AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791022773492
Éditeur : Auto édition (18/08/2017)

Note moyenne : 4.32/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Mute, cow-boy muet aux cheveux rouges et sans aucune mémoire, erre dans un désert brûlant peuplé de créatures mutantes affamées. Une nuit, il entend une voix étrange l'incitant à se rendre au Lycée Vile, vaste et mystérieux établissement gardé par de monstrueux robots guépards.Au même moment, quatre adolescents : Antoine le curieux, Marianne la courageuse, Josie l'amoureuse et Jonathan l'immature, découvrent que leur proviseur torture et tue en secret des élèves...Q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Wolkaiw
  17 avril 2018
Vous parler de ce livre s'avère être une expérience très délicate. Ce fut une lecture très déstabilisante voire dérangeante par moment, mais surtout frustrante. Malgré tous les efforts et la bonne volonté de l'auteur, je n'ai pas réussi à plonger dans son univers. Je me suis sentie très bête car j'avais vraiment envie de m'immerger totalement dans l'histoire, mais cela n'a malheureusement pas pris avec moi, et c'est dommage car tous les ingrédients sont bons et bien dosés ! Je suis donc frustrée car je sens que je suis passée à côté d'une super histoire.
Les différents protagonistes évoluent dans un lycée qui ressemble, à s'y méprendre, à une prison. Nous nous enfonçons peu à peu dans une sorte de huis-clos, c'est oppressant et malsain à souhait, c'est véritablement angoissant, autant pour nous que pour les personnages. Personne ne semble rien comprendre, entre morts mystérieuses et découvertes plus mystérieuses encore, tout est mis en place pour brouiller les pistes. Des passages clés sont disséminés un peu partout entre deux flots d'hémoglobines, nous troublant davantage quand on réalise la portée des révélations. Et si tout n'était qu'une illusion ? Et si l'on vous mentait depuis le début ? Comment réagiriez-vous ? Qui croiriez vous ? Démêler le vrai du faux devient un combat de tous les instants, une véritable quête pour enfin accéder à la vérité.
Ce livre c'est un habile mélange de plusieurs genres littéraires, une combinaison détonante capable de surprendre le lecteur mais surtout, de le sortir de sa zone de confort. On peut trouver des passages horrifiques comme fantastiques, un peu d'humour et l'ombre d'un thriller planer, c'en était presque trash par moment tant la violence était omniprésente. Certains passages sont volontairement crus et triviaux, mais cela permet de faire avancer l'intrigue et plonger le lecteur dans un univers très particulier qui semble flou de prime abord. C'est peut-être cette impression de floue, cette sensation de nager dans des eaux troubles qui a compliqué mon immersion dans ce livre, je me suis retrouvée totalement perdue et désemparée malgré les indices laissés çà et là. J'avais du mal à voir où l'auteur voulait en venir même si je devinais une mécanique complexe et surtout très réfléchie derrière tout cela.
J'ai ressenti le besoin de prendre du recul, plus que d'habitude, afin de vous parler de ce livre, afin de le comprendre et de l'analyser. Je suis véritablement entrée dans l'histoire à partir de la seconde moitié du livre, le voile de mystère se levait peu à peu, j'ai enfin pu prendre mes repères et plonger sans retenue dans l'histoire. Nous suivons d'abord les aventures d'un petit groupe de personnages, puis c'est un ensemble plus grand que nous sommes amenés à accompagner dans leurs péripéties. Nous apprenons à connaître et cerner chacun d'eux, et ce quelque soit leur rôle et leur importance dans le développement de l'intrigue. La personnalité de Marianne, tout comme celle d'Antoine, de Josie, Tom, Jonathan ou encore Mute sont facilement identifiables pour le lecteur, elles sont travaillées et reflètent un réel effort pour leur donner de la matière. le personnage de Mute, qui porte plus que bien son surnom, m'a particulièrement intrigué. Il est atypique et questionne le lecteur sur la différence et la place que cette dernière occupe au sein de la société, de nos rapports aux autres. Il nous interroge sur la façon dont nous communiquons avec autrui et sur l'impact que cela peut avoir dans nos relations. Mute c'est en quelque sorte celui qui illumine les autres, le cow-boy aux cheveux rouges qui éclipsent tout le monde.
Plus je lisais et plus j'étais frustrée car je sentais que tout était maîtrisé, aussi bien le style déjanté que l'intrigue complexe ou encore la psychologie fine et recherchée des personnages. L'histoire est complètement délirante et absurde, je me suis plus d'une fois demandé dans quelle direction l'auteur souhaitait diriger son histoire. Hémoglobines et actions y tiennent une place importante, je dirais même que parfois, l'horreur prédominait, mettant à mal notre imagination et notre estomac. Il vaut mieux être averti avant de se plonger dans l'histoire car ce ne sont pas les scènes surprenantes qui manquent. Je dirai même que tout est surprenant dans ce livre, et dans le bon sens du terme.
Je suis toutefois incapable de vous dire si j'ai aimé ce livre ou non. Je reconnais ses nombreuses qualités, mais la magie n'a pas opéré avec moi. Ce livre c'est un condensé d'actions, de passages perturbants mais pertinents, des personnages atypiques et attachants. Les réflexions des protagonistes nous interrogent sur la confiance, sur ce que nous accordons comme crédit à autrui, sur la véracité de ce que l'on nous dit. Il met le doigt sur quelque chose de fondamental dans la vie : les relations humaines. Accepter l'autre c'est avant tout s'accepter soi-même, et le chemin vers l'acceptation de soi n'est qu'une longue route semée d'embûches. À mes yeux, c'est le personnage de Josie qui incarne le plus cette détermination mais surtout cette volonté de donner le meilleur d'elle-même.

Au fil de la lecture, on sent que quelque chose ne va pas dans ce sordide lycée, on comprend que les enjeux et motifs de certaines actions sont profonds et mûrement réfléchis, mais on ne parvient toutefois pas à mettre le doigt dessus tout de suite. C'est la fin de l'histoire qui nous apporte des clés de compréhension, qui délivre le lecteur des doutes dont il était assailli. Ce livre nous délivre un très beau message de paix mais surtout de tolérance. Il révèle le pouvoir de la manipulation et les douleurs que peuvent provoquer la naïveté. Il nous invite à prendre garde car les traîtres ne sont parfois pas ceux que l'on croit, méfiance et confiance ne font pas bon ménage au coeur de cet univers original et déjanté.
En définitive, cette lecture fut intense, l'univers comme le style de Joseph Kochmann sont vraiment déjantés mais totalement maîtrisés. Les personnages sont travaillés en profondeur, ils sont certes nombreux mais facilement identifiables. le dosage entre action et réflexion et bon, les genres littéraires tout comme les thèmes abordés sont relativement nombreux mais cela sert l'intrigue et permet d'installer une atmosphère lourde et pesante voire malsaine. Tous les ingrédients sont réunis pour un bon livre, cependant cela n'a malheureusement pas pris avec moi. Je suis toutefois persuadée que d'autres lecteurs seront à même d'apprécier à sa juste valeur ce livre unique et décalé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ManedWolf
  26 juillet 2018
Dès la lecture du résumé, j'ai senti que ce livre avait de très bonnes chances de me plaire. On sent que ça va être un peu barré, qu'on va perdre nos repères, qu'on y trouvera probablement de l'humour et pas mal de mystère, et c'est donc avec grand enthousiasme que je me suis embarquée dans cette histoire.
Et bien m'en a pris ! J'ai trouvé dans Mute bien plus que ce à quoi je m'attendais. Je vais devoir me freiner un max en écrivant cette chronique pour ne pas dévoiler les nombreux retournements de situation (un vrai régal), j'ai vraiment envie de préserver la surprise.
Déjà, j'ai été absolument fascinée par le personnage de Mute, ce cow-boy muet et amnésique qui atterrit toujours au bon endroit sans donner l'impression qu'il comprend ce qu'il fait. Il apporte beaucoup de fraîcheur au récit, il est terriblement intrigant (si on ose mettre un personnage qui ne parle pas, ne se souvient de rien et ne semble avoir aucune logique, il faut forcément avoir une bonne raison derrière) et si j'ai un peu regretté de ne pas le voir plus souvent (tous les passages où on est dans sa tête sont franchement drôles), tout prend son sens à la fin (et quel plot-twist, mamma mia ! J'ai adoré). Un personnage très fort donc, il fallait oser mais ça en vaut très clairement la peine.
Les autres personnages me marqueront probablement moins, même s'ils sont construits avec adresse. Je ne dis rien de plus par crainte de trop en dévoiler, mais ils sont cohérents avec ce qu'on apprend sur eux, et j'ai quand même une mention spéciale pour Josie. Ce qui me plaît globalement, c'est que la sensation de malaise que j'ai pu avoir avec cette configuration de bande d'ados, l'équilibre un peu curieux qui aurait pu me faire douter des talents de l'auteur, tout trouve une explication et on sent que ce projet a été pensé en profondeur.
L'ambiance est très intéressante aussi : on est plongé dans le désert, sans repères, dans un lycée très étrange et avec des gens qui peuvent se transformer subitement en monstres affamés, rétrospectivement je suis épatée du nombre d'idées originales qui sont intégrées dans ce livre sans pour autant polluer la narration. Sans jamais passer par des énormes paragraphes explicatifs, l'histoire parvient à s'organiser de manière cohérente et on rassemble progressivement les pièces du puzzle.
Le petit bémol que je mettrais, c'est toute la partie d'action au milieu du livre, qui m'a paru un poil longue : on met en pause les questionnements sur le lieu, les gens, la situation, et le récit tombe un peu dans de la littérature jeunesse, ce qui m'a surpris parce que contrairement à ce que je pensais (d'après la couverture - très belle, d'ailleurs ! - et le résumé qui parle de héros adolescents), le reste du livre est plutôt adulte, avec des propos parfois très trash (des scènes un peu gore, des révélations pas forcément appropriées pour de jeunes lecteurs). Rien de rébarbatif, mais ce n'est pas la partie qui m'a le plus captivée.
La plume est sympa aussi, j'ai regretté les quelques coquilles que j'ai croisées au fil de ma lecture mais le style est intéressant, adapté aux différents narrateurs et on a un petit côté meta avec un regard externe qui surgit çà et là, bref plusieurs jeux d'écriture très agréables et qui apportent de la richesse à l'ensemble.
Globalement, je suis donc très emballée par ce livre qui ose énormément et reste dans une belle justesse. Je ne le conseillerais pas à n'importe qui parce qu'il reste très particulier, mais si on aime sortir de sa zone de confort et perdre tout repère, il peut s'avérer très, très plaisant !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Yumiko
  25 février 2018
Je ne savais pas trop à quoi m'attendre avant de commencer ce roman, mais le résumé m'a tout de suite intriguée aussi je me suis lancée avec plaisir dans cette lecture. Et c'est là que mon monde a basculé! Ce roman est tout simplement un OVNI! J'ai été envoûtée dès les premières pages et je n'arrivais plus à lâcher le roman, voulant constamment savoir la suite, tellement les rebondissements sont nombreux et l'histoire hallucinante.
Avant de vous en parler plus en détails, j'aimerais juste signaler qu'il n'est peut-être pas à mettre entre toutes les mains. Il ne conviendra pas aux plus sensibles, surtout de part certains événements qui vont se dérouler dans le lycée et bon, si vous n'aimez pas les monstres affamés, il vous faut mieux passer votre chemin. D'ailleurs, ces monstres m'ont fait penser à certaines de ces bêtes tentaculaires qui apparaissent dans certains mangas. du coup, cela m'a donné l'impression de suivre un anime, le rythme de l'histoire et son côté très visuel poussant beaucoup dans ce sens, et j'ai adoré ça.
L'histoire est donc passionnante! L'auteur nous prend constamment par surprise et nous ne savons jamais sur quel pied danser. Jusqu'à la fin qui est totalement inattendue, je n'arrivais pas à démêler le vrai du faux. Qui ment? Qui dit la vérité? Qui sont les traîtres? Il est bien difficile de savoir où il va nous mener et cela nous tient en haleine de bout en bout.
Quant aux révélations, elles sont incroyables! Les personnages cachent bien des secrets (eux-mêmes n'étant pas au courant de tout), et les retournements de situation sont nombreux. Nous nous prenons vite d'affection pour nos héros car ils sont très attachants, et certains événements nous touchent de plein fouet. du coup, il est d'autant plus déstabilisant de découvrir qui ils sont et leurs rôles dans cette histoire.
Si vous voulez un roman qui sort totalement des codes habituels et qui vous emmènera au coeur d'une histoire totalement inattendue et avec une vérité qui vous prendra au dépourvu, celui-ci est fait pour vous, car c'est un régal de bout en bout. Mais attention, il s'avère très addictif et vous pourriez bien ne plus pouvoir le reposer une fois commencé!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
gabrielleviszs
  02 janvier 2019
Je remercie l'auteur, Joseph Kochmann, pour sa confiance renouvelée avec ce nouveau livre. Une couverture qui prend tout son sens dès qu'on arrive à un certain point du récit. Et quel récit !
D'accord, du départ, je me suis dis "hein ?" " Quézako?" "non mais il nous fait quoi Joseph?" "Il a fumé quoi avant d'écrire?" Bref, vous l'avez compris, il vaut mieux s'accrocher comme dans un manège à sensation afin de profiter du spectacle dans lequel nous allons plonger. le livre est d'abord découpé en plusieurs "livres", qui eux-mêmes sont composés de plusieurs chapitres. du départ, nous suivons Mute qui assiste à une scène plutôt sympathique. Deux de ses "amis" se battent, l'un est devenu un monstre avec des pustules et l'autre est en petits morceaux sur le sable. Rien de très méchant en somme. Mais pour Mute, ce n'est rien, il ne vit que l'instant présent. Il n'a pas de passé, enfin il ne s'en souvient pas et le futur ? Ce n'est qu'un mot qu'il ne connaît absolument pas. Il respire, il regarde le soleil.... Ce n'est pas un abruti, il ne fait que vivre le moment immédiat.
Ce n'est que le prologue et la suite est tout aussi... étrange ? L'auteur s'amuse avec ses personnages mais surtout nos nerfs. Nous suivons un cowboy du nom de Mute, parce qu'il est muet (d'où son prénom) Et puis nous sautons dans un Lycée Vile (joli le prénom aussi xD) où nos héros vont vivre des heures, des jours, des mois plutôt... étrange ! (Je pense que ce mot va revenir très souvent) Antoine, Marianne, Josie, Damien, Jonathan, Cédric, Pierre et quelques autres vont apprendre à leur dépens que la vie est vraiment... nulle ! Certains lycéens disparaissent, torturés, tués pour revenir le lendemain comme si de rien n'était. À partir de ce moment, forcément nous nous posons un certain nombre de questions : est-ce qu'il y a une substance hallucinogène qui navigue dans l'air, à moins que ce ne soit un rêve...
L'auteur nous enferme dans ce lycée avec des personnages qui sont plus ou moins attachants. de nombreuses aventures, intrigues en tout genre nous entraîne dans un monde devenu angoissant. Bon nombre de mystères entoure le lycée, le proviseur, les élèves, les surveillants... Un peu de tendresse entre deux sentinelles sous forme de guépards enragés. Il faut dire que le proviseur aime punir les élèves les plus récalcitrants. Très sympathique cet homme. Enfin homme, pas tant que cela vu ce qu'il est capable de faire. L'auteur use de mots, les détourne et nous plonge dans un dédale de sentiments. L'angoisse s'agrandit, la peur s'approche, la violence monte en puissance. Un peu de trash sans s'y attarder, quelques scènes qui nous laissent assis.
Par moment je me sentais perdue dans le sens où je cherchais où il voulait nous emmener. Bon sang, j'en ai fait des suppositions, que Mute n'était peut-être qu'un alter-égo d'un personnage du lycée, que les sentinelles n'étaient pas ce qu'elles semblaient être, que les surveillants sont des schizophrène... Sur ce dernier point je ne me suis pas trompée. Et lorsque vous pensez avoir la chance d'avoir compris, l'auteur en rajoute une couche, histoire de bien nous faire comprendre qu'il a plus d'un tour dans son sac. Et puis il y a de l'humour. Dorénavant je ne regarderais plus ma main gauche de la même manière ! le summum, c'est de découvrir qui est Mute en réalité.
Un univers particulier où tout est vrai et tout est faux. le mystère s'épaissit jusqu'à ce qu'enfin on découvre où nous sommes vraiment. qui est qui, qui fait quoi, qui vient d'où... le voile posé sur nos yeux s'étire, s'effrite pour laisser place à une surprise de taille. Des personnages qui sont tout autant surprenants que le monde dans lequel ils évoluent. Nous trouvons de l'action, des questions, des tourments, du sang (oui sinon cela ne serait pas drôles), des créatures particulières...
En conclusion, une lecture où j'ai adoré plonger dans ce monde quelque peu déjanté (oui, un peu plus qu'un peu). Il ne reste plus qu'à le découvrir !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/mute-joseph-kochmann-a157425964
Lien : http://chroniqueslivresques...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
coquinnette1974
  20 décembre 2018
Mute est le premier tome de la trilogie des Singes de la Bêtise. Je remercie son auteur, Joseph Kochmann, pour l'envoi en service presse.
Mute, cow-boy muet aux cheveux rouges et sans aucune mémoire, erre dans un désert brûlant peuplé de créatures mutantes affamées...
Une nuit, il entend une voix étrange l'incitant à se rendre au Lycée Vile, vaste et mystérieux établissement gardé par de monstrueux robots guépards.
Au même moment, quatre adolescents : Antoine le curieux, Marianne la courageuse, Josie l'amoureuse et Jonathan l'immature, découvrent que leur proviseur torture et tue en secret des élèves...
Que se cache-t-il dans les profondeurs du Lycée ?
Quel est le véritable but de ses occupants ?
Et, surtout, qui est cet inquiétant être au corps blanc qui, depuis sa baignoire, observe l'horizon ?
Mute est le premier tome de la trilogie mais j'ai commencé par lire Blind, le préquel de celui-ci en premier. Je connaissais donc le style de l'auteur et je savais à quoi m'attendre :)
Mute mélange plusieurs genres : fantastique, horreur, thriller..
C'est un roman captivant avec lequel on ne s'ennuie pas une seconde et qui est rempli de rebondissements.
Les personnages sont forts, à commencer par le mystérieux Mute.
J'ai beaucoup aimé l'histoire, qui est vraiment stupéfiante. En commençant ce roman, je ne m'attendait pas du tout à ça.
C'est violent mais comme ce n'est pas de la violence gratuite j'avoue que cela ne m'a pas dérangé car je savais qu'il y en aurait, c'était logique. Mute n'est pas une jolie bluette :)
Je suis très contente de ma lecture et de retrouver la plume de l'auteur. Il y a beaucoup de rythme, il va droit au but et je trouve que ce roman mérite quatre étoiles et demie :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          31
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
KhiadKhiad   27 février 2018
Jonathan avait toujours été pour le moins naïf. Maintenant qu’il approchait de sa dix-neuvième année, on aurait pu penser que la maturité l’aurait vite rattrapé et achevé son évolution. Mais il n’en était rien. Il semblait même que la maturité, après avoir reçu une bonne raclée, eut déclaré forfait avant de s’enfuir piteusement, la queue entre les jambes.
Commenter  J’apprécie          30
josephkochmannjosephkochmann   20 février 2018
La scène avait quelque chose d'irréel. Elle ne savait pas si elle rêvait, si elle allait bientôt se réveiller, mais peu lui importait. Elle avait l'impression de se retrouver en compagnie d'un ami imaginaire avec qui elle avait toujours eu envie de discuter. Un être qui allait la protéger pour le restant de ses jours. Tout irait bien désormais, elle en était sûre. Tant qu'il serait là.
Commenter  J’apprécie          20
gabrielleviszsgabrielleviszs   02 janvier 2019
Il retira la lame de sa faux du ventre d’Axel. Celui-ci fit quelques pas en avant et s’écroula.
— Foutre ! Je t’avais dit de te tenir sage. Et regarde où on est. En plus, j’en ai foutu partout.
Il essuya sa botte contre le visage du jeune homme en souriant et enfonça machinalement la pointe de son arme dans sa tête. Celle-ci fut tranchée immédiatement en deux. Le sang gicla abondamment alors que la cervelle du jeune homme se répandait par terre.
Antoine ne quitta pas la scène des yeux, horrifié.
— Voilà. Ça, c’est fait, fit "l'autre" en levant sa faux.
Il déplia un long mouchoir blanc, le fit glisser sur son armure et cracha dessus. Il essuya la lame de son arme.
— Foutre ! fit-il en débarrassant la faux des dernières taches de sang. Je crois bien qu’on est les derniers. Si on récapitule, tous mes surveillants sont morts et mes affamés viennent d’exploser.
Il passa sa main à l’intérieur d’une petite sacoche grise attachée solidement à sa cuirasse et en sortit plusieurs pilules rouges.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszsgabrielleviszs   02 janvier 2019
Mute sortit la tête du cadavre sanguinolent, observant attentivement les alentours. Puis, souriant, il rangea son couteau et se faufila à l’extérieur de l’estomac de son ancien ami. Du sang maculait le visage et les cheveux emmêlés de Mute, tachait ses vêtements. Le cow-boy s’essuya avec soin et se rinça à l’aide de sa gourde, avant de remettre son revolver à sa ceinture. Il observa ce qui restait de ses amis. Deux corps défigurés, démantelés, baignant dans un nombre incalculable de liquides colorés, visqueux et dégoûtants, chauffaient maintenant au soleil. Tout cela était vraiment triste.
Pourtant, Mute ne fut pas perturbé par ce qu’il voyait. Il se gratta le front, haussa les épaules, et s’élança joyeusement dans le désert
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
WolkaiwWolkaiw   04 avril 2018
Elle avait, d'abord, décidé d'arrêter de se dénigrer. Très vite, elle avait fini par s'accepter. Elle ne se mentait pas : elle savait qu'elle n'était pas une personne exceptionnelle. Mais elle ne s'en voulait plus. Elle était ce qu'elle était.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Joseph Kochmann (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joseph Kochmann
DEAF – LA BANDE-ANNONCE LA PLUS FOLLE DE TA VIE
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Joseph Kochmann (2) Voir plus




Quiz Voir plus

ELEMENTAIRE, mon cher VOLTAIRE!

Voltaire est son nom de plume, quel était son véritable nom ?

François - Marie Arouet
Antoine - Marie Arouet
Jean - Marie Arouet

19 questions
89 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur ce livre