AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.54 /5 (sur 33 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Moulins (Allier) , le 8-03-1971
Biographie :

Thierry Vimal est né le 8 mars 1971 à Moulins (Allier). Installé sur la Côte d'Azur, il suit des études d'océanographie puis de psychologie. Entre 1999 et 2005, il publie trois romans autobiographiques aux éditions de l'Olivier : "Le Grand Huit", "Dans l'Alcool" puis "7 millimètres" qui raconte l'arrivée dans sa vie de sa première fille Amie.
Successivement libraire, bibliothécaire, cuisinier, il est ensuite rédacteur de communication indépendant, spécialisé dans la gastronomie, le commerce équitable et l'agriculture biologique.
Le 14 juillet 2016, sa fille aînée Amie décède à l'âge de 12 ans dans l'attentat de la Promenade des Anglais. Trois ans plus tard il en tire le livre "19 tonnes", publié aux éditions du Cherche midi.

Source : L'auteur
Ajouter des informations
Bibliographie de Thierry Vimal   (6)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Thierry Vimal, auteur de "19 tonnes", était l'invité de Bernard Persia en direct dans le 19/20 sur France 3 Côte d'Azur le dimanche 22 septembre 2019, au lendemain de la sortie de son livre écrit après la perte de sa fille de 12 ans dans l'attentat de Nice.


Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
RChris   22 octobre 2019
19 tonnes de Thierry Vimal
Une douleur articulaire, une écorchure , une fracture, une lombalgie, même une rage de dents font toujours du bien quelque part, d'une manière ou d'un autre. On peut caresser, toucher un peu à côté. Parfois appuyer dessus pour calmer un temps. La brûlure rien n'y fait. Insatiable. Lance sans répit et rien ne peut la faire taire. Une douleur qui gueule, cherchant un aboutissement qu'elle ne trouve jamais.
Commenter  J’apprécie          140
emi13   21 septembre 2016
Dans l'alcool de Thierry Vimal
Si nous haissons l'alcoolique boiteux qui hurle dans la rue , c'est parce qu' il et un morceau de nous que nous refusons de reconnaitre
Commenter  J’apprécie          60
rebray   04 novembre 2013
Dans l'alcool de Thierry Vimal
Dans certains coins d'Afrique, c'est toute la tribu qui se sent responsable de la folie des siens .Ils sont traités avec attention. Peut être ressentons -nous cette même responsabilité vis à vis de nos marginaux ,alcooliques ,, terroristes, mais sans vouloir l'assumer. On ne peut vraiment hair que soi- même . Si nous haissons l'alcoolique boiteux qui hurle dans la rue , c'est parce qu' il et un morceau de nous que nous refusons de reconnaitre . Il est notre faiblesse, l'enfant que nous sommes encore qui crie parce qu'on l' étouffe .



Les grandes étapes ne sont pas la vie , mais justement les moments ou elle s'arrête- les moments ou on se deplace.
Commenter  J’apprécie          40
chriskorchi   17 mai 2013
Dans l'alcool de Thierry Vimal
" Je suis dans le train et j'ai un poulpe à l'intérieur. Un mollusque déshydraté, lové contre mon diaphragme, attend patiemment. Bientôt il s'agite, réclame sa nourriture. je connais ses habitudes. À dix-huit heures il diffuse son poison dans mes réseaux nerveux, sanguin, lymphatique, alors je lui cherche de l'alcool.
Commenter  J’apprécie          40
taktic66   08 avril 2018
Dans l'alcool de Thierry Vimal
Il suffit de regarder le monde deux minutes, d'observer les gens, pour savoir que boire ou se droguer est une évidence de bon sens. Simplifier ses dépendances...
Commenter  J’apprécie          40
Lysette   20 janvier 2022
Au titre des souffrances endurées de Thierry Vimal
- Vous vous rendez bien compte de l'incohérence de ce que vous me dites ?

- Absolument. Mais je ne fais que vous citer les directives.
Commenter  J’apprécie          30
DelphineBo   25 janvier 2022
Au titre des souffrances endurées de Thierry Vimal
Après plusieurs mois d'arrêt de travail, la fonction publique hospitalière exigea une expertise psychiatrique de son agent endeuillé et traumatisé - cette même fonction publique qui n'avait pas jugé utile de lui envoyer une lettre de condoléances ou de soutien. Première fois qu'elle donnait de ses nouvelles, il était temps.
Commenter  J’apprécie          20
louneraia   21 avril 2022
Au titre des souffrances endurées de Thierry Vimal
Obscène enfants de putains qui venaient jusqu'ici soigner leur image. Oh, bouleversés, peinés, ils l'étaient, mais ils savaient faire avec. Quand leur émotion est vrai, c'est de l'or électoral en barre : surtout ne pas gâcher.
Commenter  J’apprécie          20
Lysette   20 janvier 2022
Au titre des souffrances endurées de Thierry Vimal
- Et les salauds dont vous parliez sont morts, je vous rappelle.

- Et tant mieux, je m'en réjouis. Mais il y a une vingtaine de complices, une longue enquête à venir, c'est cette vérité-là que veulent les victimes.

- Ne me dites pas quelle vérité je veux.
Commenter  J’apprécie          10
Lysette   20 janvier 2022
Au titre des souffrances endurées de Thierry Vimal
L'écrasante majorité des nuits, les bars ne sont pas attaqués par des commandos terroristes, et presque cent pour cent des voitures louches garés le soir en ville sont occupées par des fumeurs de joints.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

grec ou latin ?

Cicéron

Grec
Latin

15 questions
45 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur