AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.12/5 (sur 536 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 30/03/1961
Biographie :

Sophie Noël est professeure des écoles et conteuse.

Elle écrit son premier roman jeunesse, "Le Mystère de la Grotte au Diable", publié en avril 2013, à partir d'un de ses contes. Ce premier tome de la série de "Mahaut du Fargis" sera suivi par deux autres tomes.

Elle écrit des romans fantastiques, mais également des histoires plus contemporaines, comme "L'enfant du séisme" (2015) ou "Ma petite sœur du séisme" (2015). Elle est auteure d'un roman pour adultes, "Pulpeuse Fiction" (2016), une comédie romantique déjantée.

Sophie Noël et Anne-Marie Desplat-Duc (1948), stars de la littérature jeunesse, allient leur plume aux incontournables dessins de Margaux Motin pour livrer une nouvelle série de romans jeunesse historiques assurément féministes, "Les gamines de Paris" (2023).

Trouvant son inspiration dans les contes, elle est co-auteure de plusieurs recueils de poésie, de nouvelles ou de contes. Elle participe régulièrement à des concours de nouvelles et de poésie, et a été primée à plusieurs reprises. Dans son village, elle anime également des ateliers d'écriture pour les enfants.

Sophie Noël est mère de deux filles adoptées en Haïti.

blogs :
http://sophie-noel.blogspot.fr/
https://pulpeusefiction.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/lesmondesdesophie/

+ Voir plus
Source : http://sophie-noel.blogspot.com/p/qui-suis-je.html
Ajouter des informations
Bibliographie de Sophie Noël   (25)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Les gamines de Paris - Amélie 👒 d’Anne-Marie Desplat-Duc et Sophie Noël


Citations et extraits (120) Voir plus Ajouter une citation
"Je me lève et marche jusqu'à la salle de bains, où je me passe de l'eau sur le visage. La glace me renvoie le reflet d'une jeune fille à la peau "marron". C'est comme ça que je disais quand j'étais petite, aux cheveux crépus. Les mots de Lily me reviennent en tête : à l'Opéra, ils se ressemblent tous.
Ils sont tous blancs.
Pas moi.
En silence, je descends au salon et me connecte sur l'ordinateur de ma mère. Dans la barre de recherche, je tape "Danseuse étoile Opéra de Paris", puis je clique sur "images". Des dizaines de danseuses apparaissent. Toutes semblables à la ballerine que j'avais vue à la télé de l'orphelinat : fines, avec beaucoup de grâce et d'allure, parées de costumes, avec des collants et des chaussons beiges qui leur collent à la peau. Qui collent à leur peau blanche, légèrement rosée.
Jamais noire. Pas une seule danseuse noire."
(Citation choisie par Onze)
Commenter  J’apprécie          160
Jude se tait, pensif. Lui aussi doit imaginer ce qu'aurait été notre vie si la police n'avait pas arrêté papa. Rien n'aurait été pareil. Et je suis sûre que maman serait encore en vie. Une grosse boule me monte à la gorge.
- C'est injuste...
Commenter  J’apprécie          160
Tu sais, les hommes sont des voyageurs depuis toujours, dit Papa Nsoah. Et leur grande intelligence, c'est de s'adapter à tous les milieux. C'est à toi maintenant de t'adapter! Tu verras, surtout à ton âge, ce n'est pas si compliqué.
Commenter  J’apprécie          150
Quel que soit le choix que tu décideras de faire, je crois maintenant qu'il faut que tu te retires ça de la tête, Eve : ce n'est pas le seul chemin
Commenter  J’apprécie          140
Par le hublot de l'avion qui m'emporte vers Haïti, je regarde la terre, la mer, les nuages. A un moment, tout petit point sur l'océan, je distingue un bateau qui file à toute allure. Plus loin, une île. Comme un point doré dans l'immense étendue bleue. Partout des morceaux de vie, des histoires, même au beau milieu de la mer. Dans ma tête, résonnent les mots que Papa Nsoah m'a dits un jour : "Nous sommes partout chez nous, car nous sommes des enfants de la Terre..." Je le sais, je commence à le comprendre, même si c'est une vraie douleur de sentir mes frontières familières se briser.
Commenter  J’apprécie          120
Quel que soit le choix que tu décideras de faire, je crois maintenant qu'il faut que tu te retires ça de la tête, Eve : ce n'est pas le seul chemin.
Commenter  J’apprécie          110
J'ai l'impression grisante d'être cernée par la danse, enveloppée par elle: l'énergie grouille de partout, remplit l'espace. La musique résonne dans mes oreilles. Je ressens une irrésistible envie de suivre les danseurs, de m'élancer avec eux. Mes mains bougent en rythme. Mes pieds battent la mesure. Sous ma peau, des milliers de petits picotements me font presque mal.
Commenter  J’apprécie          80
Son tutu est rose.
Comme son collant.
Comme ses pointes.
Comme sa peau.
Roses.
Commenter  J’apprécie          93
- On n'allait quand même pas rester là toute notre vie, Ève ! Et puis, bientôt, ce sera mon tour d'être adoptée.

- Oui, mais on ne se verra plus...

- Je suis sûre que si. Un jour, plus tard... Le monde n'est pas si grand.

J'espérais qu'elle disait vrai.
Commenter  J’apprécie          70
- Les départs, c'est toujours douloureux, c'est vrai. Mais on peut se dire aussi que c'est une nouvelle vie qui commence à chaque fois, avec de nouvelles rencontres, et tout ça ? Quand tu as envie de découvrir la suite de l'histoire, ça aide à tourner la page, non ?
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Sophie Noël (737)Voir plus

Quiz Voir plus

LES POINTES NOIRES (MANON)

Comment s'appelle le personnage principal?

Eveline
Eva
Eve

13 questions
50 lecteurs ont répondu
Thème : Les pointes noires de Sophie NoëlCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..