AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.89 /5 (sur 115 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Drancy , le 5/07/1977
Biographie :

Thomas Porcher est un économiste, membre du collectif Les économistes atterrés, professeur à PSB Paris School of Business et essayiste français.

Il est docteur en économie à l'université de Paris Panthéon-Sorbonne, professeur en Marchés des matières premières à l'ESG Management School et enseignant en Economie et géopolitique de l’énergie dans le Master 203 à l'université Paris-Dauphine. Il a également été chargé de cours à l'université Paris Descartes en Economie internationale et en Théories et modélisations financières. Il fait partie du groupe des économistes atterrés.

Ajouter des informations
Bibliographie de Thomas Porcher   (12)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Déjà cent. Cent émissions. Et toujours la même envie d'interpeller et d'interroger. S'interroger. Cette semaine, Jacques Rancière et Thomas Porcher ont dit, chacun à sa manière, les errements du pouvoir. le pouvoir en place, comme le pouvoir passé, la « gauche » avec tous les guillemets possibles. Et aussi le pouvoir à venir. À un an de la présidentielle, quelle gauche peut encore nous inspirer ? De son côté, la journaliste Audrey Chabal nous a éclairés sur le « nudge » : technique de communication destinée à nous manipuler ou machine à cash pour quelques cabinets qui savent se vendre auprès du gouvernement ? Un peu des deux apparemment. Enfin, jeudi, pour la 100e, l'écrivain et journaliste italien Roberto Saviano nous a parlé de son dernier livre, une dénonciation percutante du traitement de la crise migratoire par l'Europe : les lâchetés et les manipulations de nos gouvernements. Et parce que nous voulons aussi expliquer, nous avons abordé la crise dans les fonderies françaises lundi, l'affaire Sarah Halimi mercredi et l'affaire Sciences-Po Grenoble jeudi. Vous connaissez notre émission À l'air libre ? Votre avis nous intéresse https://mdpt.fr/39yQZsn Abonnez-vous à Mediapart : https://www.mediapart.fr/abonnement#at_medium=custom7&at_campaign=1050 Abonnez-vous à la chaîne YouTube de Mediapart : https://www.youtube.com/user/mediapart

+ Lire la suite

Citations et extraits (90) Voir plus Ajouter une citation
Thomas Porcher
Ziliz   17 novembre 2020
Thomas Porcher
Si les sans domicile fixe étaient les habitants d’une ville, elle serait la 6ème plus grande ville de France entre Nice (340 000 hab) et Nantes (282 000). C’est une catastrophe et une honte pour notre pays.



--------



[ en réaction à cette information du 15/11/2020 : Depuis 2012, le nombre de #SDF a doublé en France. Il a même triplé en 20 ans. On compte actuellement environ 300.000 sans domicile fixe dans le pays. (Fondation Abbé-Pierre) ]
Commenter  J’apprécie          355
carre   18 avril 2020
Les délaissés de Thomas Porcher
Honnêtement, qu'avait fait de mieux François Hollande que Nicolas Sarkozy pour les agriculteur ? Vingt ans d'alternance droite-gauche qui avaient vu les exploitations fermer, les salaires diminuer et les suicides augmenter.

Pourquoi ? parce que s'occuper de nos agriculteurs suppose de remettre en cause des dogmes comme la productivisme, la mondialisation et la financiarisation de notre économie.
Commenter  J’apprécie          230
BurjBabil   02 juin 2020
Les délaissés de Thomas Porcher
La grande hypocrisie de notre société est de faire comme si les burn-out, le malaise au travail ou les suicides étaient les conséquences de problèmes individuels et non pas structurels. La solution à la souffrance au travail se trouverait donc dans le développement personnel.
Commenter  J’apprécie          211
Dionysos89   04 avril 2020
Les délaissés de Thomas Porcher
Cerise sur le gâteau, le 1 % des ménages les plus riches, qui possède déjà 25 % du patrimoine français et qui a été le principal bénéficiaire de la croissance économique ces trente dernières années, a obtenu une diminution d’impôts de 4 milliards d’euros avec la réforme de l’impôt sur la fortune ISF), tandis que symétriquement étaient annoncées une diminution des APL et des baisses de moyens pour le service public, notamment l’hôpital qui a dû faire 1,6 milliard d’économie en 2018.
Commenter  J’apprécie          112
Thomas Porcher
Hardiviller   20 mars 2020
Thomas Porcher
De 1980 à 2007 , cette logique libérale a été poussée à son paroxysme , au point qu'elle a fini par permettre à la première puissance mondiale , les Etats-unis , de distribuer des salaires très faibles pour compenser les coûts des entreprises et de créer des prêts spécialement pour les pauvres ( les subprimes ) pour qu'ils puissent consommer tout en ayant des salaires de misère . La déréglementation du système financier a ensuite permis de se débarrasser de ces emprunts non remboursables en les transformant en titres pour les faire disparaître dans un système financier parallèle nommé ' shadow banking " ce système complètement fou a fini par provoquer la crise de 2007 . Sauf que à la différence de la crise pétrolière des années 1970 , cette crise n'a pas engendré un chamboulement des forces aboutissant à un nouveau mode de régulation de l'économie . Bien au contraire , la logique libérale s'est renforcée .
Commenter  J’apprécie          101
Hardiviller   21 mars 2020
Traité d'économie hérétique de Thomas Porcher
Les prétendus défenseurs de l'Europe ------ aiment mettre en avant le modèle allemand , il est vrai que l'Allemagne a un excédent budgétaire , que sa dette est revenue à son niveau de 2005 et qu'elle a un excédent commercial ----c'est aussi le pays où les inégalités ont le plus progressé entre 2000 et 2010 , le taux de pauvreté y a augmenté de 54 % en dix ans , le taux de travailleurs pauvres a doublé , les personnes cumulant deux emplois ont augmenté de 80,7 %et le nombre de retraités pauvres de 30 % . Enfin le manque d'investissement de l'Etat a engendré une dégradation des infrastructures publiques . L'Allemagne est en fait un pays riche ---- avec beaucoup de pauvres .
Commenter  J’apprécie          105
Stemilou   21 mars 2018
Traité d'économie hérétique de Thomas Porcher
Ce que ne vous dirons jamais les représentants du MEDEF ou autres experts libéraux, c'est que des cadeaux fiscaux qu'ils ont défendus comme le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) -mis en place en 2013 puis remplacé par un allègement de cotisations sociales patronales depuis l'élection d'Emmanuel Macron - et le crédit d'impôt recherche (CIR) - entré en vigueur en 2006 - sont considérés comme des subventions et donc augmentent la dépense publique! Donc oui, il faut baisser la dépense publique quand il s'agit de service public, jamais quand il s'agit de subventions offertes aux entreprises.
Commenter  J’apprécie          100
Omnibusse   11 septembre 2020
Les délaissés de Thomas Porcher
Vous commencez par retirer des moyens à l’éducation alors que la population est plus jeune, ensuite vous retirez des moyens aux services publics notamment à Pôle emploi alors que la population est plus pauvre et plus touchée par le chômage, puis pour la partie qui travaille en CDI, majoritairement ouvriers et employés, vous concoctez une loi “travail” qui permet de licencier plus facilement, enfin vous retirez les aides sociales leur permettant de survivre. Vous obtenez ainsi une population totalement insécurisée prête à travailler à n’importe quel prix.
Commenter  J’apprécie          90
Snail11   09 août 2020
Le déni climatique de Thomas Porcher
Jusqu’à présent, les États ont préféré la posture du déni climatique plutôt que celle du défi.
Commenter  J’apprécie          80
talou61   23 février 2019
Traité d'économie hérétique de Thomas Porcher
Cette volonté d'uniformiser la pensée économique, d'étouffer la diversité des analyses est dramatique. Elle suppose qu'en démocratie il peut y avoir des alternances politiques mais pas d'alternatives économiques.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les mouvements et courants littéraires français

Courant poétique formé par un groupe de sept poètes dont le nom est emprunté à une constellation de sept étoiles (1549-1560).

La Grande Ourse
La Pleiade
la Couronne boréale
Le Zodiaque

10 questions
409 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mouvements , franceCréer un quiz sur cet auteur

.. ..