AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.28 /5 (sur 9 notes)

Né(e) à : Munich , 1882
Mort(e) à : Planegg , 1948
Biographie :

Né en 1882, issu du milieu ouvrier petit-bourgeois, ce menuisier, dont le vrai nom est Valentin Ludwig Fey, souvent au chômage, commença vers 1900 comme clown de music-hall. Avec sa complice Liesl Karlstadt, il triompha dans les brasseries munichoises de l’entre-deux guerres. Tous 2 forment un couple indissociable qu'à l'époque on compare à Don Quichotte et Sancho Pança: Karl Valentin était longiligne et Liesl Karlstadt plutôt rondelette.

Source : Mille ans de contes théâtreéditions Théâtrales
Ajouter des informations
Bibliographie de Karl Valentin   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Karl Valentin, Une sortie au théâtre.


Citations et extraits (7) Ajouter une citation
chartel   29 septembre 2007
La sortie au théâtre et autres textes de Karl Valentin
A propos d'aquarium, autrefois - pas une autre fois - autrefois j'habitais dans la rue de Sendling, pas dans la rue de Sendling, ce serait ridicule, on ne pourrait pas habiter dans la rue de Sendling, à cause du tramway qui passe, j'ai habité dans les maisons de la rue de Sendling. Pas dans toutes les maisons, dans une seule, celle qui est, comme ça, coincée entre les autres, je ne sais pas si vous la connaissez, cette maison. Et c'est là que j'habite, mais pas dans toute la maison, seulement au premier étage, celui qui est juste en dessous du deuxième étage et juste au-dessus du rez-de-chaussée, comme ça, entre les deux, et là, il y a un escalier qui monte au deuxième étage, et qui en redescend aussi, c'est pas l'escalier qui monte, c'est nous qui montons l'escalier, mais on dit ça comme ça.
Commenter  J’apprécie          160
chartel   29 septembre 2007
Vols en piqué dans la salle et autres textes de Karl Valentin
KARL VALENTIN.- Bonjour! Donnez-moi un paquet de brunes de troisième catégorie.


LE VENDEUR.- Chez nous il n'y a pas de cigarettes à vendre.


KARL VALENTIN.- Qu'est-ce qu'il y a alors?


LE VENDEUR.- Chez nous il n'y a que des disques et des gramophones.


KARL VALENTIN.- Ah bon? Dans ce cas donnez-moi un gramophone!


LA VENDEUSE.- Bien, dans ce cas regardez donc celui-là, c'est un très bel appareil.


KARL VALENTIN.- Mais il est foutu, il a un trou! (Il montre l'orifice du haut-parleur) Et puis j'en voudrais un qui ait là devant une fermeture Eclair.


LA VENDEUSE.- Mais les appareils n'ont pas de fermeture Eclair.


KARL VALENTIN.- Mais un appareil comme ça n'est vraiment pas pratique. Si on met le doigt là et que le couvercle retombe on peut facilement se pincer.


LA VENDEUSE.- Oui, il faut faire attention.
Commenter  J’apprécie          80
chartel   29 septembre 2007
La sortie au théâtre et autres textes de Karl Valentin
KARLSTADT.- Dites, s'il vous plaît, comment faire pour aller à la gare le plus vite possible?


VALENTIN.- Vous en êtes encore loin. Il faudrait que vous y alliez soit à pied, soit en voiture. Si vous y allez en voiture, vous y serez peut-être en quinze minutes, mais à pied il vous faudra nettement plus longtemps.
Commenter  J’apprécie          80
Karl Valentin
Snail11   01 juillet 2020
Karl Valentin
Dans le temps, même le futur était mieux.
Commenter  J’apprécie          80
blandine5674   29 novembre 2015
Sketches de Karl Valentin


Karlstadt : Agité ? Mais alors prenez un calmant. Le mieux peut-être Isopropilprophemilbarbituracidphénildiméthildimenthylaminophirazolon.

Valentin : Vous dites ?

Karlstadt : Isopropilprophemilbarbituracidphénildiméthildimenthylaminophirazolon.

Valentin : Comment ça s’appelle ?

Karlstadt : Isopropilprophemilbarbituracidphénildiméthildimenthylaminophirazolon.

Valentin : Ouiii ! C’est bien ça ! Si simple et on n’arrive pas à s’en souvenir !

Extrait de : A la pharmacie (1937)

Commenter  J’apprécie          50
dadotiste   13 août 2012
Le bastringue et autres sketches de Karl Valentin
QUOVADIS



"Rends-toi compte ! Comme je monte l'escalier, voilà que notre logeuse me rencontre...

Elle m'a encore fait un cadeau ! Devine quel cadeau elle m'a fait ?!

Deux billets de théâtre pour Faust !"
Commenter  J’apprécie          20
b2kev86   06 mars 2016
Sketches de Karl Valentin
Où sont mes lunettes ? (1937)

...

La femme.-Ca je ne comprends pas... Peut-être qu'elles sont dans l'étui.

Le mari.- Oui !!! Ca se pourrait ! Elles doivent être là. Passe-moi l'étui !

La femme.- Où est-ce qu'il est, l'étui ?

Le mari.- L'étui, il est justement là où les lunettes sont dedans.

La femme.- Mais une paire de lunettes n'est pas toujours dans son étui.

Le mari.- Si ! - Elle est toujours dans son étui. Sauf quand je l'ai sur le nez.

...
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Qui est cet écrivain français célèbre ?

Le début de son prénom : c'est ce qui reste du café après infusion de celui-ci

Lie
Gouttes
Marc

5 questions
130 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur