AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.96 /5 (sur 686 notes)

Nationalité : Roumanie
Né(e) à : Bucarest , le 09/03/1907
Mort(e) à : Chicago , le 22/04/1986
Biographie :

Mircea Eliade est un historien des religions, mythologue, philosophe et romancier roumain.

Il grandit dans une famille chrétienne orthodoxe. En 1921, à l'âge de 14 ans, il publie son premier article "Comment j’ai découvert la pierre philosophale". Il s'intéresse très tôt à la philosophie, la philologie et l'étude des langues étrangères. Vers 1925, il maîtrise déjà l'allemand, l'anglais, le français et l'italien.
Il parlait et écrivait couramment huit langues (roumain, français, allemand, italien, anglais, hébreu, persan et sanskrit), mais la majeure partie de ses travaux universitaires a été écrite d'abord en roumain, puis en français et en anglais.

Il s'inscrit à la faculté de philosophie de l'université de Bucarest en 1925. Après l'obtention d'une licence de philosophie en 1928, il part pour l'Inde à l'âge de vingt et un ans. Il rentre en Roumanie en décembre 1931 et commence la rédaction de sa thèse sur le yoga qui deviendra "Le Yoga, immortalité et liberté".

Parallèlement, il poursuit une carrière d'écrivain. Son roman "La Nuit bengali" obtient un prix au printemps 1933. La même année, il devient docteur en philosophie. De 1933 à 1940, il enseigne la philosophie indienne à l'Université de Bucarest.

À l'automne 1945, il s'installe à Paris et Georges Dumézil l'invite à la Ve section de l'École pratique des hautes études pour présenter les premiers chapitres de ce qui deviendra plus tard son "Traité d'histoire des religions". Le public français le connait surtout grâce à son essai "Le Mythe de l'éternel retour" (1949). En 1956, il fait paraître son ouvrage le plus célèbre, "Le Sacré et le Profane".

En octobre 1956, il déménagea pour les États-Unis, et s’installa l’année suivante à Chicago.

Mircea Eliade est aussi le romancier de "Forêt interdite" (1955), "Le Vieil homme et l'Officier" (1967), "Noces au paradis" (1938). Il a aussi publié des fragments de son "Journal" intime.

Le film de Francis Ford Coppola, "L'Homme sans âge" (2007), est réalisé d'après la nouvelle "Jeunesse sans jeunesse" (Youth Without Youth) de Mircea Eliade parue en 1976.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Mircea Eliade et la redécouverte du sacré (4)
Podcasts (1)

Citations et extraits (273) Voir plus Ajouter une citation
Sachenka   15 août 2016
La nuit bengali de Mircea Eliade
- L'âme connaît tant de façons d'aimer!
Commenter  J’apprécie          482
Sachenka   01 juillet 2016
Le roman de l'adolescent myope de Mircea Eliade
Voilà se qui se passe avec nous, en ce moment, tout juste avant la fin de l'année scolaire : nous sommes en proie à la mélancolie. Nous sommes fatigués, dégoûtés de l'école, épuisés à cause de la chaleur, et pourtant tristes à l'idée que la fin de l'année scolaire approche. Nous faisons semblant d'être contents, nous rions et parlons beaucoup, mais dans nos coeurs il y a comme une pointe de nostalgie. C'est tout naturel et facile à comprendre. Nous pensons peut-être aux plaisirs de l'été et nous redevenons tristes en nous rappelant que nous allons être seuls. Notre joie est rongée par la séparation toute proche.
Commenter  J’apprécie          320
Sachenka   15 août 2016
La nuit bengali de Mircea Eliade
«La passion grandit en moi, délicieux mélange d'idylle, de sensualité, de camaraderie, de dévotion. Quand je me tiens près d'elle sur le tapis et que nous lisons ensemble, le moindre frôlement me trouble. Je sens qu'elle est troublée aussi. La littérature nous aide à nous dire mille choses. Parfois nous devinons tous les deux que nous nous désirons l'un l'autre.»
Commenter  J’apprécie          310
gaillard1   19 septembre 2010
La nostalgie des origines de Mircea Eliade
Le sacré n'implique pas la croyance en dieu, ou en des esprits, c'est l'expérience d'une réalité et la source de la conscience d'exister dans le monde.



Tel que relevé pour "Les fils de la pensée" http://xn--rflchir-byac.net
Commenter  J’apprécie          270
Sachenka   10 juillet 2016
Noces au paradis de Mircea Eliade
Il me semblait que l'état d'homme marié fait obstacle à l'acte pur de la création. Par le mariage on acquiert une nouvelle dignité civile qui trouble l'intuition de l'artiste. Par ailleurs, je concevais l'artiste comme un homme en éternelle disponibilité, créateur de valeurs esthétiques, un point c'est tout. Ravie peut changer, et il est bon qu'elle change, d'un jour à l'autre. Son expérience, prodigieuse comme elle se doit, ne peut être limitée, immobilisée...
Commenter  J’apprécie          261
Sachenka   29 août 2016
Le sacré et le profane de Mircea Eliade
On ne devient homme véritable qu'en se conformant à l'enseignement des mythes, en imitant les dieux.
Commenter  J’apprécie          270
Tandarica   23 août 2019
Les Roumains : Précis historique de Mircea Eliade
N'oublions ni Mihail Sadoveanu, écrivain prolifique d’une force épique incomparable qui a évoqué toute l'histoire des Roumains dans ses nouvelles et romans, y reflétant aussi les paysages de son pays ; ni Liviu Rebreanu, le plus grand romancier contemporain de Roumanie, auteur du célèbre roman Ion, épopée du paysan de Transylvanie, de l'éternel paysan, déchiré entre son amour de la terre et sa passion ; ni Tudor Arghezi, le grand poète roumain contemporain, qui a enrichi de nouvelles valeurs la langue roumaine et a concentré dans ses vers la tragi-comédie de la vie. Nous pourrions continuer de citer les noms d’au moins dix écrivains roumains modernes, mais il est inutile de dresser une liste de noms tant que l'on ne peut pas parler en détail de chacun. Très peu en sont devenus célèbres à l'étranger. Seul, Panait Istrati, le rhapsode du Danube, du Baragan et des Carpates. Les œuvres de Liviu Rebreanu et de Mihail Sadoveanu ont été traduites en d'autres langues confirmant ainsi le titre qu'on leur a conféré : celui d'écrivains européens. On a également traduit les œuvres de beaucoup d'autres poètes et prosateurs roumains et nous attendons les résultats en toute confiance.

(p. 57)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Sachenka   25 mai 2018
Mademoiselle Christina de Mircea Eliade
«J'aime les lourdes caisses, pleines de choses cachées, étranges, exotiques, commença le jeune inconnu. Je les contemple toujours avec émotion, à les voir ainsi fermées dans les échoppes ou sur les quais, renfermant qui sait quel fardeau ou quel trésor dans leurs parois de bois...»
Commenter  J’apprécie          230
colimasson   27 avril 2014
Le sacré et le profane de Mircea Eliade
[…] Le travail agricole est un rite révélé par des dieux ou par les Héros civilisateurs. Aussi constitue-t-il un acte à la fois réel et significatif. Comparons-le avec le travail agricole dans une société désacralisée : ici, il est devenu un acte profane, justifié uniquement par le profit économique. On laboure la terre pour l’exploiter, on poursuit la nourriture et le gain. Vidé de symbolisme religieux, le travail agricole devient à la fois « opaque » et exténuant : il ne révèle aucune signification, ne ménage aucune « ouverture » vers l’universel, vers le monde de l’esprit.
Commenter  J’apprécie          210
Mircea Eliade
Fragaria   07 octobre 2017
Mircea Eliade
Les livres nous obligent à perdre notre temps d'une manière intelligente.
Commenter  J’apprécie          230
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La Bible: le Nouveau Testament

Combien y a-t-il d'évangiles dans le Nouveau Testament?

1
2
3
4

10 questions
14 lecteurs ont répondu
Thèmes : religion , christianisme , bibleCréer un quiz sur cet auteur
.. ..