AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.87 /5 (sur 49 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Manchester , le 15/06/1963
Biographie :

Paul Shipton est un écrivain britannique spécialisé dans la littérature d'enfance et de jeunesse et les novélisations.

Il a fait ses études à l'Emmanuel College de Cambridge et à l'Université de Manchester où il obtient des maîtrises en études classiques et en philosophie.

Il devient professeur d'anglais à Istanbul, puis, à son retour en Angleterre, il enseigne l'anglais comme langue étrangère, avant d'être éditeur de manuels scolaires. C'est à cette époque qu'il publie son premier roman jeunesse, "Zargon Zoo" (1991).

Il déménage et s'installe à Madison, dans l'État du Wisconsin aux États-Unis, où il travaille comme écrivain et éditeur.

En 1995, il signe un roman policier parodique, "Tirez pas sur le scarabée !" (Bug Muldoon and the Garden of Fear), qui met en vedette Bug Muldoon, un scarabée détective privé.

Il a également signé plusieurs novélisations pour des films, notamment "Cinderella Man" (2006) et "Slumdog Millionnaire" (2010), et des dessins animés, dont "Aristocats" (2013) et "Lilo and Stitch" (2013), ainsi qu'une biographie de Charles Dickens destinée aux jeunes lecteurs.

Il a aussi écrit de romans jeunesse sous le pseudonyme de Paul Cooper.

Il vit avec sa femme et ses deux filles aux États-Unis.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-B   06 janvier 2014
Tirez pas sur le scarabée ! de Paul Shipton
S'il y avait une chose que j'avais apprise dans ce Jardin, c'est que les héros sont rares et très attardés.



Chapitre 9.
Commenter  J’apprécie          280
Nastasia-B   14 janvier 2014
Tirez pas sur le scarabée ! de Paul Shipton
" Très bien, fiston. Dis-nous tout ce qu'il y a à savoir sur ce fameux Club des individualistes. "

Il laissa échapper un long soupir, comme pour dire : " Par quoi dois-je commencer ? " Puis il parla d'une voix tremblante :

" Eh bien, nous sommes des plus inoffensifs. Nous nous rencontrons deux fois par semaine pour... être nous-mêmes.

- Exprimer votre individualité ? En effectuant quelques pas de danse ou en lisant des poèmes ? "

Léopold acquiesça.

" Toute création artistique est la plus grande expression de l'individualité. Nous en avons assez de consacrer nos vies à la fourmilière. De temps en temps, nous voulons agir pour nous-mêmes... "



Chapitre 9.
Commenter  J’apprécie          210
Nastasia-B   10 janvier 2014
Tirez pas sur le scarabée ! de Paul Shipton
Velma et moi avons contemplé le Jardin. À l'autre bout de la pelouse, l'Homme de la Maison était affalé dans sa chaise longue. " Vous croyez qu'il peut se douter de ce qui se passe ? " demanda Velma. Je secouai la tête. " Les humains sont trop bêtes pour voir ce qui se produit autour d'eux. il doit penser que c'est un bel après-midi, rien de plus. "



Chapitre 19.
Commenter  J’apprécie          180
Nastasia-B   15 janvier 2014
Tirez pas sur le scarabée ! de Paul Shipton
" Dites-moi, qu'y a-t-il de si terrible ? Pourquoi traite-t-on une poignée d'individualistes comme une menace envers la fourmilière tout entière ? "

X437-TKP-Frank s'arrêta net. Si je n'avais pas su ce que je savais, j'aurais cru détecter une pointe d'émotion dans sa voix.

" Une fourmi n'a qu'un seul but dans l'existence : servir le Nid. Chacun de nous n'est qu'une partie d'un grand tout. Une fourmi individualiste est une absurdité. C'est comme si un œil ou une patte voulait se séparer de votre corps pour vivre sa vie.

- Vous n'avez jamais envie de penser par vous-même ? demandai-je. De prendre vos propres décisions ? "

La fourmi secoua la tête.



Chapitre 4.
Commenter  J’apprécie          150
Nastasia-B   11 janvier 2014
Tirez pas sur le scarabée ! de Paul Shipton
- Combien croyez-vous que nous soyons dans cette colonie ?

Je ne suis pas très doué pour les devinettes, mais pour faire plaisir à la dame, je tentai : " Huit... dix mille ?

- Réponse fausse, fit la Reine, et sa voix descendit d'une octave : nous ne sommes qu'UN, monsieur Muldoon. Peu importe le nombre d'individus, le Nid ne compte qu'un seul et unique être vivant. Chaque fourmi n'existe que pour servir le Nid. Sans lui, nous ne sommes rien. Grâce à lui, nous sommes complètes. "

Je haussai les épaules.

" Bon, donc, à dix mille près, j'avais touché juste. Et où voulez-vous en venir ?

- Sachez, monsieur Muldoon, que j'ai été mise au courant de... (elle chercha les termes appropriés)... une nouvelle situation qui s'est développée ici même, au cœur de la fourmilière. "



Chapitre 4.
Commenter  J’apprécie          140
gouelan   13 décembre 2015
Tirez pas sur le scarabée ! de Paul Shipton
« Du calme les enfants. Inutile de fourmiller d’impatience. »

Ils ne comprirent pas le jeu de mots. Cela n’avait rien pour m’étonner : les fourmis ne sont pas réputées pour leur sens de l’humour.

Commenter  J’apprécie          130
Nastasia-B   02 janvier 2014
Tirez pas sur le scarabée ! de Paul Shipton
Combien de jeunes insectes innocents rêvaient d'une existence meilleure en dehors du jardin — c'est-à-dire dans la Prairie au-delà du ruisseau ? Ils croyaient y trouver le paradis. Là-bas, ils ne vivraient plus la crainte perpétuelle d'être mangés par un oiseau, une araignée ou le voisin. Bon, moi aussi, j'aime bien les contes de fées, mais je savais que la vie était tout aussi dure dans la Prairie que dans ce trou qui nous sert de demeure.
Commenter  J’apprécie          110
Nastasia-B   25 janvier 2014
Tirez pas sur le scarabée ! de Paul Shipton
Tous les yeux se posèrent sur Léopold.

" C'est une mission suicide ! protesta-t-il. Je ... je ne veux pas mourir.

- Comme nous tous, pensai-je.

Mais Clarissa fit un pas en avant. Sa voix tremblait :

" Écoute Léopold. Nous venons de découvrir la liberté d'être nous-mêmes, d'être des individus. Mais la liberté ne signifie pas l'égoïsme. Être un Individualiste ne signifie pas qu'il faille vivre totalement éloigné des autres. On a toujours besoin d'amis, et on a des responsabilités envers eux. Parfois, il faut oublier ses propres intérêts et combattre pour ceux qu'on aime. Même au péril de sa vie... "

Le discours était plutôt ampoulé, mais je savais qu'elle parlait du fond du cœur.



Chapitre 16.
Commenter  J’apprécie          100
Nastasia-B   03 janvier 2014
Tirez pas sur le scarabée ! de Paul Shipton
Mieux valait me détendre, arrêter de réfléchir. Parfois, les choses arrivent toutes seules, et il est préférable de ne pas savoir pourquoi.
Commenter  J’apprécie          110
Nastasia-B   07 janvier 2014
Tirez pas sur le scarabée ! de Paul Shipton
- Vous aviez raison, Bug, dit la fourmi. Parfois, une fourmi ne dois pas se contenter d'obéir aux ordres. Parfois, il lui faut penser par elle-même et prendre une décision. (Il regarda ses compagnons.) Comme nous venons de le faire.



Chapitre 19.
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Citations humoristiques ...

-Ah ! Dans ce cas, prenez un peu de kouign amann, c'est léger ! - Joli biscuit, drôle de nom. - Kouign veut dire "gâteau", amann, "beurre". C'est une spécialité de Douarnenez. Ce qui était bien, c'était que la recette était incluse dans le nom. Ils proposaient aussi une spécialité plus courante : l'andouille de Guéméné. Les marchands ambulants en vendaient un peu partout à Paris. Sauf devant l'hôtel de Rohan-Guéméné, sur la place Royale : le prince de Guéméné goûtait mal d'entendre sous ses fenêtres les cuisiniers crier "Andouille de Guéméné !" Indice : du chou-fleur

Tout va très bien Madame la Comtesse ! de Francesco Muzzopappa
Au service secret de Marie-Antoinette : L'enquête du Barry de Frédéric Lenormand
Tous tes secrets de Lisa Jewell
Le mystère de Roccapendente de Marco Malvaldi

12 questions
9 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , humour , citations philosophiquesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..