AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.54 /5 (sur 313 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Logan, Utah , 1947
Biographie :

Ron Carlson est un écrivain américain.

Après des études de lettres, il devient professeur dans le Connecticut puis à l'université d'Arizona où il commence à enseigner le creative writing avant de devenir directeur de ce département. Il enseigne aujourd'hui la littérature à l'université de Californie, à Irvine, et vit à Huntington Beach.

Ses nouvelles ont été publiées dans de nombreux magazines, du New Yorker à GQ. Ron Carlson collabore également aux cahiers livres du New York Times et du Los Angeles Times.

Il est l'auteur de plusieurs recueils de nouvelles et de cinq romans qui ont reçu de nombreuses distinctions aux États-Unis.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Poets & Writers editor in chief Kevin Larimer leads a conversation with poet Harryette Mullen, fiction writers Ron Carlson and Charles Yu, and LA Times columnist and author Meghan Daum about the personal, political, and professional rewards, ramifications, and reasons for doing what we do.
Citations et extraits (60) Voir plus Ajouter une citation
pyrouette   18 juin 2017
Le signal de Ron Carlson
Les bonnes manières, toutes sans exception, sont des protections. Elles peuvent être plus efficaces que les muscles dans les endroits visqueux.
Commenter  J’apprécie          181
JIEMDE   06 juillet 2018
Cinq ciels de Ron Carlson
- Tu crois au hasard ? demanda Darwin.



- Je crois en tout, répondit Arthur Key. Je crois au travail. Je crois au jour, à la nuit et au moment où le jour est fini et où il ne fait pas encore nuit, quel que soit le nom qu'on lui donne.
Commenter  J’apprécie          130
pyrouette   19 juin 2017
Le signal de Ron Carlson
Il y a trop de montagnes dans ma vie pour qu'on y mette un avion.
Commenter  J’apprécie          130
hoel   10 janvier 2011
Le signal de Ron Carlson
Il était aussi loin des routes qu'on pouvait l'être dans ce pays, et il avait la sensation primitive et rare d'être la première personne à marcher ici, et quelques minutes plus tard, à marcher ailleurs. Depuis le début du temps. Ce plateau rocheux incliné était nu et indifférent ; parfois, certains endroits révélaient leur indifférence. Ils étaient là depuis une éternité et y resteraient. Les rochers se fichaient de ce qui arrivait à l'homme, ils s'en fichaient il y a mille ans et ils s'en ficheraient dans mille milliers d'années. Partout autour de lui, il voyait des rochers qui s'en fichaient et s'en ficheraient toujours. C'était exaltant, Mack savait qu'il était en plein mélodrame. Le soleil ici n'avait pas d'âge et il était lui aussi indifférent. Mack sourit.
Commenter  J’apprécie          100
JIEMDE   04 juillet 2018
Cinq ciels de Ron Carlson
Le pare-brise s'opacifiait après chaque passage des essuie-glaces, les pneus cessèrent de coller aux revêtement et désormais, on n'entendait plus qu'un bruit ininterrompu d'éclaboussures rugissantes.

- L'Idaho, dit Ronnie.
Commenter  J’apprécie          110
musaraneus   04 août 2018
Le signal de Ron Carlson
La journée suivante avait été une ascension délirante entre les arbres centenaires, toute une chaîne de montagnes pour deux personnes. Ils étaient certainement les premiers à parcourir ces chemins, ou telle était leur impression, même pour Mack qui ne les avait jamais vus de cette manière auparavant; ils inventèrent chaque virage, chaque tournant, chaque tronc à terre, chaque ruisselet, et ils inventèrent l’air et les heures au fil du jour, doré comme un fruit mûr, un parcours pour installer tôt leur campement et allumer un feu où ils chaufferaient une soupe avec un croûton de pain. Ils prirent leur temps.
Commenter  J’apprécie          90
pyrouette   21 juin 2017
Le signal de Ron Carlson
Quitte à être fauché, autant l’être au bon endroit.
Commenter  J’apprécie          100
blandine5674   07 septembre 2017
Retour à Oakpine de Ron Carlson
- Comment est-il possible que l'odeur soit restée la même ?

- Je sais. C'est ta ville natale. C'est comme ça les villes natales.
Commenter  J’apprécie          90
Cerisemarmotte   10 août 2015
Cinq ciels de Ron Carlson
Ronnie appuya ses deux coudes sur la vieille table en bois.

- Mais sérieusement, c'est une drôle de petite ville, tu trouves pas ?

Il se tourna et fit un mouvement de la tête vers les cinq têtes d'antilopes montées sur le vieux mur lambrissé du restaurant :

- J'avais jamais vu ça de ma vie auparavant. Il y a un truc qui me paraît bizarre, là-dedans.

- On est dans l'Ouest, Ronnie. Certaines choses sont différentes.

- Tu sais à quoi elles ressemblent ? Je les ai vues dans le miroir le jour où je suis entré ici, et elles m'ont flanqué une de ces trouilles. J'ai pensé qu'elles observaient tout, comme des juges. J'en ai rêvé, de ces cinq bestioles. Quand j'étais blessé, je les ai vues me regarder.

Key examina son ami quelques instants par-dessus le rebord de son verre tout en savourant la sensation de la bière amère dans sa bouche. C'était un privilège d'être ainsi assis dans une alcôve en sachant que le repas serait bientôt servi. C'était agréable d'avoir un siège avec un dossier. Il s'y appuya.

- C'est une gentille fille, dit Key, et tu te comportes bien. Continue comme ça et tu verras. Ça pourrait bien être un bon endroit pour toi. On va manger ici et ensuite on ira la trouver pour que tu puisses lui donner ton mot, puis on rentrera au campement travailler encore une semaine.

La phrase résonnait comme un travail bien fait : raisonnable et pleine de promesses.

Darwin revint avec son copain Hector. Celui-ci avait une trentaine d'années, il portait une petite toque blanche de cuisinier et un tablier. Key et Ronnie se levèrent pour lui serrer la main. Après les présentations, Hector dit :

- Sa femme m'a enseigné les secrets du métier chez Diff. Vous avez déjà vu la cuisine, là-bas ?

- Non.

- Le père de Diff savait y faire, poursuivit Hector. C'est la plus grande pièce de tout le ranch, mis à part la grange. On faisait de la vraie cuisine.

- Hector est associé ici, dit Darwin. Sa femme enseigne à l'école.

- Alors, on parle ou on mange ? demanda Marion, venue les rejoindre.

Elle tenait les trois grandes assiettes blanches ovales en équilibre, ainsi qu'un panier de petits pains chauds dans un torchon à carreaux.



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
JIEMDE   26 décembre 2019
Retour à Oakpine de Ron Carlson
Les gens ne se battent plus, dit l'homme au bout du bar. Ils s'insultent et ils s'entre-tuent ensuite, mais ils refusent de se battre. C'est trop authentique.
Commenter  J’apprécie          80
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Mon oncle d'Amérique

C'est paradoxal, mon oncle est un chasseur solitaire ...

Francis Scott Fitzgerald
Carson Mc Cullers

13 questions
29 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature américaine , roman , culture littéraire , écrivain , MandragoresCréer un quiz sur cet auteur
.. ..