AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 4 /5 (sur 21 notes)

Nationalité : Allemagne
Né(e) à : Eisleben , le 10/11/1483
Mort(e) à : Eisleben , le 18/02/1546
Biographie :

Martin Luther est un moine augustin allemand, théologien, professeur d'université, père du protestantisme et réformateur de l'Église dont les idées exercèrent une grande influence sur la Réforme protestante, qui changea le cours de la civilisation occidentale.

Après un enseignement philosophique, Martin Luther intègre le cercle des augustins. D'Erfurt, il se rend par la suite à Wittenberg et enseigne l’Écriture sainte à l'université.

Rigoureux, menant une vie des plus ascétiques, il est indigné par les abus de l’Église romaine, qui marchande le salut de ses ouailles contre l'argent des 'indulgences'.

L'année 1517 marque le début de la tourmente religieuse et politique : il dénonce publiquement les dérives morales du clergé catholique, est excommunié par le pape en 1520 et mis au ban du Saint Empire Germanique un an plus tard par Charles Quint, malgré l'appui de puissants princes allemands.

Il est contraint de se cacher et ne peut rejoindre Wittenberg qu'en 1522.

Il s'était alors adonné à une traduction allemande de la Bible (dès 1521) dont l'impact culturel est primordial, tant pour les fondements de la langue allemande que pour la fixation des principes généraux sur l'art de la traduction.

A son retour, il poursuit son combat contre le catholicisme, s'oppose aux révoltes sociales (guerre des Paysans) et se marie (1525).

Il s'attelle ainsi à l'organisation de la Réforme et de l’Église luthérienne, donnant naissance à des désaccords entre lui et d'autres réformateurs (tels que Zwingli, en Suisse).

Il parvient à diffuser sa propre conception de la pratique religieuse, reposant sur une foi personnelle et intérieure indépendamment de toute autorité temporelle.

Martin Luther laisse en mourant une œuvre écrite considérable, qui influence durablement l'Europe et détermine les contours du protestantisme.

Ses prises de position radicales sur les Juifs furent utilisées par les nazis. Pour cette raison, et pour les aspects révolutionnaires de sa théologie, son héritage a suscité et continue de susciter de multiples controverses.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Martin Luther   (28)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

La première révolution populaire ? Elle date du début du XVIe siècle, en Allemagne. Un moine du nom de Martin Luther prépare la Réforme protestante. Il publie ses « 95 thèses » contre les indulgences dont l'Église catholique fait commerce pour financer la construction de la basilique Saint-Pierre de Rome. C'est une véritable déclaration de guerre contre le pape Léon X. Bientôt, dans les campagnes, la révolte gronde. Entre 1524 et 1526, des paysans prennent les armes par milliers. Ils clament leur foi dans la Réforme et affirment leur volonté de bouleverser l'ordre politique, économique et social. Luther les désavoue et fait alliance avec les Princes. Mais un autre moine, Thomas Müntzer, les rejoint et prend leur tête. Son mot d'ordre est révolutionnaire : « Omnia sunt communia », « Tout est à tous ». Un récit historique de haute volée signé par Gérard Mordillat et Éric Liberge.

+ Lire la suite

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
Martin Luther
Si on ne peut pas rire au paradis, je ne tiens pas à y aller.
Commenter  J’apprécie          549
Martin Luther
Si l'on m'apprenait que la fin du monde est pour demain, je planterais quand même un pommier.
Commenter  J’apprécie          380
Martin Luther
Il n’est pas inutile de souligner ici que l’homme n’a pas été créé pour être oisif mais pour travailler : il en était ainsi dans l’état d’innocence. Il faut donc justement condamner l’état d’oisiveté qui est celui des moines et des moniales. 
Commenter  J’apprécie          2415
Je m’étais fait à l’idée de ne plus écrire à propos des Juifs ou contre eux. Mais depuis que j’ai appris que ce peuple méchant et détestable n’arrête pas de nous attirer à lui par la ruse, nous les Chrétiens, j’ai publié ce petit livre, afin d’avoir ma place parmi ceux qui s’opposent aux activités diaboliques des Juifs et qui recommandent aux Chrétiens de rester sur leur garde en ce qui les concerne. Je n’aurais pas pensé qu’un Chrétien pouvait être trompé par les Juifs au point de se sentir coupable de leur exil et de leurs malheurs. Pourtant, le diable règne sur le monde, et là où la parole de Dieu est absente il a la tâche facile, non seulement avec les faibles mais aussi avec les forts.

Partie 1.
Commenter  J’apprécie          193
Martin Luther
Thèse 94 : Il faut exhorter les chrétiens à s’appliquer à suivre Christ leur chef à travers les peines, la mort et l’enfer.
Thèse 95 : Et à entrer au ciel par beaucoup de tribulations plutôt que de se reposer sur la sécurité d’une fausse paix.
Commenter  J’apprécie          190
Martin Luther
Qui n'aime point le vin, les femmes ni les chants , restera un sot toute sa vie durant .
Commenter  J’apprécie          121
Martin Luther
Je vous ordonne au nom de Dieu d'être les ennemis d'Erasme et de fuir ses livres.
Commenter  J’apprécie          109
Si l'on m'annonçait que la fin du monde est pour demain, je planterais quand même un pommier .
Commenter  J’apprécie          80
Martin Luther
Tandis que je me suis torché le c...avec ses autres livres, pour parler décemment, j'ai lu en entier cette oeuvre d'Erasme [ sur le libre arbitre ], mais j'ai pensé ...la rejeter.
Commenter  J’apprécie          60
Voilà ce que nous enseignent l'expérience, toutes les chroniques et les Saintes Ecritures elles-mêmes : moins il y a de lois, mieux s'en porte le droit...

"Sermon sur le nouveau testament, à savoir la sainte messe."
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Martin Luther (50)Voir plus


{* *} .._..