AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.23 /5 (sur 100 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : McGehee, Arkansas, États-Unis , le 10/09/1959
Biographie :

Nancy A. Collins née le 10 septembre 1959 à McGehee, Arkansas, États-Unis, est une romancière américaine spécialisée dans l'horreur et les vampires.


Nancy A. Collins a écrit neuf nouvelles depuis 1989 et dans huit d'entre elles, elle décrit des races de créatures qu'elles appellent des Pretenders. Ce sont des monstres issus des mythes et des légendes mais qui prennent la forme humaine pour mieux les chasser.

Elle a reçu le Prix Bram Stoker en 1990 pour «La Volupté du Sang ».

Elle invente le personnage de Sonja Blue. Elle a aussi écrit des scénarios pour la série de comics Swamp Thing.

En 2006, Nancy A. Collins a écrit le livre (d'après le scénario du film) Destination Finale 2 en édition de poche aux États-Unis.

Collins vivait à New Orleans, Louisiane dans les années 1980, et depuis 2005 vit à Atlanta, Georgie
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Nancy A. Collins   (19)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
Verdorie   30 mars 2015
Péchés innommables de Nancy A. Collins
La voix de l'infirmière, [...] avait à présent des intonations maternelles :

— allez, retourne te coucher.

— Non ! Je vais pas me coucher à trois mètres d'une morte ! Je veux sortir de cette salle !

Lucinda s'est dégagée violemment de l'emprise de l'infirmière Cottonham et s'est enfuie vers la grande porte qui menait au salon d'attente, près des ascenseurs.

— Seigneur ! a grogné l'infirmière Cottonham entre ses dents. Quand les gens comprendront-ils que ce n'est pas des morts dont il faut avoir peur !





(Dans la nouvelle "Charité")
Commenter  J’apprécie          352
greg320i   28 décembre 2014
Péchés innommables de Nancy A. Collins
Tiré de la nouvelle "Binky Malomar et sa Super Chatte de poche"



Il poussa un cri étranglé et tenta désespérément de libérer ses pauvres organes de la bouche suceuse de la bête .

L'ex Chatte de Poche écarta une deuxième fois ses grosses lèvres molles, et Binky se sentit puissamment aspiré . Il eut l'ignoble impression de n'être plus que de la chair à saucisse qu'on faisait entrer dans un boyau . Il ouvrit la bouche pour crier , mais une sorte de tentacule jaillit de la bête et s'enroula autour de sa gorge, lui broyant le larynx

A grosses bouchées voraces, comme si elle le tétait goulûment, la bête immonde absorba Binky tout entier . Puis elle rota bruyamment et recracha une basket sur la moquette de la chambre.



MORALITE : La chatte par correspondance ne vaut pas la fente directe.
Commenter  J’apprécie          118
Masa   05 octobre 2017
Garouage de Nancy A. Collins
En guise de réponse, Skinner vomit un reste de viande crue, pas encore digérée. Cheater repoussa le tas avec sa chaussure, mais se pencha pour en retirer un doigt humain. Il l’étudia un moment, l’étudia soigneusement et le fourra dans sa poche.
Commenter  J’apprécie          110
Siabelle   22 décembre 2015
La volupté du sang de Nancy A. Collins
''Les enfants commencent par aimer leurs parents.

Au bout d'un certain temps, ils les jugent. Ils leur pardonnent rarement,

sinon jamais.''

Oscar Wilde

Commenter  J’apprécie          100
greg320i   29 décembre 2014
Péchés innommables de Nancy A. Collins
Introduction signé JOE R. LANSDALE

* Nancy Collins : Une voix du sud sur les voies de l'enfer *



Ce sera indubitablement l'un des recueils de l'année. Et peut-être même des années à venir. Pas seulement dans le domaine fantastique , mais dans celui de la littérature en général .

Voici donc tous ces petits joyaux réunis en un seul ouvrage. Posez-les un par un au creux de votre main . Offrez-les à vos yeux . Savourez-les. Et maintenant, permettez moi de m'éclipser et de vous laissez entendre la voix pure et troublante de l'un de mes écrivains préférés, Nancy Collins.



le 6 juin 1994
Commenter  J’apprécie          80
Siabelle   17 mars 2015
Péchés innommables de Nancy A. Collins
NOUVELLE : UN SI BEAU BÉBÉ



Le micheton était un type entre deux âges, ventripotent et laid, avec plus de poils sur les jambes que sur le crâne. A peine entré, il se débarrassa de sa veste et déboutonna sa braguette.

- Allez au boulot. Mets-toi à quatre pattes sur le lit, avec le cul bien en l'air.

Au moins, il ne perdait pas de temps à faire semblant d'avoir envie de discuter un peu avec elle. Chéri grimpa sur le lit et retroussa sa jupe de skaï sur ses hanches, puis se pencha et se cambra. Le client s'approcha derrière elle, cracha dans sa main et lui humecta copieusement l'anus avec sa salive. Elle ferma les yeux lorsqu'il la pénétra.

- T'aimes ça par-derrière, hein ? grogna-t-il.

Il tendit un bras autour d'elle pour aller lui empoigner un sein à pleine main, à travers son Wonderbra. Comme elle ne répondait pas, il serra encore plus fort et lui donna un violent coup de boutoir dans le cul.

- T'es sourde ou quoi ? Je t'ai demandé si tu aimais ça par-derrière, sale pute !

- ou... oui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
greg320i   29 décembre 2014
Péchés innommables de Nancy A. Collins
Jésus-Christ, la revanche.



Le clou planté dans les pieds du juif vola dans sa direction comme s'il avait été tiré par un arc puissant et pénétra dans sa gorge comme dans du beurre . Otho s'effondra lourdement, avec un long râle.

Les clous qui maintenaient les mains de Joshua ben Joseph sautèrent à leur tour, et il descendit de sa croix . Titus tomba à genoux et se prosterna devant ce dieu au regard de fou, au corps ruisselant de sang.



Commenter  J’apprécie          75
Siabelle   12 mars 2015
Péchés innommables de Nancy A. Collins
NOUVELLE : JÉSUS-CHRIST, LA REVANCHE !



Une épidémie d'un nouveau genre s'abattit alors sur Rome pour punir ceux qui venaient s'y terrer : une sorte de peste qui se manifestait sous forme de stigmates. Les mains, les pieds et le front des victimes semblaient avoir été transpercés par des clous ou des épines invisibles et saignaient jusqu'à ce que les malheureux s'effondrent exsangues. Les prêtes éventraient des troupeaux entiers de moutons et de boeufs sacrés pour fouiller leurs entrailles à la recherche de présages favorables, en vain. Lorsque l'empereur Tibère sacrifia à Jupiter un boeuf blanc comme neige son corps s'avéra rempli de vers et de pus. Les chefs barbares de Gaule et de Germanie profitèrent aussitôt de la confusion pour saccager des postes avancés et piller les provinces voisines.

Commenter  J’apprécie          60
Siabelle   18 mars 2015
Péchés innommables de Nancy A. Collins
NOUVELLE : RAYMOND



INTRODUCTION :



La nouvelle Raymond a réellement existé. J'étais au collège avec lui. Il avait subi une opération au cerveau, et avait été rétrogradé - jeté, devrais-je dire - en quatrième, tout simplement parce qu'on ne savait pas quoi faire de lui. Dans mon souvenir, je reverrai toujours Raymond debout dans une flaque de pisse devant les toilettes de l'école, essayant de deviner quelle était la porte des garçons. Ça ne s'invente pas, ces choses-là, vous savez.
Commenter  J’apprécie          60
Siabelle   04 mars 2015
Péchés innommables de Nancy A. Collins
NOUVELLE : MONSTRES EN SOLDE



Ce qui était surprenant, c'était que leurs membres, bien qu'affreusement difformes, tordus dans des positions qui n'avaient rien de naturel, paraissaient pourtant, en taille, de proportions tout à fait normales. Ces enfants rachitiques semblaient venir d'une autre planète à très forte gravité, sur laquelle leur tronc aurait été compressé par la pesanteur, réduit de moité par rapport à celui d'un être humain ordinaire.

Mais ce qui le choqua le plus, ce fut la flamme de terreur qui brillait au fond de leurs yeux. Ils avaient l'air de trois biches dans une forêt en feu. Je me suis souvenu de Slotzi ''la tête d'épingle'' qui paraissait enfermée pour toujours dans l'enfance, son développement mental s'était arrêté brusquement, quelque part entre trois et cinq ans. Comparée aux trois bébés monstres de Cabrini, Slotzi méritait le prix Nobel d'intelligence.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Panique à la fromagerie !

Avant de se régaler de fromages, connaissez-vous l'auteur de cette citation : "Les ministres, c'est comme les trous dans le gruyère. Plus il y a de gruyère, plus il y a de trous ; et puis, plus il y a de trous, ben, moins il y a de gruyère." ?

Nicolas Sarkozy
l'abbé Pierre
Coluche

12 questions
136 lecteurs ont répondu
Thèmes : fromages , culture générale , terroir , gastronomie , alimentation , lait , recettes de cuisine , Patrimoine culturel , patrimoine culinaire , silexCréer un quiz sur cet auteur