AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.66 /5 (sur 102 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Le Tampon (La Réunion) , 1967
Biographie :

Après un bac littéraire, Joëlle Ecormier rêve de parler anglais tous les jours mais déchante en 1ère année de DEUG anglo-américain. Elle en déduit que les études ne sont pas faites pour elle... ou inversement. Elle parvient tout de même à pratiquer la langue anglaise avec des touristes anglophones en décrochant un diplôme de guide-interprète. Elle finit par atterrir sous les toits roses de Toulouse puis sous les parapluies de Cherbourg à s’user les yeux dans les bibliothèques tout en écrivant déjà (mais de manière confidentielle). Après dix années passées à regarder attentivement ses deux enfants grandir, elle fait un compromis avec le monde du travail en vendant des livres dans une grande librairie.

En 1999, son aventure d’écrivain commence avec Trente jours à tuer. Depuis 2003, elle est chargée de la promotion de l’écriture à la médiathèque de Saint-Denis (Réunion) et anime des ateliers d’écriture en milieu scolaire et ailleurs.

Pour plus d'infirmations voici son site http://joelle-ecormier.fr/
+ Voir plus
Source : http://www.livranoo.com
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (40) Voir plus Ajouter une citation
Jumax   12 août 2013
Théodore, le passager du rêve de Joëlle Ecormier
"Lorsque Théodore parlait, le silence se taisait et quelque chose en moi, quelque chose que je n'avais jamais soupçonné, se mettait à battre, à vivre."
Commenter  J’apprécie          160
Jumax   14 août 2013
Théodore, le passager du rêve de Joëlle Ecormier
" La peur de vivre est la seule panne que je ne sache pas réparer, ajouta-t-elle. C'est un mécanisme trop complexe."
Commenter  J’apprécie          160
LetterBee   27 novembre 2013
Enzo, 11 ans, sixième 11 de Joëlle Ecormier
Avant il y avait aussi un âne qui s’appelait Basile. [...] Il n'a pas fait long feu. Papa a dit qu'il était mort de chagrin. Le potager de légumes ne s'est pas gêné pour faire pareil. [...] Basile et le potager se sont donnés le mot pour ne pas avoir à supporter l'absence de grand-mère. J'aurais pu l'avoir aussi, le mot, j'étais tellement triste, mais je n'ai pas voulu le prendre. Je dois être plus courageux que des petits pois et qu'un âne noir.
Commenter  J’apprécie          70
JulietteBooks   09 janvier 2011
Je t'écris du pont de Joëlle Ecormier
J'ai oublié de t'appeler « Papa » depuis longtemps. J'ai oublié de te dire que ta rupture d'anévrisme, ce n'était pas drôle du tout. J'ai oublié de te dire adieu, parce que je croyais que je m'en fichais. J'ai oublié de pleurer parce que ça ne faisait rien. On a oublié de se dire qu'on s'aimait..





Commenter  J’apprécie          70
LetterBee   27 novembre 2013
Enzo, 11 ans, sixième 11 de Joëlle Ecormier
Eva était un peu plus petite que les autres mais ce n'était pas pour ça que je ne voyais qu'elle. Je crois que le mot "belle" a été inventé pour elle.
Commenter  J’apprécie          70
LetterBee   27 novembre 2013
Enzo, 11 ans, sixième 11 de Joëlle Ecormier
Il arrivait des Etats-Unis et il ressemblait à Jacob dans Twilight. Il avait une tête de copain et de petit copain parfait. Sa façon de s'habiller était parfaite. Son sac était parfait. Sa coiffure était parfaite. Il avait l'air deux fois plus âgé que nous. Je l'ai détesté tout de suite.
Commenter  J’apprécie          60
Lencreuse   21 juillet 2010
Le petit désordre de la mer de Joëlle Ecormier
J'ai pensé que ma mère ne reviendrait pas lorsque j'ai trouvé la petite broche en perles de verre montée sur une épingle dorée. C'était mon cadeau à sa dernière fête des mères.



Je n'ai jamais cessé d'être cette petite broche abandonnée.



Si ma mère m'avait quittée à l'heure, à la seconde même de ma naissance, sans me regarder, si elle n'avait pas voulu de moi alors que je n'étais encore rien, rien qu'une petite chose chiffonnée aux yeux fermés, alors qu'elle ne connaissait pas ma voix, mes manières de faire, ma façon d'avoir faim, comment je me mets quand je dors, si elle ne m'avait jamais entendue rire ni pleurer, si elle ne m'avait jamais tenue contre elle, si elle n'avait jamais commencé tout cela, vivre sans mère aurait été tolérable.



Mais elle avait commencé à manger et puis, soudain, elle n'avait plus eu faim.



Une petite broche abandonnée.



Elle était partie sans m'emporter avec elle. Elle avait décidé qu'elle pouvait vivre sans moi. Elle avait préféré son sac à main. D'un seul coup, elle m'enlevait à moi-même, elle me faisait disparaître.



Ma mère m'a tuée à six ans et j'ai vite compris que pour survivre au moins un peu, ne serait-ce que par transparence, il fallait que je la tue à mon tour.



Je l'ai ensevelie dans l'oubli profond. Parce que tout autour de moi, les gens, les rues, le monde qui m'entourait, tout portait sa trace, j'ai dû me tenir à distance et créer un autre monde où ma mère n'avait jamais été. Je me suis chassée du monde. Mais qui ai-je sauvé? Qu'est-ce qui a pu demeurer de moi? Quelle est cette personne qui a survécu au cataclysme?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
zazimuth   08 janvier 2017
Enzo, 11 ans, sixième 11 de Joëlle Ecormier
Après, je ne sais pas ce qui va arriver. Il suffit de se souvenir pour voir derrière, mais comment on fait pour voir devant ? (p.86)
Commenter  J’apprécie          60
Pays_des_contes   16 mars 2014
Enzo, 11 ans, sixième 11 de Joëlle Ecormier
Cette année, je rentre en sixième 11, j’ai onze ans, et nous sommes en 2011. Alors il va forcément se passer un truc. Je me demande bien quoi, parce que, globalement, je n’ai pas beaucoup de bol.
Commenter  J’apprécie          50
Isaya   11 novembre 2013
Théodore, le passager du rêve de Joëlle Ecormier
S'il vous arrivait un jour de découvrir la vérité, je veux parler de la Grande Vérité, celle qui maintient l'ordre du monde, et que cette vérité soudain vous empêchait de vivre, qu'elle était une menace pour le sol sous vos pieds et le ciel au-dessus de votre tête, ne seriez-vous pas excusable de l'ignorer ?
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Joëlle Ecormier (136)Voir plus


Quiz Voir plus

Titres gruyère (2)

La ...... au bois dormant

Séduisante
Belle
Princesse
Magnifique

18 questions
89 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature jeunesse , contes , titresCréer un quiz sur cet auteur

.. ..