AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2070612570
Éditeur : Gallimard Jeunesse (15/03/2007)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 196 notes)
Résumé :
C'est une longue histoire, une histoire de grand amour, de grande tragédie, de magie et de mystère, de triomphe et de désastre.
C'est mon histoire.

Mais c'est l'histoire surtout de la Table ronde où, autrefois, siégeait une assemblée de chevaliers, les hommes les meilleurs et les plus valeureux que le monde ait jamais connus.

Je commencerai par le commencement, quand j'étais encore un enfant à peine plus âgé que tu ne l'es aujo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (49) Voir plus Ajouter une critique
MuD
17 août 2010
Un jeune garçon de notre époque est amené à suivre les aventures d'Arthur, de Merlin et des chevaliers de la Table Ronde et de manière très agréable, par un récit simple et bien mené, dans un style contemporain, nous comprenons ce qui a fait le succès des récits de chevalerie. Toute l'histoire de Bretagne est évoquée dans ce roman qui permettra aux plus jeunes lecteurs (collège) se s'approprier facilement les légendes de la Table Ronde.
Commenter  J’apprécie          340
Joana
18 novembre 2010
L'auteur nous raconte l'histoire du roi Arthur, avec une simplicité étonnante, car l'histoire de ce roi est très dur à expliquer et dans ce livre elle l'est très bien. Les aventures du roi sont périlleuses et il évite avec justesse la mort. L'auteur nous raconte, dans plusieurs chapitres, les aventures de Tristan, Lancelot, Gauvain et Perceval, et cela nous donne encore plus d'indications sur ces chevaliers de la Table Ronde, et j'ai aimé leurs aventures, car ont les apprend un peu mieux. A la fin c'est assez triste, car juste pour une histoire d'amour, les chevaliers de la Table Ronde se dispersent et meurent...
En mettant Arthur comme narrateur, le lecteur se sent proche du personnage et partage ses aventures. Quand j'ai lu les livres de Chrétien de Troyes j'ai senti une légère différence d'écriture avec ce roman, car celui-ci est destiné à un public de environ 10 ans et les romans de Chrétien de Troyes sont destinés à un public collégiens et adultes. A la fin du roman j'ai eu envie de lire d'autres romans sur la Bretagne et ses légendes, et je pense les ajoutés à ma PAL. Ce livre mérite d'être lu et relu, autant que par les jeunes que par les personnes plus âgés. Il y a un mot pour définir ce livre; magnifique, car je l'ai vraiment adoré ! Découvrez vite ce roman d'aventures à couper le souffle...
Lien : http://lecturesdejoana.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
IreneAdler
28 octobre 2016
Tout semble aller pour le mieux au royaume de Logres, pendant des années, même avec 150 chevaliers plus ou moins à demeure. Enfin, jusqu'à la trahison de Lancelot et de Guenièvre.
Très honnêtement, je pense que les connaisseurs de la légende arthurienne ne vont rien apprendre. En revanche, c'est une bonne introduction soit pour les enfants ou les ado (les chevaliers et Arthur, ça marchent toujours) soit des adultes qui veulent en connaitre les grandes lignes (avec Tristan et Iseut en prime), avant d'aller ou non plus loin. C'est plus accessible que les textes médiévaux, qui ne sont pas toujours traduit en français moderne (là, je pense surtout aux enfants), tout en restant fidèle à leur esprit.
La légende arthurienne à la BnF :
http://expositions.bnf.fr/arthur/
Commenter  J’apprécie          180
Pas-chacha
20 octobre 2016
L'épopée du roi Arthur et de ses chevaliers de la table ronde est ici relatée. C'est un condensé très bien réalisé. Nous apprenons la triste histoire de Lancelot et Guenièvre, de Tristan et Iseult, nous suivons un peu Mordred, Merlin, Gauvain, Galaad et Perceval.
Peu de passion dans ces pages, mais un très bon résumé de ces fameuses histoires. Une bonne entrée en matière, à accompagner bien sûr, les vertus, les soifs de vengeance, les histoires d'amour contrariées n'étant pas toujours simples à analyser.
Bref, un roman jeunesse facile à lire qui donnera envie au lecteur de creuser les légendes.
Commenter  J’apprécie          140
PetiteNoisette
20 septembre 2011
Enfin un titre sur la légende arthurienne réellement accessible aux jeunes !! Il fallait bien un auteur aussi talentueux que Michael Morpurgo pour réaliser cet exploit qui semble bien compliqué !
Dans ce roman, c'est Arthur lui-même qui raconte son histoire à un petit garçon de notre époque. Si au début j'ai trouvé ça sympa (ça permet au jeune lecteur de s'identifier), finalement je n'y ai pas trop vu l'intérêt. Surtout qu'Arthur est toujours vivant, 14 siècles après ses aventures et qu'il dit attendre qu'on vienne demander son aide. Mouais. Mais bon, cela est une toute petite partie du roman que l'on met vite de côté. Arthur raconte son histoire avec du recul et de l'intelligence. Il raconte toute l'histoire, même la fin. Ce qui est vraiment intéressant car c'est rare que l'histoire se finisse. D'habitude on s'arrête avant la décadence du royaume.[...]
Lien : http://blogonoisettes.canalb..
Commenter  J’apprécie          160
Citations & extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Juju06Juju0605 janvier 2015
-C'est la première fois que je tue un homme, murmura perceval et il tourna yeux vers moi des yeux pleins de larmes. Ce n'est pas la même chose que tuer un animal, n'est-ce pas, messire? Pourtant, c'était tout aussi facile. Et tout cela pour un gobelet!
-Vous n'avez aucun reproche à vous adresser,lui dit Gauvain en l'entourant d'un bras consolateur, vous n'avez rien fait de mal. C'est lui qui a choisi de mourir, et, d'ailleurs, mourir n'a rien de terrible. la mort fait partie de la vie. À la minute où nous naissons, nous sommes condamnés à mourir. L'important, c'est ce que nous faisons tant que nous sommes vivants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
CarosandCarosand12 juillet 2013
Ce n'est pas la solution, Arthur, me dit-il. Ne vous ai-je pas appris que le mal ne peut jamais détruire le mal ? Seul le bien peut y parvenir.
Commenter  J’apprécie          381
book-en-stockbook-en-stock13 janvier 2016
Il y a quelque chose d'inéluctable dans un orage: l'accalmie pendant laquelle l'air devient lourd, pesant, la lumière qui baisse lorsque les nuages noirs s'amoncellent, l'inquiétant souffle tiède qui précède la tempête et, soudain, les premières grosses gouttes de pluie. On ne peut pas lutter, on ne peut pas fuir. on ne peut qu'attendre et subir. On a hâte d'en voir la fin. On sait que cela passera, que le ciel redeviendra limpide et que le monde entier sera frais et pimpant. Je savais que c'était l'embellie précédent la tempête.

p.216-217
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
PetiteNoisettePetiteNoisette20 septembre 2011
Hector, le frère de Lancelot, fut abattu par Gauvain sous les murs du château, et son cadavre traîné triomphalement par les pieds jusque dans notre camp.
Commenter  J’apprécie          150
CarosandCarosand12 juillet 2013
La mort fait partie de la vie. A la minute où nous naissons, nous sommes condamnés à mourir. L'important, c'est ce que nous faisons tant que nous sommes vivants.
Commenter  J’apprécie          140
Videos de Michael Morpurgo (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Morpurgo
Payot - Marque Page - Michael Morpurgo - Le Mystère de Lucy Lost
autres livres classés : légendes arthuriennesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





. .