AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.5 /5 (sur 9 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Alger
Biographie :

Jean-Louis Missika est un homme de télévision et sociologue français. Il est membre du Conseil de Paris et adjoint (PS) au maire de Paris chargé de l'innovation, de la recherche et des universités.

Docteur d'État en gestion (Paris IX Dauphine), diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, et d'Études supérieures de Sciences économiques (Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et licencié de philosophie (Paris I Panthéon-Sorbonne).

Jean-Louis Missika débute sa carrière en devenant en 1979 conseiller de Maurice Ulrich et Pierre Desgraupes, présidents-directeurs généraux successifs d’Antenne 2. Il occupera ce poste jusqu'en 1984.
Entre 1985 et 1986, il rejoint l'INA comme directeur de recherche au département de la recherche prospective
À partir de 1986, il devient rédacteur en chef de la revue la revue MédiasPouvoirs.
En 1988 il occupe le poste de chef du Service d’information et de diffusion du Premier ministre Michel Rocard, fonction qu'il exercera jusqu'à la démission de celui-ci en 1991.
Il intègre ensuite la direction générale du Groupe de la Cité (1991-1993) puis de la Sofres comme directeur général adjoint et directeur des activités médias (1993-1995). En 1995 et durant 3 ans, il dirige BVA, avant de créer sa société de consultant médias, JLM Conseil, filiale d'Altedia, et conseiller de Bertrand Delanoë.
Administrateur d'Iliad depuis 2004, il est nommé vice-président de la société en janvier 2007[1] et en démissionne en 2008 suite à son élection comme conseiller de Paris.
Il est aussi membre du comité d’investissement en capital risque d’AXA Private equity.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean-Louis Missika   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Raymond Aron : Le spectateur engagé (Rencontre - 1981 / France Culture). Diffusion sur France Culture le 27 septembre 1981. Dans son émission "Rencontre", Jacques Paugam recevait Raymond Aron, Jean-Louis Missika, Dominique Wolton et Pierre Manent pour évoquer le livre d’entretiens intitulé "Le Spectateur engagé". Présentation des éditions Le Livre de Poche : « Raymond Aron est inclassable. Intellectuel anticonformiste, il est allé à contre-courant des idées dominantes de l’intelligentsia de gauche. Il a eu raison avant les autres sur la nature du régime soviétique, du stalinisme. Et dans les années 1950, il a eu le courage de tenir sa position, tout en accomplissant une œuvre scientifique indiscutée. À la fois journaliste, sociologue, historien, philosophe, Raymond Aron retrace, dans ces entretiens avec Jean-Louis Missika et Dominique Wolton, son itinéraire politique et intellectuel. Dans ce dialogue vif, stimulant, il analyse les grands événements qu’il a vécus en un demi-siècle. La montée de Hitler au pouvoir, le Front populaire, Munich, la débâcle, Vichy et la Résistance, le génocide, la guerre froide, ses polémiques avec Jean-Paul Sartre et Maurice Merleau-Ponty, la construction européenne, la stratégie nucléaire, l’Algérie et la décolonisation, le gaullisme, Mai 68, l’Union de la gauche… On découvre dans cette réédition du "Spectateur engagé" une conception de l’Histoire qui laisse sa part à la liberté des hommes, un plaidoyer pour la démocratie occidentale, mais aussi une personnalité complexe, lucide et passionnée. » Source : France Culture

+ Lire la suite

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
BroccoliPie   28 février 2022
Le business de la haine de Jean-Louis Missika
Nombre des difficultés posées aujourd'hui par les réseaux sociaux ne proviennent pas des contenus eux-mêmes, mais de leur accumulation et de leur distribution. Que quelques milliers d'internautes, par exemple, pensent que l'on guérit du Covid en buvant de l'eau de Javel, est regrettable, mais peut être toléré. La loi n'interdit pas la bêtise, ni même son expression. Mais que des centaines de milliers d'internautes soient enfermés dans une bulle dans laquelle ils ne verront que ce message, voilà qui est plus préoccupant. Or, cette responsabilité algorithmique des hébergeurs, si elle est désormais bien prise en compte dans le débat public, 'est pas encore encadrée par la loi.
Commenter  J’apprécie          00
man73   16 septembre 2022
Le business de la haine de Jean-Louis Missika
Pour faire tenir ensemble tous ces mondes différents et permettre un ordre social stable, les médias jouent un rôle essentiel dans la fabrication du consentement. À travers des informations qui véhiculent des stéréotypes, ils stabilisent une image du monde partagée par tous.
Commenter  J’apprécie          00
BroccoliPie   28 février 2022
Le business de la haine de Jean-Louis Missika
Parce qu'on était fasciné par le fait que certains usages des médias sociaux pouvaient affaiblir, voire faire tomber des dictatures, on a négligé le fait que d'autres usages pouvaient affaiblir, voire faire tomber des démocraties.
Commenter  J’apprécie          00
man73   16 septembre 2022
Le business de la haine de Jean-Louis Missika
Démontrer qu'un dialogue est encore possible devient un enjeu démocratique. Il ne suffit plus de protéger la liberté d'expression, il faut protéger le principe du débat contradictoire et accessible à tous.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

La Tresse

Quel est le nom de la femme indienne qui est une intouchable ?

Giulia
Smita
Sarah
Julia

15 questions
80 lecteurs ont répondu
Thème : La tresse de Laetitia ColombaniCréer un quiz sur cet auteur