AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

5 sens éditions


Livres les plus populaires voir plus


Dernières critiques
LesOG
  01 janvier 2019
Tous les empires ont une fin de Laurence Vagnier
L'écriture est riche et descriptive (pas vraiment ce que nous lisons d'habitude) et l'histoire nous entraîne aux frontières du bien, du mal, de l'amour, de la haine...

L'auteure nous donne vraiment envie de suivre cette histoire jusqu'à son dénouement final.

Nous attendons maintenant le second livre !
Commenter  J’apprécie          00
Carole51
  19 décembre 2018
Quinqunet de Stéphane Grobarcik
L’amitié, un sentiment si essentiel au bien-vivre et pour lequel Grobarcik démontre qu’il est aussi possible d’en rire.

Quinqunet – un titre qui se prête déjà à la loufoquerie – qualifie un village de province (Berry) pleinement plongé dans la ruralité, avec son lot de personnages aussi divers et originaux que la campagne profonde peut en contenir. Si l’auteur évite de tomber dans la caricature du bouseux et du péquenaud, il ne contourne pas moins les traits caractéristiques des campagnards d’une certaine époque qui fleurent bon le terroir, le gros rouge, la rusticité et le franc-parler.

L’Intrus, dont on comprend rapidement qu’il incarne le personnage central, est de retour au village après une absence de plusieurs années afin d’assister aux funérailles du dernier maître d’école de la commune. Cet événement, autrement qualifié de « la bonne cause », sert de toile de fond à des retrouvailles en bonne et due forme entre plusieurs individus qui s’étaient perdus de vue. Outre l’Intrus, qui frise avec la crise de la quarantaine, on y trouve pêle-mêle Mathilde, la femme et l’amie idéale, le Djeb, revenant de loin puisqu’ayant flirté avec la folie, la Rage et le Perché, dont Mathilde dit d’eux qu’ils ne connaissent aucune limite, la Folle, dont l’histoire personnelle correspond bien avec sa qualification, la Douce, si modèle et si sage, puis Nanard, le patron de bar discrédité du fait de son passé de mauvais garçon, Gérard, alcoolique notoire et d’une bonté sans égale, Rosetta, la dernière de la fratrie Cunningham de la célèbre série Happy Days…

Ce récit a d’original et d’intéressant sa construction sous forme de va-et-vient entre les souvenirs propres à chacun des personnages, destinés à présenter leur histoire personnelle dans le cadre des années 80 et 90. L’humour et les sentiments constituent le fil conducteur de cet ouvrage dont chaque chapitre y va de son lot de révélations savoureuses. Il y a quelque chose qui tient à la fois de l’innocence et de l’adulescence dans l’écriture. Un moment distrayant de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MonMondeLivresque
  09 décembre 2018
Déviance de Christine Barsi
Commenter  J’apprécie          00