AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.24/5 (sur 212 notes)

Nationalité : Islande
Né(e) à : Hvammur , 1179
Mort(e) à : Reykholt , le 23/09/1241
Biographie :

Homme politique, diplomate, historien et poète islandais, Snorri Sturluson est le principal écrivain scandinave du Moyen Âge. Auteur de nombreuses sagas et de récits mythologiques, son œuvre constitue une source irremplaçable pour la connaissance de la mythologie nordique.

Fils de Sturla Þórðarson et de Guðný Böðvarsdóttir, il appartient à la famille des Sturlungar, alors la plus influente du pays. Snorri passe sa jeunesse à Oddi, qui est alors l’un des principaux centres intellectuels de l’Islande. Il y découvre aussi bien la culture chrétienne que la littérature traditionnelle norroise : poèmes mythologiques et héroïques et premières sagas retraçant l’histoire des rois de Norvège ou les exploits de héros vikings.

De 1215 à 1219, il est titulaire de la plus haute fonction en Islande, celle de lögsögumaðr (« homme qui dit la loi »), c’est-à-dire qu’il préside l’Alþing (assemblée politique et juridique des hommes libres) et est chargé d’apprendre et de réciter les lois.

En 1218, il est invité à la cour de Norvège par le roi Hakon IV. Il passe deux ans aux côtés du roi et du prince Skuli et profite de son séjour pour approfondir ses connaissances de l’histoire de la Norvège. Mais Hakon a sur l’Islande des visées que Snorri s’est engagé à favoriser. Ce projet lui vaut des ennemis en Islande et, après son échec, sa disgrâce auprès du roi.

Snorri retourne en 1237 en Norvège, où une lutte féroce oppose désormais Hakon et Skuli. Il y reste deux années, aux côtés du prince Skuli, avant de regagner l’Islande, ce que le roi lui avait interdit.

En 1241, après avoir vaincu Skuli, Hakon ordonne au chef du parti norvégien en Islande d’exécuter Snorri, qui meurt assassiné par un homme de main de son gendre dans la nuit du 23 septembre.

La vie de Snorri nous est connue grâce à la Sturlungasaga, rédigée à la fin du XIIIe siècle.

Snorri Sturluson est d'abord l'auteur de l'Edda, aussi appelée Edda de Snorri; on lui doit également une Histoire des rois de Norvège (ou Heimskringla), des origines mythiques au XIIIe siècle.

+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Snorri Sturluson   (12)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
Le soleil vint du sud, sœur de la Lune,
Son bras droit reposant au bord du ciel;
Elle ne savait où se trouvait sa demeure,
La Lune ne connaissait pas son pouvoir,
Les étoiles ne connaissaient pas leur place.
Commenter  J’apprécie          380
C'était à l'origine des temps,
Alors que régnait le néant.
NI sable, ni mer n'y avait,
Ni vagues glacées.
N'existait la terre,
Ni le ciel très haut.
Immense était l'abîme,
Mais nulle plante ne poussait.
Commenter  J’apprécie          160
Thor laissa là ses boucs et commença son expédition aux Iotunheimar, en direction de l'est.
Commenter  J’apprécie          30
 Egil fit ensuite sa demande en mariage à Asgerd, qui voulut consulter son père et Arinbjorn. Ce dernier s’entretint avec sa parente et l’encouragea à prendre Egil pour mari, mais Asgerd fit la même réponse. Les deux amis rendirent alors visite à Bjorn. Celui-ci réagit favorablement, mais dit que la décision devenait revenir à Arinbjorn. Ce dernier parla fortement de l’union et Egil se fiança avec Asgerd. Les noces auraient lieu chez Arinbjorn. Le jour des réjouissances, un somptueux banquet fut organisé et Egil prit Asgerd comme épouse. Il fut de belle humeur tout l’hiver.
Commenter  J’apprécie          50
Point ne savait le soleil
Où ses demeures se situaient.
Point ne savait la lune
Quel pouvoir elle possédait.
Point ne savaient les étoiles
Où leurs sites se trouvaient.
Commenter  J’apprécie          60
La Völuspa
1
Les hommes m’appellent Volva quand je visite leurs maisons,
Une voyante, sage en talismans.
Jeteuse de sorts, adroite en magie.
Les femmes malines me souhaitent toujours bienvenue.
2
Des anneaux, des bracelets et des colliers, je fais don
Pour apprendre le savoir, pour apprendre le Seidr* :
De plus en plus vaste dès lors est ma vision par-delà les Mondes.
3
Dehors, je m’étais assise quand vint les Hommes*,
La Terreur des Dieux, et ils fixèrent mon regard.
Que demandent-ils ? Pourquoi me tentent-ils ?
Je sais où est dissimulé leurs mémoires
Bien cachées dans le puits de Mimir*
Commenter  J’apprécie          40
Gangleri demanda alors : « D'où vient le vent ? Il est si fort qu'il met en mouvement de vastes mers et qu'il attise le feu. Mais tout fort qu'il est, on ne peut le voir. C'est là une étrange création. »
Le Très-Haut répondit : « Il m'est facile de te le dire. À l'extrémité septentrionale du ciel siège le géant appelé Hræsvelg [littéralement : " celui qui dévore les cadavres "]. Il a la forme d'un aigle, et, quand il prend son vol, le vent s'enfle sous ses ailes, comme il est dit ici :

Hræsvelg s'appelle
Celui qui siège aux confins du ciel,
Géant à forme d'aigle.
De ses ailes on dit
Que souffle le vent
Sur tous les hommes. »

Gangleri demanda alors : « Pourquoi y a-t-il une si grande différence entre l'été, qui est chaud, et l'hiver, qui est froid ? »
Le Très-Haut répondit : « Voici une question que ne poserait pas un homme instruit, car tout un chacun peut expliquer cela. Mais, même si tu es ignorant au point d'être à présent le seul à ne rien avoir entendu dire à ce sujet, je veux considérer avec bienveillance le fait que tu préfères poser une question sans discernement plutôt que de demeurer plus longtemps dans l'ignorance de ce qu'il t'est fait obligation de savoir. Le père de Sumar (" été ") s'appelle Svasud. Il mène une vie si heureuse que tout ce qui est doux est appelé, à l'aide de son nom, svasligt (" aimable "). Quant au père de Vetr (" hiver "), il est appelé tantôt Vindloni, tantôt Vindsval, et il est fils de Vasud ; ces parents étaient des êtres au tempérament cruel et au cœur glacial, et Vetr a hérité de leur nature.
Commenter  J’apprécie          30
1. Les poèmes mythologiques

Völuspá — La prédiction de la voyante
Hávamál — L'ode du Très-Haut
Grímnismál — L'ode de Grimnir
Vafþrúðnismál — L'ode de Vafthrudhnir
Baldrs draumar — Les rêves de Baldr
Hymiskviða — Le chant d'Hymir
Þrymskviða — Le chant de Thrym
Alvíssmál — L'ode d'Alviss
Hárbarðsljóð — Le lai d'Harbard
Skírnismál — L'ode de Skirnir
Gróttasöngr — Le chant de Grotti
Grógaldr — L'incantation de Gróa
Fjölsvinnsmál — L'ode de Fjölsvid
Rígsþula — Le poème de Rig
Lokasenna — L'esclandre de Loki
Hyndluljóð — Le lai de Hyndla
Commenter  J’apprécie          40
Loki est beau d'apparence, mauvais de caractère, très changeant dans son comportement. Plus que les autres êtres, il possédait cette sagesse qui est appelée rouerie, ainsi que les ruses permettant d'accomplir toutes choses. Il mettait constamment les dieux dans les plus grandes difficultés, mais il les tirait souvent d'affaire à l'aide de subterfuges.
Commenter  J’apprécie          40
2. Les poèmes épiques

Atlakviða — Le chant d'Atli
Atlamál — L'ode d'Atli
Reginsmál — L'ode de Regin
Fáfnismál — L'ode de Fáfnir
Grípisspá — La prédiction de Grippir
Sigrdrífumál — L'ode de Sigrdrífa
Brot af Sigurðarkviðu — Le fragment du poème de Sigurdr
Sigurðarkviða hin skamm — Le chant bref de Sigurdr
Guðrúnarkviða I — Le premier chant de Gudrún
Helreið Brynhildar — Chevauchée de Brynhild au royaume de Hel -
Guðrúnarkviða II — Le deuxième chant de Gudrún
Guðrúnarkviða III — Le troisième chant de Gudrún
Oddrúnargrátr — La complainte d'Oddrún
Guðrúnarhvöt — L'exhortation de Gudhrun
Hamðismál — L'ode d'Hamdir
Helgakviða Hjörvarðssonar — Le chant de Helgi, fils de Hjörvardhr
Helgakviða Hundingsbana I — Le premier chant d'Helgi, meurtrier de Hundingr
Helgakviða Hundingsbana II — Le deuxième chant d'Helgi, meurtrier de Hundingr
Völundarkviða — Le chant de Völundr
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Snorri Sturluson (388)Voir plus

Quiz Voir plus

La Guerre froide : le Mur de Berlin

En quelle année le mur de Berlin a-t-il été érigé ?

1945
1948
1956
1961

13 questions
470 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , guerre froide , culture générale , humour belge , méduseCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}