AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.68 /5 (sur 164 notes)

Nationalité : Espagne
Né(e) à : Madrid , 1981
Biographie :

Luis Montero Manglano est né à Madrid en 1981. Il est professeur d'histoire de l'art et d'histoire médiévale.


Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Pecosa   17 avril 2020
La table du roi Salomon de Luis Montero Manglano
Dans un étalage fabuleux de condescendance, ils se permettaient même le luxe de réécrire notre propre folklore - comme Prosper Mérimée ou Washington Irving-, plein de Maures perfides et de Gitanes qui avaient glissé un poignard dans leur jarretelle.

Quand ils retournaient à leu patrie plus civilisée, tous ces voyageurs avides de frissons rapportaient un sac rempli de stéréotypes... et d'oeuvres d'art. Très simple: il suffisait de repérer l'acheteur approprié car, dans cette Espagne-là, le passé était à vendre. Il n'y avait pas de cloître médiéval, de trésor wisigothique, de peinture baroque ni même de château ou de cathédrale qui ne puissent être achetés à bas prix.
Commenter  J’apprécie          280
Pecosa   19 avril 2020
La table du roi Salomon de Luis Montero Manglano
- C'est la Dame d'Elche.

- La Dame! La Dame tout court, corrigea-t-il. Tu connais sans doute son histoire: en 1897, elle fut découverte par des ouvriers qui défrichaient les terrains d'une propriété privée. Quelques mois plus tard, le musée du Louvre l'acheta pour quatre mille francs - Labulle tordit la bouche dans une expression de rage. Vendue comme une prostituée. (...)

- Quand la Seconde Guerre mondiale éclata, elle fut transférée au château de Montauban près de Toulouse. En 1941, le gouvernement espagnol demanda au gouvernement de Vichy qu'on lui rende la Dame. Comme Franco et le maréchal Pétain entretenaient des relations cordiales, le gouvernement espagnol pensa qu'il pouvait jouer cette carte. En pure perte. Les Français refusèrent de la rendre.
Commenter  J’apprécie          232
missmolko1   07 juillet 2019
Corps royale des Quêteurs, tome 2 : L'oasis éternelle de Luis Montero Manglano
Mon père était un bon conteur. Il savait captiver sans être ennuyeux ni perdre le fil de son histoire.

Hélas, il ne m’en a raconté qu’une seule dans sa vie, sur un roi, une sorcière et une table dotée de pouvoirs divins ; et il n’a même pas pu m’en offrir le dénouement. J’ai dû le découvrir par mes propres moyens.

Une bonne histoire. Je pourrais vous la raconter, mais j’en connais une bien meilleure.

J’aimerais pouvoir la raconter comme l’aurait fait mon père. Que n’ai-je passé plus de temps avec lui pour apprendre ses trucs de conteur, mais il a disparu de ma vie trop tôt, pour des raisons qui ont échappé à son contrôle. Un très bon récit, lui aussi.

Mais comme vous le savez, j’en connais un bien meilleur…

Je vais vous parler d’empires et de conquérants.

Je pourrais commencer par une puissante invocation littéraire, qui rameute des muses de feu ou des milliers d’esprits immortels. Mais je préfère utiliser mes propres mots : c’est déjà une histoire énorme, inutile d’y ajouter des ornements.

Elle commence par la famille Guevara. Un lignage de mo­­risques tolédans, si ancien, disait-on, que lorsque les Wisigoths débarquèrent dans la péninsule Ibérique, les Guevara les regardaient déjà comme des étrangers. On ne sait pas grand-chose sur eux, si ce n’est qu’à un moment donné ils décidèrent de se convertir à l’islam et que, vers le xve siècle, ils reçurent en paiement de leur hospitalité un livre des mains d’un juge appelé Al-Quti qui s’enfuyait de Tolède, poursuivi par l’Inquisition, en direction de l’Afrique.

Si mon père m’avait raconté cette histoire, je suis sûr qu’arrivé à ce point je l’aurais interrompu et je lui aurais demandé de quel livre il s’agissait. Il m’aurait regardé, souri finement et donné pour toute réponse :

— Tu veux le savoir ? Je pourrais te le dire, bien entendu, mais j’en connais une bien meilleure.

Je suppose que les vices sont héréditaires. Celui de mon père était de raconter les choses uniquement quand il estimait que c’était adéquat, quand il pensait qu’elles pouvaient apporter un meilleur effet au récit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
kuroineko   06 juin 2019
La table du roi Salomon de Luis Montero Manglano
L'échec l'orienta vers d'autres hypothèses. L'une d'elles le conduisit vers les Templiers. Je ne pus retenir une grimace en lisant cela : je trouvais étrange que les Templiers ne soient pas mêlés à un mystère ésotérique et millénaire de ce genre. Les Pauvres Chevaliers du Christ étaient comme le persil des mystères occultes : on le mettait à toutes les sauces.
Commenter  J’apprécie          90
missmolko1   07 juillet 2019
Corps royale des Quêteurs, tome 3 : La Cité des hommes saints de Luis Montero Manglano
Si vous voulez des réponses, je ne suis pas la bonne personne. Les réponses ne m’ont jamais intéressé, j’ai toujours cherché des questions.

Au bout du compte, j’en ai trouvé trop.

Vous voulez savoir comment tout s’est terminé ? Je pourrais vous le dire, bien sûr, mais je connais une bien meilleure histoire.

Les bons récits, les grands récits qu’on raconte dans des livres que des millions de personnes lisent pour se guider dans la vie, commencent dans le chaos et finissent dans le chaos. Vous savez : “Au début était ceci et cela...” Et ce début est en général un lieu obscur et peu ragoûtant.

Cette histoire commence dans le chaos : des monarques qui meurent au combat, des royaumes qui s’effondrent, la terreur et la guerre. La naissance de quelque chose de nouveau, mais les accouchements sont toujours sales, visqueux et sanglants.
Commenter  J’apprécie          40
Coyotetired   24 avril 2020
La table du roi Salomon de Luis Montero Manglano
Je ne pus retenir une grimace en lisant cela : je trouvais étrange que les Templiers ne soient pas mêlés à un mystère ésotérique et millénaire de ce genre. Les pauvres Chevaliers du Christ étaient comme le persil des mystères occultes : on les mettait à toutes les sauces. (page 395)
Commenter  J’apprécie          40
gaelimberdis   30 septembre 2019
La table du roi Salomon de Luis Montero Manglano
"- Merci, dit-elle_ elle m'embrassa sur la joue, à la commissure des lèvres, mais la répugnance fut la plus forte et elle cracha. Sans vouloir te vexer pour le moment tu as un goût infect.

...

- Ça ne me vexe pas. C'est la saveur des héros."
Commenter  J’apprécie          30
Elamo   20 août 2018
La table du roi Salomon de Luis Montero Manglano
Quelle était cette phrase que Narvaez m'avait dite un jour? Seul le mystère nous fait vivre. Le mystère uniquement.

Autant ne pas le révéler. Sans lui, il ne peut y avoir de quête, et sans la quête tout serait très ennuyeux, comme venait de l'affirmer Enigma.
Commenter  J’apprécie          10
phacelie   16 août 2017
La table du roi Salomon de Luis Montero Manglano
Quand tu ne sais pas quoi faire, tu décides de poursuivre l'inaccessible. Tu ne sais pas pourquoi, tu le fais, c'est tout.
Commenter  J’apprécie          10
yannjouet   09 mai 2019
La table du roi Salomon de Luis Montero Manglano
Si Dieu avait voulu que nous buvions du whisky irlandais, il aurait empêché les Écossais d'apprendre à le distiller.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Luis Montero Manglano (159)Voir plus


Quiz Voir plus

Adaptations avec Ricardo Darín

De quelle nationalité est l'acteur Ricardo Darín ?

cubaine
italienne
hispano-argentine

10 questions
17 lecteurs ont répondu
Thèmes : adapté au cinéma , adaptation , cinema , littérature , littérature argentine , argentine , romans policiers et polars , amérique du sudCréer un quiz sur cet auteur