AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.4 /5 (sur 5 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nancy , le 02/03/1929
Mort(e) à : Chatou , le 23/09/2015
Biographie :

Jean-Marie Drot, né le 2 mars 1929 à Nancy, est un écrivain et un documentariste français. Il a été directeur de la Villa Médicis à Rome de 1985 à 1994.
Reçu au concours général en 1946, puis lauréat d’un concours de littérature américaine sur l’œuvre de Melville, Moby Dick (1851), il a la possibilité de partir étudier aux États-Unis durant une année.

À son retour, il débute immédiatement à la télévision naissante, grâce au père Laval. Un concours de circonstances fait que Laval a été choisi par sa hiérarchie pour diriger la première chaîne de télévision du Vatican. Par l’intermédiaire de Jean d’Arcy[2], alors directeur de cabinet de François Mitterrand, ministre de l’Information, Drot est officiellement engagé comme assistant réalisateur de la première émission de télévision vaticane avec, pour seule qualification en audiovisuel, son expérience de téléspectateur durant son séjour en Amérique... Les émissions qu’ils réalisent sont constituées d’interviews de personnalités comme Rossellini, Visconti, Paul Claudel, deux ou trois rois africains convertis au catholicisme par les Pères blancs, des ministres, des actrices de la Comédie-Française et de vieux films muets de l’Istituto Luce[3], ancêtre de Cinecittà. Cette expérience vaticane ne dure qu’un an et demi, de décembre 1949 à juin 1951, mais initie Jean-Marie Drot à la réalisation de programmes de télévision. Il rentre de Rome avec le statut de réalisateur de documentaire pour la télévision, « avec la bénédiction de Jean d’Arcy ». Durant les années 1950, il réalise divers films sur l’art, qui ont pour cadre le continent européen, tel Les Enfants de Varsovie (1956), en collaboration avec Polanski, ou encore La Rome de Giorgio De Chirico (1957), avec l’artiste lui-même. C’est en constatant que le Montparnasse des artistes du début du XXe siècle est condamné par l’urbanisme des années 1960 qu'il a l’idée de réaliser un film témoignage sur ce quartier mythique. Il commence à tourner Les Heures chaudes de Montparnasse en 1960, documentaire à la base de sa renommée.

En 1985, il succède à Jean Leymarie à la direction de l'Académie de France à Rome, où il reste dix ans.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean-Marie Drot   (8)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
claudeparis   06 novembre 2013
Les heures chaudes de Montparnasse de Jean-Marie Drot
"Pourquoi un beau jour peintres et poètes sont-ils descendus de Montmartre vers le carrefour Vavin ? Pourquoi cette migration de ces artistes à travers l'Europe vers Montparnasse ? Pourquoi ces Rois mages de la peinture, pauvres pour la plupart, guidés par on ne sait quelle étoile, ont-ils élu ce quartier populaire ? ... Partageant entre eux leurs folles espérances, la douceur des filles, les boissons fortes dans la tiédeur des bistrots, peu à peu ces "montparnos" ont créé cette Ecole de Paris que la mode des milieux de l'art a tort d'ignorer. Ils ont ouvert une sorte de phalanstère chaleureux, amical, cosmopolite, probablement unique dans l'histoire de l'art occidental."
Commenter  J’apprécie          20
wellibus2   22 janvier 2015
Dictionnaire vagabond de Jean-Marie Drot
.....De plus en plus mes " Heures chaudes de Montparnasse " ressemblent au cimetière du même nom.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

L'affaire Jennifer Jones

Chez qui habite Alice?

Carole Jones
Patricia Coffey
Rosie

15 questions
228 lecteurs ont répondu
Thème : L'Affaire Jennifer Jones de Anne CassidyCréer un quiz sur cet auteur