AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.23 /5 (sur 1088 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : L'Isle-sur-la-Sorgue , le 14/06/1907
Mort(e) à : Paris , le 19/02/1988
Biographie :

René Char est un poète et résistant français.

Il adhère à 22 ans au mouvement surréaliste. Il signe un recueil en commun avec Breton et Eluard mais reprend bien vite son indépendance en 1934.

Son œuvre sera désormais celle d'un solitaire et d'un homme d'action en prise avec son temps : en 1937, il dédie son Placard pour un chemin des écoliers aux 'enfants d'Espagne'.

Démobilisé en 1940, il entre presque aussitôt dans la Résistance sous le nom de guerre d'Alexandre. Cette expérience sera relatée dans "Les Feuillets d'Hypnos" (1946). À ce recueil capital, il convient d'adjoindre les Billets à Francis Curel, datés des années 1941 à 1948 et recueillis dans Recherche de la base et du sommet. Compléments indispensables à la lecture des "Feuillets d'Hypnos", ces documents éclairent de l'intérieur cette expérience fondatrice que fut pour Char celle de la Résistance.

Après la Libération, "Seuls demeurent" (1945), somme des temps de guerre, est suivi du "Poème pulvérisé" (1947), de "Fureur et mystère" (1948) et des "Matinaux" (1950) qui ont mission d'éveiller, au sortir de la réclusion, aux mille ruisseaux de la vie diurne. L'après-guerre laissera Char profondément pessimiste quant à la situation politique française et internationale jusqu'à la fin de sa vie, comme en témoignent "À une sérénité crispée" et "L’Âge cassant" (repris en volume dans "Recherche de la base et du sommet"). Sous ce rapport, ses vues très lucides sont proches de celles d'Albert Camus dans "L'Homme révolté", avec qui il entretiendra une indéfectible amitié.

De 1957 à 1987, René Char vit une immense passion amoureuse avec l'anthropologue Tina Jolas. "La Parole en archipel" qui contient des groupes de poèmes écrits entre 1952 et 1960 (dont "Lettera amorosa") est publié en 1962.

René Char a beaucoup travaillé avec les peintres de son temps : Braque, Miro. On trouve des réalisations nées de ces collaborations au musée François Pétrarque de Fontaine-de-Vaucluse.

En octobre 1987, il épouse Marie-Claude de Saint-Seine, une éditrice. Mais il meurt quelques mois plus tard d'une crise cardiaque.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de René Char   (65)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (57) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Les grands classiques du répertoire N°1 : René Char. “Claire”, suivi de “Fêtes des Arbres et du Chasseur” - Première diffusion sur la Radiodiffusion-Télévision Française : 14/05/1955. Réalisation : Alain Trutat. Musique originale : Pierick Houdy. Chef d'orchestre : Pierre Michel Le Conte. Avec Jacqueline Pagnol, Pierre Vaneck, Roger Blin, Madeleine Sylvain, Jean Mauvais, Pierre Leproux, Gaetan Jor, Jean-Jacques Morvan, Jean Péméja, Roger Pigaut, Jean Topart, Paul Emile Deiber, Lucienne Bogaert, Pierre Larquey, Michel Dumur, Catherine Goetgheluck. Et Cyril Dives à la guitare et l’Orchestre National de la RTF. “Claire” Dans cette suite, René Char suit le cours d’une rivière à laquelle il donne le nom familier de Claire. Il imagine que dans les villages et les lieux qu’elle traverse vivent, participant de l’existence de tous, des jeunes filles et des jeunes femmes appelées également Claire. Mais elles ne sont que des personnifications vivantes de la rivière elle-même. Claire est celle que le poète attend, la “Rencontrée” qui seule lui permet de chasser ses fantômes et de continuer à vivre. Claire est une et plusieurs, toutes celles qui “aiment, rêvent, attendent, souffrent, questionnent, espèrent, travaillent”. À travers les personnages d’un chef d’opérations dans le maquis puis d’un chargé de mission de la Résistance, ce sont ses propres contradictions qu’interroge le poète des “Feuillets d’Hypnos”. Dans “Claire”, il poursuit sous une forme dramatique son analyse à la fois poétique et politique du réel, avoue ses déceptions face à l’hostilité d’un monde qui aurait dû changer et s’est reconstruit, étranger à cette espérance. “Fêtes des Arbres et du chasseur” Poème pour voix et guitare. Deux joueurs de guitare sont assis en plein air dans l’attente du chasseur. Ils échangent des poèmes. Thèmes : Création Radiophonique| Radiodiffusion-Télévision Française| Grands Classiques| Poésie| France Culture| René Char Source : France Culture

+ Lire la suite
Podcasts (15) Voir tous


Citations et extraits (1216) Voir plus Ajouter une citation
René Char
raton-liseur   11 janvier 2013
René Char
Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront.
Commenter  J’apprécie          6842
René Char
Piatka   15 juin 2013
René Char
Il n'y a que deux conduites avec la vie : ou on la rêve ou on l'accomplit.
Commenter  J’apprécie          3160
René Char
milamirage   06 février 2013
René Char
L'impossible,

nous ne l'atteignons pas,

il nous sert de lanterne.
Commenter  J’apprécie          2490
René Char
blanchenoir   10 août 2014
René Char
Impose ta chance,

Serre ton bonheur et va vers ton risque.

A te regarder, ils s'habitueront.
Commenter  J’apprécie          2461
René Char
Kittiwake   03 décembre 2015
René Char
L'essentiel est sans cesse menacé par l'insignifiant.
Commenter  J’apprécie          2463
René Char
filippo   06 avril 2016
René Char
“Avec ceux que nous aimons, nous avons cessé de parler, et ce n'est pas le silence.”

René Char
Commenter  J’apprécie          1770
René Char
Piatka   18 octobre 2014
René Char
Vivre, c'est s'obstiner à achever un souvenir.
Commenter  J’apprécie          1690
René Char
Nastasia-B   30 janvier 2015
René Char
Un poète doit laisser des traces de son passage, non des preuves. Seules les traces font rêver.



LA PAROLE EN ARCHIPEL.
Commenter  J’apprécie          1621
René Char
Eve-Yeshe   13 mars 2014
René Char
Ne te courbe

que pour

aimer. Si tu meurs, tu

aimes encore.



(le poème pulvérisé).
Commenter  J’apprécie          1460
Malaura   03 juillet 2012
Fureur et Mystère de René Char
Allégeance



Dans les rues de la ville il y a mon amour. Peu importe où il va dans le temps divisé. Il n'est plus mon amour, chacun peut lui parler. Il ne se souvient plus; qui au juste l'aima?



Il cherche son pareil dans le vœu des regards. L'espace qu'il parcourt est ma fidélité. Il dessine l'espoir et léger l'éconduit. Il est prépondérant sans qu'il y prenne part.



Je vis au fond de lui comme une épave heureuse. A son insu, ma solitude est son trésor. Dans le grand méridien où s'inscrit son essor, ma liberté le creuse.



Dans les rues de la ville il y a mon amour. Peu importe où il va dans le temps divisé. Il n'est plus mon amour, chacun peut lui parler. Il ne se souvient plus; qui au juste l'aima et l'éclaire de loin pour qu'il ne tombe pas?

Commenter  J’apprécie          1270

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Personnages de romans policiers

Les personnages de Miss Marple et d'Hercule Poirot créés par Agatha Christie sont bien connus. Son duo de détectives l'est un peu moins. Quels sont leurs noms?

Tom et Annie Bingham
Tommy et Tuppence Beresford
Bill et Suzan Beresford

15 questions
386 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , personnages , enquêtesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..