AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.79 /5 (sur 141 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Nathalie Lebailly est professeur de lettres. Elle auteur de l'appareil pédagogique des Nouvelles à chute.

Elle est auteur avec Matthieu Gamard de l’appareil pédagogique des Fourmis (tomes I et II).

Ajouter des informations
Bibliographie de Nathalie Lebailly   (9)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
sylvicha   07 juillet 2013
Nouvelles à chute de Nathalie Lebailly
On ne pouvait pas dire non plus que cet enfant qu'il était beau, au contraire, il était plutôt pitoyable même, maigrichon, souffreteux, blafard, presque vert, au point que ses camarades de jeu, pour se moquer de lui, l'appelaient Laitue.

(Pauvre petit garçon, Dino Buzatti)
Commenter  J’apprécie          90
MarieN   01 novembre 2015
Nouvelles à chute de Nathalie Lebailly
Derrière mes lunettes fumées, je la contemple, étendue sur une chaise longue, un bras replié sous la nuque.
Commenter  J’apprécie          80
Cielvariable   01 mai 2018
Nouvelles à chute 2 de Nathalie Lebailly
Je suis unique; c'est un fait. Ce qu'un homme peut communiquer à d'autres hommes ne m'intéresse pas. Comme le philosophe, je pense que l'art d'écrire ne peut rien transmettre. Tout détail importun et banal n'a pas place dans mon esprit, lequel est à la mesure du grand. Jamais je n'ai retenu la différence entre une lettre et une autre. Je ne sais quelle généreuse impatience m'a interdit d'apprendre à lire. Quelquefois, je le regrette, car les nuits et les jours sont longs.
Commenter  J’apprécie          60
araucaria   05 juillet 2021
Nouvelles à chute de Nathalie Lebailly
Cette fille, je l'aime. J'ai envie de lui faire plaisir. J'ai envie de l'inviter à déjeuner. Une grande brasserie avec des miroirs et des nappes en tissu. M'asseoir près d'elle, regarder son profil, regarder les gens tout autour et tout laisser refroidir. Je l'aime.

"D'accord, me dit-elle, mais on va au McDonald." Elle n'attend pas que je bougonne. "Ca fait si longtemps... ajoute-t-elle en posant son livre près d'elle, si longtemps..."

Anna Gavalda - Happy Meal
Commenter  J’apprécie          60
araucaria   06 juillet 2021
Nouvelles à chute de Nathalie Lebailly
Bien sûr, tout n'avait pas marché comme elle l'aurait souhaité pendant toutes ces années; mais tout de même, cela lui faisait drôle de se retrouver seule, assise à la grande table en bois. On lui avait pourtant souvent dit que c'était là le moment le plus pénible, le retour du cimetière. Tout s'était bien passé, tout se passe toujours bien d'ailleurs. L'église était pleine. Au cimetière, il lui avait fallu se faire embrasser par tout le village. Jusqu'à la vieille Thibault qui était là, elle qu'on n'avait pas vue depuis un an au moins. Depuis l'enterrement d'Emilie Martin? Impossible de se souvenir. Par contre, Angèle aurait sans doute pu citer le nom de tous ceux qui étaient là aujourd'hui. André, par exemple, qui lui faisait tourner la tête, au bal, il y a bien quarante ans de cela. C'était avant que n'arrive Baptiste. Baptiste et ses yeux bleus, Baptiste et ses chemises à fleurs, Baptiste et sa vieille bouffarde, qu'il disait tenir de son père, qui lui-même... En fait ce qui lui avait déplu aujourd'hui, ç'avait été de tomber nez à nez avec Germaine Richard, à la sortie du cimetière. Celle-là, à soixante ans passés, elle avait toujours l'air d'une catin. Qu'elle était d'ailleurs.

Pascal Mérigeau - Quand Angèle fut seule...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
araucaria   06 juillet 2021
Nouvelles à chute de Nathalie Lebailly
Lucien était douillettement recroquevillé dur lui-même. C'était sa position favorite. Il ne s'était jamais senti aussi détendu, heureux de vivre. Son corps était au repos, léger, presque aérien. Il se sentait flotter. Pourtant il n'avait absorbé aucune drogue pour accéder à cette sorte de béatitude. Lucien était calme et serein naturellement; bien dans sa peau, comme on dit. Un bonheur égoïste, somme toute.

Claude Bourgeyx - Lucien
Commenter  J’apprécie          50
katalouna   16 novembre 2012
Nouvelles à chute de Nathalie Lebailly
La douleur finit par être si forte qu'il faillit perdre la raison. Et puis,soudain,ce fut comme si les mains de Dieu l’écartelaient. Une lumière intense l'aveugla. Ses poumons s’embrasèrent. Il poussa un cri.

En le tirant par les pieds, la sage-femme s’exclama, d'une voix tonitruante:"C'est un garçons !"

Lucien était né.
Commenter  J’apprécie          50
Enric   01 novembre 2015
Nouvelles à chute de Nathalie Lebailly
Il aurait été beau encore ! Maus il était laid
Commenter  J’apprécie          60
leinycmj   01 novembre 2015
Nouvelles à chute de Nathalie Lebailly
Le ciel m'a confié ton cœur .

Commenter  J’apprécie          60
olivberne   14 avril 2014
Nouvelles à chute de Nathalie Lebailly
Très rapidement, j'ai donc été amené à conclure que ce serait un vrai service à lui rendre que de la débarrasser de Georges. Un service dont elle ne me saurait évidemment aucun gré si elle apprenait que je le lui avais rendu, mais il importe de savoir faire malgré eux le bien de ceux qu'on aime.

Elle le pleurerait sans doute pendant quelques temps, mais tout s'oublie. Elle l'oublierait. Dans mes bras.

Fred Kassak, "Iceberg"
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

la nouvelle lucien

qui est lucien ?

un bebe
une femme
un homme
un singe

6 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Nouvelles à chute de Nathalie LebaillyCréer un quiz sur cet auteur