AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.43 /5 (sur 1812 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Madison, Wisconsin, États-Unis , le 06 juin 1973
Biographie :

Patrick Rothfuss, Pat pour les intimes, vit dans le Wisconsin, où il enseigne à University of Wisconsin-Stevens Point.

À ses heures perdues, il tient une chronique satirique dans un hebdomadaire, anime l'émission "The Story Board" sur la chaine Geek & Sundry sur Youtube, pratique la désobéissance civile et tâte de l'alchimie. Il aime les mots, rit souvent et refuse de danser.

Pour découvrir ce sacré personnage, Pat tient un blog qu'il entretient très régulièrement et où il partage ses expériences d'auteur, organise des concours de photos autour de son œuvre, présente son action caritative (Worldbuilders), parle avec amour de son fils Oot, et livre plein d'anecdotes, dessins et vidéos farfelues.

"Le Nom du vent", premier tome de la trilogie "Chronique du tueur de roi", est son premier roman. Le second volume "La Peur du sage" a d'ors et été récompensé par le David Gemmell Award en 2012. En 2014, il a publie également publié la novella "La Musique du silence" .
+ Voir plus
Source : amazon.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
On his latest Twitch stream, Patrick Rothfuss answers the fan question about releasing date of the book 3 and more! (28 April 2020)
Citations et extraits (278) Voir plus Ajouter une citation
fnitter   21 juillet 2016
Chronique du tueur de roi, 1ère journée : Le Nom du vent de Patrick Rothfuss
Quand tu as une femme, tu es heureux.

Si tu en as deux, tu es épuisé.

Quand tu en as trois, elles se haïssent.

Quand tu en as quatre, c'est toi qu'elles haïssent.
Commenter  J’apprécie          939
fnitter   17 juillet 2016
Chronique du tueur de roi, 1ère journée : Le Nom du vent de Patrick Rothfuss
Il y a deux façons de perdre un ami à coup sûr. Il suffit de lui emprunter de l'argent ou de lui en prêter.
Commenter  J’apprécie          850
fnitter   20 juillet 2016
Chronique du tueur de roi, 1ère journée : Le Nom du vent de Patrick Rothfuss
Le pouvoir en soi, ce n'est pas mal, et la bêtise est en général inoffensive. C'est le pouvoir et la bêtise conjugués qui sont dangereux.
Commenter  J’apprécie          780
fnitter   13 juillet 2016
Chronique du tueur de roi, 1ère journée : Le Nom du vent de Patrick Rothfuss
Un demi-sou par tête, c'est ça! celui qui n'a pas de tête entre gratis. Merci Monsieur.

(...) Un demi-sou, même pour les têtes vides c'est plein tarif.
Commenter  J’apprécie          730
fnitter   22 juillet 2016
Chronique du tueur de roi, 1ère journée : Le Nom du vent de Patrick Rothfuss
L'étiquette, c'est un ensemble de règles que les gens utilisent pour pouvoir se montrer grossiers en public les uns envers les autres.
Commenter  J’apprécie          672
Lefso   23 avril 2011
Chronique du tueur de roi, 1ère journée : Le Nom du vent de Patrick Rothfuss
La plus remarquable des facultés de notre esprit est sans doute sa capacité à faire face à la douleur. Selon la pensée classique, l'esprit est doté de quatre portes, que chacun franchit selon la nécessité qui l'y pousse.

La première, c'est celle du sommeil. Le sommeil nous procure un abri loin du onde et de toutes ses souffrances. Le sommeil facilite la passage du temps, mettant à distance ce qui nous fait mal. Lorsqu'une personne est blessée, bien souvent, elle perd connaissance. De même, quelqu'un qui apprend une nouvelle bouleversante pourra s'évanouir. franchir cette première porte, c'est la façon dont l'esprit se protège de la douleur.

La deuxième porte est celle de l'oubli. Il est des blessures trop profondes pour guérir, du moins pour s'en rétablir promptement. De surcroît, nombre de souvenirs sont tout simplement trop douloureux et on ne peut en espérer aucun apaisement. Le vieux dicton selon lequel "le temps guérit tous les maux" est faux. Le temps guérit la plupart des maux. Le reste est dissimulé derrière cette porte.

La troisième porte est celle de la folie. Il y a des moments où 'esprit subit un tel choc qu'il se réfugie dans la démence. Bien qu'il semble difficile de pouvoir en tirer quelque bénéfice que ce soit, c'est pourtant le cas : il est des moments où la réalité n'est que souffrance et pour échapper à cette souffrance, l'esprit doit s'affranchir de la réalité.

La dernière porte est celle de la mort. L'ultime recours. Rien ne peut nous atteindre une fois que nous sommes morts, du moins c'est ce que l'on nous a dit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          520
fnitter   15 juillet 2016
Chronique du tueur de roi, 1ère journée : Le Nom du vent de Patrick Rothfuss
Sur lui je ferai descendre et la faim et le feu

Jusqu'à ce qu'il connaisse

L'abomination de la désolation.

Et que tous les démons qui peuplent les ténèbres

Comprennent enfin, avec stupeur,

Que, sans répit, la vengeance

Dévore le cœur de l'homme.
Commenter  J’apprécie          512
fnitter   16 juillet 2016
Chronique du tueur de roi, 1ère journée : Le Nom du vent de Patrick Rothfuss
Un nœud peut être tout aussi bien le point fort que le point faible d'un cordage. Cela dépend entièrement du soin que l'on a mis à son exécution.
Commenter  J’apprécie          450
basileusa   09 juin 2013
Chronique du tueur de roi, 1ère journée : Le Nom du vent de Patrick Rothfuss
Vers la fin de l'été, j'ai surpris une conversation qui m'a tiré de ma bienheureuse ignorance.Lorsqu'on est enfant , on pense rarement à l'avenir. C'est cette innocence qui nous autorise à nous amuser,plaisir refusé à la plupart des adultes. Le jour où l'on pense à l'avenir est celui où l'on abandonne l'enfance.
Commenter  J’apprécie          351
boudicca   21 novembre 2012
Chronique du tueur de roi, 2ème journée, Partie 2 : La peur du sage de Patrick Rothfuss
Nul homme n'est brave s'il n'a jamais parcouru une centaine de kilomètres à pied. Si tu veux vraiment te connaître, marche jusqu'à ce que plus personne ne connaisse ton nom. Tous les hommes sont égaux devant le voyage. Une longue route t'en apprendra davantage sur ton compte que cent ans d'examen de conscience.
Commenter  J’apprécie          332
CONVERSATIONS et QUESTIONS sur Patrick Rothfuss Voir plus
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Opéras du XIXe siècle et littérature : 3e partie

Tancredi (Tancrède) de Gioachino Rossini - 1813

Alexandre Dumas père
Voltaire
Victor Hugo

16 questions
5 lecteurs ont répondu
Thèmes : opéra , littérature , théâtreCréer un quiz sur cet auteur