AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Citations de Lucy Keating (45)


"Parfois, on ne se rend pas compte à quel point on est triste ou nerveux au fond de soi, jusqu'à ce que le contact d'une personne aimée fasse tout s'évaporer d'un coup, comme si le corps poussait un grand soupir purificateur."
Commenter  J’apprécie          232
"Et par-dessus tout, n'aie pas peur de suivre tes rêves, Alice. Ils sont tout ce que nous avons. Sans eux, nous ne sommes rien."
Commenter  J’apprécie          200
"La science peut tout expliquer. Il faut juste lui poser les bonnes questions."
Commenter  J’apprécie          200
- Alors, comment vas-tu ? me demande-t-il en haussant les sourcils. [...]
Je pense : J'ai envie de me pendre. Au lieu de ça, je réponds :
- Ça va plutôt bien.
Commenter  J’apprécie          70
"Avoir le coeur brisé, c'est une expression qui, sans être tout à fait exacte, repose sur une base scientifique. Donc, ne culpabilise pas s'il te manque. C'est tout à fait normal. Mais comme une fracture, un coeur en miettes finit par se ressouder."
Commenter  J’apprécie          50
Il est temps de décrocher les guirlandes lumineuses.
Commenter  J’apprécie          50
Après la réunion du Club Terrarium, Céleste m’appelle alors que je détache Frank pour rentrer à la maison. C’est dans des moments comme ça que je regrette de ne pas avoir mes écouteurs dans les oreilles : je pourrais m’en aller en pédalant à toute allure et en faisant comme si je ne l’avais pas entendue.
Commenter  J’apprécie          40
"C'est drôle comme tout vous semble énorme quand vous êtes gamin, mais quand vous revenez plus tard, vous réalisez combien les choses sont plus petites que vous ne le pensiez - que c'est juste vous qui étiez minuscule à l'époque."
Commenter  J’apprécie          40
On se skype une fois de temps en temps, mais on ne sait jamais quoi se dire. On communique mieux par écrit.
Commenter  J’apprécie          40
- [...] J’ai parlé au doyen Hammer ce matin, et comme les travaux du nouveau centre scientifique sont presque terminés, il nous a confié un projet : un mur de succulentes, un grand !
Il écarte les mains comme pour dire « Ta-daaa ! », et tout le monde pousse des cris de ravissement pendant que j’essaie de chercher « mur de succulentes » dans Google sans que personne ne me voie.
Commenter  J’apprécie          30
- Parce que, sifflé-je, mon téléphone coincé entre mon menton et mon épaule tandis que je verrouille le cadenas de mon vélo, je m’introduis en douce au CER ce soir, peut-être toute seule. Donc, si je me fais arrêter ou assassiner, tu devras raconter ce qui s’est passé à mon père.
- Tu manques vraiment d’amis à Boston, hein ?
- Je n’en ai encore aucun avec qui j’ai atteint le stade de l’effraction récréative.
Commenter  J’apprécie          30
- C'est Roméo et Juliette, explique Oliver en voyant que je les observe. Il secoue ses cheveux comme un golden retriever qui vient de sortir de l'eau. Ils sont célèbres. Ça fait dix ans qu'ils sont ensemble.
Je commente :
- Ils forment un joli couple.
- « Elles », en fait. Ce sont deux femelles, glousse Oliver. Les responsables du parc ne s'en sont pas rendu compte quand ils les ont appariées. Elles pondent des oeufs chaque année, mais aucun d'entre eux n'éclot. Ce qui n'empêche pas qu'elles ont l'air de beaucoup s'aimer.
Tout en continuant à observer les signes, j'acquiesce :
- Il existe des tas de façons d'aimer quelqu'un.
Commenter  J’apprécie          30
Mais quand la vague vous emporte, elle finit toujours par vous rejeter sur le rivage.

page 219
Commenter  J’apprécie          20
Je pense : j'ai envie de me pendre. Au lieu de ça je réponds :
- Ça va plutot bien.
Commenter  J’apprécie          20
- Ne mange pas ça ! s'exclame Max sur un ton presque irrité.
Il m'arrache le cookie et le jette à la poubelle comme s'il était en feu. Je ne l'ai jamais vu se mettre dans un tel état. Puis il me regarde, les yeux écarquillés, comme s'il n'arrivait pas à croire qu'il vient juste de faire ça. Nous baissons la tous les deux le nez vers la poubelle, et j'entends la respiration de Max.
- Pauvre cookie.
C'est tout ce que je trouve à dire. Je suis sérieuse : il à l'air tellement triste, tout seul au fond de la poubelle. Et puis, il faut bien que je comble le silence.
- Ils sont faits avec de la poudre d'amendes, finit par lâcher Max d'une voix redevenue normale, mais sans quitter le biscuit des yeux. M.Levy en avait apporté l'an dernier. ( Il laisse passer quelques instants, avant de demander, un ton plus bas : ) Ça va ?
Je réussis à articuler :
- Ouais.
Mais impossible de le regarder en face .
- Merci.
- De rien, répond Max en passant une main dans es cheveux.
Puis il se racle la gorge et sort à grande enjambées, comme si le fait de quitter la scène du crime effaçait le fait qu'il ait eu lieu.
[...]
Il s'est souvenue de mon allergie aux fruits secs. Parce qu'il se souvient de tout. Parce qu'il était là. Parce qu'en fin de compte il est bien le Max de mes rêves.
Commenter  J’apprécie          20
Il existe des tas de façons d'aimer quelqu'un.
Commenter  J’apprécie          20
Vu que j’ai peur de ne pas rêver de Max, la nuit, je fais mes devoirs et je m’occupe de mes succulentes. L’autre jour, mon père m’a entendue trafiquer dans le jardin à deux heures du matin, et il est sorti en brandissant une batte de base-ball.
Commenter  J’apprécie          20
Je me tourne sur le flanc pour lui faire face.
- Eh bien, si je mourais, je demanderais qu’on t’enterre avec moi.
- Oh, merci beaucoup ! s’exclame-t-il. C’est de loin le truc le plus flippant que tu m’aies jamais dit.
Commenter  J’apprécie          20
Bien entendu, je suis tout à fait consciente que ça semble dingue d’être amoureuse de quelqu’un qui n’existe même pas. Mais comme je ne me souviens pas de l’époque où je ne rêvais pas encore de Max, c’est dur de faire la différence. Les endroits changent et les histoires aussi ; Max, lui, est toujours là. Dans chaque rêve, il m’accueille avec un sourire taquin et un coeur immense. Il est mon âme-soeur.
Commenter  J’apprécie          20
Une lecture douce, originale qui fait rêver.
Commenter  J’apprécie          10



Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Lucy Keating (288)Voir plus

Quiz Voir plus

Dreamology

Comment s'appelle le garçon du rêve Alice ?

Tom
Alex
Max

9 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Dreamology de Lucy KeatingCréer un quiz sur cet auteur

{* *}