AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.96/5 (sur 27 notes)

Biographie :

Héritier d’une presse alternative partant des seventies pour déboucher sur l’ère d’Internet en passant par les années 80, Carbone a débarqué en ligne en avril 2017 avec la furieuse envie de prendre la la pop culture dans toute sa dimension hybride, transversale et non policée par les agences du nouveau monde numérique.

Allant chercher dans la sortie du mercredi les fondations d’hier ou dans le livre de demain le film qui parle des réalités d’aujourd’hui, Carbone veut faire le lien des Goonies à Jeff Nichols, de 2001 l’odyssée de l’espace aux pionniers de l’aéronautique fans d’Aleister Crowley, grand gourou de l’occultisme.

Moins journal d’information et d’actualité que manuel inachevé d’exploration croyant encore dans la critique, Carbone est un projet indépendant né d’une envie de proposer un regard enrichi, insolite, exigeant mais jamais élitiste sur la pop culture. Un regard qui laisse aussi la part belle aux fictions : qu’elles soient dessinées, littéraires ou numériques, Carbone leur donne une place de choix en truffant ses pages de feuilletons, de planches et d’illustrations qui s’imbriquent dans nos contenus pour mieux les prolonger.
+ Voir plus
Source : Revue Carbone
Ajouter des informations
Bibliographie de Revue Carbone   (3)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
La vague des scénaristes britanniques qui a déferlé sur le comics de super-héros américain dans les années quatre-vingt s’est brisée ; laissant certains de ses protagonistes ramer vers les sirènes du cinéma ou de la littérature, Grant Morrison, lui, continue de surfer le même rouleau.
Commenter  J’apprécie          120
Corben nous donne à voir autre chose qu'une paire de fesses. Il nous suggère que notre corps n'est qu'une maison pour nos sentiments et nos passions, l'abri donné à nos souvenirs et à nos désirs, l'antre de nos pulsions - la demeure de notre être. Il est monstrueusement disproportionné, peut-être, mais c'est que notre âme et notre conscience le sont aussi.
Commenter  J’apprécie          00
C'est ce qui distingue le gothique américain du gothique anglais, centré davantage sur le couple et la famille : aux Etats-Unis, la maison devient le modèle réduit de la nation.
Commenter  J’apprécie          00
La maison c'est la famille et la famille c'est l'horreur.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Revue Carbone (33)Voir plus

Quiz Voir plus

Encore une potacherie

Scène de la vie quotidienne - Bonjour chéri, tu n'as pas oublié des passer au supermarché j'espère - désolé chérie, j'ai complétement zappé, j'ai eu une journée de M.... Mon boss a encore pété un câble... - on se passera de spaghetti dans les carbonara ! Question à 100 balles Quelle est la nationalité du monsieur de cette saynète ?

Polonais
Tchèque
Roumain
Italien

1 questions
30 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}