AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.4 /5 (sur 66 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lannoy , le 23/09/1924
Mort(e) à : Paris , le 19/09/2018
Biographie :

Fils d'un chef du personnel du nord de la France, Jean Piat, tout jeune, n'a qu'une envie : faire du théâtre. A l'adolescence, il prend des cours de comédie, avec la complicité de sa mère. Son père préfère qu'il continue ses études. Il fréquente alors le lycée Janson de Sailly à Paris et s'inscrit ensuite à l'Institution Sainte-Croix de Neuilly puis au Conservatoire national d'art dramatique. Il interprète même une chanson de Charles Trenet et de Francis Blanche 'Ah qu'il est beau le débit de lait ...'.
Après avoir été mis à la porte du Conservatoire, il entre à la Comédie française en 1947 et fait ses débuts officiels dans le 'Barbier de Séville'. Il est sociétaire de la grande institution de 1953 à 1972, date à laquelle il démissionne. Entre 1944 à 1971, il joue dans plus de soixante pièces de théâtre et donne vie au personnage Figaro de Beaumarchais et plus de 350 fois à Cyrano de Bergerac d'Edmond de Rostand. Il met également en scène une dizaine de pièces.
Comédien aux talents multiples, l'acteur au grand charme joue au cinéma, entre autres, dans son propre film 'Domino'. A la télévision où il se fait apprécier et connaître du grand public, il est le Lagardère de Jean-Pierre Decourt et en 1972 le Robert d'Artois de 'Rois maudits' de Claude Barma. Jean Piat, l'interprète des grands rôles classiques et romantiques, n'hésite pas à participer à de nombreuses comédies de boulevard
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Jean Piat. A Ninon.


Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
euphemie   03 octobre 2013
Vous n'aurez pas le dernier mot ! : Petite anthologie désinvolte des plus belles réparties de Jean Piat
A une invitation rédigée en ces termes....

" Mon salon sera pavé de jolies femmes"

... Marcel Achard s'empressa de répondre : " j'arrive ventre à terre"
Commenter  J’apprécie          190
Nastie92   10 janvier 2014
Vous n'aurez pas le dernier mot ! : Petite anthologie désinvolte des plus belles réparties de Jean Piat
Devant Georges Feydeau, on évoque la personnalité d'une belle actrice. L'un des convives prend la parole :

- Cette jeune femme respire la vertu.

Exclamation de Feydeau :

-Oui, mais elle s'essouffle vite...
Commenter  J’apprécie          170
Nastie92   21 janvier 2014
Vous n'aurez pas le dernier mot ! : Petite anthologie désinvolte des plus belles réparties de Jean Piat
Un jour d'inauguration devant Guernica, un touriste allemand apostrophe Picasso :

- C'est vous qui avez fait ça ?

Picasso, sans hésiter :

- Non, c'est vous !
Commenter  J’apprécie          110
euphemie   27 juin 2014
Vous n'aurez pas le dernier mot ! : Petite anthologie désinvolte des plus belles réparties de Jean Piat
Toutes les grandes vérités, commence par être des blasphèmes.

Georges Bernard Shaw
Commenter  J’apprécie          112
Nastie92   19 janvier 2014
Vous n'aurez pas le dernier mot ! : Petite anthologie désinvolte des plus belles réparties de Jean Piat
À la fin de la guerre du Kippour, Golda Meir dit à Kissinger :

-Je ne comprends pas comment vous, un Juif, osez me demander de ne pas faire prisonniers les soldats égyptiens que nous avons encerclés dans le Sinaï.

-N'oubliez pas que je suis d'abord citoyen du monde, puis Américain, puis Républicain, puis Juif.

Réponse de Golda :

-Ce n'est pas bien grave : en hébreu, on lit de droite à gauche !
Commenter  J’apprécie          80
Austral   05 mai 2013
Je vous aime bien, monsieur Guitry ! de Jean Piat
Etre léger, visiblement, c'est démasquer les vaniteux. C'est inquiéter les imposteurs. C'est confondre les méchants. C'est opposer la grâce à la mauvaise humeur. C'est donner en outre un témoignage exquis de pudeur morale...
Commenter  J’apprécie          80
euphemie   03 octobre 2013
Vous n'aurez pas le dernier mot ! : Petite anthologie désinvolte des plus belles réparties de Jean Piat
- Monsieur Guitry, comment voyez vous la vie amoureuse?

- C'est très simple : on se veut et on s'enlace; puis on s'en lasse et on s'en veut .
Commenter  J’apprécie          81
Austral   10 mai 2013
Je vous aime bien, monsieur Guitry ! de Jean Piat
Vous nous citiez le mot de Feydeau à qui l'on venait de servir un homard auquel il manquait une pince.

- Maître d'hôtel...

- Monsieur Feydeau ?

Désignant son assiette et le homard, Feydeau lui faisait alors remarquer :

- Je préférerais le vainqueur !
Commenter  J’apprécie          70
Austral   08 mai 2013
Je vous aime bien, monsieur Guitry ! de Jean Piat
Le fait de n'attacher qu'une importance relative à sa propre opinion vous confère le droit absolu de n'en attacher aucune à l'opinion d'autrui.
Commenter  J’apprécie          50
euphemie   27 juin 2014
Vous n'aurez pas le dernier mot ! : Petite anthologie désinvolte des plus belles réparties de Jean Piat
- Sept villes se disputent l'honneur d'avoir vu naître Homère, observe un pédant devant Alphonse Allais.

- Vous en oubliez une huitième plus célèbre que les sept autres, remarque Allais

- Je regrette mais il y en a que sept ! insiste le pédant : Argos, Athènes, Chio, Colophon, Rhodes, Salamos et Smyrne.

- Vous oubliez Allaure !

- Allaure ?

- Mais oui. La voix populaire a consacré Allaure comme la huitième ! Ne dit on pas souvent : Homère d'Allaure ?
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Aurez-vous le dernier mot ?

Une dame fort laide minaude devant Groucho Marx : - Ah, j'aime tellement la nature ! Alors Groucho, dans un soupir :

- Vous avez bien du mérite après tout ce qu'elle vous a fait !
- Moi aussi, surtout cueillir les champignons !

10 questions
83 lecteurs ont répondu
Thème : Vous n'aurez pas le dernier mot ! : Petite anthologie désinvolte des plus belles réparties de Jean PiatCréer un quiz sur cet auteur

.. ..