AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.06 /5 (sur 276 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Baltimore , le 30/09/1975
Biographie :

Ta-Nehisi Coates un écrivain et journaliste.

Après des études à l'Université Howard de Washington, il se consacre au journalisme. Il est correspondant à "The Atlantic" où il couvre les affaires nationales, et s'intéresse particulièrement aux violences raciales.

Il a été professeur invité à Massachusetts Institute of Technology de 2012 à 2014.

Il publie en 2008 "Le grand combat" (The Beautiful Struggle), un essai autobiographique sur son enfance à l'ouest de Baltimore.

Son essai, "Le procès de l'Amérique" (The Case for Reparations), a reçu le prestigieux George Polk Award 2014.

En 2015, il publie "Une colère noire" (Between the World and Me), un livre écrit comme une longue lettre à son fils, dans lequel il montre qu'en dépit des décennies de luttes pour les droits civiques, le racisme contre les Noirs reste un problème majeur aux États-Unis. L'ouvrage reçoit le National Book Award.

En 2016, l'éditeur Marvel a fait appel à Ta-Nehisi Coates afin de lancer une série centrée sur le premier super-héros noir de l'univers des comics américains, à savoir la Panthère Noire (Black Panther), créé par Stan Lee et Jack Kirby en 1966.
En juillet 2018, Coates annonce qu'il quitte The Atlantic après 10 ans au journal.
2018 : Nomination pour le Prix Eisner de la meilleure mini-série pour La Panthère noire : World of Wakanda (avec Roxane Gay et Alitha Martinez)
Twitter : https://twitter.com/tanehisicoates
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Rencontre avec Ta-Nehisi Coates au musée Dapper. Un regard lucide et dérangeant sur la condition des Africains-Américains.


Citations et extraits (102) Voir plus Ajouter une citation
Bazart   30 décembre 2016
Une colère noire : Lettre à mon fils de Ta-Nehisi Coates
« N'oublie jamais que nous avons été esclaves dans ce pays plus longtemps que nous n'avons été libres"
Commenter  J’apprécie          210
Bazart   17 janvier 2017
Le grand combat de Ta-Nehisi Coates
"C’est mon instinct de cow-boy qui réagit le premier, la pensée que, en dépit de ma maladresse et de mes lunettes recollées, du sang rebelle coulait dans mes veines, et cette idée m’emplit d’une fierté stupide et enfantine. Tout le monde a besoin de mythes. Et ici, dans le Far West de Baltimore où nous avions perdu la foi, où régnait la loi barbare, quelle serait notre magie? Quels seraient les mots sacrés?" (p.126-127)
Commenter  J’apprécie          180
ErnestLONDON   09 novembre 2017
Le procès de l'Amérique de Ta-Nehisi Coates
Célébrer la liberté et la démocratie tout en oubliant que l’Amérique prend ses origines dans l’économie de l’esclavage, c’est du patriotisme à la carte.
Commenter  J’apprécie          160
petitsoleil   19 mars 2017
Une colère noire : Lettre à mon fils de Ta-Nehisi Coates
Une partie de moi pense que ta vulnérabilité te rapproche du sens de la vie.
Commenter  J’apprécie          150
Ta-Nehisi Coates
mimifasola   12 mars 2017
Ta-Nehisi Coates
"Black est beautiful" c'est-à-dire : le corps noir est beau, il faut préserver ses cheveux de la torture des traitements défrisant et des teintures, préserver la peau noire du blanchiment, ne pas laisser son nez et sa bouche succomber aux trucages de la chirurgie moderne. Nos corps sont ce que nous sommes, et nos corps sont beaux; nous ne devons donc jamais nous prosterner devant les barbares, jamais soumettre notre être premier, notre être à jamais unique, à la souillure et au pillage.







page 58
Commenter  J’apprécie          130
Ta-Nehisi Coates
ErnestLONDON   09 novembre 2017
Ta-Nehisi Coates
À l’origine de l’Amérique, il y a la spoliation des Noirs et la démocratie blanche. 
Commenter  J’apprécie          136
mimifasola   07 mars 2017
Une colère noire : Lettre à mon fils de Ta-Nehisi Coates
L’Amérique se croit exceptionnelle, elle se voit comme la nation, la plus grande et la plus noble qui ait jamais existé, une héroïne solitaire protégeant la citadelle blanche et démocratique des terroristes, des despotes, des barbares et autres ennemis de la civilisation. Mais on ne peut pas en même temps prétendre être surhumain et plaider que l'erreur est humaine. Prenons aux mots nos compatriotes et leurs prétentions au caractère exceptionnel de l'Amérique: essayons de soumettre notre pays à des critères moraux eux-mêmes exceptionnels. La tâche est difficile , du fait de tout un dispositif idéologique et culturel qui nous incite à prendre l'innocence de l'Amérique pour acquise et à ne pas nous poser trop de questions. Il est si facile de détourner le regard, de vivre avec les conséquences de notre histoire et d'ignorer l'infamie perpétrée en notre nom tous. Toi et moi, nous n'avons jamais vraiment eu ce luxe.
Commenter  J’apprécie          100
dedanso   09 février 2017
Une colère noire : Lettre à mon fils de Ta-Nehisi Coates
Notre vérité à nous a toujours été que notre alliance, c'était toi. Nous t'avons fait venir de nous, et tu n'as pas eu ton mot à dire. Ne serait-ce que pour cette raison, tu méritais toute la protection que nous pouvions t'apporter. Tout le reste était subordonné à cet état de fait. Si ça donne l'impression que c'était un poids, c'est faux. La vérité est que je te dois tout. Avant toi, j'avais bien mes interrogations, mais rien de plus que ma peau pour participer au grand jeu de la vie, et ça ne pesait pas lourd, tout jeune que j'étais, inconscient de ma propre vulnérabilité. Une seule chose m'a domestiqué et remis les pieds sur terre :le fait, évident, que si je devais chuter, je ne serais plus le seul à chuter.
Commenter  J’apprécie          100
nath45   29 avril 2018
Une colère noire : Lettre à mon fils de Ta-Nehisi Coates
L’Amérique blanche » est une sorte de syndicat, déployé pour protéger son pouvoir exclusif de domination et de contrôle sur nos corps. Parfois ce pouvoir est direct (lynchage), parfois il est insidieux (discrimination). Mais quelle que soit la manière dont il se présente, le pouvoir de domination et d’exclusion est au centre de la croyance dans le fait d’être blanc. Sans lui, « les Blancs » cesseraient d’exister, faute de raisons d’exister. 
Commenter  J’apprécie          100
lecturesdamerique   29 janvier 2016
Une colère noire : Lettre à mon fils de Ta-Nehisi Coates
Je t’aime et j’aime le monde, et je l’aime davantage à chaque centimètre que je découvre. Mais tu es un garçon noir, et tu dois rester responsable de ton corps d’une manière inconnue des autres garçons. En fait, tu dois rester responsable des pires actes commis par d’autres corps noirs qui, d’une façon ou d’une autre, te seront toujours attribués.
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Ta-Nehisi Coates (400)Voir plus


Quiz Voir plus

LNHI-49761

Superman, alias Clark Kent, est un journaliste d'origine extra-terrestre créé par Jerry Siegel et Joe Shuster en janvier 1933. Dans la BD, il bosse au 'Daily Planet', journal de la ville de ..#.. .

Gotham City
Maine
Maison
Metropolis
New York
San Francisco

8 questions
7 lecteurs ont répondu
Thèmes : super-héros , domicile , bd fantastiqueCréer un quiz sur cet auteur

.. ..