AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.09/5 (sur 135 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Wolverhampton , le 23/01/1959
Biographie :

Lindsay Jayne Ashford est une romancière et journaliste britannique.

Elle obtient un diplôme en criminologie du Queens' College, devenant la première femme diplômée de cet établissement. Elle travaille d'abord comme journaliste à la BBC puis s'établit à son compte.

En 1996, elle suit un cours d'écriture de romans policiers de la Arvon Foundation. Son premier roman, "Frozen", est publié chez Honno en 2003. C'est le premier livre de la série consacrée aux aventures de la psychologue médico-légale Megan Rhys.

"Strange Blood" est présélectionné en 2006 pour le Theakston's Old Peculier Crime Novel of the Year Award.

Inspiré d'un épisode de la vie d'Agatha Christie, "La Dame de l'Orient-Express" ("The Woman on the Orient Express", 2016) mêle réalité biographique et éléments fictionnels.

Lindsay Ashford vit près d'Aberystwyth, au Pays de Galles.

son site : http://www.lindsayashford.com/

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Lindsay Ashford   (4)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

La dame de l'Orient Express - Lindsay Ashford


Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
Certains secrets pouvaient être révélés sans trop de répercussions. D'autres pouvaient briser des vies.
Commenter  J’apprécie          130
Car le train, comme la vie, doit continuer d'avancer jusqu'à son terminus. Peut-être les paysages traversés ne seront-ils pas toujours très beaux mais, si on baisse le store, la beauté comme la laideur vont nous manquer.
Commenter  J’apprécie          100
Car le train comme la vie, doit continuer d'avancer jusqu'à son terminus. Peut-être les paysages traversés ne seront-ils pas toujours très beaux mais, si on baisse le store, la beauté comme la laideur vont nous manquer.
Commenter  J’apprécie          90
Devenir une femme mariée, ce serait être aussi vulnérable que ces feuilles naissantes. Si pâles, si tendres, exposées aux coups de vent et aux gelées... Et puis, impossible de revenir en arrière.
Commenter  J’apprécie          80
Mais n'y a-t-il pas quelque chose de fondamentalement injuste, dans le fait que les femmes se couvrent alors que les hommes s'habillent exactement comme ils veulent ?
Commenter  J’apprécie          60
Les femmes arabes sont timides et pudiques, elles baissent les yeux quand vous leur parlez, alors qu'une femme kurde ne doute pas une seconde être l'égale de n’importe quel homme. Elles parlent à tout le monde, y compris à des étrangers, et quand elles se marient, ce sont elles qui dirigent le couple.
Agatha sourit.
- Formidable ! Je peux m'inscrire ?
Commenter  J’apprécie          40
La musique me fait cet effet-là, à moi aussi. Elle libère l'esprit, n'est-ce pas ? Comme quand on souffle sur un pissenlit...
Commenter  J’apprécie          50
L'ironie de la situation ne lui échappait pas. Assise dans un train dont elle avait déjà décidé qu'il figurerait dans l'un de ses futurs romans, elle attendait les conseils d'un des personnages qu'elle avait imaginés. Comment était-ce possible de créer un personnage plus intelligent, plus observateur, plus perspicace que soi-même ?
Commenter  J’apprécie          40
Le mariage est toujours un saut dans l'inconnu, même si vous pensez connaître l'autre sur le bout des doigts.
Commenter  J’apprécie          50
Certains secrets peuvent être révélés sans trop de répercussions. D'autres pouvaient briser des vies.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Lindsay Ashford (172)Voir plus

Quiz Voir plus

Être

Être ou ne pas être

Hamlet
Macbeth
Roméo et Juliette
La Tempête

12 questions
52 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , philosophie , conjugaison , histoire , cinemaCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}