AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.76 /5 (sur 220 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Arras , le 11/10/1887
Mort(e) à : Paris , le 08/01/1976
Biographie :

Pierre Jean Jouve est un poète, romancier et critique français né à Arras le 11 octobre 1887 et mort à Paris le 8 janvier 1976.
Enfant d'une famille bourgeoise et de santé fragile, Pierre Jean Jouve découvre, à seize ans, Baudelaire et Mallarmé, ses maîtres en poésie. Ses premiers vers s'inspirent du symbolisme avant que Jouve ne devienne le chantre de l'unanimisme après sa rencontre avec le groupe de l'Abbaye. Pendant la Première Guerre mondiale, il s'engage comme infirmier dans un hôpital militaire, contractant de graves maladies qu'il part soigner en Suisse et sous influence de Roman Rolland, qu'il y rencontre, il publie des textes pacifistes. De 1921 à 1927, Pierre Jean Jouve traverse une grave crise morale prenant conscience que la poésie est d'essence spirituelle. Il reniera ensuite toute son oeuvre d'avant 1925. Sa rencontre avec la psychanalyste Blanche Reverchon lui révèle la profondeur de l'inconscient. Son oeuvre, marquée par la foi chrétienne, tourne dès lors autour d'Eros et Thanatos, de l'inconscient dominé par la sexualité entravant l'aspiration spirituelle. Pierre se retranche dans la solitude pour lire les grands mystiques et publie les poèmes 'Noces' (1925), 'Sueur de sang' (1933), 'Matière céleste' (1937) et les romans 'Hécate' (1928), 'Vagadu' (1931) et 'Scène capitale' (1935). Durant la Seconde Guerre, il publie une analyse du 'Don Juan' de Mozart (1942) ainsi que 'La Vierge de Paris' (1946), et une 'Défense et Illustration' (1946) de Baudelaire, Rimbaud et Nerval. La poésie de Pierre Jean Jouve se fait le miroir du conflit de l'homme déchiré entre la spiritualité et les instincts.
+ Voir plus
Source : evene.fr, wiki
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Pierre JEAN JOUVE – Portrait (DOCUMENTAIRE, 1991) Un documentaire de Pierre Beuchot réalisé en 1991.

Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (136) Voir plus Ajouter une citation
Pierre-Jean Jouve
coco4649   13 avril 2018
Pierre-Jean Jouve
Toujours …





Toujours la courbe en forme de vague

les hauts et les bas

Voilà c’est tout

Et l’ourlet de la mer la poussée du feuillage

la terrestre fanfare des montagnes

N’ayez pas peur de votre tristesse c’est la mienne

C’est la nôtre c’est la sienne

O grandeur

N’ayez pas peur voici la paix la vie

la vie est admirable

La vie est vaine

La vie est admirable

la vie est admirable

elle est vaine

Commenter  J’apprécie          250
Pierre-Jean Jouve
coco4649   25 mars 2019
Pierre-Jean Jouve
                    NEF





Extrait 1



  Dans un grand jour de royal bleu, aux langues de feu

  De Pentecôte, aux langues de feu sur les arbres,

langues de flammes sur les pierres

  Langues de feu gris sur les gris langues de flammes

vertes sur les verts

  Langues sur les seins de la pierre et langue sur l'im-

mense droite nervée perpendiculaire

  Langues des cloches langue blanche

  Langues sur les monts construits en assises de cons-

truction

  Langues aux fines prisons d'air roues géantes sans

tournement

  Langues sur le sol de la mer

  Langues sur le promontoire où la fugue a perfection

et sur une face inégale plus haute que le firmament

  Langues de feu de Pentecôte et sur un géant de

l'amour à l'Étoile de la mer

  Langues sur l'affouillement du Temple et sur le doux

Sein de la mère.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Gwen21   21 novembre 2012
Paulina 1880 de Pierre-Jean Jouve
[...] elle connaissait un nouveau sentiment terrible, c'était le besoin de l'homme absent.
Commenter  J’apprécie          170
Pierre-Jean Jouve
coco4649   25 mars 2019
Pierre-Jean Jouve
                    NEF





Extrait 2



  Langues de feu sur le nombre pur

  Langues de feu sur le bois de grange

  Mais langues dans le vert violet le gris jaune et le

blanc tout rouge

  Langues au million de figures des âmes toujours ins-

pirées

  Langues de larmes des ardeurs sur tout le Peuple

d'aventure indiscernable et sacré

  Qui souffrit une seule peine au cœur imputrescible

des verres

  Qui souffrit un seul élan fou par le jet terrible de

pierre

  Qui souffrit une seule passion à travers les eaux de la

terre à partir de ce grand sol plat bleu.
Commenter  J’apprécie          140
coco4649   16 août 2018
Oeuvre II : Prose de Pierre-Jean Jouve
Derniers écrits 1974 – 1976





jour d’été…



jour d’été



quel tendre brouillard tremble

autour du fleuve temps



tant de soie déchirée

embue la soie du cœur



le cœur à vif au bout des doigts

tu sens ta perte avec les mains

tu promènes au grand jour

ce vide en toi comme un enfant



***

quel tendre brouillard tremble

autour du fleuve temps





ce monde est ce monde est

paix





la mort riant candide

Commenter  J’apprécie          120
colimasson   27 mars 2014
Paulina 1880 de Pierre-Jean Jouve
La mère de Paulina ne tenait aucun rôle et n’en voulait tenir aucun, suivant l’usage en Italie ; elle avait produit dans les quinze premières années de son mariage sept enfants dont quatre étaient encore vivants ; les ayant voués à la Sainte Providence, elle les regardait s’éloigner tandis que sa vie à elle s’enfonçait toujours plus dans l’Eglise, comme si son mariage n’avait été qu’une parenthèse et si elle retrouvait à quarante-cinq ans son premier destin qui avait été de devenir nonne.
Commenter  J’apprécie          90
Unhomosapiens   29 novembre 2017
Aventure de Catherine Crachat, tome 2 : Vagadu de Pierre-Jean Jouve
Il fallait obtenir de croire, de croire en soi-même et en sa propre vie et en, plus haut que sa vie, "la vision de quelque chose qui est au-delà".
Commenter  J’apprécie          100
Piatka   18 novembre 2018
En miroir. Journal sans date de Pierre-Jean Jouve
La poésie est une âme inaugurant une forme.
Commenter  J’apprécie          110
colimasson   04 avril 2014
Paulina 1880 de Pierre-Jean Jouve
Pendant des heures, presque toute la journée qui suivit, Paulina émerveillée croyait sentir son amant demeuré en elle. […] Elle demeurait couchée autour de ce plaisir si singulier qu’elle éprouvait au centre de son corps, elle rentrait dans l’absolu bonheur près de la terre, du lac et des arbres. Je serai éternellement heureuse. L’effusion de douceur la baignait. Déesse calme et endormie, elle respirait.
Commenter  J’apprécie          80
Unhomosapiens   24 novembre 2017
Aventure de Catherine Crachat, tome 1 : Hécate de Pierre-Jean Jouve
Catherine avait besoin d'argent.

Il y a une horrible soudure entre les problèmes de votre destinée - et l'argent que vous avez dans votre sac. Cet argent, mesure de vos compromissions et chiffre de votre malice, le voilà qui tient votre pensée et votre coeur ?
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox