AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.49 /5 (sur 47 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Bordeaux , 1960
Biographie :

Jean-Luc Coudray s'engage dans l'écriture et le dessin d'humour en créant en 1979 Monsieur Piéton pour Virgule, puis en 83 Le Malade pour Tonus et Tempo Médical.
Il multiplie depuis les projets en tant que scénariste : Séjour en Afrique avec Alain Garrigue (Alph'art Coup de cSur 1990), Nous sommes tous morts avec Lewis Trondheim, les séries Drôles de ... et Théocrite avec son frère jumeau , Philippe Coudray.
Il est également nouvelliste : Le mouton Marcel, 2001 après Jésus Christ et M. Mouche illustrés par Moebius. On retrouve sa signature dans nombre de magazines tels que Psikopat, Capsule cosmique... Marcel Arland, de l'Académie Française, lui décerne le Prix Paul Valéry de Poésie.
En 2007, il est candidat aux élections législatives dans la 1re circonscription de Gironde pour le Parti pour la décroissance.

+ Voir plus
Source : clairdebulle.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

L'avenir dure longtemps | Tafurs .
Voici, en 30 minutes, le résumé filmé d'une aventure théâtrale collective.4 représentations d'1 h 1/2 chacune.Chaque fois différente.Il s?agit ici d?un spectacle à voix multiples mêlant auteurs, comédiens et musiciens.Professionnels et amateurs se sont retrouvés autour d?un projet initié par le Théâtre des Tafurs et mis en ?uvre avec la complicité de quelque vingt-cinq structures sociales et culturelles de Bordeaux.Quatre quartiers de Bordeaux (Bacalan, le Lac, le Grand Parc et la Bastide) ont d?abord accueilli des ateliers d?écriture animés par Stéphanie Benson, Béatrice Mauri, Jean-Luc Coudray et Joël Zanouy sur le thème de l?avenir. Une cinquantaine d?habitants de ces quartiers y ont participé. Ils ont écrit, parfois joué.Brigitte Giraud a composé la dramaturgie avec François Mauget qui, de son pupitre de chef d?orchestre, a réglé la mise en scène.Chercher l?impossible pour connaître l?avenir, telle était la question. Imaginer sa vie, sa ville, la planète à l?aune de ses rêves, de ses inquiétudes, de sa fantaisie, voilà l?enjeu de L?Avenir dure longtemps.Le film court d'un film long (1h50) de Dominique-Emmanuel Blanchard

+ Lire la suite

Citations et extraits (41) Voir plus Ajouter une citation
moravia   12 juin 2013
Théocrite, tome 1 : Le bonheur au bout du fil de Jean-Luc Coudray
Son humeur commença à se détériorer.



(Théo) - S'il y a plus d'ordures que de poissons dans l'eau, la rivière est sale ?



(Un pêcheur) - Evidemment ! Et Alors ?



(Théo) - ALORS EN ENLEVANT LES POISSONS VOUS SALISSEZ LA RIVIERE !!!!!
Commenter  J’apprécie          122
Juin   02 mars 2017
Pensées à déplier de Jean-Luc Coudray
J'évite de me vanter :

je serais capable de me croire.
Commenter  J’apprécie          92
Florian07   16 avril 2016
Les métiers secrets de la bande dessinée de Jean-Luc Coudray
LE LECTEUR IDÉAL



Le lecteur idéal est indispensable au travail de l'auteur. Car le lecteur idéal comprend tout. Il ressent les finesses de l'oeuvre, ses nuances, ses non-dits. C'est son métier.

Pour mieux connaître le dessinateur, il a couché avec sa femme, sa mère et sa fille. Il a assisté à ses séances de psychanalyse. Il a promené son chien. Il a nettoyé son appartement. Il a lu tous ses livres.

Il a appris à dessiner comme le dessinateur, à parler comme lui, à penser comme lui. Il pourrait remplacer le dessinateur dans son travail. Il lui manque seulement le talent.

Et ainsi, le dessinateur est obligé d'avoir du talent, sinon le lecteur idéal, son clone, se confondrait avec lui.

Et c'est en ce sens que le lecteur idéal stimule l'auteur, le tire vers le haut, est indispensable à la qualité de son travail.
Commenter  J’apprécie          60
LiliGalipette   04 février 2012
Lettres d'engueulade : Un guide littéraire de Jean-Luc Coudray
La situation – Quelqu’un se fiche de vous parce que vous n’avez pas de compte sur Facebook.

La lettre – Bonjour, tu m’as fait hier une réflexion, fustigeant mon absence d’inscription sur un réseau social en ligne, type Facebook, et mon indifférence au sujet des nouveaux outils de communication.

J’en déduis que l’individu normal, dans un contexte mondial de circulation d’informations et de marchandises, devrait, à l’image d’une entreprise d’import-export, envoyer et recevoir quotidiennement, grâce à son adhésion à Facebook, une quantité importante de photos ou de messages. Il devrait collectionner les « amis », entités branchées sur sa page, fournisseurs ou destinataires des informations en question. Ainsi, il devra mimer le comportement de l’économie planétaire dont la croissance et la vitalité se mesurent au nombre d’échanges et non à la véritable création de richesses.

De même que la jouissance corporelle s’amplifie par l’augmentation des passages de matière au travers des frontières organiques, lorsque nous mangeons, évacuons, copulons, de même les déplacements de marchandises entre pays multiplient les taxes, prélèvements et plus-values, engraissant des parasites qui jouissent des allers-retours de l’agitation économique.

Tu soumets ton plaisir à la quantité de photos de vacances, de plaisanteries de camelots, de gags à tout faire qui traversent les orifices électroniques de ton territoire virtuel, t’offrant un bénéfice et une réparation narcissique à chaque déplacement, dans la pure logique pulsionnelle propre à la pornographie des corps ou des multinationales.

Les enflures affectives, les sagesses de bureau, les bisous de reconnaissance, les émotions touristiques, les confidences de chanson, les trouvailles alcooliques, les photomatons de belle-sœur, les anniversaires flashés comme par des radars autoroutiers, les visages cirrhosés d’enthousiasme, les bébés dépossédés du droit sur leur image, les gâteaux tristement excessifs, sont échangés comme des bonbons ou des pansements.

Diffusé en ligne, le banal devient du conforme, l’ordinaire du vulgaire, le sentiment de l’émotion, la tendresse de l’attendrissement, l’amitié de la trivialité.

La valeur relationnelle se mesure désormais au débit. La vie sentimentale se gère avec un outil professionnel. Les amis se capturent comme des clients.

Je suis au regret de te dire que je préfère fréquenter mes amis sans passer par la planète.

Cordialement

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
davidrpda   04 octobre 2014
Entre fous de Jean-Luc Coudray
Le capitalisme, aujourd'hui, a si bien répandu la liberté d'expression qu'une majorité d'auteurs insignifiants recouvrent de leurs publications inutiles les livres intéressants.
Commenter  J’apprécie          50
EffeLou   25 octobre 2014
La lune nous tire la langue de Jean-Luc Coudray
Si je dis que j'ai vu le yéti, personne ne me croira. Alors que si je dis que j'ai rencontré Dieu, certains me croiront.
Commenter  J’apprécie          50
KrisPy   13 décembre 2015
Je suis heureux par vengeance de Jean-Luc Coudray
Le bruit fait espérer le silence.

Le silence fait espérer la musique.

La musique fait espérer.
Commenter  J’apprécie          50
davidrpda   20 septembre 2014
Entre fous de Jean-Luc Coudray
Son corps avait la raideur et la finition d'un parapluie fermé.
Commenter  J’apprécie          50
Liliz   24 janvier 2017
L'arbre et l'enfant de Jean-Luc Coudray
C'est bien d'être petit, répond l'arbre, car quand on est petit tout est grand. Et quand on est grand, tout est petit.
Commenter  J’apprécie          40
moravia   12 juin 2013
Théocrite, tome 1 : Le bonheur au bout du fil de Jean-Luc Coudray
- J'ai rêvé cette nuit que tu pêchais un énorme poisson !

- Imbécile ! Pourquoi t'es-tu réveillé ?

Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..