AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.09 /5 (sur 53 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

John Truby est réalisateur, scénariste et enseignant.

Il a travaillé comme consultant en scénario pour les plus importants studios et producteurs américains.

John Truby est, outre-Atlantique, l’un des script-doctors les plus respectés. S’il n’a officiellement signé en tant que scénariste qu’un épisode de la série 21 Jump street, il aurait officié, en tant que consultant, sur un millier de films, sitcoms ou téléfilms.

Il enseigne la dramaturgie à Los Angeles, au sein du « Truby’s writers Studio », et lors de séminaires à travers le monde.

Il a signé divers ouvrages, dont The anatomy of story, qui a donné naissance à la master class éponyme.



Ajouter des informations
Bibliographie de John Truby   (1)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
John Truby nous fait entrer dans les secrets de fabrication de ce qui constitue la condition première de la réussite d?un film : une bonne histoire.

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
furlanlama   23 novembre 2021
L'anatomie du scénario de John Truby
La plus grande de toutes les erreurs que commettent les auteurs en créant leurs personnages, c'est de penser le héros et tous les autres personnages comme des individus distincts.
Commenter  J’apprécie          10
LeScribouillard   28 août 2021
L'anatomie du scénario de John Truby
Mais la maîtrise technique n'est pas suffisante. Permettez-moi de finir sur un dernier dévoilement : VOUS êtes l'histoire sans fin. Si vous voulez raconter la grande histoire, l'histoire sans fin, vous devez, à l'instar de votre héros, affronter personnellement les sept étapes. Et vous devez le faire à chaque fois que vous écrivez une nouvelle histoire. J'ai essayé de vous fournir le plan : les stratégies, les tactiques et techniques qui vous aideront à atteindre votre objectif, combler vos besoins et créer un stock illimité de prises de conscience. Devenir maître dans l'art de la narration n'est pas une tâche aisée. Mais si vous apprenez la technique et si vous faites de votre vie une grande histoire, votre capacité à raconter de fabuleux récit vous étonnera.
Commenter  J’apprécie          30
musaraneus   18 octobre 2014
L'anatomie du scénario de John Truby
Raconter une histoire ce n'est pas simplement inventer des événements ou se souvenir d'événements passés. Les événements ne sont que description. Le narrateur devra sélectionner, connecter entre eux et construire une série de moments intenses. Ces moments seront tellement passionnants que l'auditeur aura l'impression qu'il est en train de les vivre lui-même. Bien raconter une histoire, ce n'est pas simplement raconter au public ce qui se passe dans une vie. C'est lui donner l'expérience de cette vie.
Commenter  J’apprécie          20
musaraneus   18 octobre 2014
L'anatomie du scénario de John Truby
Le public aime tout autant la partie émotionnelle (revivre une vie) que la partie intellectuelle (chercher à comprendre le puzzle).

Toute bonne histoire doit être composée de ces deux parties. Mais il existe tout un éventail de formes de fictions, qui s'étend d'un extrême à l'autre, du mélodrame sentimental à la plus cérébrale des histoires policières.
Commenter  J’apprécie          20
LeScribouillard   31 juillet 2021
L'anatomie du scénario de John Truby
Le Joker est l'un des plus grands adversaires de tous les temps. Si Batman est le Chevalier Noir, le Joker est le Philosophe Noir. (...) Quand on étudie l'intrigue de The Dark Knight, on s'aperçoit qu'il s'agit d'une série de mises à l'épreuve morales que le Joker crée pour prouver sa thèse sur la nature essentiellement animale du genre humain. Pour le Joker, il ne peut y avoir d'équilibre entre justice et vengeance pour la simple et bonne raison que la justice n'existe pas. Il n'y a que le pouvoir de prendre tout ce qu'on a envie de prendre.
Commenter  J’apprécie          10
Fanfan56   05 mai 2018
L'anatomie du scénario de John Truby
Les histoires permettent au public d'acquérir une certaine forme de savoir - de savoir émotionnel -, ce que l'on appelait autrefois sagesse, mais elles le font de façon distrayante et divertissante.
Commenter  J’apprécie          20
LeScribouillard   30 juillet 2021
L'anatomie du scénario de John Truby
Une histoire ne présente pas au public le « monde réel » ; elle lui présente l'univers du récit. L'univers du récit n'est pas une reproduction de la vie telle qu'elle existe vraiment. Il s'agit de la vie telle que les êtres humains imaginent qu'elle pourrait être. C'est une vie humaine condensée et exagérée de sorte que le public puisse parvenir à une meilleure compréhension de la façon dont la véritable vie fonctionne.
Commenter  J’apprécie          10
LeScribouillard   01 août 2021
L'anatomie du scénario de John Truby
Plus vous condenserez de sens dans l'histoire, plus celle-ci prendra de l'ampleur, s'étendra dans l'esprit du public, ses différents éléments ricochant les uns contre les autres d'une diversité de manière presque infinie.
Commenter  J’apprécie          10
LeScribouillard   01 août 2021
L'anatomie du scénario de John Truby
Ces scènes entre Cathy et Heathcliff sont des versions ordinaires de celles des rois et des reines en guerre. C'est Lear se déchaînant dans la lande. Si le concept d'amour paradisiaque est particulièrement crédible, c'est grâce a la férocité des attaques que les deux protagonistes se lancent. C'est de la pure sauvagerie QUI NE S'EXPLIQUE QUE par l'amour extrême qu'ils se portent l'un à l'autre.
Commenter  J’apprécie          00
LeScribouillard   30 juillet 2021
L'anatomie du scénario de John Truby
Vous devez d'abord écrire pour vous-même ; écrire ce qui vous tient à cœur. Mais vous ne devait pas écrire UNIQUEMENT pour vous-même.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

CHINOISERIES ET AUTRES RESTES DE QUIZ BROUILLONS

Les troupes une fois campées, il faut tourner ses vues du côté du près et du loin, des avantages et des pertes, du travail et du repos, de la diligence et de la lenteur ; c’est-à-dire qu’il faut rendre près ce qui est loin, tirer profit de ses pertes même, substituer un utile travail à un honteux repos, convertir la lenteur en diligence ; il faut que vous soyez près lorsque l’ennemi vous croit bien loin ; que vous ayez un avantage réel lorsque l’ennemi croit vous avoir occasionné quelques pertes ; que vous soyez occupé de quelque utile travail lorsqu’il vous croit enseveli dans le repos, et que vous usiez de toute sorte de diligence lorsqu’il ne croit apercevoir dans vous que de la lenteur : c’est ainsi qu’en lui donnant le change, vous l’endormirez lui-même pour pouvoir l’attaquer lorsqu’il y pensera le moins, et sans qu’il ait le temps de se reconnaître.

Mao Zedong
Sun Tzu

10 questions
10 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur