AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782210965225
176 pages
Éditeur : Magnard Jeunesse (13/11/2018)
4.47/5   145 notes
Résumé :
Ève grandit dans un orphelinat du Mali. Son grand rêve : devenir un jour danseuse étoile. Adoptée à l'âge de six ans, elle part vivre en France. Sous le regard aimant de ses parents, elle suit une formation solide, épaulée par sa professeure qui l'encourage à se présenter à l'école de danse de l’Opéra de Paris.

Jusqu’à ce jour où une remarque blessante vient tout faire basculer. Elle réalise brutalement que, dans ses livres, dans les films et sur les... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (144) Voir plus Ajouter une critique
4,47

sur 145 notes
5
70 avis
4
20 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
1 avis

orbe
  03 mai 2019
Eve, a pour rêve de devenir une danseuse étoile. C'est une promesse qu'elle a faite à son amie Hawa quand elles étaient toutes les deux orphelines au Mali. 
Aujourd'hui en France, avec sa famille d'adoption et sa jeune voisine Camille, elle poursuit son objectif et souhaite pour cela passer l'examen pour entrer à l'Opéra de Paris. 
Mais le doute s'insinue quand elle commence à voir des freins à son ambition et notamment le regard biaisé des autres en raison de sa couleur de peau...
Un roman fort et simple qui nous offre un modèle féminin noir comme il y en a trop peu dans la littérature jeunesse. 
L'héroïne est courageuse et perfectionniste et se donne entièrement à son serment envers son amie d'enfance. 
La première partie qui évoque la vie dans un orphelinat du Mali dessine un moment vrai et émouvant de la trajectoire unique de Eve, qui porte bien son prénom. 
Puis c'est le monde de la danse classique et de ses contraintes qui se déploie devant nous. le travail et la persévérance seront à l'honneur dans ce récit. 
Un livre à partager !

Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Lespowerlecteurs
  09 décembre 2019

Le résume : Il était une fois une petite fille nommée Ève . Elle vivait dans un orphelinat au Mali . Ève avait un rêve ,c'était de devenir une danseuse étoile à l'Opéra de Paris . Elle a été adoptée et a grandi en France avec ses parents Ève adorait tellement la danse qu'elle demanda pour être inscrite à l' Opéra de Paris . Mais, il fallait faire des tests pour y être admise. Ça se passait sur deux jours . Pensiez -vous qu'Ève ait été admise?
La critique du livre : J'ai beaucoup aimé le livre car cette petite fille ne se décourage pas et crois à son rêve de danseuse étoile et que si elle n'est pas de la même couleur que ces camarades , elle continue à vivre ça vie.
Thaïs Hauser


Je fais le résumé et la critique du livre...
Ève, une jeune fille noire, vit dans un orphelinat. Elle n’a qu’une amie
Hawa. Les nourrices ne veulent pas trop les approcher car leurs parents sont tous les quatre morts du sida. Hawa,elle ausssi, a le sida mais Ève non. Un jour elle se fait adopter et sa nouvelle vie est bien différente. Hawa lui manque mais elle s’est fait une nouvelle copine Camille. Ève est passionnée de danse. Une remarque blessante la touche en plein cœur et elle se rend compte que ......J’ai aimé se livre car il montre qu’on peut être tous différents mais que ça nous empêche pas de réaliser notre rêve.
Lilly Deleplace
##############################################
Ève vit dans un orphelinat avec sa copine Hawa. Un jour, pendant la sieste, Ève voit une danseuse étoile à la télé ; elle est fascinée et veut devenir elle aussi danseuse. Un jour, on lui annonce une nouvelle qui devrait la réjouir mais au contraire elle a peur : on lui annonce qu’elle va être adoptée, elle ne verra plus Hawa! Ève promet à Hawa de devenir danseuse étoile une fois arrivée en France. Va-t-elle réussir à tenir sa promesse ?
J’ai adoré ce livre car l’aventure est captivante, quand on commence à lire ce livre on n’a plus envie de s’arrêter. J’ai aussi aimé ce livre car j’aime la danse. J’ai aimé la fin quand on sait brièvement qu’elle rentre à l’Opéra. Je trouve que la fin de ce livre est passée trop vite ; l’auteur aurait dû un peu plus parler de son stage à l’Opéra.
Zélia Lelion
##############################################
Ève grandit dans un orphelinat au Mali. Son rêve est de devenir danseuse étoile à l’Opéra de Paris. À l’âge de six ans elle est adoptée et part vivre en France avec sa nouvelle famille. Elle suit un entraînement avec une professeure exigeante qui lui recommande de s’inscrire au concours de l’Opéra. La jeune fille est assidue et perfectionniste, elle a tout pour y arriver. Jusqu’au jour où un de ses camarades de cours fait une remarque blessante sur sa couleur de peau. Elle se rend alors compte qu’il n’y a aucune danseuse étoile noire. Ève devra se battre pour réaliser son rêve d’enfant !!
Y arrivera-t-elle ?
Critique :
J’ai ADORÉ ce livre qui éveille les esprits et qui explique le racisme au niveau des enfants. C’est une histoire touchante qui peut plaire aux filles comme aux garçons (malgré les apparences). L’amour que portent les parents de Ève et le soutien qu’ils lui portent pour qu’elle réalise son rêve m’ont attendrie. Bravo à Sophie Noël qui m’a fait rire et même pleurer au rythme des aventures d’Ève.
Amel
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
DompteursLivres
  04 février 2021
C'est l'histoire d'une petite fille orpheline qui se nomme Eve, elle a vu des danseuses étoiles à la télévision et elle adore la danse. Il y a des gens qui l'adoptent, elle a une professeure de danse qui se nomme Madeleine qui l'entraîne pour être danseuse étoile. A l'école, ils vont en sortie à l'Opéra de Paris. Il y a Lily qui lui fait remarquer qu'ils ont tous et toutes le teint blanc et lui fait remarquer qu'elle a le teint plus mat. Alors, Eve sait qu'elle ne pourra pas entrer à l'Opéra de Paris.
Ce livre est bien mais il n' y a pas assez d'action. Il est un peu long, l'écriture est lisible et le texte n'est pas compliqué à comprendre.
Zoé
C'est l'histoire d'une jeune fille qui a été dans un orphelinat en Afrique avec sa meilleure amie, son passe-temps favori était de danser, ce qu'elle faisait avec sa meilleure amie. Une fois, à la télé, elle a vu une émission qui montrait des jeunes danseuses/danseurs dans l'opéra de Paris, tout de suite, elle a su ce qu'elle voulait faire ! Elle s'entraînait encore et encore avec sa meilleure amie mais, un jour, la directrice lui demanda de venir dans son bureau, tout de suite ! Avant de rentrer dans le bureau, on lui fit boire de l'eau, on la coiffa et on l'habilla proprement. Elle rentra dans le bureau, elle allait... être adoptée ? Effectivement, et ses nouveaux parents lui donnèrent même un ourson en peluche, qu'elle donna à sa meilleure amie, ça ne dérangeait pas ses parents qu'elle le donne à sa meilleure amie, elle a d'ailleurs donné plusieurs choses, elle a partagé tout ce qu'on lui a offert. Vient le jour où elle doit partir, elle pleure, elle ne veut pas quitter sa meilleure amie, elle ne veut pas rentrer dans la voiture de ses nouveaux parents mais elle le doit. Avant de partir, elle lui promet qu'elle deviendra une grande danseuse, et qu'elle pourra la voir à la télé ! Elle part, mais où ? En France ! Ses parents ne savent pas encore son rêve, ils ne savent pas qu'elle veut devenir une grande danseuse étoile, pour la fierté de sa meilleure amie. Ils ne l'apprennent que quelques années plus tard et l'inscrivent à des cours de danse, mais elle a du mal quand elle doit passer aux pointes, ses pieds ne sont pas totalement bien adaptés, alors elle prend des cours spécialisés pour s'améliorer, tous les mercredis, et essaye de s'adapter à elles. Entre temps, elle a rencontré sa voisine, qui est devenue sa meilleure amie, car il y avait un trou dans le grillage, et elles passaient dedans l'une à l'autre afin de se voir, sa nouvelle meilleure amie avait une cabane dans l'arbre de son jardin, elles y jouaient quand il faisait chaud dehors, elle était petite, mais assez grande pour qu'elle lui montre quelques pas de danse. Ses parents l'ont inscrite à un concours pour passer les épreuves de sélection pour rentrer dans le grand Opéra de Paris, en fait, il y a deux épreuves à passer, la première, c'est un petit concours pour faire un stage de un an à l'Opéra, ensuite, après ce stage, il faut repasser un autre concours afin de valider son inscription à l'Opéra ! Lors du premier concours, elle stresse, beaucoup, mais elle a mis les pointes de la chance, celle que sa professeure particulière lui a offert ! Il faut attendre deux heures afin d'avoir les résultats, ils vont donc manger quelque chose ! Quand ils reviennent, elle regarde partout et … trouve son prénom !! ELLE EST SÉLECTIONNÉE ! Elle est tellement contente, elle saute de joie, elle va enfin passer son premier stage ! Mais ce n'est pas fini, après ce stage d'un an, elle passa un autre concours, encore une fois, elle a dû attendre deux heures, quand ils reviennent, elle cherche son prénom, encore et encore, elle ne le trouve pas mais sa mère, à côté d'elle, saute de joie !! Alors, rapidement, elle rejette un petit coup d'oeil et .. elle est prise ! DÉFINITIVEMENT !! Elle est tellement contente, sa professeure qui les avait accompagnés, elle est très fière de sa petite élève !
J'ai trouvé ce livre très beau, il dénonce bien le racisme que subit beaucoup de personnes qui ne peuvent pas forcément accéder à tous les métiers ! Je le recommande fortement !!
Ayame
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
journaldes610
  08 février 2021
Un roman qui parle du racisme, dans le monde de la danse…

Sophie Noel est une romancière. Elle écrit de la littérature de jeunesse . En avril 2013, elle publie son premier roman jeunesse “Le mystère de la grotte au diable”. A partir de 2016, elle commence à écrire de la littérature pour adulte.

Le personnage principal dans les pointes noires est Ève, une jeune fille à la peau noire de 13 ans.
Depuis toute petite, Ève aime danser. Lorsqu'elle quitte l'orphelinat du Mali pour envisager une nouvelle vie en France, elle promet à sa meilleure amie, Hawa, de devenir danseuse étoile.
Ève est passionnée, déterminée et surtout elle a du talent.
Elle continue de se battre pour réaliser son rêve et elle souhaite passer le concours d'entrée à l'Opéra de Paris, avec ses parents adoptifs et sa voisine Camille qui la soutiennent.
Jusqu'au jour où une critique blessante la fait douter. Elle se rend compte que dans les films et sur les scènes de ballet, il n'y a jamais eu de danseuse étoile noire.
Sa couleur de peau l'empêchera-t-elle de réaliser son rêve ? Pourra-t-elle être admise à l'opéra de Paris ? Et si ce rêve, n'était qu'un fantasme ? Est-elle prête pour tenter l'aventure ?
Ce livre m'a plu car il est très attachant. L'auteur a voulu parler d'un sujet très important, en utilisant le monde de la danse. C'est le racisme combattu par les pointes. Je lui donne 5 étoiles, c'est un excellent livre.
Je le recommande pour celles et ceux qui aiment les histoires qui défendent de vraies causes, procurent des émotions et les romans de danse.

Citation:

Votre fille est faite pour ça, avait-elle dit un jour à maman.
J'avais failli tomber à la renverse de joie. Je le savais, que j'étais faite pour ça, mais l'entendre de la bouche de ma professeure…!
(page 34 et 35)
Lina

Critique 2

Non, ce n'est pas un premier roman.
Il y a une suite, "Les Pointes noires à l'Opéra", tome 2 de la série.
L'histoire en bref :
Elle s'appelle Eve, elle a 13ans, elle est noire de peau, grande de taille, et elle a les cheveux bouclés. Elle est perfectionniste, et elle a des réactions vives.
Ève grandit dans un orphelinat du Mali. Son rêve : devenir un jour danseuse étoile. Adoptée à l'âge de six ans, elle part vivre en France. Sous le regard aimant de ses parents, elle suit une formation solide, épaulée par sa professeure qui l'encourage à se présenter à l'école de danse de l'Opéra de Paris. Jusqu'au jour où une remarque blessante vient tout faire basculer. Elle réalise que, dans ses livres, dans les films et sur les scènes de ballets, il n'y a jamais de danseuses étoiles noires.
C'est un roman.
Ce livre m'a plu car ça fait réfléchir sur ce que les personnes noires ressentent quand elles se font harceler.
Les adjectifs qui pourraient qualifier l'histoire sont : émouvant, triste et tragique.
Il fait réfléchir et me fait penser à un témoignage, même s'il s'agit d'une fiction.
Je donne un 4/10

Ma citation :

"
Toutes du même âge, toutes pareilles: chignon impeccable, tutu rose pâle, collants couleur chair. Enfin, quand je dis couleur chair… Ma peau à moi n'a pas cette couleur-là, mais puisque c'est le terme consacré… "
Shemsi



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Hatsh
  03 juin 2019
Ève a 13 ans et une passion dévorante : la danse classique. Venue en France cinq ans auparavant du Mali, après avoir été adoptée et séparée de sa meilleure amie Hawa, la jeune ado bouillonne d'énergie et fait preuve d'une détermination inflexible : elle tentera le concours d'entrée à l'Opéra de Paris, quoi qu'il en coûte !
Mais le passage aux indispensables pointes s'avère difficile et sa peau noire détonne dans le froufrou des tutus roses...
Il existe beaucoup de romans ciblés "jeunesse" sur la danse, mais très peu abordent la double question de l'uniformisation des élèves artistes (surtout en danse, mais pas que !) et du racisme, qu'il soit ordinaire ou artistique.
Il faut d'abord saluer le personnage d'Eve, véritable adolescente dans ses éclats d'humeur et son intensité, et dont le caractère entier et perfectionniste accentue les réactions vives, voire irréfléchies. Ses traits de caractère justifient le déroulement de l'histoire, un peu trop lissée ou bien huilée à mon goût (mon seul regret) cependant. Ses motivations, ses décisions, ses actions, toutes sont crédibles.
Les danseuses et danseurs apprécieront les termes techniques et les descriptions des exercices, sans que les autres se sentent en reste : le texte est accessible dès 9 ans ;)
On retrouve bien dans ce roman les conséquences du perfectionnisme chez les élèves de danse et sports de haut niveau : la volonté de se dépasser quitte à malmener son corps, la recherche de la performance technique au détriment du reste, l'immersion dans une discipline qui peut isoler socialement et/ou affectivement...
Ici, ces enjeux sont doublés d'une nécessité de combattre le racisme, encore implanté dans les esprits et les représentations esthétiques. L'autrice a émaillé le texte de fines remarques qui font mouche, par le biais de son héroïne, du vocabulaire (couleur "chair" veut dire rose... sauf que la chair d'Ève ne l'est pas !) aux exigences physionomiques des Grandes Écoles de danse, en matière de taille, poids, etc.
En cela, le livre est un joli roman sur la danse, le dépassement de soi et le racisme combattu par les pointes !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (1)
Ricochet   27 février 2019
Sophie Noël développe finement le récit de son héroïne, en parvenant à pointer du doigt le racisme ordinaire au milieu d’un univers par ailleurs déjà ultra-compétitif. Le « je » d'Eve résonne avec force, et la fait passer de l’espoir à la rage avant de la plonger corps et âme dans le travail – et les atteintes physiques qui vont avec la danse classique, autre phénomène ici ausculté [...] Rondement mené, le roman aurait gagné en audace en la faisant surmonter un échec… Parfait pour un lectorat de 10-11 ans.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
thereadingclassroomthereadingclassroom   09 mai 2020
"Je me lève et marche jusqu'à la salle de bains, où je me passe de l'eau sur le visage. La glace me renvoie le reflet d'une jeune fille à la peau "marron". C'est comme ça que je disais quand j'étais petite, aux cheveux crépus. Les mots de Lily me reviennent en tête : à l'Opéra, ils se ressemblent tous.
Ils sont tous blancs.
Pas moi.
En silence, je descends au salon et me connecte sur l'ordinateur de ma mère. Dans la barre de recherche, je tape "Danseuse étoile Opéra de Paris", puis je clique sur "images". Des dizaines de danseuses apparaissent. Toutes semblables à la ballerine que j'avais vue à la télé de l'orphelinat : fines, avec beaucoup de grâce et d'allure, parées de costumes, avec des collants et des chaussons beiges qui leur collent à la peau. Qui collent à leur peau blanche, légèrement rosée.
Jamais noire. Pas une seule danseuse noire."
(Citation choisie par Onze)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Wenath11Wenath11   17 août 2019
J'ai l'impression grisante d'être cernée par la danse, enveloppée par elle: l'énergie grouille de partout, remplit l'espace. La musique résonne dans mes oreilles. Je ressens une irrésistible envie de suivre les danseurs, de m'élancer avec eux. Mes mains bougent en rythme. Mes pieds battent la mesure. Sous ma peau, des milliers de petits picotements me font presque mal.
Commenter  J’apprécie          60
StheloBabelioStheloBabelio   23 avril 2021
Soudain, ça a été une grande déchirure dans ma poitrine. Ma tête s'est mise à tourner, je sentais mon coeur battre fort dans mes tempes. Je sol s'est dérobé sous mes pieds et je suis tombée à genoux, respirant à peine, pleurant toutes les larmes de mon corps.

Alors Hawa a fait quelque chose que je n'oublierai jamais. Elle m'a relevée doucement, a essuyé mes larmes, m'a embrassée, m'a dit de bien regarder ce qu'elle allait faire et de l'imiter : elle a mis ses bras en demi-cercle devant elle, est montée sur la pointe des pieds et a commencé à danser lentement. Malgré mon coeur en morceaux, j'ai pris la même position qu'elle. Pendant de longues secondes, nous avons tourné toutes les deux, en nous regardant. Mais tout en tournant, Hawa s'éloignait de moi... Ou bien était-ce moi qui m'éloignais d'elle ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
les_gatesles_gates   25 janvier 2021
J'imagine ce moment... Je vole presque. Mon corps, comme un papillon léger, tourne et virevolte, s'envole à nouveau, tout en grâce et en souplesse. Puis se pose sur mes pointes tendues qui battent le sol avec détermination. Mes mains sont comme deux oiseaux. Mes bras comme deux serpents fins et agiles qui ondulent dans l'air. Mon sourire égaye mon visage, dont le chignon révèle les traits et tire mes yeux en amande. Mon tutu est d'or. Comme mon collant. Comme mes pointes. Comme ma peau. D'or. page. 170. (citation choisie par Dora)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
StheloBabelioStheloBabelio   22 avril 2021
- On n'allait quand même pas rester là toute notre vie, Ève ! Et puis, bientôt, ce sera mon tour d'être adoptée.

- Oui, mais on ne se verra plus...

- Je suis sûre que si. Un jour, plus tard... Le monde n'est pas si grand.

J'espérais qu'elle disait vrai.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Sophie Noël (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Noël
Romangas (8+) signée Sophie Noël, Maxime Fontaine et Yllya.
autres livres classés : danseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

LES POINTES NOIRES (MANON)

Comment s'appelle le personnage principal?

Eveline
Eva
Eve

13 questions
40 lecteurs ont répondu
Thème : Les pointes noires de Sophie NoëlCréer un quiz sur ce livre

.. ..