AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.06 /5 (sur 309 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Baltimore , le 30/09/1975
Biographie :

Ta-Nehisi Coates un écrivain et journaliste.

Après des études à l'Université Howard de Washington, il se consacre au journalisme. Il est correspondant à "The Atlantic" où il couvre les affaires nationales, et s'intéresse particulièrement aux violences raciales.

Il a été professeur invité à Massachusetts Institute of Technology de 2012 à 2014.

Il publie en 2008 "Le grand combat" (The Beautiful Struggle), un essai autobiographique sur son enfance à l'ouest de Baltimore.

Son essai, "Le procès de l'Amérique" (The Case for Reparations), a reçu le prestigieux George Polk Award 2014.

En 2015, il publie "Une colère noire" (Between the World and Me), un livre écrit comme une longue lettre à son fils, dans lequel il montre qu'en dépit des décennies de luttes pour les droits civiques, le racisme contre les Noirs reste un problème majeur aux États-Unis. L'ouvrage reçoit le National Book Award.

En 2016, l'éditeur Marvel a fait appel à Ta-Nehisi Coates afin de lancer une série centrée sur le premier super-héros noir de l'univers des comics américains, à savoir la Panthère Noire (Black Panther), créé par Stan Lee et Jack Kirby en 1966.
En juillet 2018, Coates annonce qu'il quitte The Atlantic après 10 ans au journal.
2018 : Nomination pour le Prix Eisner de la meilleure mini-série pour La Panthère noire : World of Wakanda (avec Roxane Gay et Alitha Martinez)
Twitter : https://twitter.com/tanehisicoates
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Ta-Nehisi Coates   (27)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

La librairie Point Virgule vous propose une nouvelle fois une sélection d'ouvrages qui ont marqué cette rentrée littéraire 2021. - Apaiser nos tempêtes, Jean Hegland, éditions Phébus, 23€ - La danse de l'eau, Ta-Nehisi Coates, éditions Fayard, 23€ - Avant que le monde ne se ferme, Alain Mascaro, éditions Autrement, 17,90€


Citations et extraits (118) Voir plus Ajouter une citation
Bazart   30 décembre 2016
Une colère noire : Lettre à mon fils de Ta-Nehisi Coates
« N'oublie jamais que nous avons été esclaves dans ce pays plus longtemps que nous n'avons été libres"
Commenter  J’apprécie          210
Bazart   17 janvier 2017
Le grand combat de Ta-Nehisi Coates
"C’est mon instinct de cow-boy qui réagit le premier, la pensée que, en dépit de ma maladresse et de mes lunettes recollées, du sang rebelle coulait dans mes veines, et cette idée m’emplit d’une fierté stupide et enfantine. Tout le monde a besoin de mythes. Et ici, dans le Far West de Baltimore où nous avions perdu la foi, où régnait la loi barbare, quelle serait notre magie? Quels seraient les mots sacrés?" (p.126-127)
Commenter  J’apprécie          180
Sofiert   21 septembre 2021
La danse de l'eau de Ta-Nehisi Coates
Se souvenir, mon ami, dit-elle. Car la mémoire est le char, et la mémoire est la route, et la mémoire est le pont qui permet de quitter la malédiction de l'esclavage pour rejoindre la bénédiction de la liberté.
Commenter  J’apprécie          10
Sofiert   21 septembre 2021
La danse de l'eau de Ta-Nehisi Coates
Parce que toi, contrairement aux autres, tu es capable de voir un pont qui enjambe ce fleuve, plusieurs ponts même qui relient ces îlots les uns aux autres, une myriade de ponts, construits chacun à partir d'une histoire différente. Et non seulement tu es capable d'envisager ces ponts, mais tu peux les traverser, les franchir, en embarquant avec toi des passagers, aussi sûrement qu'un conducteur de train sait piloters sa machine. C'est ça la Conduction. Cette myriade de ponts. Cette myriade d'histoires. Le chemin qui conduit de l'autre côté du fleuve.
Commenter  J’apprécie          00
ErnestLONDON   09 novembre 2017
Le procès de l'Amérique de Ta-Nehisi Coates
Célébrer la liberté et la démocratie tout en oubliant que l’Amérique prend ses origines dans l’économie de l’esclavage, c’est du patriotisme à la carte.
Commenter  J’apprécie          170
Yanie83   20 septembre 2021
La danse de l'eau de Ta-Nehisi Coates
Je veux ce que j'ai toujours voulu, ce que j'ai toujours affirmé vouloir. Je veux que mes mains, mes jambes, mes bras, mon sourire, mon corps tout entier m'appartiennent, à moi et à moi seule. Et si je devais éprouver un jour le besoin, le désir d'offrir tout cela à quelqu'un, alors il faudrait que ce besoin et ce désir soit les miens, pas ceux d'un autre.
Commenter  J’apprécie          00
Ta-Nehisi Coates
mimifasola   12 mars 2017
Ta-Nehisi Coates
"Black est beautiful" c'est-à-dire : le corps noir est beau, il faut préserver ses cheveux de la torture des traitements défrisant et des teintures, préserver la peau noire du blanchiment, ne pas laisser son nez et sa bouche succomber aux trucages de la chirurgie moderne. Nos corps sont ce que nous sommes, et nos corps sont beaux; nous ne devons donc jamais nous prosterner devant les barbares, jamais soumettre notre être premier, notre être à jamais unique, à la souillure et au pillage.







page 58
Commenter  J’apprécie          130
petitsoleil   19 mars 2017
Une colère noire : Lettre à mon fils de Ta-Nehisi Coates
Une partie de moi pense que ta vulnérabilité te rapproche du sens de la vie.
Commenter  J’apprécie          140
dedanso   09 février 2017
Une colère noire : Lettre à mon fils de Ta-Nehisi Coates
Notre vérité à nous a toujours été que notre alliance, c'était toi. Nous t'avons fait venir de nous, et tu n'as pas eu ton mot à dire. Ne serait-ce que pour cette raison, tu méritais toute la protection que nous pouvions t'apporter. Tout le reste était subordonné à cet état de fait. Si ça donne l'impression que c'était un poids, c'est faux. La vérité est que je te dois tout. Avant toi, j'avais bien mes interrogations, mais rien de plus que ma peau pour participer au grand jeu de la vie, et ça ne pesait pas lourd, tout jeune que j'étais, inconscient de ma propre vulnérabilité. Une seule chose m'a domestiqué et remis les pieds sur terre :le fait, évident, que si je devais chuter, je ne serais plus le seul à chuter.
Commenter  J’apprécie          110
Ta-Nehisi Coates
ErnestLONDON   09 novembre 2017
Ta-Nehisi Coates
À l’origine de l’Amérique, il y a la spoliation des Noirs et la démocratie blanche. 
Commenter  J’apprécie          136

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Charade de saison !

Mon premier amuse ...

rire
jeu
luron
clown

9 questions
127 lecteurs ont répondu
Thèmes : fêtes de fin d'année , charadesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..