AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 4.01 /5 (sur 331 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Biographie :

Vic James est une romancière.

Elle a fait ses études d'histoire et d'anglais au Merton College de l'Université d'Oxford.

Elle a vécu à Rome où elle a obtenu son doctorat, puis, pendant cinq ans, à Tokyo.

De retour au Royaume-Uni, Vic James travaille comme journaliste, produisant et dirigeant des programmes d'investigation pour la télévision britannique avant de se consacrer entièrement à l'écriture.

"Les Puissants" ("Dark Gifts"), sa première série, dont "Esclaves" ("Gilded Cage") est le premier tome, a connu un immense succès sur Internet avant d'être publiée en 2017.

Elle vit à Notting Hill, Londres.

son site : http://www.vicjames.co.uk/
page Facebook : https://www.facebook.com/VicJamesAuthor/
Twitter : https://twitter.com/DrVictoriaJames
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Vic James   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Interview de Vic James par Estelle Hamelin pour Actusf lors des Imaginales 2019.


Citations et extraits (37) Voir plus Ajouter une citation

Millmoor change les gens, Luke Hadley. Mais ce que la plupart des gens ne réalisent jamais, c'est qu'on peut choisir comment on change.

Commenter  J’apprécie          110

C'est la confiance qui rendait tout ça possible. La confiance qui vous prêtait les yeux d'une autre personne, ses bras puissants, son cerveau rapide. Qui vous faisait plus grand que vous ne l'étiez tout seul. C'était grâce à la confiance que ce club fonctionnait. Que ce rêve fou d'abolition pourrait se réaliser, si les gens arrivaient simplement à se rassembler et à conserver leur sang-froid. Pas même les Égaux -pas même leur Don- ne seraient plus puissants que ça.

Commenter  J’apprécie          70

« - Bouda, dit le futur beau-père. Tu ne dois pas le provoquer.

La jeune femme blonde ouvrit la bouche mais il ne lui laissa pas le temps de parler.

- Ne discute pas. Gavar est mon héritier, tant que moi – et cette famille – n’en auront pas trouvé de meilleur. Ton rôle est de le gérer, pas de l’énerver. J’attends de toi que tu prennes ce rôle au sérieux. Maintenant, viens.

Il lui fit signe d’approcher et elle s’exécuta.

Elle n’épouse pas du tout Gavar se rendit compte Abi en les observant. Elle épouse son père. Sa famille. Sa maison. Le nom des Jardine. Et elle se donne à un homme qu’elle méprise pout obtenir tout cela.

Lord Jardine posa la main aux creux des reins de Bouda et la dirigea vers le couloir.

- Oh, juste un instant dit la jeune-femme blonde en jetant un coup d’œil par-dessus son épaule. En parlant de gérer des choses. Je ne voudrais pas que nous devenions un sujet de commérages dans les quartiers des domestiques.

Ses doigts aux ongles manucurés se crispèrent comme des serres : un faucon prenant une souris.

- Non, intervint Jenner en avançant d’un pas. Ca ne sera pas nécessaire.

Mais le Don de Bouda Matravers avait déjà pénétré dans le crâne d’Abi. »

Commenter  J’apprécie          40
Vic James

On n'est vraiment vivant que si on a trouvé ce qu'on veut changer dans le monde.

Dans Le Soir du 6 et 7 juillet 2019

Commenter  J’apprécie          60

Ils nous forcent à courir dans tous les sens pour essayer d'éteindre de petits feux, pour qu'on ne remarque pas l'énorme bûcher qu'ils préparent et pour anéantir définitivement les libertés et les droits.

Commenter  J’apprécie          50
Mieux valait dissimuler un gros mensonge dans une petite vérité.
Commenter  J’apprécie          60

Les gens avaient moins tendance à se soucier des autres quand leur propre survie accaparait leur attention.

Commenter  J’apprécie          50

Gavar s'approcha sans se presser et se plaça au dessus d'elle, étendue la, des larmes coulant de ses yeux. Elle avait autrefois aimé cet homme : l'héritier de Kineston, le père de libby. Il tenait un revolver à la main.

- Je t'avais prévenu, dit Gavar Jardine. Personne e ne me vole ce qui m'appartient.

[...]

Dans la pénombre qui s'amassait autour d'elle, elle vit Gavar ranger son arme sous son manteau avant de se pencher hier pour prendre leur fille dans ses bras.

Silyen passa devant eux, se dirigeant vers ma grande maison. Gavar lui tourna le dos et se recroquevillé sur Libby, dans une attitude protectrice. Leah ne pouvait qu'espérer qu'il se montrerait meilleur père qu'amant.

Commenter  J’apprécie          30

Le cœur de Leah battait à tout rompre. C'était bien le dernier d'entre eux à qui elle aurait fait confiance. Le tout dernier. Pourtant, elle devait saisir cette chance, même si ce geste n'était guère plus que celui d'un chat retirant momentanément sa patte du doc d'une souris. Elle étudia le visage de Silyen comme si le clair de lune et la lumière du Don pouvaient révéler ses véritables intentions. Et lorsque celui-ce, peut-être pour la toute première fois, croisa son regard, elle crut y déceler quelque chose. De la curiosité ? Il voulait savoir si Libby pouvait ouvrir le portail. Si elle y parvenait, il les laisserait peut-être passer toutes les deux Uniquement pour la satisfaction d'assister à cet événement - et aussi, certainement, pour contrarier son frère.

Commenter  J’apprécie          20

-Ces l'endroit où mes invités espèrent voir leur punition se terminer un jour. Nombre d'entre eux espèrent qu'elle se terminera rapidement.

L'Egal se laissa aller contre son siège, le visage indéchiffrable. Luke tenta d'ignorer d'ignorer que tout en lui venait de se transformer en peur liquide, pure. Il serra ses poings et replia ses orteils pour se rappeler l'existance de son corps. Pour se rappeler sa force, développée à Millmoor et sur les terres de Kyneston. Sa détermination, également découverte dans la vile d'esclaves. Sa famille, des amis, eux aussi en danger et qui pouvaient encore avoir besoin de son aide.

Il ne laisserai pas cet homme le briser. Il ne se soumettrait pas aux horreurs de ce lieu à la beauté trompeuse.

Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura