, il décide de s'orienter vers des études de Droit. Il rédige une thèse en droit d'auteur en 1996.

Après ses études de droit, il travaille à la radio et à la télévision. "Thérapie" ("Die Therapie"), son premier thriller, est publié en 2006 à 4 000 exemplaires. Le succès est immédiat, il s'inscrit dès lors comme le maître du roman à suspens allemand.

Il est également l'auteur de "Ne les crois pas" ("Amokspiel", 2007) et de "Tu ne te souviendras pas" ("Das Kind", 2008), très bien accueillis par la critique, dont Libération, La Provence, Le Télégramme, Ouest France, Le Quotidien du médecin, Télé Magazine et de très nombreux blogs.

Son troisième roman "Tu ne te souviendras" est adapté au cinéma anglo-saxon en 2012 par Zsolt Bács. "L’Inciseur" ("Abgeschnitten", 2012), écrit en collaboration avec Michael Tsokos, est porté sur grand écran en 2018.

Pour son roman "Mémoire cachée" ("Noah", 2013), il s’est vu décerner le Prix Transfuge du meilleur polar lors du salon Saint-Maur en Poche 2017.

En 2010, il épouse sa femme Sandra à Las Vegas dans le Grand Canyon. Ensemble ils ont trois enfants.

son site : https://sebastianfitzek.de/
page Facebook : https://www.facebook.com/sebastianfitzek.de/

+ Voir plus
Source : www.livredepoche.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Sebastian Fitzek   (22)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (37) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Commandez les coups de coeur de nos libraires sur filigranes.be ! Les livres dans l'ordre : "À vendre ou à louer" de Valentine de le Court, Éditions Mols "Et les vivants autour" de Barbara Abel, Éditions Belfond "Toute la violence des hommes" de Paul Colize, Éditions HC "Siège 7A" de Sebastian Fitzek, Éditions L'Archipel

Podcasts (1)


Citations et extraits (540) Voir plus Ajouter une citation
Souri7   19 avril 2018
Passager 23 de Sebastian Fitzek
Sang humain :

44 % d’hématocrite.

55 % de plasma.

Et 100 % de cochonneries quand ça jaillit n’importe comment d’une artère perforée et que ça éclabousse toute la pièce.
Commenter  J’apprécie          512
nodreytiti   17 septembre 2010
Thérapie de Sebastian Fitzek
» Tu sais quoi Viktor? L’espoir, c’est comme un éclat de verre planté dans ton pied. Tant qu’il reste enfoncé dans la chair, il te fait souffrir à chaque pas. Tandis que si on te l’enlève, ça saignera pendant un moment, ça prendra un bout de temps avant que la plaie soit guérie, mais, au bout du compte, tu pourras réapprendre à marcher normalement. C’est ce qu’on appelle le deuil. »
Commenter  J’apprécie          400
Yggdrasila   22 mars 2019
Le colis de Sebastian Fitzek
Les personnes extérieures considèrent souvent les maladies psychiques avec un certain scepticisme. Elles se demandent par exemple pourquoi un acteur ou un artiste mondialement connu se donne la mort alors qu’il semblait avoir « tout », la gloire, la fortune et de nombreux « amis »; c’est qu’elles ne comprennent rien aux démons qui, nichés dans les âmes les plus sensibles, leur rappellent dans un murmure, au moment du plus grand bonheur, leur médiocrité. Les personnes saines d’esprit conseillent aux dépressifs de ne pas être toujours si tristes, et aux paranoïaques comme elle de ne pas se montrer froussards au point de contrôler la porte d’entrée au moindre craquement dans les poutres. Mais il reviendrait à peu près au même de demander à un homme à la jambe cassée de courir un marathon.
Commenter  J’apprécie          324
Eric76   10 mai 2020
Passager 23 de Sebastian Fitzek
Comme si elle avait fait exprès de découvrir la facture dans la corbeille à papier - deux billets d'avion, mais une seule chambre, double, et à Capri, alors que Max avait parlé d'une formation à Dresde. L'un des billets était à son nom et l'autre à celui d'une de ses assistantes, celle aux extensions capillaires bas de gamme et au décolleté ridiculement débordant. Julia n'avait pas réfléchi. Elle était descendue à la cave, avait pris la corbeille à linge pleine à craquer, l'avait emportée au cabinet de conseil financier où Max travaillait comme avocat, et l'avait déversée sur le bureau de la maîtresse stupéfaite en lançant :

" Puisque vous baisez mon mari, vous pouvez aussi laver ses slips. "
Commenter  J’apprécie          320
Yggdrasila   22 mars 2019
Le colis de Sebastian Fitzek
Ses cheveux.

Symbole de la sexualité et de la fertilité depuis la nuit des temps. Voilà pourquoi, dans de nombreuses cultures, les femmes se voilent la tête, afin de ne pas attirer le démon qui habite l’homme.
Commenter  J’apprécie          332
Yggdrasila   23 mars 2019
Le colis de Sebastian Fitzek
La peur ronge l’âme et vide ses victimes de l’intérieur.
Commenter  J’apprécie          340
Yggdrasila   27 mars 2019
Le colis de Sebastian Fitzek
Dans la peinture zen, l’ensô, le cercle, est tracé d’un seul trait de pinceau très fluide. Les artistes zen prétendent que seule une personne recueillie et équilibrée est capable de tracer un ensô harmonieux. C’est donc à sa manière de peindre un tel cercle qu’on reconnaît l’état de conscience de l’artiste.
Commenter  J’apprécie          310
Yggdrasila   26 mars 2019
Le colis de Sebastian Fitzek
Au cours des semaines précédentes, elle avait fait le douloureux apprentissage des souffrances endurées par les dépressifs, dont la maladie est souvent interprétée comme une profonde tristesse par les non-initiés. En réalité, un dépressif se trouve coincé dans un gouffre psychique d’une telle profondeur qu’il est incapable de prendre la moindre initiative. C’est là une des raisons du taux élevé de suicide chez les dépressifs au moment où ils commencent un traitement destiné à leur redonner des forces. Ces cachets ne leur rendent pas la joie de vivre mais leur procurent l’énergie de mettre fin à leurs jours.
Commenter  J’apprécie          290
Yggdrasila   21 mars 2019
Le colis de Sebastian Fitzek
Le chiffre quatre se prononçant comme le mot « mort » en chinois, japonais et coréen, il était parfois considéré comme un porte-malheur.
Commenter  J’apprécie          300
Eric76   15 mai 2020
Passager 23 de Sebastian Fitzek
Il avait beaucoup maigri ces dernières années, beaucoup trop. Seul son nez n'avait pas rétréci : une caractéristique commune à tous les membres masculins de la famille Schwartz depuis des générations. Le fait que sa défunte femme l'ait un jour trouvé sexy était selon lui la preuve définitive que l'amour rend aveugle.
Commenter  J’apprécie          290

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Passager 23" de Sebastian Fitzek.

Quel est le nom du bateau ?

Roi des mers
Sultan des mers
Roi des océans
Sultan des océans

10 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Passager 23 de Sebastian FitzekCréer un quiz sur cet auteur

.. ..