AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.4 /5 (sur 24 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Régis Dubois est Docteur en cinéma, auteur, journaliste, réalisateur et enseignant en BTS & Bachelor audiovisuel.

http://lesensdesimages.com

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (10) Ajouter une citation
koalas   09 avril 2016
Otis Redding de Régis Dubois
Plus que quiconque, il excellait dans l'art de la soul music, la musique de l'âme.
Commenter  J’apprécie          190
Pecosa   25 mai 2019
Drive-in & Grindhouse Cinema - 1950'S-1960'S de Régis Dubois
REVENGE OF THE VIRGINS



Un groupe de cowboys avides d'or part en expédition dans les terres vierges de Californie. Ils seront décimés les uns après les autres par une poignée de femmes indiennes bien décidées à protéger leurs terres.

L'argument du film, ce sont bien sûr ces indiennes de carnaval (maquillées et perruquées) qui ont la particularité de se promener en monokini à franges et les seins nus. C'est d'ailleurs par un défilé de playmates prédatrices armées d'arcs que le film commence, de façon à captiver d'entrée de jeu l'attention du spectateur.
Commenter  J’apprécie          154
Pecosa   28 mai 2019
Drive-in & Grindhouse Cinema - 1950'S-1960'S de Régis Dubois
BLOOD FEAST

Pour l'anniversaire de sa fille, une riche habitante de Miami commande à un traiteur égyptien un repas "spécial". Elle ignore que ce dernier, adorateur de la déesse Ishtar, lui concocte un festin sacrificiel préparé à partir d'ingrédients humains (coeur, cervelle, oeil...) selon une très vieille recette antique. Pour ce faire, l'inquiétant Ramses assassine de belles jeunes filles en les mutilant.
Commenter  J’apprécie          142
Pecosa   24 mai 2019
Drive-in & Grindhouse Cinema - 1950'S-1960'S de Régis Dubois
CAT-WOMEN OF THE MOON



Cinq scientifiques dont une femme (Marie Windsor) voyagent au sein de la fusée spatiale Moon Rocket 4. Avant même d'arriver à destination, Helen ressent bizarrement des sensations de déjà-vu (elle est sans le savoir manipulée par télépathie) et guide l'équipage vers une grotte lunaire où l'air est respirable et où vivent outre des araignées géantes, des habitantes énigmatiques "sexy": "huit femmes-chat", dernières représentantes d'une civilisation millénaire en voie d'extinction. Bien décidées à échapper à leur fatal destin, les félines projettent en secret, avec l'aide de leur alter ego terrienne, de s'emparer de la fusée des visiteurs mâles et accessoirement, de les éliminer.

Scènes clés:

La danse des cat-women interprétée par les "Hollywood cover girls" est un grand moment de kitscherie cinéphilique: tenues noires moulantes maquillage, décors antiques...
Commenter  J’apprécie          138
Stockard   26 février 2020
Spike Lee, un cinéaste controversé de Régis Dubois
Il faut dire que depuis le début des années quatre-vingt-dix, le gangsta' rap avait littéralement noyauté la culture hip-hop, mais aussi la culture noire en général, les médias et le cinéma (qu'on songe à tous ces urban films sur les gangs du « cinéma new-jack »). D'ailleurs, un an après la sortie de Clockers, la star du rap Tupac Shakur était assassinée lors d'un drive-by shooting, et un an plus tard ce serait le tour de Notorious B.I.G, tué dans des conditions similaires. Avec ce film-ci, Spike Lee espérait éveiller les consciences des jeunes Afro-Américains, mais aussi mettre un terme à cette mode hollywoodienne de films ultra-violents en désacralisant le mode de vie gangsta' : « J'espère qu'avec ce film on verra la fin de ce genre de "Black-Urban-Hip-Hop-Drugs-Shoot'em Up-Gangsters movies" Je pense que les réalisateurs noirs ont fait assez de films comme ça. »
Commenter  J’apprécie          131
Pecosa   27 mai 2019
Drive-in & Grindhouse Cinema - 1950'S-1960'S de Régis Dubois
THE BLOB

Steve Andrews (Steve McQueen) et Jane Martin, deux ados qui flirtent innocemment dans une voiture sous une belle nuit étoilée, assistent à l'atterrissage d'une météorite non loin de leur petite ville de Dowingtown en Pennsylvanie. Partis à la recherche de l'OVNI, ils découvrent vite qu'il s'agit en fait d'une matière vivante, gélatineuse et rouge venue de l'espace et qui s'attaque aux humains. Initialement de la taille d'une balle de golf, le "Bloc" grossit à vue d'oeil à mesure qu'il absorbe les uns après les autres les habitants de la paisible bourgade. Steve tente alors en vain d'alerter les autorités qui ne le prennent pas au sérieux, jusqu'à ce que la chose atteigne des proportions démesurées et que l'état d'urgence soit décrété. La bête increvable sera finalement neutralisée et gelée grâce à des extincteurs, puis transportée en Arctique.
Commenter  J’apprécie          130
Stockard   23 février 2020
Spike Lee, un cinéaste controversé de Régis Dubois
« Le truc marrant, c'est quand les Blancs accusent les Noirs, quand ils leur disent "Pourquoi êtes-vous tellement en colère ?"... S'ils ne savent pas pourquoi les Noirs ont les boules, il n'y a plus aucun espoir. C'est un miracle que les Noirs américains soient tellement bonasses et joviaux. Je ne crois pas avoir tant de colère en moi. Je ne suis pas plus furieux que j'en ai le droit. »

Spike Lee
Commenter  J’apprécie          132
tristantristan   04 décembre 2017
Le cinéma des Noirs américains entre intégration et contestation de Régis Dubois
Une enquête menée en 1971 par le Variety révèle que les Afro-Américains constituent à eux seuls plus de 30% du public cinéphile(...)Rien d'étonnant dès lors à ce qu'après le succès de Sweetback's Baadasssss Song (...) Hollywood lance une vaste offensive pour récupérer ce jeune public noir providentiel qui avait fait le succès inattendu de ces petits films africains-américains.(...) Superfly de Gordon Parks Jr. (Warner Bros.), sur l'histoire d'un dealer en quête de rédemption, vint confirmer le potentiel commercial de tels films, peu coûteux, assurés d'attirer un large public noir et donc très rentables.



Incipit du chapitre 2 La Blaxploitation

Commenter  J’apprécie          20
BO   26 octobre 2017
Le cinéma noir américain des années Obama de Régis Dubois
Extrait de l’avant-propos :



Il y a exactement vingt ans je faisais paraître mon premier ouvrage intitulé Images du Noir dans le cinéma américain blanc (1980-1995) chez l’Harmattan. Je ne me doutais pas alors que deux décennies plus tard j’écrirais mon douzième livre et qu’il porterait encore sur la question des Afro-américains au cinéma. D’autant qu’en 2005 je publiais un essai-somme sur la question, Le cinéma des Noirs américains entre intégration et contestation dans la prestigieuse collection 7e Art du Cerf. Mais voilà, trois ans seulement après sa parution, l’Amérique élisait un Président noir et un nouveau chapitre de l’histoire du cinéma afro-américain s’ouvrait.



Aujourd’hui, alors que l’ère Obama s’est achevée, il m’a semblé qu’il fallait compléter cette longue réflexion commencée au siècle dernier. Beaucoup de films emblématiques sont sortis durant ces huit années écoulées – au nombre desquels Le Majordome, 12 Years a Slave, Dear White People, Fruitvale Station ou encore Birth of a Nation – de nombreux réalisateurs afro-américains ont émergé (de Tyler Perry à Nate Parker) et de nouvelles tendances semblent clairement se dessiner en comparaison du cinéma de Blaxploitation des années 70 ou du cinéma New Jack des années 90. Un bilan s’imposait donc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BO   25 octobre 2017
Eldridge Cleaver : Vies et morts d'une Panthère noire de Régis Dubois
Mais ce qui m’apparaît maintenant très clairement, au terme de ce long cheminement, c’est que la vie d’Eldridge Cleaver raconte d’abord et avant tout une histoire de l’Amérique, et qu’à l’instar d’un Elvis Presley, d’une Betty Page ou d’un Charles Manson, il fait définitivement partie des icônes de ce pays étonnant, traversé de contradictions, d’excès et de contrastes, capable du meilleur comme du pire…
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Olivia de Havilland

En 2020 Olivia de Havilland est considérée comme la seconde actrice la plus âgée au monde, juste après Renée Simonot, qui est la mère de:

Jane Birkin
Gérard Depardieu
Catherine Deneuve

8 questions
62 lecteurs ont répondu
Thèmes : Actrices , hollywood , cinema , adapté au cinéma , littérature , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur