AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.21 /5 (sur 7 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , 1970
Biographie :

Thomas Ravier ou Thomas A Ravier est un romancier et essayiste français autodidacte. Il est spécialiste de Proust et de Genet.

Ses premiers romans, plus expérimentaux, se ressentent de l’influence d’une culture classique aussi bien que des cultures urbaines et du rap. Thomas Ravier se considère alors comme un « DJ littéraire ». Il fait très tôt le choix de très peu apparaître dans les médias.
Il publie en 1999 chez Julliard Original remix, une relecture du Lys dans la vallée de Balzac qui lui apporte une certaine notoriété. Puis en 2002 Emma Jordan (sous titré « mœurs du béton ») dans lequel il utilise le fond mythologique de la Recherche du temps perdu pour parler dans une langue métisse extrêmement travaillée de la banlieue française aujourd’hui et de ses mécanismes sociaux. Il est l’auteur d’une longue étude dans la Nouvelle Revue Française sur le rappeur Booba qui fera date.
En 2005, Philippe Sollers devient son éditeur chez Gallimard. C’est le début pour celui que Jean-Marie Perrier dans Livres Hebdo qualifie alors de « mystérieux Thomas Ravier » d’une nouvelle période dans son œuvre. Les Aubes sont navrantes, derrière le prétexte sociologique apparent de son sujet, propose un singulier récit d’apprentissage, une parabole sur les ténèbres et la lumière, à travers le cheminement initiatique d’un taggueur qui cherche à « entraîner le monde visible dans sa chute » loin de « la stupide matière ». Le narrateur se trouve être victime d’une vengeance qui tourne à son avantage, une sorte de crucifixion dont il ressort aveugle (on lui brûle les yeux avec une bombe aérosol) mais qui lui offre en contre partie son salut, soit la possibilité de devenir écrivain.
Salué par la critique, Le Scandale Mc Enroe, dédié au batteur de jazz Max Roach, « tient à la fois de l’ode, de l’essai, de l’éloge »4. Thomas Ravier revient dans une langue ouvertement lyrique sur la vie et la carrière du joueur de tennis John Mc Enroe, ainsi que sur ce qui la distingue à jamais de notre époque. « Ce n’est plus seulement le tennis qui est passé d’amateur à professionnel mais le monde ». C’est cette «double aventure à la fois physique et verbale» qui coïncide chez Mc Enroe à l’inverse d’un Federer «génial mais aphasique» que, selon Ravier, ne peuvent admettre les institutions.


+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Video et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo

Thomas A Ravier : le scandale de McEnroe
A la Cité Internationale Universitaire de Paris, Olivier BARROT présente le livre de Thomas A RAVIER intitulé "Le scandale de McEnroe", un hommage au tennisman.

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
hupomnemata   10 juillet 2012
L'oeil du prince de Thomas A. Ravier
Shoot! Shoot! Shoot! C'est l'une des grandes intuitions du film: l'être humain sera à l'avenir de plus en plus séparé techniquement de ses expériences, au profit de ses poses successives, dans une réalité monotone, monotone et pauvrement théâtrale entièrement reconstituée, entièrement falsifiable. Ce que Debord appellera trente-deux ans plus tard: "les conditions d'effacement de la personnalité chez l'individu spectaculaire".
Commenter  J’apprécie          30
hupomnemata   09 juillet 2012
L'oeil du prince de Thomas A. Ravier
Ce dont on peut être certain c'est que ces charmantes héritières ne discuteront jamais cette scène: Mr Burns laisse tomber délibérément son jeton dans le décolleté de sa voisine à la table de jeu. Combien de commentaires interminables, d'exposés approximatifs pour ce plan-là et pas un autre? Ils sont rares les créateurs capables, de manière aussi limpide et somme toute aussi amusante, de mettre en scène la compénétration des coulisses sexuelles et celles de l'argent - la thésaurisation maternelle -, et ce à partir d'une idée pratique. Ah ce plan.. si j'étais cinéaste, je serais désespéré. Je ne suis pas étonné d'apprendre que cette scène valut justement à son réalisateur de nombreux problèmes avec les censeurs américains. Élémentaire. La mère et les menteurs. L'occulte association. Hitchcock, qui savait exactement ce qu'il faisait et la nécessité d'aller trop loin - la vérité est au-delà! -, craignait particulièrement la censure pour ce film. Mais non. Le crime était plus que parfait: l'oeuvre d'un gentleman.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
hupomnemata   10 juillet 2012
L'oeil du prince de Thomas A. Ravier
L'homme Hitchcock, paradoxal, placide, opaque, raffiné, ritualiste, libertin, christique, irréligieux, aura été le grand mystère de l'histoire du cinéma. Quoi qu'on en dise, ce mystère est resté intact.

L'art, comme l'a dit un peintre célèbre, s'adresse à très peu d'individus.

On ne saurait lui donner tort de cette discrétion.
Commenter  J’apprécie          30
hupomnemata   10 juillet 2012
L'oeil du prince de Thomas A. Ravier
Il n'est pas faux de dire que le cinéma est au coeur d'un processus d'anéantissement visant directement la vie à sa racine: il ne l'est pas d'envisager le cinema, parfois, comme réserve consciente sinon humoristique d'informations concernant cette expropriation.
Commenter  J’apprécie          30
hupomnemata   08 juillet 2012
L'oeil du prince de Thomas A. Ravier
Je me souviens d'un siècle où, adolescent, je pouvais regarder, le dimanche soir, après le journal, un de ces films à la fois intensément expérimental et totalement dépourvu d'élitisme culturel. Je n'ai pas rêvé, n'est-ce pas. On pouvait, je crois, en parler.
Commenter  J’apprécie          30
hupomnemata   08 juillet 2012
L'oeil du prince de Thomas A. Ravier
Dans une conversation avec Jacques Rivette autour de La Règle du jeu, il s'est exprimé clairement sur ce sacrifice de l'innocent pour apaiser les dieux afin que la société puisse continuer. Personnellement, c'est cette victoire Renoirienne, sur les dieux, sur le société, et en fin de compte sur le cinéma, qui m'intéresse. Lorsque vous parvenez à faire ressentir ce péché inévitable de l'organisation sociale moins à travers un discours que grâce à une situation romanesque instinctive, vous gagnez, malgré la règle du jeu. Surtout si la chose est imposée par la farce plutôt que par la force, au détriment du spectateur.
Commenter  J’apprécie          20
hupomnemata   10 juillet 2012
L'oeil du prince de Thomas A. Ravier
Récapitulons.

1894: le cinéma est né.

1905: découverte par Freud de la scène primitive.

Oui?

S'il y a une chose que le cinéma rend impossible, en tant qu'il relève d'une séparation maladroite du temps et de l'espace, c'est bien la formulation des origines, les siennes pour commencer, puis, finalement, celles de toute organisation sociale.
Commenter  J’apprécie          20
hupomnemata   18 juin 2012
L'oeil du prince de Thomas A. Ravier
D'une autre manière, un roman brûlant comme Pompes funèbres n'explique que trop jusqu'où la fièvre vengeresse de la libération aura été furieusement sexuelle, donc furieusement ressentimentale, contre la féerie française et son "elle fut". Si le personnage du milicien français, Riton, est menacé par ses compatriotes, c'est surtout qu'on veut l'empêcher de rester près de son amant, son colosse blond. Le soldat allemand est une splendide puissance phallique et même le seigneur de la guerre, écrit Genet. Le Français, lui, ne possède plus son corps. D'ou l'attraction qu'exerce sur lui la queue de l'occupant... On comprend que personne ne veuille réellement admettre ce roman, Pompes funèbres, préférant le déclarer politiquement incorrect ou tout simplement abject. C'est tellement plus simple.
Commenter  J’apprécie          10
hupomnemata   18 juin 2012
L'oeil du prince de Thomas A. Ravier
"Les enfants du paradis n'est pas certes un mauvais film, c'est seulement ce qu'un pays occupé peut produire de mieux, avec sa fuite vers le décor, vers le passé, vers la galerie d'acteurs et les "beaux métiers du cinéma". Vers un art collectif voué au portrait de groupe et aux nostalgies indicibles (quoi de plus "innocent" que les enfants et le paradis?). Tant que le bon peuple cinéphile et les braves gens préféreront la planque dorée des Enfants du paradis au sec à l'exposé de La Règle du jeu, on pourra être sûr qu'une occupation, quelque part continue."

Serge Daney.
Commenter  J’apprécie          10
hupomnemata   08 juillet 2012
L'oeil du prince de Thomas A. Ravier
invoquer ainsi la perpétuation d'un crime face à face avec une société qui jure, soir et matin, être entièrement du côté du bien, demande, en retour, un tact immense. Une de ses habilleuses a dit pour caractériser Hitchcock qu'il était une sorte de moraliste humoristique. La définition même du gentleman, non?
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Olivia de Havilland

En 2020 Olivia de Havilland est considérée comme la seconde actrice la plus âgée au monde, juste après Renée Simonot, qui est la mère de:

Jane Birkin
Gérard Depardieu
Catherine Deneuve

8 questions
64 lecteurs ont répondu
Thèmes : Actrices , hollywood , cinema , adapté au cinéma , littérature , romans policiers et polarsCréer un quiz sur cet auteur

.. ..